Derniers articles :
Journée N° 41
Aix Maurienne97 / 90 Boulazac
Hyères-Toulon70 / 80Bourg-en-Bresse
Le Portel89 / 100Denain
Lille79 / 66 Rouen
Nantes66 / 97Boulogne-sur-Mer
Orchies66 / 74EVREUX
Poitiers71 / 49 Souffelweyersheim
St Quentin99 / 97 Châlons-Reims
St Vallier100 / 66 Fos-sur-Mer
Journée N° 42
Bourg-en-Bresse- / - Lille
Châlons-Reims- / - Nantes
Denain- / - St Vallier
EVREUX- / - St Quentin
Fos-sur-Mer- / - Poitiers
Rouen- / - Le Portel
Boulazac- / - Hyères-Toulon
Boulogne-sur-Mer- / - Aix Maurienne
Souffelweyersheim- / - Orchies
Classement Championnat
ptsMJVDdomextPoCo
1Boulogne-sur-Mer71413011171333883111
2Châlons-Reims69412813151333493135
3Bourg-en-Bresse69412813161231042931
4Le Portel6441231815833013141
5EVREUX6441231815830932998
6Poitiers6441231816731253066
7Aix Maurienne6441231814932853299
8Fos-sur-Mer6341221916631153090
9Hyères-Toulon6241212013831023083
10St Quentin6241212013832703292
11Denain6141202112832243249
12Souffelweyersheim5941182310829122992
13Boulazac5841172411631833157
14Rouen5741162511529643138
15Nantes5641152611430743261
16Lille5541142711331603274
17Orchies554114279529873219
18St Vallier5441132810331063306

Sondage

Pensez-vous que l'ALM Evreux Basket participera aux Play-Offs ?

Résultats

Loading ... Loading ...

Météo

Evreux
23 avril 2014, 9 h 07 min
Ensoleillé
Ensoleillé
7°C
Vents : 0 m/s N
Prévisions 23 avril 2014
jour
Averses
Averses
18°C
Vents : 1 m/s O
nuit
 
Prévisions 24 avril 2014
jour
Surtout nuageux
Surtout nuageux
16°C
Vents : 1 m/s NE
nuit
 
 

HUIT POUR… SIX PLACES

EmailGoogle+TwitterFacebook

ALE SIXIEME HOMME Lille 03 février 2012 1 trois journées de la fin de la saison régulière de Pro B, il y a désormais deux groupes bien distincts : le trio de tête avec en ligne de mire l’accession directe en Pro A et le titre de Champion de France de Pro B, et huit autres équipes qui se disputent six places qualificatives pour les Play-Offs.

Dans le trio de tête, Boulogne-sur-Mer (8 victoires en 10 matches) est solidement installé dans le fauteuil de leader, avec deux longueurs d’avance sur le duo Chalons-Reims (6 victoires en 10 matches) et Bourg-en-Bresse (7 victoires en 10 matches. Seul bémol, Boulogne-sur-Mer est désormais privé de son intérieur américain Zachery PEACOCK (fracture de fatigue au pied) et devra affronter trois équipes du Top 8 : Aix-Maurienne, Evreux à Jean Fourré et Poitiers.

Quant aux huit prétendants aux six places restantes pour les Play-Offs, la lutte s’annonce âpre jusqu’au bout. Ils sont cinq à batailler deux fois à l’extérieur (Le Portel, Poitiers, Aix-Maurienne, Hyères-Toulon  et Saint-Quentin) et trois seulement à jouer deux matches sur trois à domicile (Evreux, Fos-sur-Mer et Denain). Fos-sur-Mer et Poitiers sont les équipes en forme avec 6 victoires pour 4 défaites au cours des 10 derniers matches. Fos-sur-Mer reçoit Poitiers qui reste sur 6 victoires consécutives, avant de jouer deux adversaires modestes mais qui luttent pour le maintien : Orchies et Lille. Le Portel reste également sur 6 victoires au cours des 10 derniers matches mais affiche 4 revers consécutifs au cours des 4 dernières journées. Les nordistes joueront Aix-Maurienne à la maison et devront maîtriser deux déplacements compliqués à Rouen et à Boulazac. Evreux et Saint-Quentin présentent un bilan équilibré (5 victoires pour 5 défaites au cours des 10 derniers matches) mais l’ALM Evreux Basket vient de décrocher 4 victoires en 6 matches et aura l’avantage de recevoir deux fois de suite (Saint-Quentin justement, et le leader Boulogne-sur-Mer) avant de finir chez le promu Souffelweyersheim. Enfin, Aix-Maurienne et Hyères-Toulon sont un peu dans le dur (4 victoires pour 6 défaites au cours des 10 derniers matches) et les savoyards avaient même enregistré 5 défaites consécutives avant la dernière journée. On pourrait même considérer que mathématiquement Denain (5 victoires pour 5 défaites au cours des 10 derniers matches) a encore sa chance avec deux matches à la maison (Saint-Vallier et surtout Saint-Quentin, un adversaire direct)…

Les deux places les plus convoitées sont la quatrième et la cinquième, car elles permettent de recevoir deux fois lors des Play-Offs. Pour l’instant, les hommes de Rémy VALIN ont leur destin entre leurs mains et pourraient se mettre sur une bonne dynamique pour les Play-Offs, à condition toutefois de faire un sans faute lors des trois derniers matches. Enfin, on ne peut exclure qu’il y ait plusieurs équipes à égalité de points. Dans ce cas (plus de deux à égalité), c’est le point-average général qui départage les clubs et l’ALM Evreux Basket est bien placée dans ce contexte. 

LE PORTEL : va à Rouen, reçoit Aix-Maurienne, va à Boulazac.

EVREUX : reçoit Saint-Quentin et Boulogne-sur-Mer, va à Souffelweyersheim.

POITIERS : va à Fos-sur-Mer, reçoit Denain, va à Boulogne-sur-Mer.

AIX-MAURIENNE : va à Boulogne-sur-Mer, va au Portel, reçoit Saint-Vallier.

FOS-SUR-MER : reçoit Poitiers, va à Orchies, reçoit Lille.

HYERES-TOULON : va à Boulazac, reçoit Souffelweyersheim, va à Chalons-Reims.

SAINT-QUENTIN : va à Evreux, reçoit Rouen, va à Denain.

DENAIN : reçoit Saint-Vallier, va à Poitiers, reçoit Saint-Quentin.

JYC

LES ECHOS VENUS D’AILLEURS

EmailGoogle+TwitterFacebook

EVREUX a donné une leçon au BCO en fin de rencontre

ALM-St_Vallier (11)Après sa déconvenue face à Hyères-Toulon, le BCO se devait de montrer un autre visage contre Evreux, équipe à la redoutable défense. En avait-il les moyens et la volonté ?

Rémy Valin aligna d’entrée : Walker, Givens, Ashaoulu, Constantin, Bengaber et D. Dobbels fit confiance à : Rowland, Taccoen, Gaillou, Martin et Salyers. Ouverture du score par Gaillou et réplique immédiate de Constantin. Orchies se détacha légèrement sur sa lancée (8 – 4, 3ème). Coup pour coup : Givens répondit à Martin et Bengaber à Gaillou tant et si bien que Givens égalisa à 15 – 15 et propulsa les siens bien devant (16 – 22, 9ème). Rowland adoucit la note à 22 – 22, 10ème.

Second quart-temps débuté à 25 – 25 sous les hurlements de rage de Rémy Valin car le BCO s’accrochait dans une débauche d’énergie ( 31 – 31, 13ème) La rugueuse défense ébroicienne contraria le jeu orchésien mais les Nordistes pouvaient encore y croire au repos (36 – 41, 20ème).

Deux joueurs avaient dominé la première mi-temps à savoir : Austen Rowland et un peu moins Guillaume Constantin. L’adresse fut équivalente mais Orchies se montra supérieur au rebond.

À la reprise Evreux planta un missile puis un tir intérieur : 36 – 46, 21ème. L’inquiétude et le doute revinrent au grand galop et seul Rowland arriva à limiter la casse 40 – 46 alors qu’Evreux cognait.

Ashaoulu continua son travail de sape et Orchies ne cédait toujours pas car Stanley fit mouche (48 – 49, 27ème). Rowland à nouveau (51 – 49) puis Doucouré (55 – 51). (57 – 53, 30ème).

Les 10 dernières minutes allaient une fois de plus être capitales. Givens combla l’écart. Le combat de tranchée se poursuivit. Qui allait craqué ? (58 – 58, 33ème) Toujours Conseantin et ses tirs primés pour faire douter encore plus (63 – 70, 37ème). Les quatre dernières minutes laissèrent le BCO sur le carreau , les anciens d’Evreux imposant leur maîtrise et leur expérience (66 – 74, 40ème).

Source La Voix du Nord

ORCHIES – EVREUX : LA FEUILLE DE MATCH

EmailGoogle+TwitterFacebook
41ème Journée de Pro B – Samedi 19 Avril 2014

899ème match de l’ALM Evreux Basket en LNB

BC ORCHIES 66 – 74 ALM EVREUX BASKET

 (22-22) (14-19) (MT 36-41) (21-12) (9-21)

Pubeco Pévèle Arena – Environ 4000 spectateurs

Arbitrage de messieurs MACHABERT & COLLIN

MVP DU MATCH : Olu ASHAOLU (ALM EVREUX BASKET)

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Olu ASHAOLU* 33 5/9 0/0 6/7 3 8 4 2 8 0 3 0 16 20
Samme GIVENS* 26 6/9 0/2 3/4 2 4 0 2 5 0 1 0 15 15
Guillaume COSTENTIN* 32 4/6 3/5 0/0 4 1 0 0 6 0 3 3 11 15
Jean-Victor TRAORE 15 1/5 1/4 0/0 2 0 0 2 5 1 0 1 3 6
Pierre-Etienne DROUAULT 17 2/8 1/4 2/2 1 2 0 0 1 2 0 2 7 6
Bobby-Anthony WALKER* 26 3/9 2/8 0/3 2 2 0 0 1 1 0 5 8 6
Lesly BENGABER* 23 2/7 1/4 3/7 3 4 0 1 6 1 3 0 8 3
Kingsley PINDA 9 1/3 1/2 0/0 0 0 0 0 1 0 1 0 3 1
Moustapha DIARRA 7 1/3 0/0 1/2 2 1 0 0 1 1 2 0 3 0
Bryan PAMBA 12 0/3 0/1 0/0 2 0 0 0 0 0 0 0 0 - 3
 
ALM EVREUX BASKET 200 25/62 9/30 15/25 21 22 4 7 34 6 13 11 74 69

 

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Austen ROWLAND* 40 6/14 2/5 4/4 1 3 0 0 5 4 2 7 18 24
Nicolas TACCOEN* 34 3/7 0/0 0/0 3 2 1 5 9 2 0 2 6 16
Tony STANLEY 21 2/4 2/3 2/2 1 2 0 0 4 1 2 0 8 9
Yannick GAILLOU* 32 2/3 0/1 5/6 3 3 0 0 2 1 1 0 9 9
Torrell MARTIN* 21 3/9 1/4 5/9 4 7 0 2 5 0 1 1 12 7
Sadio DOUCOURE 7 0/2 0/1 2/2 1 1 1 0 1 0 1 0 2 1
Joffrey VERBEKE 10 0/2 0/1 0/0 5 1 0 0 2 0 1 2 0 1
Vasco EVTIMOV 6 0/0 0/0 0/2 1 1 0 0 2 0 0 0 0 0
Marc SALYERS* 29 4/15 3/13 0/0 3 1 1 0 1 0 3 0 11 - 1
Yann SIEGWARTH 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -
Kevin THALIEN 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -
BC ORCHIES 200 20/56 8/28 18/25 22 21 3 7 31 8 11 12 66 66

LA TRES BONNE AFFAIRE

EmailGoogle+TwitterFacebook

LE CLASSEMENT A L’ANGLAISE

Ce classement permet de situer les équipes les unes par rapport aux autres, quel que soit le nombre de matchs disputés à domicile ou à l’extérieur. Ce classement fonctionne de la manière suivante : Victoire à domicile ou Défaite à l’extérieur : 0 point – Victoire à l’extérieur : + 1 point – Défaite à domicile : – 1 point

1er – BOULOGNE-SUR-MER : + 10 Points

2ème – BOURG-EN-BRESSE – CHÂLONS-REIMS : + 8 Points

4ème – EVREUX : + 3 Points

5ème – AIX-MAURIENNE – FOS-SUR-MER – LE PORTEL - POITIERS : + 2 Points

9ème – DENAIN – HYERES-TOULON – SAINT-QUENTIN : 0 Point

————————————————————————————————————

12ème – SOUFFELWEYERSHEIM : – 2 Points

13ème – BOULAZAC : – 3 Points

14ème – ROUEN : – 4 Points

15ème – NANTES : – 6 Points

16ème – LILLE - ORCHIES : – 7 Points

18ème – SAINT-VALLIER : – 8 Points

LES CLASSEMENTS :

5ème au GENERAL (41 matches – 23 victoires – 18 défaites / 57 %)

5ème à DOMICILE (20 matches – 15 victoires – 5 défaites / 75 %)

8ème à l’EXTERIEUR (21 matches – 8 victoires – 13 défaites / 39 %)

BREVES DE PARQUET

EmailGoogle+TwitterFacebook

ALM-Lille (20)Très gros enjeu à Orchies…

Nous l’avions relaté dans notre article hier et au vu des premiers résultats comptant pour la 41ème journée de Pro B, cela se confirme : le match qui oppose ce soir le BC Orchies à l’ALM Evreux Basket sera d’une importance capitale pour les deux clubs.

En effet, le BC Orchies est à nouveau dans la zone rouge depuis la victoire hier soir de Lille sur Rouen (79-66). En cas de nouvelle défaite à domicile face aux ébroïciens, les orchésiens ne devraient leur salut qu’au point-average favorable avec les Lillois. Au contraire, une victoire face aux normands leur redonnerait ce petit point d’avance si important pour le maintien à trois journées de la fin de la saison régulière, avant deux déplacements à Souffelweyersheim et Rouen et la réception de Fos-sur-Mer entre les deux… c’est dire si le match de ce soir est important pour l’avenir du BC Orchies en LNB !

Côté ébroïcien, la victoire est impérative pour conserver la cinquième place et rejoindre à la quatrième place aux points Le Portel, défait chez lui face à Denain (89-100). Mais en cas de défaite dans le Nord, après la victoire d’Aix-Maurienne face à Boulazac (97-90), conjuguée aux éventuelles et probables victoires de Poitiers (face à Souffelweyersheim) et de Fos-sur-Mer (à Saint-Vallier), l’ALM Evreux Basket pointerait… à la huitième place ! Il va falloir se serrer les coudes du côté des joueurs et croiser les doigts du côté des supporters !

JYC

LE JOURNAL DE PRO B

EmailGoogle+TwitterFacebook

ALM-Fos (2)Une PRO B new look pour trois saisons…

Le Comité Directeur de la LNB a entériné cette semaine la nouvelle formule du Championnat de France PRO B pour la saison 2014-15 et chose exceptionnelle l’a figée pour les trois prochaines saisons. Bien ou pas bien, d’accord ou pas d’accord, au moins nous allons éviter les changements incessants de formules !

Cette saison, la LNB avait décidé de réformer la formule du championnat PRO B de façon à produire plus de matchs, pour ainsi créer un « feuilleton » plus long et aussi renforcer la densité de la compétition. Les clubs de PRO B, réunis récemment en séminaire de débriefing de cette formule expérimentale  (3 poules régionales et 44 matches au total pour la saison régulière) ont émis leurs remarques et propositions, le SNB et le SCB ayant aussi apporté leurs contributions, pour que la Commission Sportive Elargie de la LNB, d’abord, puis le Comité Directeur puissent décider de la formule définitive. Si les conclusions de ces échanges montrent que les objectifs stratégiques ont été atteints, la prise en compte des remarques a conduit le Comité Directeur de la LNB à adopter une formule définitive permettant de jouer plus de matches, de conserver le principe des poules, mais dans un format différent qui va aussi permettre d’intégrer la PRO B dans l’évènement Basket PRO de mi-saison : la Disneyland Paris Leaders Cup LNB.

On change tout et on recommence…

Le principe des Poules Régionales (4 ou 6, selon que la division sera à 16 ou 18 équipes après le résultat concernant les invitations en PRO A) est donc maintenu mais ces matchs ne compteront plus pour la saison régulière. Ils compteront pour la Disneyland Paris Leaders Cup PRO B. Les deux premiers de chaque poule (ou les 6 premiers et les 2 meilleurs seconds) se retrouveront dans une séquence Playoffs en match aller-retour pour les quarts et demi-finales, les deux vainqueurs des demis se retrouvant ensuite pour disputer un trophée en lever de rideau de la finale de la Leaders Cup à la Disney Events Arena. Le vainqueur se verra attribuer une place automatique (on ne sait pas laquelle) pour les Playoffs d’Accession qui seront reconduits la saison prochaine afin d’attribuer la seconde place pour accéder en PRO A, sauf s’il fait partie du Top 9 ou s’il est relégué… autrement dit la neuvième place pourrait devenir la place du c.. ! Les clubs classés de 2 à 8 à l’issue de la saison régulière et le vainqueur de ce nouveau trophée se disputeront cette place pour l’accession en PRO A.

Dans l’hypothèse d’une Pro B à 16 clubs, le nombre de matches sera de 30 en saison régulière plus 6, 8 ou 11 matches pour la Leaders Cup, soit un total de 36 à 41. Avec une Pro B à 18 clubs, le nombre de matches sera de 34 en saison régulière plus 6, 8 ou 11 matches pour la Leaders Cup. Seul le grand vainqueur jouera donc plus de 44 matches (45) et uniquement dans une formule de Pro B à 18 clubs.

Par ailleurs, comme pour cette année, le club classé premier à l’issue de la saison régulière de PRO B sera sacré Champion de France PRO B et pourra ainsi se préparer pour accession directe à la PRO A.

Enfin, la quasi totalité des matches se déroulera le week-end et non plus en semaine, une bonne chose pour les affluences dans les salles et la possibilité pour les supporters de faire plus de déplacements.

Bien sûr, vous avez tout compris du premier coup…!

JYC

.

UN GROS ENJEU A ORCHIES

EmailGoogle+TwitterFacebook

ALM-Fos (12) (Photo EBC – Lesly BENGABER, le seul à ne pas avoir participé au match aller remporté par les ébroïciens 87-52)

La saison régulière se termine bientôt et presque toutes les équipes font leurs comptes. Seules celles qui ne peuvent plus espérer participer aux Play-Offs ou qui sont assurées de leur maintien abordent décontractées cette période.

Pour les autres, c’est une affaire beaucoup plus compliquée qui s’annonce ! Or, il se trouve que le promu nordiste BC Orchies est mathématiquement en danger et lutte encore pour son maintien en Pro B avec un tout petit point d’avance sur Lille (plus un point-average de + 16), tandis que l’ALM Evreux Basket a besoin de conforter sa cinquième place synonyme de bon calendrier pour les Play-Offs. Tant et si bien que cette rencontre présente de gros enjeux pour les deux clubs. Après un début de saison laborieux, le BC Orchies a équilibré ses résultats depuis onze rencontres (6 victoires pour 5 défaites) et l’arrivée du coach Didier DOBBELS en remplacement de Philippe NAMYST. Le BCO reste sur deux défaites à domicile face à son voisin Denain (59-85) et mardi soir face à Hyères-Toulon (70-79), mais a su triompher de justesse face à de grosses écuries du Top 8 telle que Boulogne-sur-Mer (82-79) ou encore à Châlons-Reims (75-77).

Depuis son écrasante victoire face au promu le 29 novembre dernier (87-52), l’ALM Evreux Basket a vécu une mauvaise période avec de nombreuses blessures et le remplacement de Lahaou KONATE, blessé jusqu’à la fin de la saison, par Lesly BENGABER. Mais les coéquipiers de Guillaume COSTENTIN ont repris du poil de la bête depuis le retour de Jean-Victor TRAORE et avec un effectif de nouveau au complet. Ils ont même mis fin à une impressionnante série de 8 défaites consécutives loin de leur base en s’imposant avec panache mardi soir à Nantes (68-90), récupérant du même coup une cinquième place qu’ils n’entendent cette fois plus lâcher. Le BC Orchies évolue quant à lui avec l’arrière américain Torell MARTIN (grand voyageur depuis le début de la saison puisqu’il a porté les couleurs d’Orléans, Antibes, Roanne et Pau-Orthez en Pro A) en remplacement de DeJuan WRIGHT et l’autre américain Marc SALYERS (rapidement passé au Havre) depuis les blessures de Renaud BROCHERAY et de Djordje PETROVIC. Le troisième américain de l’équipe est l’ex-meneur ébroïcien Austen ROWLAND, MVP de Pro B le mois dernier, sans oublier le naturalisé Tony STANLEY. Les nordistes sont efficaces au rebond (1er au rebond défensif et 3ème au rebond total) mais ils pataugent aux interceptions et à l’adresse à 3 points (18ème et dernier), ce qui leur vaut d’être la troisième plus mauvaise attaque du championnat… qui aura donc fort à faire, si l’envie de défendre est là, face à la troisième meilleure défense de Pro B, celle de l’ALM Evreux Basket.

Voilà, le décor est planté ! Il faudra de l’abnégation et du courage aux hommes de Rémy VALIN pour ramener la feuille de match sur les bords de l’Iton. C’est à ce prix qu’ils pourront revendiquer une place de choix dans les Play-Offs…

JYC

FACE A FACE STATS

PRO B – J 41

Tirs

 

Rebonds

 
Equipes

2%

3%

T%

1%

Ro

Rd

Rt

Pd

In

Bp

Co

Att

Déf

Eval

ALM EVREUX B

 51.5

32.4

45.4

68.1

11.1

25.0

36.1

13.3

8.1

14.7

2.1

75.5

73.3

80.6

BC ORCHIES

49.9

30.2

43.3

68.5

10.4

26.3

36.7

13.1

6.3

13.0

1.8

73.0

78.6

76.7

 

QUITTE OU DRIBBLE

EmailGoogle+TwitterFacebook

ALLEZ ATOIRE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ouais. Je sais. Ça s’écrit pas « Allez Atoire » « aléatoire ». Mais quoi … C’est vrai … Non ? Hein ?

Si. Sont pas constants. Si sont pas constants tout le temps, ça veut dire qu’ils sont aléatoires certains soirs.

En fait, on sait jamais parce que si jamais ils commencent par mal débuter, ils se font débouter de la victoire. C’est donc aléatoire.

Y retrouvent pas facilement le chemin dans leur tête qui mène à la gloire. Faudrait leur greffer un GPS. S’agit d’l'avoir dans la peau la victoire sinon on s’égare. 

Qu’on me la ramène pas sur ce coup-là. Est-ce donc si compliqué de refaire ce qui est à faire pour gagner ? Un coup à prendre. Du coup, faut apprendre. Repérage et rage en sont les deux composants. Non. Qu’on me la ramène pas … la défaite !

MHD, pulsée par le désir de les voir réussir !

EN TETE DE RAQUETTE AVEC GUILLAUME COSTENTIN

EmailGoogle+TwitterFacebook

Interview de Guillaume COSTENTIN après le match contre FOS-SUR-MER du vendredi 11 Avril 2014

ALM-Poitiers (10)MHD : Bon alors forcément, même moi, j’ai vu que ça faisait pas la même chose que la semaine dernière contre LE PORTEL … voire même, là, c’est thèse et antithèse …

Guillaume : C’est exactement ça. Le pourquoi de l’énervement du coach à la fin. Et quand ça se passe bien contre LE PORTEL, on ne sait pas pourquoi on n’arrive pas à reproduire cette prestation. En plus, contre une équipe diminuée qui ne jouait qu’à huit … On perd juste sur des erreurs que l’on avait précisées afin de ne pas les commettre à nouveau. Alors forcément, on est tous déçus, on a des regrets, le coach est énervé et c’est tout à fait normal. Après voilà, comme il nous l’a dit : « ils vous restent cinq matches, à vous de savoir ce que vous voulez faire« . Ce qui tombe très bien, c’est qu’on joue dès mardi à NANTES , un match qui ne va pas encore être facile et ça nous laisse peu de temps pour gamberger et ça nous permet de réagir très vite. (On le sait maintenant : on a gagné 68 – 90)

MHD : Mais gambergez pas. Tapez dans le tas … Parce que là, votre entame un peu molle leur permet de mener très vite et premier temps mort demandé par Rémy après seulement 3 minutes de match, première soufflante pour vous remettre d’équerre. En face, les mecs se mettent en zone et ça a tout plié.  

Guillaume : C’est ça. Et puis ensuite, ils n’ont pas été ennuyés, ils n’ont pas été fatigués alors qu’on aurait pu essayer de les fatiguer puisqu’ils n’étaient que huit. Et puis, on les a laissés s’installer tranquillement dans leur match. On avait l’occasion de faire un sacré pas pour les Playoffs et pour une bonne place dans un premier temps, parce qu’ils étaient à une victoire derrière nous et ça nous donnait la possibilité de les mettre à deux, voire à trois, avec le goal average. Sachant qu’il reste 5 matches, ça nous permettait de rester devant POITIERS selon le résultat de POITIERS. Mais POITIERS a gagné … À nous de savoir ce qu’on veut faire des 5 derniers matches qui restent et de préparer au mieux les Playoffs. Il est quand même inconcevable d’imaginer ne pas les faire. Ce serait un échec de notre part de ne pas nous qualifier. Maintenant, comme nous le dit le coach : « c’est bien d’aller en Playoffs mais pour faire quoi ? ». Autant, après LE PORTEL, on pouvait se dire que si c’était pour jouer à ce niveau là, on pouvait faire quelque chose de très intéressant, autant ce soir, c’est le contraire.

MHD : Mais, c’est quoi la différence entre le match contre LE PORTEL et celui de ce soir ? Qu’est-ce qui fait que vous vous déclenchez ou pas ?

Guillaume : Je ne sais pas. C’est hyper difficile de dire qu’il y a quelque chose. Si on réfléchit bien, ça fait depuis janvier que c’est un peu comme ça. Si on avait vraiment une chose précise ciblée, ce serait facile. Mais là, on n’y arrive pas. Il n’y a pas une explication … Voilà … C’est … je sais pas quoi …

MHD : Vous partez gagnant ou vous partez perdant ? Un problème de concentration ?

Guillaume : Y’a de ça. Après, c’est pas basket car on sait qu’on est capable de très bien jouer au basket. Et c’est juste dommage. À nous de nous remettre, dès dimanche, la tête à l’endroit, pour préparer au mieux le déplacement mardi à NANTES. Et la semaine prochaine, c’est quitte ou double : soit, on fait une bonne semaine et on se lance bien sur les 5 derniers matches puisqu’on fait 2 déplacements (NANTES mardi 15 avril et ORCHIES samedi 19 avril), soit, à cause du match de ce soir, ça peut être très compliqué.

MHD : Y’a pas de « soit ». Il faut faire une bonne semaine, la semaine prochaine. Et puis, il faut se concentrer à un instant T. Et il ne faut pas la perdre cette concentration. Il ne faut pas attendre 3 minutes et la première engueulade pour se concentrer à nouveau parce que là, c’est déjà trop tard.

Guillaume : C’est ça. C’est tout à fait cohérent.

MHD : Ce sera ma conclusion. Allez, bon courage.

Guillaume : Merci.  

MHD

L’INTERVIEW D’EN FACE

EmailGoogle+TwitterFacebook

Karim ATAMNA après le match contre FOS-SUR-MER du vendredi 11 Avril 2014

ALM-Fos (11)MHD : Bonsoir Karim. Vous réalisez une très bonne opération ce soir.

Karim : C’est une victoire avec le point average en plus. 

MHD : Oui, d’un point …

Karim : On avait perdu de 10 …  

MHD : Oui. C’était au match aller chez toi, à FOS. Et ce soir, vous gagnez de 11 …

Karim : Ce n’était pas une obsession mais au fur et à mesure du match, on a vu qu’on était bien, notamment au troisième et au quatrième quart-temps. On commençait à prendre confiance pour la gagne. De toute façon, un point au goal average, ça s’est joué sur la fin (oui … à quelques petites secondes de la fin du match …). On est bien content au cas où … On sait que les détails, les petits points, c’est très important pour les Playoffs.

MHD : C’est clair. Mais le match était quasi plié dans les 3 premières minutes. Ils ont mal entamé le match. Ils sont revenus un peu après mais difficilement. parce que vous leur avez opposé une défense de zone qui les a fait chier pendant tout le match … 

Karim : … Exactement. Déjà, on savait qu’on arrivait diminué car Tanguy RAMASSAMY est suspendu et Mohamed HACHAD blessé. Donc, à huit seulement, si on jouait sur la course et le physique, avec EVREUX, je pense qu’on aurait eu des difficultés. Par conséquent, on a joué la stratégie de la zone. C’était vraiment une stratégie car on savait que ça leur posait beaucoup de problèmes. On a vu un peu les vidéos de leurs derniers matches. Ils ont galéré à POITIERS parce que POITIERS est passé en zone (c’est le match du 1er Avril, perdu 76 à 66 … ). Donc, voilà, chacun joue avec ses points forts et ses points faibles. Aujourd’hui, pour nous, ça passait par la zone car je ne pense pas qu’on aurait pu rivaliser physiquement surtout que Mamadou DIA et Sherman GAY ont pris rapidement 2 fautes. Donc après, on a un peu bidouillé avec les moyens du bord. C’est un super résultat.

MHD : Les moyens du bord, c’est six paniers à 3 points dans le troisième quart. Vous vous y êtes mis à plusieurs d’ailleurs ! Tu en marques 3, Chris DAVIS 2 et Édouard CHOQUET 1. (Et notre compte est bon …)

Karim : À la mi-temps, on était à 0/10. Mais on sait que ça peut tourner. On a été patient. Et après, on sait que ce sont des facteurs pour gagner les matches. Le facteur adresse a tourné un peu à notre avantage en seconde mi-temps.

MHD : Et puis, vous avez quand même pénétré leur défense assez vite et assez facilement.

Karim :  Oui. Après, on a commencé à mettre des shoots et à élargir. Et on en a profité.

MHD : Vous marquez à 3 points, vous êtes à 4/5 aux 2 points extérieurs. En face, ça rame …

Karim : C’est sûr que ça devient compliqué quand on marque à 3 points, quand on met des tirs extérieurs.   

MHD : Franchement, vous avez bien joué.

Karim : Oui. On n’a pas fait un hold-up. On est venu avec les moyens dont on disposait. On est venu diminué, mais on n’est pas venu faire les victimes. On savait qu’on voulait jouer la gagne. C’était très important. On savait que d’autres joueurs allaient être responsabilisés. Et on l’a fait. On a maîtrisé le match.

MHD : Oui. On les sentait très impuissants par rapport à ce que vous proposiez.

Karim : C’est vrai.

MHD : Ils n’avaient réponse à rien.

Karim : Sur la zone, oui, c’est un peu compliqué pour eux je pense.

MHD : Et quand on peine en défense, on est moins percutant en attaque, on est mal placé, tout est boiteux et l’autre en face, il en profite.

Karim : Exactement. C’est le sport. On a vécu des moments comme ça. Chacun son tour. Mardi prochain, on joue à MARSEILLE au Palais des Sports. On reçoit SAINT-QUENTIN. Ils sont juste derrière nous (on sait maintenant que FOS a gagné ce match 76 à 70). POITIERS ce soir a gagné à AIX-MAURIENNE (95-100). Ils réalisent une bonne performance. Et nous, ça nous relance complètement pour le top 5 parce que sur AIX-MAURIENNE, on a également le goal average et on n’est qu’à une victoire. On essaie d’accrocher les Playoffs et maintenant on touche peut-être presque du doigt le fait d’avoir un avantage au premier tour. Donc, on ne va pas se priver. Mais 5 matches restant  = 5 finales. Voilà.

MHD : Et vous jouez avec un enthousiasme !

Karim : Oui. C’est bien. Je pense que sur certains matches, ça peut faire la différence. La preuve ce soir. Ça ne suffit pas sur une saison entière avec l’enchaînement des matches parce qu’il y a la fatigue, etc … Mais ce soir, c’était parfait. Tout le monde savait qu’il allait avoir du temps de jeu, tout le monde en a profité. Les jeunes ont fait un super match. Tout le monde a apporté. Quand on arrive en plus à prendre du plaisir, c’est que du bonus.  

MHD : Oui. Je l’ai très bien ressenti. Merci pour cette interview. 

Karim : Je vous en prie.

MHD : Bon retour. 

Karim : Bonne fin de saison. Et peut-être aux Playoffs …

MHD