Derniers articles :
Journée N° 11
Angers83 / 88Aix Maurienne
Antibes74 / 75Charleville-Mézières
Le Portel78 / 74 Lille
Souffelweyersheim84 / 73 Monaco
Boulazac88 / 66 Provence
Poitiers80 / 75 EVREUX
Roanne72 / 83Hyères-Toulon
St Quentin80 / 73 Nantes
Orchies77 / 66 Denain
Journée N° 12
Aix Maurienne- / - Souffelweyersheim
Denain- / - Poitiers
EVREUX- / - Angers
Provence- / - Charleville-Mézières
Hyères-Toulon- / - Boulazac
Lille- / - St Quentin
Nantes- / - Le Portel
Monaco- / - Antibes
Orchies- / - Roanne
Classement Championnat
ptsMJVDdomextPoCo
1Hyères-Toulon211110155893808
2Roanne20119254854791
3Orchies19118353766681
4Monaco19118353852785
5Denain18117443818763
6Boulazac18117443867841
7Le Portel17116542897838
8Antibes17116533846816
9EVREUX17116551799773
10Poitiers16115632857843
11Nantes16115632799854
12Souffelweyersheim15114731748788
13Lille15114731770818
14St Quentin15114731851949
15Provence14113830782836
16Aix Maurienne14113812863919
17Angers13112911763822
18Charleville-Mézières13112902757857

Sondage

Depuis le début de la saison, quel est votre joueur préféré ?

Résultats

Loading ... Loading ...

Météo

Evreux
18 décembre 2014, 20 h 28 min
Nuageux
Nuageux
12°C
Vents : 6 m/s OSO
Prévisions 18 décembre 2014
jour
Nuageux
Nuageux
13°C
Vents : 5 m/s OSO
nuit
 
Prévisions 19 décembre 2014
jour
Pluie
Pluie
12°C
Vents : 6 m/s OSO
nuit
 
 

JOURNEE 11 : LE BAROMETRE

ALM-Lille (6)Voilà arrivé le premier tiers du championnat de Pro B, une certaine hiérarchie commence à se dessiner, mettant en évidence les forces et faiblesses de chacun.

Pour l’ALM Evreux Basket et malgré la défaite à Poitiers (aux points mais pas à l’évaluation), les clignotants de notre Baromètre sont plutôt au vert. Podium assuré pour les hommes de Rémy VALIN qui excellent en défense, au rebond ainsi qu’à la réussite aux lancers francs… tant mieux car les ébroïciens sont également bien lotis au nombre de fautes provoquées.

Pas de show par les temps qui courent (lanterne rouge aux dunks !) mais un critère en hausse régulière depuis l’arrivée de Sam MULDROW : les contres !

Cà va mieux un peu partout, même si le problème des ballons perdus n’est toujours pas résolu. Encore un petit effort en ce mois de décembre pour continuer de progresser en attendant des jours meilleurs, côté spectacle et côté victoires à l’extérieur.

JYC

LES MENTIONS DE L’ALM EVREUX BASKET

TRES BIEN  :lol:

1er au Rebond Total (39.37) =

1er au Rebond Défensif (28.82) + 1

2ème à la Réussite aux Lancers Francs (76.68 %) =

3ème aux Points Encaissés (70.27) + 1

4ème aux Fautes Provoquées (21.45) + 3

BIEN  ;-)

6ème au Rebond Offensif (10.55) =

6ème à la Réussite aux Tirs à 3 Points (32.59 %) + 1

6ème aux Passes Décisives (15.73) + 2

8ème au Point-Average Général (+26) + 1

8ème au Moins de Fautes Commises (20.36) - 2

9ème au Ratio Attaque / Défense (1.0336) =

9ème aux Interceptions (7.56) + 1

9ème à l’Evaluation Collective (82.00) + 2

PASSABLE   :cry:

11ème aux Points Marqués (72.64) + 2

13ème aux Contres (2.00) + 3

14ème à la Réussite aux Tirs à 2 Points (49.11 %) + 2

14ème à la Réussite Totale aux Tirs (43.11 %) - 1

MEDIOCRE  :evil:

17ème au Moins de Balles Perdues (18.27) =

18ème aux Dunks (0.55) - 2 

HYERES-TOULON SEUL EN TETE

LE CLASSEMENT A L’ANGLAISE

Ce classement permet de situer les équipes les unes par rapport aux autres, quel que soit le nombre de matchs disputés à domicile ou à l’extérieur. Ce classement fonctionne de la manière suivante : Victoire à domicile ou Défaite à l’extérieur : 0 point – Victoire à l’extérieur : + 1 point – Défaite à domicile : – 1 point

1er – HYERES-TOULON : + 5 Points

2ème – MONACO – ORCHIES - ROANNE : + 3 Points

5ème – DENAIN : + 2 Points

6ème – BOULAZAC : + 1 Point

7ème – ANTIBES – EVREUX – LE PORTEL – NANTES : 0 Point

————————————————————————————————————

11ème – LILLE – POITIERS – SAINT-QUENTIN : – 1 Point

14ème – AIX-MAURIENNE – PROVENCE – SOUFFLEWEYERSHEIM : – 2 Points

17ème – ANGERS – CHARLEVILLE-MEZIERES : – 4 Points

POITIERS – EVREUX : LA FEUILLE DE MATCH

Championnat de Pro B 2014-2015 – 28ème Saison en LNB

11ème Journée – Samedi 13 décembre 2014

POITIERS BASKET 80 – 75 ALM EVREUX BASKET 

(23-14) (19-27) (MT 42-41) (22-14) (16-20)

Salle Saint Eloi – Environ 2000 spectateurs

Arbitrage discutable de messieurs LAPLACE & ALOUAHABI

MVP DU MATCH : Andrew FITZGERALD (POITIERS BASKET 86)

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Mickaël VAR 26 4/8 1/4 5/6 3 3 1 2 13 1 0 2 14 26
Eugene TEAGUE* 28 3/5 0/0 10/12 5 10 0 3 8 0 4 1 16 17
Isaia CORDINIER 18 2/7 2/5 2/2 4 1 1 1 4 2 0 1 8 11
Lahaou KONATE* 31 3/8 1/4 3/4 3 2 0 1 2 1 1 3 10 9
Glenn COSEY* 35 4/12 3/11 7/9 1 5 0 0 2 1 5 2 18 8
Sam MULDROW* 14 0/4 0/0 0/0 3 0 2 1 6 0 1 2 0 5
Mathis KEITA 18 2/7 1/4 0/0 1 1 0 2 4 0 1 2 5 5
Babacar NIANG 12 1/3 0/0 2/4 2 2 1 0 1 0 1 1 4 2
Guillaume COSTENTIN* 18 0/2 0/2 0/0 5 0 0 0 1 1 0 1 0 1
Sambou TRAORE 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -
       
ALM EVREUX BASKET 200 19/56 8/30 29/37 27 24 5 10 41 6 13 15 75 84

 

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Andrew FITZGERALD* 29 8/16 0/3 7/10 4 9 0 1 9 1 1 2 23 23
Jeff GREER* 31 5/12 3/9 3/4 1 4 1 0 4 0 1 3 16 15
Arnauld THINON 15 4/6 3/5 0/0 3 0 0 0 1 1 0 1 11 12
Andy OGIDE 15 3/5 0/0 4/4 5 3 0 0 4 1 1 0 10 12
Pierre-Yves GUILLARD* 22 1/5 1/4 4/4 4 3 0 1 4 1 1 0 7 7
Carl ONA EMBO* 28 2/5 1/2 0/0 3 1 0 0 2 1 1 3 5 7
Kevin HARLEY* 34 1/5 0/1 6/10 0 8 0 0 4 1 2 4 8 7
Karim SOUCHU 14 0/0 0/0 0/0 1 0 0 0 0 0 1 1 0 0
Mike JOSEPH 12 0/3 0/0 0/0 4 0 0 2 3 0 1 0 0 - 1
Etienne JOUMARD 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 -
       
POITIERS BASKET 86 200 24/57 8/24 24/32 25 28 1 4 31 6 9 14 80 82

UN BEAU COUP A JOUER

ALM-Lille (24)Pour cette 11ème journée de Pro B, soit le premier tiers du championnat qui s’achève, l’ALM Evreux Basket a un beau coup à jouer en déplacement à Poitiers.

En effet, Monaco et Antibes viennent de s’incliner de façon surprenante à Souffelweyersheim pour le premier, et face à Charleville-Mézières pour le second, tandis que deux autres adversaires directs seront freinés lors des duels Roanne – Hyères-Toulon et Orchies – Denain.

De plus, rien ne va plus pour les hommes de Rudy NELHOMME qui restent sur sept défaites consécutives (5 en championnat et 2 en Leaders Cup), pire quatre défaites consécutives sur leur parquet de Saint Eloi, face à Antibes (83-85), Orchies (67-69), Hyères-Toulon (78-91) et Provence (63-71).

De leur côté, les hommes de Rémy VALIN ont laissé passé l’orage (4 victoires en 5 matches) et ont repris du poil de la bête. Bien que battus lors des deux dernières sorties à Saint Eloi (70-68 en 2008-09 et 74-61 en 2013-14), les coéquipiers du valeureux capitaine et ex-poitevin Guillaume COSTENTIN sont bien décidés à en découdre ce samedi pour glaner un précieux joker et une 5ème place au classement général…

FACE A FACE STATS

PRO B – 11ème Journée Aller

Tirs

 

Rebonds

 
Equipes

2%

3%

T%

1%

Ro

Rd

Rt

Pd

In

Bp

Co

Att

Déf

Eval

ALM EVREUX BASKET

49.6

33.5

44.0

76.4

10.4

28.4

38.8

15.8

8.0

18.6

1.7

72.4

69.3

81.6

POITIERS BASKET 86

55.2

31.5

46.6

74.9

9.3

26.4

35.7

15.7

5.3

13.1

2.4

77.7

76.8

86.9

 

LES INTERVIEWS A 4 MAINS

ALM-Lille (33)C’est nouveau ! Notre spécialiste du Journal de Pro B s’est joint à MHD pour interviewer Jean-Victor TRAORE, Bryan PAMBA, B-A WALKER et Mickaël VAR à l’issue du dernier match de l’ALM Evreux face à Lille…

Jean-Victor TRAORE : Je ne sais pas s’ils nous ont empêchés de jouer car on a quand même raté beaucoup de shoots ouverts. Si on les avait mis, cela n’aurait pas été le même match. Mais c’est le jeu. Et puis, c’est difficile de résister à 40 minutes d’agressivité et cela cause des pertes de balles car il suffit d’un manque de concentration à un moment. Ils sont à domicile et ils ont bien joué. On voulait revenir mais on n’a pas pu. Quand on a eu une équipe au complet, on gagnait. Là, il y a eu un changement de 3 joueurs entre le dernier match et celui-ci. Et, notamment, nous avons perdu Ivan ALMEIDA, gros scoreur. ALMEIDA ne jouera d’ailleurs pas le prochain match puisqu’il se fait opérer du pied. En tout cas, merci au public d’EVREUX toujours si sympa. 

Bryan PAMBA : Oui. Ce public est toujours aussi sympa. Moi, je suis arrêté pour 4 à 6 semaines à cause d’un arrachement osseux au pouce. C’était frustrant de ne pas pouvoir jouer ce soir surtout que Glenn COSEY était très en forme. Et puis, quand il met ses trois tirs à 3 points dans le 3ème quart, c’est sur trois erreurs … Si on enlève ces erreurs, ça peut vraiment être un match différent. 

B.A.WALKER : On a des blessés. Malgré cela, on joue bien. Et puis, pendant deux ou trois minutes, on joue mal et là, ça devient difficile. Et après, les trois fois trois points de Glenn COSEY, on n’est pas arrivé à revenir. C’est toujours difficile de jouer ici …

Mickaël VAR :  Je ne suis pas un garçon difficile et je m’intègre bien. Je suis toujours positif afin que tout se passe bien. Je vais jouer sur les postes 3 et 4. J’aime bien courir partout et bouger. Ce soir, on a apporté une grosse pression défensive et, à la longue, ça les a fait déjouer.

MHD + AS

EVREUX VEUT POSITIVER

ALM-Lille (31)Le mois de décembre s’annoncerait-il prometteur pour l’ALM Evreux Basket ?

Sans revenir sur les difficultés rencontrées depuis le début de saison par le coach Rémy VALIN, contraint de jongler entre les blessures et les erreurs de casting, il semblerait que les coéquipiers du capitaine Guillaume COSTENTIN commencent à positiver à nouveau. Les arrivées de Sam MULDROW et Mickael VAR y sont sans doute pour quelque chose. Le premier progresse à chaque sortie, retrouvant petit à petit sa forme physique, son rythme et par voie de conséquence son basket, le second affichant déjà une belle envie et une grande sérénité sous son nouveau maillot. Rémy VALIN ne s’y est pas trompé, déclarant après la prestation de son nouveau joueur face à Lille : « Mickael est un mec hyper positif, dont une équipe a besoin pour avancer. Il a fait un énorme match dans l’énergie. C’est lui qui, tout seul, entraîne la presse homme à homme à un moment. Ce n’était pas forcément demandé. Mettre de la pression sur les meneurs, sur certains joueurs comme B.A. WALKER, oui, mais lui est monté tout seul. Il montre la voie à l’équipe. »

A la faveur du calendrier, l’ALM Evreux Basket a su se réorganiser dans son antre de Jean Fourré (6 matches sur 10), concluant 5 victoires dont 4 consécutives. Cerise sur le gâteau, les protégés de Rémy VALIN sont les seuls à avoir fait tomber le leader Roannais, avec la manière ce soir là. Il reste désormais à aller chercher une petite victoire « joker » à l’extérieur pendant ce long mois de décembre (Poitiers, Monaco et Nantes) et confirmer l’embellie à Jean Fourré (Angers et Denain). Pour cela, l’ALM Evreux pourra également compter sur ses deux « rookies » Glenn COSEY et Eugene TEAGUE, qui semblent gentiment monter en puissance.

 

ALM-Charleville_28-11-2014 (9)Enfin, suite à la déclaration du nouveau Maire d’Evreux Guy LEFRAND, le Père Noël semble s’être à nouveau penché sur le club Eurois : « Aujourd’hui, nous avons deux hypothèses. Première hypothèse : nous construisons une salle neuve éventuellement vers Nétreville – et j’espère que Nétreville va être classée en Zone de Renouvellement Urbain ce qui nous permettrait d’avoir de l’argent – et cette nouvelle salle serait à côté de la voie rapide pour faire venir beaucoup de monde. Deuxième hypothèse : réhabiliter la salle Omnisports parce qu’aujourd’hui, on ne peut pas mettre 33 millions d’euros – comme cela avait été prévu précédemment – car les finances actuelles de la ville ne le permettent pas. Ça va se décider probablement dans les mois qui viennent. Nous saurons probablement le 16 décembre si Nétreville est classée Zone de Renouvellement Urbain. Si Nétreville est en Renouvellement Urbain, alors on essaiera rapidement de travailler sur un projet là-haut. » En attendant, il sera toujours temps de soigner un peu les abords de la salle Jean Fourré (un bourbier semé d’embûches), de réchauffer l’atmosphère les soirs de grand froid avant de découvrir début 2015 les tout nouveaux panneaux électroniques. 

Cette fois, nous avons envie de positiver pendant ce beau mois de décembre qui s’annonce…

JYC

LE CLASSEMENT A L’ANGLAISE

Ce classement permet de situer les équipes les unes par rapport aux autres, quel que soit le nombre de matchs disputés à domicile ou à l’extérieur. Ce classement fonctionne de la manière suivante : Victoire à domicile ou Défaite à l’extérieur : 0 point – Victoire à l’extérieur : + 1 point – Défaite à domicile : – 1 point

1er – HYERES-TOULON – ROANNE : + 4 Points

3ème – MONACO – ORCHIES : + 3 Points

5ème – DENAIN : + 2 Points

6ème – ANTIBES – BOULAZAC : + 1 Point

8ème – EVREUX – LE PORTEL – NANTES : 0 Point

————————————————————————————————————

11ème – LILLE – POITIERS – SAINT-QUENTIN : – 1 Point

14ème – PROVENCE – SOUFFLEWEYERSHEIM : – 2 Points

16ème – AIX-MAURIENNE – ANGERS : – 3 Points

18ème – CHARLEVILLE-MEZIERES : – 5 Points

BON ANNIVERSAIRE MISTER COACH

ALM-Charleville_28-11-2014 (17)Le jour même de son 37ème anniversaire, Rémy Valin, le coach de l’ALM Evreux a reçu un bien joli cadeau de la part de ses joueurs, avec cette victoire nette et sans bavure, la plus large de sa saison (+19, après avoir compté jusqu’à 27 points d’avance, mieux encore que contre Provence basket, +15 ou à Souffel, +14). Nul doute que sur son carnet de notes, l’entraîneur ébroïcien aura noté dans la colonne «satisfactions» un grand nombre de critères, même s’il a dû, avec son goût du détail habituel, en relever aussi, dans la colonne «choses à revoir et à améliorer». Commençons par celles-ci : ce début de 2ème quart temps catastrophique, qui a vu les lillois revenir de l’enfer de dix premières minutes lamentables, vers le paradis d’une victoire de nouveau envisageable. Où les nordistes sont revenus de 17-6 à 19-19, notamment sur un 10-0 à partir de 19-9, qui répondait à celui que les ébroïciens leur avaient infligé quelques instants auparavant (de 7-4 à 17-4) . Au point de même prendre la tête à la 16ème (24-26) pour la seule fois du match, cependant. Un excès de confiance, un manque de concentration que le coach n’oubliera pas de rappeler à son équipe, la prochaine fois où elle se retrouvera dans cette situation.

Côté satisfactions, par contre, il a dû remplir plusieurs pages de son carnet. D’abord le fait que son équipe, une nouvelle fois chamboulée par la force des choses, avec la blessure de Sambou Traoré, resté sur le banc aux côtés de Pierre-Étienne Drouault et l’intégration en urgence d’un nouveau joueur, Mickaël Var, a fait preuve d’un jeu collectif assez étonnant, avec notamment 21 passes décisives sur les 27 paniers inscrits par l’équipe. Le tout agrémenté d’un joli tir groupé à l’évaluation, allant de 6 à 24 pour chacun de ses neuf joueurs présents sur le parquet. Le + 6 de Mathis Keita et le +  10 de Guillaume Costentin, alors qu’ils n’ont pas marqué, étant sur ce plan exemplaire. Preuve que TOUS ses joueurs se sont «ligués» pour lui offrir ce cadeau. Rien que cela va le conforter dans l’idée qu’une bonne étoile veille sur lui et que ses choix de joueurs sont donc, cette saison encore, de bons choix.

ALM-Orchies_18-11-2014 (9)A ce sujet, celui d’un joueur tel que Mickaël Var, à mi-chemin à 23 ans, entre la Pro A et le top de la Pro B, est un signe fort d’ambition du club, que le jeune homme a validé en marquant … 3 secondes après avoir foulé le parquet à 14-4, brandissant un poing rageur de satisfaction, tout en restant concentré pour valider son 2+1 (15-4). Et en scorant, à peine rentré, au cours du 3ème quart temps, d’un tir primé cette fois-ci, plein centre, pour porter le score à 57-41. L’ailier fort, qui a fait le choix de redevenir un des meilleurs joueurs français de Pro B pour mieux rebondir en Pro A a, en un seul match, fait l’unanimité autour de lui.

Autre satisfaction : la nouvelle performance de son meneur Glenn Cosey, meilleur marqueur de son équipe pour la 4ème fois cette saison (26 points à 9/15 aux tirs, agrémentés de ses cinq passes décisives) qui a largement remporté la comparaison avec son prédécesseur B-A Walker, pourtant auteur d’un bien joli match lui aussi (15 pts et 16 d’éval avec 6 passes décisives). Le jeune meneur US de 22 ans d’Évreux, néophyte dans le basket professionnel, a cette fois-ci été présent du début à la fin du match, le pliant en deux temps, lors du 2ème acte, pour faire passer le score de 24-26 à 30-26 à lui tout seul. Et plus encore dans le 3ème acte, où «Monsieur» Glenn Cosey a alors fait fort, en armant coup sur coup trois missiles qui ont assommé l’adversaire lillois, à 45-33, puis à 48-35 et enfin à 51-35 à la 24ème. Du grand art.

Autre grande satisfaction, le retour de Lahaou Konate au plus haut niveau de performance (12 pts et 18 à l’évaluation). Le jeune cadre de l’équipe, car il est les deux à la fois, jeune et cadre, a semblé libéré ce soir, présent dans tous les domaines du jeu, notamment par sa vision du jeu (4 interceptions). Avec Glenn Cosey, ils se sont tous les deux mis sur orbite pour marquer de loin, car, à l’instar de son meneur, Lahaou a lui aussi, par ses tirs lointains (3/3 lors du dernier quart) contribué à ne jamais permettre de rapproché aux lillois, à 71-46 tout d’abord à la 32ème, puis à 76-56 et encore 79-59 à la 37ème, match définitivement plié à cet instant. Le jeune homme, qui a gardé son explosivité et sa défense sur l’homme, progresse sans cesse, désormais incroyable de sûreté aux tirs …

Il y en a encore d’autres, tel Eugène Teague, dont les stats du jour ne reflètent pas la performance, bien que plus qu’honnête (14 pts et 12 à l’éval). La faute à un arbitre qui l’a eu clairement dans le collimateur, le stoppant à 3 ou 4 reprises, le sanctionnant par des … marchers, alors qu’il tentait juste de se défaire de prises à deux, voire à trois ou à quatre, qui s’y mettaient tous pour faire … faute sur lui ! Dans ces conditions, les 4 balles perdues qui lui ont été infligées, font un peu mal dans le décor. Le jeune pivot, 22 ans lui aussi, est en train de se faire une place de choix dans l’équipe. Ces quatre joueurs ont donc été prépondérants ce soir, mais pas qu’eux.

On a moins vu Babacar Niang, pour la bonne raison qu’il n’a joué que 12 minutes. Mais quelles 12 minutes ! Le pivot-intérieur de 2m06 a affiché un rapport qualité-prix assez impressionnant, 8 points et 11 à l’évaluation, sobre dans ses tirs, ne ratant qu’un tir extérieur, présent partout (5 rebonds en 12′, 1 interception). Encore une belle satisfaction pour le coach qui va sûrement bien dormir ce soir…

D’autant que son pivot US, Sam Muldrow a lui aussi, à son tour, mis le nez à la fenêtre, avec ses 6 points, ses 4 rebonds, son contre évidemment et ses … 4 passes décisives (11 à l’évaluation). Retrouvant peu à peu son physique, le garçon s’installe au sein de l’équipe (20′ de jeu ce soir). D’autant encore, que son meneur-minot, Isaia Cordinier (18 ans) a confirmé son talent naissant, entrevu lors des deux matches précédents. Moins en vue ce soir, avec ses seulement 3 pts en 13′, tous sur lancers francs, mais porteur de tant de promesses (3 passes décisives) sur son poste de meneur. Lui aussi, comme tous ses coéquipiers (sauf le malheureux Gene Teague, comme on vient de l’expliquer, 14 pts et 12 seulement à l’éval) a terminé ce match avec une évaluation supérieure (7) à son nombre de points marqués. On a déjà fait allusion à la même performance pour Mathis Keita, 0 point mais 3 rebonds, 3 passes décisives, 1 vol de ballon. Puis à celle, encore plus marquante, de Guillaume Costentin, le capitaine, zéro point lui aussi, la faute à un tir casquette pris à la limite des 24 secondes, mais … 8 rebonds , 1 interception et 3 passes décisives …

Cette équipe-là, solidaire et collective, est en train de trouver son identité et c’est de bon augure. Car s’il y a un beau cadeau que ses joueurs ont offert à Rémy Valin, c’est bien celui-ci, qu’ils semblent avoir bien intégré : la défense, comme socle, c’est l’attaque au bout du compte … La preuve en a été donnée ce soir, où une équipe offensive comme celle de Lille a été maintenue à 64 points. Et où, dans ces conditions, l’attaque, puisque tout joueur aime marquer, a été à la fête avec ses 83 points marqués. Bon anniversaire, Monsieur Rémy Valin. A moins d’un tiers du championnat (10 matches déjà disputés sur 34) votre équipe est déjà en ordre de marche. Vers … l’avant.

L’équipe de Monaco a été battue ce soir, 3ème désormais, celle d’Orchies aussi (4ème) et surtout celles du Portel (8ème) et Poitiers (11ème) où l’ALM Evreux se rendra lors de la prochaine journée. Avant ce dixième match de la saison, l’ALM Evreux était à mi-chemin entre la tête de la division, à 3 victoires des trois premiers, qui ne sont plus que deux et à 3 victoires devant les cinq derniers… Dans le ventre mou du classement. Elle est désormais dans le premier tiers, 6ème ex-æquo avec Boulazac, prête aux plus hautes ambitions ! Comme lors des cinq années précédentes…

JC

EVREUX – LILLE : LA FEUILLE DE MATCH

Championnat de Pro B 2014-2015 – 28ème Saison en LNB

10ème Journée – Mardi 9 décembre 2014

ALM EVREUX BASKET 83 – 64 LILLE MBC

(17-6) (21-24) (MT 38-30) (24-13) (21-21)

Salle Jean Fourré – Environ 2200 spectateurs

Arbitrage de messieurs BISSUEL & BOUE

MVP DU MATCH : Glenn COSEY (ALM EVREUX BASKET)

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Glenn COSEY* 34 9/15 4/9 4/4 1 6 0 0 3 0 4 5 26 24
Lahaou KONATE* 35 4/7 3/5 1/3 3 4 1 1 5 4 1 2 12 18
Babacar NIANG 12 3/4 0/0 2/2 4 1 0 2 5 1 2 0 8 11
Mickael VAR 20 4/10 1/6 5/7 3 4 1 1 4 2 4 2 14 11
Sam MULDROW* 20 1/4 0/1 4/4 0 2 1 1 4 1 1 3 6 11
Eugene TEAGUE* 28 6/8 0/0 2/3 4 3 0 1 4 1 5 0 14 11
Guillaume COSTENTIN* 21 0/1 0/1 0/0 5 1 0 1 8 1 1 3 0 10
Isaia CORDINIER 12 0/0 0/0 3/4 1 2 0 1 1 1 0 3 3 7
Mathis KEITA 17 0/1 0/1 0/0 1 1 0 0 3 1 0 3 0 6
Thomas DOLOMINGO 1 0/1 0/1 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 - 1
       
ALM EVREUX BASKET 200 27/51 8/24 21/27 22 24 3 8 37 12 18 21 83 108

 

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Bobby-Anthony WALKER* 38 5/8 3/4 2/4 2 6 0 1 2 0 2 6 15 16
Chrislain CAIRO* 17 2/6 0/0 5/6 5 3 2 1 4 0 0 0 9 10
Jonathan KALE 26 4/8 0/2 4/4 2 3 1 1 4 0 5 2 12 10
Marc-Antoine BOURGAULT 12 4/8 1/2 1/1 0 1 0 0 0 2 2 2 10 8
Amadou ABOUBAKAR ZAKI 17 2/2 0/0 0/1 1 3 2 0 1 0 0 0 4 6
Jean-Victor TRAORE* 31 3/11 1/5 0/0 5 0 1 0 6 0 2 2 7 6
Emilien BARBRY 21 0/1 0/1 0/0 5 1 0 0 3 3 2 2 0 5
Thomas CECI-DIOP* 18 1/3 1/3 0/0 2 0 0 1 1 0 0 0 3 2
Aurélien RIGAUX* 20 1/7 0/4 2/2 3 3 0 0 1 1 1 1 4 0
Tristan TONEGUZZO 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 -
       
LILLE MBC 200 22/54 6/21 14/18 25 20 6 4 22 6 14 15 64 63

LE JOURNAL DE PRO B

ALM-Fos (2)AIX-MAURIENNE – MUTUALE à la relance

Libre depuis quelques jours, après avoir rompu à l’amiable son contrat avec le Paris-Levallois (Pro A), Malela MUTUALE (23 ans, 1.88 m) va se relancer à Aix-Maurienne. Diminué au poste de meneur par les blessures d’Ulysse ADJAGBA (déchirure des ligaments à la cheville) et Théo LEON (fracture du scaphoïde), le club savoyard a sauté sur l’occasion pour enrôler l’ancien joueur de Paris et Dijon. Damien LEYROLLES fait donc toujours confiance à de jeunes meneurs pour diriger l’équipe, après avoir déjà récupéré Seidou N’JOYA (25 ans) comme pigiste. MUTUALE devrait être qualifié pour le déplacement à Angers, vendredi soir.

ANGERS – CHERRY remercié, PIERCE débarque

Pas à son aise en Pro B, le meneur expérimenté espagnol Carlos CHERRY(35 ans, 1.84 m) a été coupé par Angers. Déjà diminué physiquement depuis le début de la saison, il n’était pas dans les standards statistiques que l’on doit attendre d’un joueur étranger (2.8 points pour 3.2 d’évaluation en 12 minutes). Pour le remplacer, l’ABC a fait appel aux services d’un joueur bien connu de la LNB, Pierre PIERCE (31 ans, 1.93 m). Ce dernier a passé 3 saisons pleines au Hyères-Toulon Var Basket (2008-2010 puis 2013-2014), et a connu 2 brefs passages en France en 2012-2013. D’abord à… Toulon (3 rencontres) puis Cholet (6 rencontres). La saison dernière, l’ancien étudiant de Lowa State University valait 15.3 points (à 40 %), 3.8 rebonds, 3 passes pour 12.1 d’évaluation en 32 minutes. Davantage arrière que meneur de jeu, PIERCE correspond au style de la Pro B (championnat athlétique et basé sur du jeu rapide) contrairement à son prédécesseur. PIERCE sera sur le parquet de Jean Bouin pour la réception du voisin nantais ce soir.

CHARLEVILLE-MEZIERES – BOUEDO remplace DIALLO

Moustafa DIALLO,  »out » pour le reste de la saison en raison d’une rupture des ligaments croisés, le club ardennais a choisi Arthur BOUEDO (25 ans, 1.90 m) pour le remplacer. Vu à Châlons-Reims la saison dernière (3.4 points à 40 %, 1.5 passe pour 3.9 d’évaluation en 14 minutes), il n’a pas accompagné le CCRB en Pro A. Pour l’heure, le combo-guard a paraphé un contrat de 30 jours renouvelable. En concurrence avec d’autres joueurs pour prendre le poste, Cédric HEITZ explique son choix de faire confiance au natif d’Aix-en-Provence: « On a travaillé sur 3 pistes en voulant au départ privilégier l’expérience mais Arthur s’est avéré le joueur le plus motivé pour nous rejoindre. J’espère qu’il va nous apporter un vent frais et un nouveau dynamisme…. Arthur est sur le plan sportif un potentiel offensif et technique qui doit nous donner de la plus-value et élever notre niveau de jeu… Ici contrairement à ces précédentes expériences, il sera considéré comme un premier choix et non un back-up ». Au joueur de prouver que le coach a eu raison de le choisir.

LILLE – Sans son meilleur joueur à Évreux

Ivan ALMEIDA (25 ans, 1.98 m) sera absent ce soir à Évreux, tout comme pour le prochain match de son équipe. En effet, l’ailier cap-verdien a été contraint à une opération afin de lui retirer une vis dans le pied. Depuis le début de saison, le natif de Praia tourne à 16.6 points (à 45 %), 5.8 rebonds, 2.6 passes, 2.3 interceptions mais 4.1 balles perdues pour 15.7 d’évaluation en 31 minutes. Lille sera également privé de Bryan PAMBA (22 ans, 1.85 m) et ceci pour plusieurs semaines. Le meneur de jeu souffre d’un arrachement osseux au pouce. Avec le retour d’Émilien BARBRY en Janvier, il n’est pas certain que Lille se mette en quête d’un remplaçant. L’ancien joueur de l’ALM tournait à 4.2 points, 2 rebonds, 1.5 passes pour 3.8 d’évaluation en 15 minutes. Enfin, le club nordiste pourra compter sur le retour de Jonathan KALE, absent depuis la 1ère journée. James MATHIS, son pigiste, a terminé sa mission.

ROANNE – CHRISTOPHE passera les fêtes dans le Forez

André YOUNG (24 ans, 1.75 m) sur la touche pour 2 semaines, en raison d’une déchirure aux ischio-jambiers, la Chorale a fait appel à un spécialiste des montées, Anthony CHRISTOPHE (31 ans, 1.89 m). Banni de l’AS Monaco alors qu’il a participé activement à sa montée en Pro B cette saison (5.7 points, 3.6 rebonds, 4.6 passes, 1.2 interception en 26 minutes), CHRISTOPHE apportera son expérience au groupe choralien pour cette courte période. Le grenoblois a connu pas moins de 4 montées au cours de sa carrière ! (deux en Pro A avec Besançon et Dijon et deux Pro B avec Reims et Monaco). Il renforce donc le poste 1 lors des six prochains matchs de Pro B à disputer en Décembre, dès la réception du Portel ce mardi et jusqu’au déplacement à Angers, le 30 décembre;

AS

EN TETE DE RAQUETTE AVEC GUILLAUME COSTENTIN

Interview de Guillaume COSTENTIN après le match contre CHARLEVILLE-MÉZIÈRES du vendredi 28 Novembre 2014

EBC_ALM-Fos (24)MHD : Ohlalalalalala … Ça va faire au moins 2 lignes de ohlalalalalala dans l’interview ! C’est quand même un peu laborieux … Vous gagnez, certes … mais quand même …

Guillaume : On termine bien !

MHD : On va le dire comme ça !

Guillaume : On s’est mis dans la difficulté nous-mêmes dans la première mi-temps en les laissant s’installer dans le match tranquillement et prendre confiance. Rémy nous disait que c’était une équipe qui tournait à 69 points de moyenne en attaque et ils étaient déjà à 40 à la mi-temps. Donc, c’est pas bien engagé. On sait que depuis deux ou trois semaines, on arrive à faire des choses en défendant fort. On a vu au PORTEL que ce n’était pas le cas et on en a pris une. Tout ça mit bout à bout fait qu’il fallait absolument réagir en seconde mi-temps. On a réussi à le faire.

MHD : Après, 4 fautes d’entrée dans le 3ème quart, ça fait peur …

Guillaume : Ça n’aide pas car ça les met tout de suite sur la ligne … Mais bon, en même temps, il fallait retrouver de l’agressivité. Des fois, il vaut mieux faire des fautes que laisser des paniers faciles et puis ça montre à l’adversaire qu’on répond.

MHD : Effectivement, il faut au moins tenter de pénétrer … Mais ils vous ont un peu fait tout …

Guillaume : Oui.

MHD : Ils ont commencé en individuel. À un moment, ils se sont mis en zone et ça vous a bien empêtrés en première mi-temps. Après, vous vous êtes dits on va faire une petite zone aussi de notre côté pour les embêter et ça les a quand même un peu embêtés. Entre parenthèses, celle-là, elle était mieux que la dernière tentée à EVREUX.

Guillaume : Ce que tu dis confirme qu’on a été mieux en deuxième et qu’on a un peu plus répondu par rapport à ce que souhaitait Rémy. À la fin, on arrive à avoir un petit matelas d’avance et à le conserver sur les dernières possessions. C’est une bonne chose d’avoir gagné et aussi d’avoir bien réagi en deuxième.

MHD : Oui. Mais ce que j’aime bien chez vous, ce que je trouve positif dans votre façon – angoissante pour nous – de jouer, c’est que vous essayez toujours de réagir. Même si c’est un peu n’importe comment, vous cherchez des solutions. À un moment, ce sera la bonne !

Guillaume : Il faut essayer, il faut s’accrocher.

MHD : C’est ce que vous êtes arrivés à faire contre ORCHIES. Et vous êtes aussi arrivés à limiter les dégâts contre LE PORTEL …

Guillaume : Là, c’est compliqué, on a plein de nouveaux joueurs en début de saison, un enchaînement de blessures (Isaia, Desmond et Pierre-Etienne 2 fois …) et en plus, quelques résultats décevants qui nous plombent un peu, que ce soit la Leader’s Cup ou la Coupe de France. On a donc beaucoup de travail.

MHD : Je crois que plus c’est compliqué et plus il faut faire simple. Hé oui, là, je philosophe … Revenir aux bases quoi. Si vous faites du compliqué dans du merdier, vous allez obtenir du super merdier.

Guillaume : Ce sont les mots de Rémy depuis quelques jours, voire quelques semaines. Le plus simple possible et on voit que sur la fin du match …

MHD : … Ça marche …

Guillaume : Voilà.

MHD : Vous compliquez pas la tête et faites avec ce que vous avez. Si vous positivez pas avec ce que vous avez, vous allez vous empêtrer.

Guillaume : Ça va être plus compliqué. Oui.

MHD : Mais ce n’est pas si facile à faire. Donc, continuez encore et encore. C’est bien.

Guillaume : Non. Ce n’est pas facile et ça va être encore long.

MHD : Oui. La saison est longue. Mais là, vous pouvez vous consacrer uniquement au Championnat. Et il y a du potentiel dans l’équipe. Faut faire fonctionner tout ça au plus simple et au mieux.

Guillaume : Tout à fait.

MHD : Merci Guillaume pour cette interview et bon courage.

Guillaume : Merci.

MHD