Sondage

Que pensez-vous de la nouvelle équipe de l'ALM Evreux Basket ?

Résultats

Loading ... Loading ...

Météo

Evreux
24 septembre 2014, 4 h 23 min
Brouillard
Brouillard
7°C
Vents : 1 m/s O
Prévisions 24 septembre 2014
jour
Partiellement ensoleillé avec des averses
Partiellement ensoleillé avec des averses
18°C
Vents : 3 m/s O
nuit
 
Prévisions 25 septembre 2014
jour
Partiellement ensoleillé
Partiellement ensoleillé
18°C
Vents : 2 m/s ONO
nuit
 
 

Non classé

evreux-basket.com s’associe au Téléthon 2013

Téléthon 2013Comme chaque année, nombreux sont les fans de basket qui vont participer au Téléthon à Evreux.

Le Centre de Promesses 36.37 sera installé avec ses 25 lignes à la Mairie d’Evreux, où de nombreux bénévoles du Lions Club vont se relayer tout le week-end pour recevoir vos appels. Une petite pause sera néanmoins tolérée samedi soir pour les nombreux amoureux de la balle orange et de l’ALM Evreux Basket !

Pour celles et ceux qui voudraient se détendre avant le match, rendez-vous sur la place de la Mairie d’Evreux, Samedi 7 décembre à 15h30 pour participer à un Flash Mob orchestré au profit du Téléthon par le Lions Club d’Evreux et le Studio Valérie Puégué. Pour tout savoir sur ce Flash Mob, CLIQUEZ ICI 

Bon week-end à toutes et à tous !

Bon match avec on l’espère une belle victoire de notre équipe préférée face au leader !

Et n’oubliez pas de nous téléphoner au 36.37 !

TOUT COMMENCE UN VENDREDI 13

Et c’est parti pour une nouvelle saison parmi l’élite du basket Français, la 27ème consécutive en Ligue Nationale de Basket (dont 21 en Pro B) !

Pour cette première journée d’une saison « new look » qui en comportera 44, l’ALM Evreux Basket du Président ROSTOL se déplace au Palais Saint Sauveur de Lille pour y affronter le Lille MBC… et ce sera le 859ème match officiel en LNB pour le club normand. Le désormais célèbre coach de l’ALM Evreux Basket, Rémy VALIN, a revu sa copie en profondeur en modifiant son équipe à 80 %, tout comme son homologue Lillois.

Malgré ce profond remaniement, le recrutement ébroïcien semble a nouveau très malin. Il faut dire que Rémy VALIN commence à avoir fait ses preuves en la matière et les supporters sont peu nombreux désormais à s’étonner ou à s’inquiéter de ses choix. Bien sûr, la légion étrangère du club ébroïcien (WALKER – GIVENS – OSHAOLU) aura du pain sur la planche pour faire oublier la triplette de l’an passé (HANNAH – REED – WOOD) d’autant que les trois lascars vont découvrir pour la première fois les parquets de Pro B. Par contre, la « French Team » connait assez bien la musique, de DIARRA, COSTENTIN et KONATE déjà pensionnaires de Pro B et rescapés de la saison passée pour les deux derniers à PINDA et PAMBA, deux espoirs issus de la Pro A et pétris de talent, en passant par le savoureux duo angevin DROUAULT et TRAORE. Indiscutablement, il y a du « peps » dans cette équipe à la fois jeune et expérimentée, avec des joueurs d’une rare polyvalence dont le jeu rapide et très athlétique n’aura d’égal que le goût à une défense de tous les instants.

Si l’on ajoute un excellent parcours en phase de préparation (7 victoires pour 2 défaites), des pronostics plutôt favorables et l’ambition affichée du Président ROSTOL, il y a tout lieu de penser que l’ALM Evreux Basket version 2013-2014 a le potentiel pour accrocher le Top 8 et les Play-offs pour la cinquième saison consécutive… reste à faire prendre la mayonnaise et à monter en puissance le plus rapidement possible, ne serait-ce que pour négocier au mieux un début de calendrier plutôt délicat.

Et que le Vendredi 13 nous porte chance face à des Lillois forcément revanchards après leur lourde défaite en préparation (65-82) face aux hommes de Rémy VALIN !

JYC 

 

LE JOURNAL DE PRO B

AIX-MAURIENNE – ADJAGBA s’est engagé

A la recherche d’un second meneur, Aix-Maurienne a engagé Ulysse ADJAGBA (20 ans, 1.83 m) en provenance de Chalon-sur-Saône, où il évoluait avec les Espoirs. Avec son coéquipier et MVP du championnat Espoirs Yakuba OUATTARA, il a mené son équipe vers un doublé historique Championnat de France – Trophée du Futur. En 30 rencontres, le futur savoyard a cumulé 11.4 points, 2.8 rebond, 2.4 passes. Meneur rapide et talentueux, ADJAGBA a logiquement privilégié le championnat de Pro B afin d’engranger de l’expérience.

BOULOGNE-SUR-MER – Deux américains ont débarqué

Le SOMB a frappé deux jolis coups en s’attachant les services de Deven MITCHELL (28 ans, 1.97 m) et Zachery PEACOCK (26 ans, 2.03 m). MITCHELL a été formé à Missouri State entre 2003 et 2008. Sa dernière année universitaire s’est conclue sur une bonne note en cumulant 14.3 points à 54 % et 6.1 rebonds en 28 minutes. En 2007, il reçoit le trophée de meilleur 6ème homme de l’année au sein de sa conférence (MVC, Missouri Valley Conférence) et en 2008, le néo-boulonnais est élu dans le 5 de départ de la seconde meilleure équipe de sa conférence. MITCHELL débute sa carrière professionnelle en Autriche avec le club de Arkadia Traiskirchen Lions. L’ailier américain survole le championnat et rafle le titre de MVP du championnat avec des statistiques de 22.4 points, 5 rebonds, 2.3 interceptions. En 2009, il s’engage alors avec Gaz Metan Medias dans la 1ère division du championnat roumain. Le futur joueur de Germain CASTANO se montre fidèle et reste pendant 4 ans au sein de ce club. La saison dernière, il a pu – pour la première fois – disputer l’EuroChallenge et s’est montré à son avantage (17.6 points, 8.5 rebonds, 2.5 interceptions pour 20.9 d’évaluation en 7 matchs). Ailier à la polyvalence rare, aux qualités athlétiques supérieures à la moyenne, défenseur redoutable et redouté, MITCHELL devrait vite enthousiasmer la salle Damrémont. Il partagera le poste 3 avec Mamadou SY. Zachery PEACOCK, la seconde recrue US du club maritime débarque de la 1ère division allemande où il évoluait avec les Skyliners de Francfort (15.4 points à 54.6 %, 5.2 rebonds pour 11.2 d’évaluation en 24 minutes). Le nouveau pivot de Boulogne a été formé Georgia Tech (2006/2010) où il alignait 8.3 points, 4 rebonds en 122 rencontres NCAA. Depuis 2010, le natif de Miami jouait en Allemagne (2010/2011 à Giessen 46ers en 2e division, 2011/2012 à Bremerhaven en 1ère division et donc Francfort la saison dernière). Fort attaquant (rare sont les fois où il a inscrit moins de 10 points), très physique, PEACOCK aura la lourde tâche de succéder à Mam’ JAITEH. Mais quand on connaît le niveau actuel de la 1ère division allemande, on se dit qu’il ne devrait pas avoir de souci… Olivier BOURGAIN a encore réalisé de jolis coups !

CHALONS-REIMS – SLAY complète l’effectif

La dernière pièce manquant au puzzle de Nikola ANTIC est l’intérieur américain Ronald SLAY (32 ans, 2.04 m). L’ancien pensionnaire de Tennessee (1999/2003) a évolué en Italie au cours des huit dernières années de sa carrière, entrecoupées par quelques piges ici et là (Israël, Espagne, Porto-Rico, Bulgarie). En Italie, il a connu de grands clubs comme par exemple Varèse (où il a joué avec Michel MORANDAIS, son nouveau partenaire), Montegranaro, Avellino, Pesaro ou encore Caserte. La saison dernière à Scafati (2e division italienne), SLAY tournait à 16.9 points, 8 rebonds mais 3.4 balles perdues pour 19 d’évaluation en 31 minutes. Indéniablement, l’effectif du CCRB présente bien plus d’expérience que celui de l’an dernier !

HYERES-TOULON –  Recrutement terminé avec les signatures de MITCHELL et de DIARRA

Le HTV a officialisé la signature de l’intérieur américain Jonathan MITCHELL (25 ans, 2.00 m). Le natif de Mount Vernon (New York) a débuté sa carrière NCAA au sein de la prestigieuse université de Florida avec qui il a été Champion de NCAA en 2007 aux côtés de Joachim NOAH ou encore du NBAer Al HORFORD. Peu utilisé au sein du riche effectif des Gators, il rejoint l’université de Rutgers où il obtient du temps de jeu et des responsabilités comme il le souhaitait (14.5 points, 5.5 rebonds en 30 minutes lors de sa dernière année). Non drafté en 2011, il débute sa carrière professionnelle à Tarragone en 2ème division espagnole où il réalise une saison rookie tout à fait honorable (12.9 points, 4.3 rebonds, 1 passe en 27 minutes). L’été dernier, MITCHELL connaît pas moins de 3 clubs : Netanya en 2ème division israélienne (12.2 points, 3.8 rebonds, 2 passes en 6 rencontres), Elizur Ashkelon en 2ème division israélienne (16 points, 5 rebonds le temps d’un match) et pour finir Peristeri en 2ème division grecque (13.9 points, 6.9 rebonds en 7 matchs). MITCHELL apportera sa puissance physique dans la raquette varoise. La dernière recrue du club de la rade est le jeune intérieur Nianta DIARRA (20 ans, 2.01 m). Dominant avec les Espoirs du STB Le Havre (16.1 points à 56.6 %, 10 rebonds, 1.7 interception mais 3.4 balles perdues en 29 minutes pour 30 matchs), il arrive dans le Sud sous la forme d’un prêt d’une année. Il retrouvera Christophe LEONARD, ancien pensionnaire du centre de formation normand. Le natif de Bamako tentera de gagner sa place dans la raquette du HTV.

LE PORTEL – Place à la jeunesse

L’ESSM enrichit son effectif en recrutant 3 jeunes joueurs qui évoluaient chez les Espoirs, la saison dernière. Mathieu WOJCIECHOWSKI (20 ans, 2.03 m) découvrira le monde professionnel. L’international U20 polonais fut l’un des leaders du BCM Gravelines et a même été élu dans le meilleur cinq de la saison (12.8 points, 5.4 rebonds, 1.8 passe, 1.6 interception en 27 minutes). Le natif de Calais est apparu une seule fois sur les parquets de Pro A (25e journée contre Orléans). Ce poste 3 de grande taille a remporté le Trophée du futur 2012 et la Coupe de France 2013. Florian GALLOO (20 ans, 2.05 m) va retrouver sa région natale. Né à Saint-Pol-sur-Mer, ce jeune intérieur a passé ses cinq dernières années au centre de formation d’Orléans. Lors de sa dernière année, il valait 8 points, 3.7 rebonds en 22 minutes. Jean-Baptiste MAILLE (19 ans, 1.89 m) est le dernier à avoir donné son accord. Pur produit du centre de formation du Mans, le meneur de jeu a réalisé une saison très complète (9.6 points, 6.2 rebonds, 6.2 passes, 2.8 interceptions en 31 minutes). Considéré comme un des meilleurs meneurs de sa génération, il a remporté le Championnat de France Espoirs en 2012. Les 3 jeunes joueurs ont signé un contrat 1 an.

LILLE – FIELDS dernière recrue du LMBC

Abdou N’DIAYE a finalisé son recrutement avec la signature pour une saison de John FIELDS (25 ans, 2.05 m). Le nouvel intérieur lillois a connu un parcours universitaire chaotique entre East Carolina (2006-2008), North Carolina-Wilmington (2009-2010) et Tennessee (2010-2011). Au cours de 114 matchs NCAA, FIELDS a compilé 7.6 points à 57 %, 5.4 rebonds, 1.8 contre en 21 minutes. Le natif de Woodbridge (Virginie) débute sa carrière professionnelle en Finlande du côté de Salon Vilpas, où il excelle dans le domaine du rebonds (11.4 points à 62.5 % (!), 12.2 rebonds, 1.8 contre mais 3 balles perdes pour 19 d’évaluation en 30 minutes). La saison dernière, il s’engage à Giessen en 1ère division allemande – aux côtés notamment de LaQuan PROWELL et Jimmy BAXTER – mais son aventure tourne court puisqu’il n’est pas performant (3.1 points, 2.3 rebonds, 1.3 contre en 7 rencontres). L’américain rebondit dans le championnat tchèque avec la formation de Levharti Chomutov où il termine avec la meilleure évaluation de la ligue (17.7 points à 67.1 % (!), 10.6 rebonds, 1.1 contre pour 25.5 d’évaluation en 30 minutes). Des performances qui ont tapé dans l’œil du coach lillois, donc. Très athlétique, gros défenseur, dur au mal, performant aux rebonds et aux contres, efficace sous les panneaux, FIELDS pourrait être une belle révélation de la Pro B. La réaction de Abdou N’DIAYE: « C’est un joueur très complet et vertical. Sur le plan défensif, il va nous aider grâce à sa présence au rebond et son sens du contre…. Il présente une belle complémentarité avec KAUNISTO… Avec l’arrivée de John, l’équipe est au complet ».

NANTES – DURHAM, ultime recrue

A la recherche d’un intérieur pour épauler Todd O’BRIEN, Nantes a signé Allen DURHAM (25 ans, 1.98 m). La particularité de ce joueur est qu’il a fait ses gammes en NCCAA 2 (la deuxième division chrétienne). Sorti en 2011 de Grace Bible, une fac méconnue du paysage sportif américain, cet ailier-fort n’a pas ménagé ses efforts pour obtenir son premier contrat professionnel, en Roumanie. Tout de suite excellent malgré les mauvaises prestations de son équipe, le Dinamo Bucarest, le futur nantais a régné dans la raquette, affichant des moyennes de 23.3 points (à 54 %), 13.7 rebonds (!), 2.5 passes, 1.1 contre en 38 minutes pour 15 matchs disputés. Il termine sa saison rookie en Finlande avec Salon Vilpas (au côté de John FIELDS, le néo-lillois) où là encore il domine le championnat (18.7 points à 55.5 %, 11.2 rebonds en 33 minutes pour 22 rencontres). La saison dernière, à l’Hapoel Afula, club de seconde division israélienne, DURHAM a une nouvelle fois causé des ravages, terminant 3ème marqueur et 2ème rebondeur du championnat (21 points à 58 %, 12.1 rebonds, 2.8 passes, 1.2 contre pour 26.5 d’évaluation en 34 minutes). Des expériences européennes plus que positives pour cet américain qui tentera de confirmer dans l’antichambre ! Intérieur très puissant et très athlétique, véritable aspirateur à rebonds, adroit sous le cercle, DURHAM possède tous les atouts pour devenir un intérieur dominant de la Pro B. Et ce n’était pas gagné d’avance, lui qui sortait d’une fac inexistante…

ORCHIES – Le club se sépare de CARTER et recrute GRIER

D’un commun accord, le BCO et Russell CARTER (28 ans, 1.96 m) se sont séparés. Pour la saison à venir, le club nordiste s’est attaché les services de Vincent GRIER (30 ans, 1.95 m). Un joueur bien connu des parquets de Pro A pour avoir évolué avec Gravelines (2007-2008) puis Cholet (2008-2009). Le natif de Charlotte (Caroline du Nord) a longtemps flirté avec la NBA mais il n’a pu y accéder en raison de son manque de masse musculaire, d’une faible main droite ou encore d’un pourcentage moyen aux shoots (aucun 3pts marqué au cours des 3 dernières années !!). En revanche si GRIER score toujours, c’est parce qu’il est très à l’aise en pénétration et qu’il a un redoutable premier pas ! La saison dernière, le swingman évoluait en deuxième division turque, au club de Pi Koleji (situé à Ankara). Arrivé en Février 2013 après s’être remis d’une longue blessure aux ligaments croisés, l’américain affichait une moyenne de 14 points, 6.4 rebonds, 5.2 passes, 2.6 interceptions pour 15.9 d’évaluation en 36 minutes pour 16 matchs. Pour Orchies, club qui luttera pour le maintien, c’est une recrue de choix qui sera très certainement sous les feux des projecteurs.

POITIERS – INGRAM et DAVIS, nouveau back-court du PB86 !

Très discret sur le marché des transferts, Poitiers a enfin officialisé l’arrivé de 2 recrues, Justin INGRAM (28 ans, 1.88 m) et Ronald DAVIS (30 ans, 1.90 m). INGRAM a fait ses gammes à Toledo University (2003-2007) avant de rejoindre l’Hexagone. Au cours des 4 premières années de sa carrière, le combo-guard évolue en Pro B et devient une référence au poste de meneur. En 124 rencontres disputés, le natif de Lansing compile 15.7 points, 3.5 points, 4.4 passes, 1.5 interception pour 14.8 d’évaluation en 35 minutes. Lors de ses débuts avec Saint-Étienne en 2007-2008, INGRAM avait inscrit 18 et 24 points au cours des deux confrontations face à Poitiers et la saison suivante avec la JL Bourg, il avait planté 30 points (dont 6/6 à 3pts) à la défense poitevine en demi-finale des playoffs, malgré l’élimination du club bressan. Un festival offensif qui est resté dans la tête de Ruddy NELHOMME qui a souhaité faire appel à ses services afin de diriger l’opération remontée. Au cours de deux dernières années, l’américain évoluait à Debrecen en Hongrie (24.6 points (!), 3.7 rebonds, 5.7 passes, 2.4 interceptions en 38 minutes) puis à Tartu Ulikool Rock en Estonie (13.9 points, 3.7 rebonds, 3.7 passes en 28 minutes). Deux pays où INGRAM a été élu dans l’équipe type de chaque saison. Leader naturel, bon shooteur, talentueux balle en main, doté d’un bon QI, il sera le fer de lance de Poitiers. Ronald DAVIS, à quant à lui suivi son cursus à l’université de Milwaukee entre 2004 et 2006. Il signe son premier contrat professionnel au Maccabi Givat Shumet (Israel) avant de poursuivre sa carrière en Lega Due (2e division italienne) avec 3 clubs différents en 3 ans, à Chypre, en Argentine et en Grèce. En 2011-2012, le swingman américain goûte pour la première fois de sa carrière – avec succès – à l’EuroCup sous les couleurs du prestigieux club de l’Aris Salonique (12.1 points, 3.7 rebonds en 12 matchs). Le natif de Chicago a partagé sa saison 2012-2013 entre l’Ukraine et la Pologne. Très performant au Dnipro Azot (13,1 points, 3,9 rebonds et 2,8 passes en 38 matchs), il n’a toutefois pas laissé un souvenir impérissable à Sopot (6,9 points, 3,2 rebonds et 1,2 passe en 10 rencontres), peut-être essoufflé par un long championnat ukrainien. A l’aise en pénétration, bon rebondeur, ce vieux routier des parquets européens fera parler son expérience et formera avec INGRAM, un des meilleurs back-court de la Pro B.

SAINT-QUENTIN – WYATTE remplace BADIANE

Annoncé partant depuis 2 mois, Malick BADIANE l’est officiellement depuis quelques jours. Saint-Quentin n’a pas tardé à réagir à ce départ et a enregistré la venue d’un joueur bien connu des parquets français, Nigel WYATTE (32 ans, 2.04 m). Sébastien LAMBERT, le coach axonais, avait fait part de son intérêt pour le pivot américain, quelques temps après la fin de la saison du SQBB. Dans l’Aisne, l’ancien étudiant de Wagner College, retrouvera Jimmal BALL qu’il a fréquenté au Paris-Levallois en 2008-2009 et Markel HUMPHREY, coéquipier à Bordeaux la saison dernière. Signataire d’un contrat au Japon fin Mai, WYATTE a pu activer sa clause lui permettant de revenir évoluer en France.

AS

PLAYOFFS 2013 : DEMI-FINALES

Les Playoffs : Demi-Finales

Playoffs – 1/2 de Finale Aller – Mardi 21 Mai à 20h00

ELAN PAU LACQ ORTHEZ 78 – 83 O ANTIBES JLPB

ALM EVREUX BASKET 74 – 80 C CHALONS REIMS BASKET

Playoffs – 1/2 de Finale Retour – Jeudi 23 Mai à 20h00

(AP – Qualifié) ANTIBES JLPB 83 – 79 ELAN PAU LACQ ORTHEZ

 (Qualifié) C CHÂLONS-REIMS BASKET 74 – 73 ALM EVREUX BASKET

LE PORTEL – EVREUX : LA FEUILLE DE MATCH

Quart de Finale Retour PlayOffs de Pro B – Jeudi 16 Mai 2013

855ème match de l’ALM Evreux Basket en LNB

ESSM LE PORTEL 80 – 81 ALM EVREUX BASKET

(17-14) (21-21) (MT 38-35) (19-17) (23-29)

Salle Le Calypso à Calais – Environ 3000 spectateurs

Arbitrage de Messieurs JEANNEAU et BOURGEOIS

Coaches Rémy VALIN (ALM EVREUX BASKET) et Eric GIRARD (ESSM LE PORTEL)

MVP DU MATCH : Steeve HO YOU FAT (ALM EVREUX BASKET)

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Steeve HO YOU FAT* 38 9/15 0/0 8/8 2 5 0 2 4 2 2 2 26 26
Brandon HUNTER 18 8/9 0/0 0/0 1 0 0 0 3 1 2 0 16 17
Lahaou KONATE 25 5/6 1/2 0/0 3 0 0 1 3 1 0 0 11 14
Gary FLORIMONT* 22 2/5 0/0 8/9 2 6 1 1 2 0 0 2 12 13
Drake REED* 31 3/8 1/2 3/3 1 2 0 0 1 0 0 2 10 8
Lamine SAMBE 7 1/2 0/0 1/1 2 1 1 0 0 0 1 2 3 4
Clevin HANNAH* 34 1/5 1/3 0/0 3 0 0 1 1 0 0 4 3 4
Guillaume COSTENTIN* 24 0/1 0/0 0/0 1 1 0 1 2 1 0 0 0 2
Papis SAMBE 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -
Jean VEILLET 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -
 Jeremiah WOOD (Blessé)                            
ALM EVREUX BASKET 200 29/51 3/7 20/21 15 15 2 2 16 5 5 12 81 88

 

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Ronnie TAYLOR* 29 5/9 0/3 1/1 5 2 0 0 2 2 1 9 11 19
Sherman GAY* 29 8/9 0/0 1/1 2 1 0 2 3 0 3 1 17 17
Charles-Henri BRONCHARD* 33 6/9 1/2 2/2 1 2 0 0 2 0 1 3 15 16
Benoit MANGIN* 30 5/8 1/2 0/0 3 3 0 0 1 0 2 3 11 10
Armand CHARLES 21 3/3 2/2 0/0 1 1 0 1 1 0 0 0 8 9
Darnell WILSON* 35 2/7 0/1 3/3 3 2 1 0 4 1 1 1 7 8
Aboubakar ZAKI 7 2/2 0/0 0/0 2 0 1 2 2 0 1 1 4 7
Mathieu BIGOTE 9 1/1 1/1 1/1 0 1 0 0 1 0 0 1 4 6
Moustapha N’DIAYE 6 1/2 1/2 0/0 1 1 0 1 2 0 0 0 3 4
Julien DELMAS 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
                             
ESSM LE PORTEL 200 33/50 6/13 8/8 18 13 2 6 18 3 9 19 80 96

QUITTE OU DRIBBLE

Alerte rouge !!!

BORDEAUX est en vigilance rouge après le passage de l’ouragan ALM EVREUX BASKET. Mais, me direz-vous, rien que de très normal de voir BORDEAUX dans le rouge …

Ils ont bien essayé de résister, les Bordelais, mais en vain. Nos joueurs les ont saoulés pour les faire tituber. Et ils trébuchent. Et ils s’étalent. Sale temps. Tempête. Au radar qu’y finissent.

L’avis de fortes précipitations en fin de classement était pourtant prévu. Je croyais qu’un homme averti en valait deux. Malheureusement, ce n’est guère suffisant pour défier les lascars de l’ALM EVREUX BASKET.   

Hé oui, le Bordelais est un curieux mathématicien pour lequel 4 quarts ça fait un litre. C’est certainement le problème. À EVREUX, 4 quarts, ça permet de mettre en bouteille une nouvelle victoire.

Alors, qui fait la loi sur les parquets ? Le plus imbibé de maturité, le plus doué sous les paniers, le plus persuadé de gagner. Après AIX foudroyé, BORDEAUX aussi vient de trinquer ! Mais qui pourrait bien les arrêter ?!!!…  

À votre santé !

MHD

UNE BONNE AFFAIRE RONDEMENT MENEE

L’ALM Evreux Basket n’a pas fait dans le détail en terre Carolomacérienne et s’est rapidement rassurée quant à l’issue finale de ce match qu’elle dirigera de bout en bout.

Lorsque les supporters du 6ème Homme arrivèrent enfin dans la petite salle Bayard après un long et compliqué périple en autocar, leurs protégés avaient déjà fait le travail et menaient de 14 longueurs à la mi-temps. On connait la suite avec cette avance portée à 31 points avant que les Carolos ne se rebiffent à la faveur d’un relâchement coupable des hommes de Rémy VALIN… décidément la plus jeune équipe du championnat… avec les défauts de ses qualités. Privés de Lamine SAMBE, légèrement blessé (petite entorse) face à Nanterre mardi soir et préservé avant la venue d’Aix-Maurienne, les ébroïciens se sont illustrés par le MVP de la soirée Steeve HO YOU FAT (23 points à 75 %, 4 rebonds, 5 passes et 31 d’évaluation), par une adresse à 3 points retrouvée (6 sur 13) avec des Clevin HANNAH et Guillaume COSTENTIN bien dans le tempo, et surtout par une écrasante domination au rebond (42 contre 16) ! Résultat, une évaluation collective sans commentaire (112 à 70).

Bref, une affaire rondement menée et une bonne affaire tout court si l’on en juge pas les défaites d’Antibes et autres Châlons-Reims ou Fos-sur-Mer. A neuf journées de la fin du championnat, la participation aux Play-Offs est évidememnt acquise avec une position dans le très convoité Top 4 quasiment certaine grace aux deux ou trois longueurs d’avance plus le point-average sur Châlons-Reims, Boulogne-sur-Mer, Antibes et Fos-sur-Mer. Reste l’ESSM Le Portel, juste dans le rétroviseur ébroïcien, avec un match retour lors de l’avant dernière journée de Pro B, le 26 avril prochain à Damrémont, qui s’annonce chaud de chez chaud ! A moins que d’içi là les positions des uns et des autres ne subissent quelques aléas, d’autant que notre fameux classement à l’anglaise nous donne déjà quelques précieuses indications…

MVP DE L’ALM EVREUX BASKET SAISON 2012-2013 :

Jeremiah WOOD :

13 fois (à Nantes, contre Saint-Quentin, contre Antibes, contre Hyères Toulon, à Rouen, contre Charleville-Mézières, contre Lille, à Saint-Vallier, contre Le Portel, à Saint-Quentin, à Antibes, contre Rouen, contre Fos-sur-Mer)

Steeve HO YOU FAT :

6 fois (contre Châlons-Reims, à Boulogne-sur-Mer, à Aix-Maurienne, contre Denain, à Hyères-Toulon, à Charleville-Mézières)

Clevin HANNAH :

4 fois (à Fos-sur-Mer, à Bourg-en-Bresse, contre Boulogne-sur-Mer, à Châlons-Reims)

Drake REED :

2 fois (contre Bordeaux, à Pau-Orthez)

LE BILAN DU COACH DE L’ALM EVREUX BASKET :

Rémy VALIN :

A l’occasion de la 20ème journée, Rémy VALIN a gagné une place au classement et occupe désormais la 3ème place à la place de Pascal THIBAUD.

3ème meilleur bilan du club (112 v – 98d soit 53.3 %)

1er au nombre de matchs (210)

LES CLASSEMENTS :

2ème au GENERAL (25 matches – 18 victoires – 7 défaites / 72.0 %)

5ème à DOMICILE (12 matches – 9 victoires – 3 défaites / 75.0 %)

1er à l’EXTERIEUR (13 matches – 9 victoires – 4 défaites / 69.2 %)

LE CLASSEMENT A L’ANGLAISE :

Ce classement permet de situer les équipes les unes par rapport aux autres, quel que soit le nombre de matchs disputés à domicile ou à l’extérieur. Ce classement fonctionne de la manière suivante : Victoire à domicile ou Défaite à l’extérieur : 0 point – Victoire à l’extérieur : + 1 point – Défaite à domicile : – 1 point

1er – PAU-ORTHEZ : + 7 Points

2ème EVREUX : + 6 Points

3ème – CHÂLONS-REIMS – LE PORTEL  : + 4 Points

5ème – ANTIBES – BOULOGNE-SUR-MER – FOS-SUR-MER : + 3 Points

8ème – ROUEN : + 2 Points

9ème – BOURG-EN-BRESSE : + 1 Point

10ème –  AIX-MAURIENNE : 0 Point

11ème LILLE –  SAINT-QUENTIN : – 1 Point

13ème – HYERES-TOULON : – 3 Points

14ème NANTES – SAINT-VALLIER   : – 4 Points

16ème – BORDEAUX – DENAIN : – 6 Points

18ème – CHARLEVILLE-MEZIERES : – 8 Points

LE TABLEAU DE MARCHE MENSUEL :

SEPTEMBRE 2012 : 1 V – 0 D (77 – 72 / + 5)

OCTOBRE 2012 : 3 V – 2 D (393 – 371 / + 22)

NOVEMBRE 2012 : 5 V – 1 D (489 – 438 / + 51)

DECEMBRE 2012 : 3 V – 2 D (411 – 397 / + 14)

JANVIER 2013 : 3 V – 0 D (254 – 228 / + 26)

FEVRIER 2013 : 2 V – 2 D (345 – 332 / + 13)

MARS 2013 : 1 V – 0 D (87 – 74 / + 13)

SERIE EN COURS : 3 Victoires  – 2 Défaites

LE POINT-AVERAGE INDIVIDUEL :

HYERES-TOULON VB : 2 V – 0 D (165 – 146 / + 19)

SAINT-QUENTIN BB : 1 V – 1 D (156 – 155 / + 1)

SOM BOULOGNE : 2 V – 0 D (184 – 163 / + 21)

O ANTIBES JLP : 1 V – 1 D (174 – 171 / + 3)

SPO ROUEN : 2 V – 0 D (173 – 153 / + 20)

BC CHÂLONS-REIMS : 1 V – 1 D (144 – 137 / + 7)

FOS OUEST PB : 1 V – 1 D (151 – 146 / + 5)

E CHARLEVILLE-MEZIERES : 2 V – 0 D (168 – 137 / + 31)

CHARLEVILLE – EVREUX : LA FEUILLE DE MATCH

25ème Journée de Pro B – Vendredi 1er Mars 2013

844ème match de l’ALM Evreux Basket en LNB

E CHARLEVILLE 74 – 87 ALM EVREUX BASKET

(20-24) (9-19) (MT 29-43) (22-27) (23-17)

Salle Bayard – Environ 1500 spectateurs

Arbitrage messieurs PERIER et ROUX

Coaches Rémy VALIN (ALM EVREUX BASKET) et Francis CHARNEUX (E CHARLEVILLE-MEZIERES)

MVP DU MATCH : Steeve HO YOU FAT (ALM EVREUX BASKET)

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Steeve HO YOU FAT* 31 9/12 0/1 5/6 2 6 3 1 4 1 1 5 23 31
Clevin HANNAH* 33 7/11 3/5 0/0 5 3 0 0 5 2 1 4 17 23
Jeremiah WOOD* 33 10/14 0/0 3/6 2 3 0 2 4 1 4 3 23 20
Guillaume COSTENTIN* 35 3/4 2/3 0/0 4 2 0 2 11 1 4 2 8 17
Drake REED* 31 5/11 1/3 0/0 4 2 1 3 5 1 2 5 11 15
Gary FLORIMONT 16 1/4 0/0 0/0 3 1 0 4 9 0 5 1 2 4
Lahaou KONATE 21 1/2 0/1 1/2 2 1 0 0 4 0 5 2 3 2
Lamine SAMBE 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -
Papis SAMBE 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -
Jean VEILLET 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -
                             
ALM EVREUX BASKET 200 36/58 6/13 9/14 22 18 4 12 42 6 22 22 87 112

 

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Darryl HUDSON 31 6/11 0/4 7/9 2 7 0 1 2 1 0 1 19 16
Damien PISTRE* 22 2/2 2/2 4/4 1 2 0 0 1 1 0 2 10 14
Toney TAFARI* 29 5/10 0/0 2/2 4 1 1 2 3 1 0 1 12 13
Frédéric BOURDILLON 17 2/3 1/2 3/4 3 3 0 0 1 1 1 4 8 11
Cyril GUILLARME 19 3/4 0/0 0/1 0 3 0 0 3 0 2 1 6 6
Fabien CALVEZ* 28 2/8 1/5 0/0 2 2 0 0 2 3 4 6 5 6
Nicolas RACON* 14 2/4 0/1 0/0 2 0 0 0 1 0 1 0 4 2
Mourad BENKLOUA 11 1/2 0/0 0/0 0 2 0 0 0 0 1 1 2 1
Vaidotas PRIDOTKAS* 20 3/13 1/6 1/2 4 2 0 3 3 0 0 1 8 1
Anthony RACINE 9 0/1 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 1 2 0 0
                             
E CHARLEVILLE-MEZIERES 200 26/58 5/20 17/22 18 22 1 6 16 7 10 19 74 70

POUR UN RENOUVEAU A CHARLEVILLE

 (Photo EBC – Jeremiah WOOD, MVP face à Charleville au match aller, avec la victoire ébroÏcienne 81 à 63)

Retour au championnat après la parenthèse Coupe de France et petite pression sur les hommes de Rémy VALIN qui devront impérativement s’imposer salle Bayard à Charleville s’ils souhaitent conserver leur statut de dauphin de l’Elan Béarnais tout en mettant un terme à une série de trois défaites consécutives, toutes compétitions confondues.

Heureusement, l’adversaire du jour est en difficultés à la 17ème place du classement général, avec seulement 5 victoires pour 19 défaites et surtout une inquiétante série de dix défaites consécutives. Les protégés de Francis CHARNEUX ont perdu huit fois sur douze dans leur salle, face à Aix-Maurienne, Le Portel, Denain, Rouen, Pau-Orthez, Hyères-Toulon, Boulogne-sur-Mer et Lille. Côté Carolomacérien, tout repose sur le meneur français et ex-ébroïcien Fabien CALVEZ, l’ailier US Patrick SANDERS, l’intérieur US Tafari TONEY et l’intérieur Lituanien Vaidotas PRIDOTKAS. 16ème défense du championnat, 17ème attaque, Charleville-Mézières est la lanterne rouge de Pro B pour le nombre de balles perdues et de contres.

Les ébroïciens, quant à eux, vont tout faire pour arracher ce qui serait leur neuvième succés à l’extérieur. Pour cela, les coéquipiers de Guillaume COSTENTIN devront jouer collectif, faire vivre le ballon au maximum et choisir le bon tempo pour retrouver la réussite à trois points qui les fuit depuis deux matches. Les tireurs d’élite prouvent qu’ils existent à l’entraînement, encore faut-il qu’ils soient mis en position idéale… Inutile de répéter qu’il faudra serrer la défense face à un adversaire nettement plus laxiste que les Châlons-Reims, Fos-sur-Mer et autre nanterre.

FACE A FACE STATS

PRO B – J 25

Tirs

 

Rebonds

 
Equipes

2%

3%

T%

1%

Ro

Rd

Rt

Pd

In

Bp

Co

Att

Déf

Eval

ALM EVREUX B

 56.4

34.1

50.0

74.3

10.5

25.7

36.2

19.0

8.3

17.2

2.3

82.0

76.6

94.9

E CHARLEVILLE

52.4

32.3

45.3

73.5

10.8

23.4

34.2

14.8

9.3

17.8

1.4

77.1

87.0

80.0

  

EVREUX – NANTERRE EN COUPE POUR LE FUN

L’ALM Evreux Basket reçoit ce mardi soir la JSF Nanterre (Pro A) pour le compte des huitièmes de finale de la Coupe de France.

En d’autres circonstances, ce match aurait pu déchaîner les passions mais la prudence est de mise sur les bords de l’Iton après l’euphorie du mois de Janvier et les deux défaites consécutives à Châlons-Reims puis face à Fos-sur-Mer. Pas question pour les hommes du Président Rostol d’hypothéquer leurs chances d’arriver au bout en Championnat et donc pas de risques inutiles pour ce match de Coupe de France, trois jours avant le déplacement à Charleville-Mézières où la victoire des ébroïciens est désormais obligatoire.

Il faut donc s’attendre à un bon match de gala face à des Nanterriens bien partis pour assurer leur maintien en Pro A (9ème avec 10 victoires pour 10 défaites), et qui restent sur une bonne série (4 victoires pour 1 défaite) contre Poitiers, Cholet, Orléans et en déplacement au Mans. A l’extérieur, les Nanterriens se sont imposés trois fois en dix rencontres mais la seule chose susceptible de rassurer les protégés de Rémy VALIN, c’est que la JSF Nanterre possède quasiment la plus mauvaise défense de Pro A… Mais cela risque encore d’être chaud à 3 points car la JSF rend la meilleure copie de Pro A dans cet exercice (38.3 %). Par contre, le rebond est le point faible de cette équipe, lanterne rouge de Pro A avec 28.9 prises par match…

FACE A FACE STATS

COUPE DE FRANCE

Tirs

 

Rebonds

 
Equipes

2%

3%

T%

1%

Ro

Rd

Rt

Pd

In

Bp

Co

Att

Déf

Eval

ALM EVREUX B

 56.4

34.1

50.0

74.3

10.5

25.7

36.2

19.0

8.3

17.2

2.3

82.0

76.6

94.9

JSF NANTERRE

54.2

38.3

47.5

73.2

9.3

19.6

28.9

13.9

7.2

13.1

1.3

79.0

79.8

81.1