Derniers articles :
Journée N° 40
Boulogne-sur-Mer88 / 70 Boulazac
Bourg-en-Bresse102 / 77 Le Portel
Châlons-Reims87 / 70 Souffelweyersheim
Fos-sur-Mer76 / 70 St Quentin
Lille85 / 91Denain
Nantes68 / 90EVREUX
Orchies70 / 79Hyères-Toulon
Poitiers87 / 69 St Vallier
Rouen92 / 86 Aix Maurienne
Journée N° 41
Aix Maurienne- / - Boulazac
Hyères-Toulon- / - Bourg-en-Bresse
Le Portel- / - Denain
Lille- / - Rouen
Nantes- / - Boulogne-sur-Mer
Orchies- / - EVREUX
Poitiers- / - Souffelweyersheim
St Quentin- / - Châlons-Reims
St Vallier- / - Fos-sur-Mer
Classement Championnat
ptsMJVDdomextPoCo
1Boulogne-sur-Mer69402911171232913045
2Châlons-Reims68402812151332523036
3Bourg-en-Bresse67402713161130242861
4Le Portel6340231715832123041
5EVREUX6240221815730192932
6Fos-sur-Mer6240221816630492990
7Poitiers6240221815730543017
8Aix Maurienne6240221813931883209
9Hyères-Toulon6140211913830323003
10St Quentin6040202012831713195
11Denain5940192112731243160
12Souffelweyersheim5840182210828632921
13Boulazac5740172311630933060
14Rouen5640162411528983059
15Nantes5540152511430083164
16Orchies544014269529213145
17Lille5340132710330813208
18St Vallier524012289330063240

Sondage

Pensez-vous que l'ALM Evreux Basket participera aux Play-Offs ?

Résultats

Loading ... Loading ...

Météo

Evreux
18 avril 2014, 8 h 09 min
Nuageux
Nuageux
10°C
Vents : 3 m/s N
Prévisions 18 avril 2014
jour
Nuages par intermittence
Nuages par intermittence
14°C
Vents : 3 m/s NNE
nuit
 
Prévisions 19 avril 2014
jour
Pluie
Pluie
12°C
Vents : 3 m/s NE
nuit
 
 

Le journal de Pro B

LE JOURNAL DE PRO B

LE PORTEL – WILSON absent de 3 à 4 mois !

En match en retard de la 2ème journée de Pro B, Le Portel accueillait Poitiers. Au cours de ce match à rebondissement, les « verts et blancs » ont perdu Darnell WILSON (28 ans, 1.98 m) au cours du 3ème quart-temps. Évacué par les pompiers, l’ailier américain s’est fracturé le bras gauche suite à une mauvaise réception après un tir et d’après les résultats des examens, l’ancien étudiant de Canisius College sera éloigné des parquets entre 3 et 4 mois. « Darnell devrait être absent des parquets de 3 à 4 mois, précise Pascal JULIEN, manager général, à la Semaines du Boulonnais. Nous sommes restés avec lui à l’hôpital, il était parfaitement conscient. Nous ne lui avons rien caché, il sait ce qui l’attend dans les prochaines semaines ». 

NANTES – CARTER remercié, RAFFA nouveau meneur

Peu convaincant depuis son arrivée sur les bords de la Loire, le meneur US Jawan CARTER (26 ans, 1.80 m) a été coupé par le club nantais. Ses deux premiers match en Pro B l’ont confirmé (8 points à 29.4 %, 4 passes mais 4.5 balles perdues pour 4 d’évaluation en 31 minutes). Franck COLLINEAU a réagit rapidement et engagé Anthony RAFFA (24 ans, 1.85 m). Le nouveau meneur de l’Hermine débarque de Varèse en Italie où il a effectué toute la pré-saison. Après un bref passage par Albany University, RAFFA a évolué pendant 3 saisons dans la petite fac de Coastal Carolina où il était le leader incontesté (19.1 points à 46.7 %, 3.6 rebonds, 1.4 passe, 1.9 interception en 33 minutes). Possédant la double nationalité italo-américaine, il est parti tenter sa chance cet été en Italie pour décrocher un contrat, en vain. RAFFA a répondu positivement à la proposition du club de la cité des Ducs. En déplacement à Aix-Maurienne, le meneur américain effectuera son 1er match en professionnel.

ORCHIES – DeJuan WRIGHT remplace GRIER

Performant depuis son arrivée dans le Nord avec 16 points, 5.5 rebonds, 3.5 passes, 3 interceptions pour 17.5 d’évaluation en 2 matchs, Vincent GRIER (30 ans, 1.95 m) – une des recrues phare de cet inter-saison en Pro B – a été poussé vers la sortie à cause d’un problème extra-sportif. Le BCO a fait appel aux services de l’arrière américain DeJuan WRIGHT (25 ans, 1.91 m). Entre 2010 et 2012, WRIGHT a fait son cursus universitaire à Florida International University où il s’est construit une jolie réputation (15.5 points à 51 %, 7.2 rebonds, 1.5 passe, 1.6 interception en 51 matchs). La saison passée, il a effectué sa saison rookie à Den Bosch aux Pays-Bas où il valait 13 points, 5.3 rebonds, 1.6 passe, 1.4 interception pour 13.4 d’évaluation en 24 minutes. Véritable phénomène athlétique, WRIGHT a remporté le concours de dunk du All-Star Game néerlandais. Contrairement à son prédécesseur, WRIGHT apportera une réelle menace à 3 points et enflammera la Pubeco Pévèle Arena avec ses actions spectaculaires. Il a fait ses premiers pas sous son nouveau maillot avec la réception de Boulazac.

AS

LE JOURNAL DE PRO B

BOULAZAC – KERCKHOF absent six semaines, DOUBAL débarque

Arnaud KERCKHOF (29 ans, 1.93 m) s’est blessé à la cheville lors du match face à Boulogne-sur-Mer, le week-end dernier. Le diagnostic a révélé une inflammation du tendon d’Achille et une indisponibilité de six semaines pour le meneur de jeu. Ainsi, le club a fait appel à Miloud DOUBAL (31 ans, 1.90 m). Un essai qui s’est avéré concluant pour le natif d’Antibes, même s’il ne remplace pas poste pour poste KERCKHOF. Le double Champion de N1 (2008 et 2011) retrouve les parquets de Pro B 1 an et quatre mois après son dernier match avec les JSA Bordeaux. Son contrat court jusqu’au 5 Novembre prochain et est qualifié par la LNB pour le déplacement de Boulazac à Bourg-en-Bresse ce samedi.

BOURG-EN-BRESSE – GAILLOU indisponible trois semaines

Touché à la cuisse lors du match face à Fos-sur-Mer comptant pour la 1ère journée de championnat, Xavier GAILLOU (24 ans, 1.92 m) n’avait pas pris part à la rencontre de son équipe face à Saint-Quentin. Selon nos informations, le combo-guard souffre d’une déchirure aux ischio-jambiers et est sur la touche pour encore trois semaines.

DENAIN – BROWN remplace WARE

Arrivé à Denain début Septembre, Gary WARE (30 ans, 2.05 m) n’aura pas fait long feu dans le Nord. Le pivot américain est arrivé hors de forme et n’a pas été à la hauteur des espérances de Fabrice COURCIER, l’entraineur. Le contrat de Gary WARE était assorti d’une période d’essai allant jusqu’au 30 Septembre. Les dragons de Denain ont engagé à sa place un visage connu des parquets français, Brandon BROWN (28 ans, 1.97 m). Passé par le SLUC Nancy l’an dernier (7,8 points à 58%, 3,5 rebonds pour 8,9 d’évaluation en 9 matchs), il a également été aperçu à Saint-Vallier au cours de la saison 2010-2011 (6.8 points, 6.6 rebonds, 2.8 passes pour 10 d’évaluation en 4 matchs). BROWN possède le profil type des petits intérieurs toniques, utile pour s’imposer dans l’antichambre. Le natif de la Nouvelle-Orléans est un véritable globe-trotter puisqu’il connaîtra ni plus ni moins que le 14ème club (!) de sa carrière ! Ce soir, Denain reçoit une équipe déjà dans le dur, l’Hermine de Nantes.

SOUFFELWEYERSHEIM – BOUTSIEL va s’engager

Mis à l’essai par Souffelweyersheim au mois d’Août, Jerry BOUTSIEL (21 ans, 2.07 m) va s’engager avec le promu sous la forme d’un prêt. Ce jeune pivot débarque tout droit de l’équipe Espoirs de Nanterre avec laquelle il a réalisé une saison solide l’an passé (14.9 points, 9 rebonds pour 17 d’évaluation). La JSF avait initialement décidé de conserver le joueur mais la récente arrivée de Ali TRAORE dans la raquette du Champion de France a poussé le club à le prêter. BOUTSIEL renforce la raquette du club alsacien et pourra s’aguerrir en ayant du temps de jeu.

AS

LE JOURNAL DE PRO B

AIX-MAURIENNE – ADJIWANOU reprend du service

Après une année sans club, Frederic ADJIWANOU (33 ans, 2.05 m) a accepté de s’engager à Aix-Maurienne pour 1 an. Formé à Limoges, le pivot français est parti ensuite tenter l’aventure aux Etats-Unis où il a joué avec Foothill College (JuCo) puis avec St Mary’s University (NCAA I) qu’il a quitté en 2005. De retour au pays, le Champion de France 2000 avec le CSP, arpente les parquets de Pro A durant plusieurs années, sous les couleurs de Reims (2005-2006), Le Mans (2006-2007), Orléans (2007-2009) et Dijon (2009-2010). Sa dernière expérience professionnelle remonte avec le Boulazac Basket Dordogne, entre 2010 et 2012. En 49 matchs sous la houlette de Sylvain LAUTIE, le natif de Annemasse tournait à 7 points, 4.7 rebonds, 1.5 passe pour 8.7 d’évaluation. De retour dans sa région natale, celui qui vient d’avoir tout juste ses 33 ans, formera une redoutable paire au poste de pivot avec Erroyl BING.

BOULAZAC – Fin du recrutement avec le retour de N’JOYA

Auteur l’an passé de la meilleure saison de sa carrière sous les couleurs boulazacoises, Seidou N’JOYA (24 ans, 1.88 m) avait été écarté du groupe et n’avait pas pu accompagner le BBD en Pro A. Un an plus tard, il signe son retour en Dordogne avec pour objectif de faire remonter le club dans l’élite. La saison dernière, le camerounais a connu une saison très délicate entre Nanterre (0.3 point en 7 matchs) et Bourg-en-Bresse (2.9 points à 25%, 2.4 passes en 20 matchs). N’JOYA reformera la même paire de meneurs version 2011/2012 avec Arnaud KERCKHOF et retrouvera David MONDS qu’il a fréquenté durant son passage à Bourg-en-Bresse. Dans un environnement qu’il connaît très bien, le meneur de jeu a tout pour repartir de l’avant.

BOULOGNE-SUR-MER – CHERIET à la relance

En faisant signer Mehdi CHERIET (26 ans, 2.04 m) pour une saison, le SOMB a finalisé son recrutement au niveau des JFL. A Boulazac depuis 2011, l’international algérien tentera de se relancer dans le Nord, lui qui a été discret aussi bien en Pro B (3.7 points en 8 minutes sur 23 matchs) qu’en Pro A (2.9 points en 12 minutes sur 19 matchs). Joueur pas très connu du basket français, cet intérieur voudra se faire un nom.

CHALONS-REIMS – MORANDAIS rebondit, TUREK débarque

Le CCRB vient de frapper un joli coup en enrôlant Michel MORANDAIS (34 ans, 1.96 m). Joueur doté d’une grande expérience européenne et avec un CV long comme le bras, MORANDAIS évoluait la saison passée dans le championnat….. régional de la Guadeloupe ! Formé à Levallois (Pro B) entre 1997-1998, le natif de Point-à-Pitre a rejoint ensuite l’université de Colorado entre 1999 et 2004 afin d’y poursuivre sa formation. De retour en Europe, l’ailier français connaît de grands clubs européens (Cantu et Naples en Italie, le Regal Barça et Estudiantes Madrid en Espagne). En 2008, le SLUC Nancy l’engage pour disputer l’Euroleague mais ses statistiques sont décevantes (7.2 points, 2.6 rebonds pour 6.9 d’évaluation en 19 minutes). Ce baroudeur retourne évoluer en Italie la saison suivante, à Varèse, avant de retrouver la France au Paris-Levallois. De 2010 à 2012, celui qui a connu 10 sélections en Équipe de France, n’a pas convaincu (9.2 d’évaluation la 1ère année puis 4.8 d’évaluation (!) la 2ème année). Sans club professionnel depuis son passage dans la capitale, c’est en quelque sorte un pari que s’est lancé le club. « C’est un revanchard, un garçon de challenge », a commenté Laurent GAUDRE, le directeur général du CCRB. MORANDAIS apportera toute son expérience et ses qualités de shooteur au vice-champion France de Pro B et retrouvera un autre joueur de renom dans sa future équipe, Sacha GIFFA ! Le CCRB a également engagé l’intérieur américain John TUREK (30 ans, 2.06 m). Le néo-champenois a été formé à l’université de Nebraska de 2001 à 2005 (7.8 points, 5.9 rebonds en 115 rencontres universitaires). TUREK a ensuite fait sa carrière en Europe où il a pas mal voyagé (Pays-Bas, Belgique, Pologne, Allemagne) et a également connu deux expériences en EuroCup (en 2008/2009 avec le club polonais de Turow et en 2010/2011 avec le club néerlandais de Groningen). La saison dernière à Ludwigsburg (D1 allemande), le natif de Council Bluffs (Iowa) tournait à 13.9 points, 6.2 rebonds pour 10.9 d’évaluation en 26 minutes. « C’est un joueur d’expérience, qui peut jouer aux postes 4 et 5. Il n’a jamais évolué en France mais je ne me fais aucun souci pour son adaptation » a déclaré le directeur général du club. A l’image de MORANDAIS, il apportera toute son expérience accumulée au cours de sa carrière ainsi que sa dureté. Il reste désormais un intérieur américain à recruter pour le CCRB.

DENAIN – Deux MVP ont signé !

Denain a fait d’une pierre deux coups en engageant deux américains de très bon niveau si l’on s’en tient à leur CV. Tout d’abord c’est Maurice ACKER (26 ans, 1.73 m) qui a donné son accord à Fabrice COURCIER. Formé à Marquette entre 2007 et 2010 (5.4 points, 2.5 passes en 20 minutes au cours de 102 matchs NCAA), il est drafté en Novembre 2010 par Bakersfield en D-League. Néanmoins, ce petit meneur ne dispute aucune rencontre avec cette franchise et débute sa carrière professionnelle au Kebs de Quebec (8.5 points, 2.2 rebonds, 3.7 passes en 18 matchs) puis au Venezuela avec Bucaneros de la Guaira (8.2 points, 2.6 passes en 15 match). En 2011-2012, ACKER rallie le Vieux Continent et s’engage avec Wijchen. Pour sa première expérience européenne – au côté de Markel HUMPHREY ex-bordelais et néo saint-quentinois – il réalise une saison encourageante avec 14 points, 2.3 rebonds, 4.1 passes en 30 minutes. Le natif de Hazel Crest (Illinois) fait ensuite un bref passage en Pologne (4 matchs) avant de rejoindre la Slovaquie. Avec le club de Spisska Nova Ves, ACKER réalise une saison exceptionnelle, terminant meilleur marqueur du championnat (23.9 points !), meilleur passeur (6.7 passes) avec un titre de MVP du championnat. A Denain, le meneur US apportera sa belle science du jeu et ses qualités de scoreur. Il ne devrait avoir aucun mal à s’imposer en Pro B. Un joueur à suivre donc… Tout comme Martin ZENO (27 ans, 1.96 m) le 2ème américain a rejoindre l’AS Denain. Une fois n’est pas coutume, c’est en Finlande que le joueur a été recruté. Arrivé en 2011 dans le Grand Nord après un passage à Chypre, en D-League et au Venezuela, cet arrière-ailier de grande taille débarque en Pro B avec une sérieuse réputation. En effet, ZENO est le double tenant du titre de MVP de Korisliiga, a remporté deux fois de suite le championnat avec l’équipe de Nilan Bisons et a terminé meilleur marqueur en 2012-2013 (rien que ça !). Son passage en Finlande a été un succès pour le joueur formé à Texas Tech University et coaché par le légendaire Bob KNIGHT. Énorme scoreur (même si son pourcentage à 3 pts reste suspect), doté d’excellentes qualités athlétiques, il sera un candidat sérieux pour le titre de meilleur marqueur de la Pro B et il devrait être un joueur aussi apprécié que John FLOWERS. Avec ces deux belles pioches, Denain montre qu’il va falloir compter sur eux la saison prochaine.

FOS-SUR-MER – ATEBA s’engage, le retour de Big Sherm !

Non conservé par le SPO Rouen malgré une première saison professionnelle intéressante (7.3 points à 38.5 %, 1.6 rebond pour 4.8 d’évaluation en 20 minutes), Fabien ATEBA (22 ans, 1.91 m) revient sur les bords de la Méditerranée et a paraphé un contrat de 2 ans. Formé à Hyères-Toulon sous les ordres de Alain WEISZ, le cousin de Nicolas BATUM aura avant tout un rôle de stoppeur défensif tout en lui permettant de continuer à développer son jeu d’attaque. L’autre (très) bonne nouvelle pour les supporters « Black&Yellow » c’est le retour de Sherman GAY (31 ans, 2.01 m) qui a signé pour 1 an ! L’intérieur jamaïcain a évolué sous les couleurs fosséennes entre 2009 et 2012. Trois années durant lesquelles, il n’a cessé de progresser d’année en année (16.5 d’évaluation en 2009/2010, 17.2 d’évaluation en 2010/2011 et 18.5 d’évaluation en 2011/2012). Au Portel la saison dernière, l’ancien pensionnaire de Loyola Marymount University a encore fait mieux puisqu’il a accompli le meilleur exercice de sa carrière, tournant à 16.3 points (à 66.5 % !), 5.7 rebonds, 1.6 contre pour 18.8 d’évaluation en 31 minutes. Rémi GIUITTA a donc réalisé un joli coup en convainquant  »sherminator » et s’assure les services d’un intérieur de top niveau en Pro B. « En resignant Sherman, je sais que j’aurais 100% de garanties d’un point de vue humain et sportif, a souligné l’entraîneur marseillais. En recrutant Moussa BADIANE et en faisant revenir Sherman GAY, le FOPB dispose dans ses rangs, ni plus ni moins, des 2 meilleurs contreurs de la Pro B.

HYERES-TOULON – CUNNINGHAM en poste 5, CAVALLO de retour !

Afin de remplacer Terence DIALS, parti à Orléans, le HTV a jeté son dévolu sur Kurt CUNNINGHAM (26 ans, 2.05 m). Il découvrira son 3ème club de Pro B en 3 ans. A Boulogne la saison précédente, le poste 5 américain cumulait 12.3 points à 57.5 %, 4.6 rebonds, 1.5 passe pour 12.5 d’évaluation en seulement 23 minutes. Il est décrit comme « un pivot avec de bonnes mains, capable de scorer dos au panier », par son nouveau coach, Laurent LEGNAME. Très peu concerné par la défense, CUNNINGHAM est en revanche un redoutable finisseur et pourra bénéficier des caviars d’Axel JULIEN et de Pierre PIERCE. Le club sudiste a également confirmé le retour de Clément CAVALLO (22 ans, 1.99 m). Le natif de Menton a été formé au Hyères-Toulon Var Basket entre 2008 et 2011, où il était l’un des leaders de la jeune garde varoise avec Axel JULIEN. La saison suivante, CAVALLO était resté dans la région en signant son premier contrat professionnel à Fos-sur-Mer (1.9 point en 6 minutes) puis a poursuivi sa carrière à Denain (5.9 points, 2.4 rebonds pour 5.4 d’évaluation en 17 minutes). Il sera une bonne rotation sur les postes 2 et 3.

LILLE – Le LMBC enregistre les signatures de BARBRY et POURCHOT

Emilien BARBRY (30 ans, 1.88 m) s’est engagé pour 2 ans et signe son retour à Lille où il a été formé durant 11 ans. A Orchies depuis 2007, il a participé à la fulgurante progression du BCO, passant de la N3 à la Pro B en 6 ans ! Artisan de la montée du club en Pro B (6.9 points, 4.9 rebonds, 5.4 passes et 1.5 interception pour 13.4 d’évaluation en 24 minutes), le nordiste n’avait pas été conservé. A Lille, le natif de Lomme formera une mène 100 % française avec Aurélien RIGAUX et voudra prouver qu’il a les qualités requises pour évoluer à l’étage supérieur. Le joueur s’est exprimé sur son retour dans la capitale des Flandres: « C’est une nouvelle aventure qui débute pour moi avec la découverte de la Pro B. Je voulais rester dans le nord. Je veux apporter ma détermination. Je suis venu pour prouver aux gens que j’ai le niveau ». Par ailleurs, le LMBC s’est attaché les services du plus grand basketteur de France, Vincent POURCHOT (21 ans, 2.22 m) pour 1 an. Dominant dans le championnat Espoirs Pro A  avec Nancy (16,8 points à 62,3%, 12,2 rebonds, 2,9 passes décisives et 1.8 contre pour 26,3 d’évaluation en 36 minutes), le désormais ex-lorrain continuera sa progression dans le Nord et tentera de s’imposer dans la raquette lilloise.

SAINT-VALLIER – GAMBLE, dernière recrue

Après plusieurs semaines de recherche, Laurent PLUVY a mis la main sur le rookie Julian GAMBLE (23 ans, 2.08 m). Formé à l’université de Miami, GAMBLE a contribué au très bon parcours de sa formation : vainqueur de sa conférence (l’Atlantic Coast Conference, l’une des plus relevées de la NCAA) et une élimination en 1/8e de finale lors de la March Madness. Le natif de Durham (Caroline du Nord) a terminé sa dernière année universitaire avec une moyenne de 6.5 points à 57.6 %, 4.9 rebonds, 1.8 contre pour 7.8 d’évaluation en 20 minutes. Pivot énergique, fort défenseur et présent aux contres, GAMBLE devra vite s’adapter au style européen. De Miami à Saint-Vallier, il n’y a qu’un pas….

SOUFFELWEYERSHEIM – DAVIS, une recrue de choix

Le swingman Daviin DAVIS (27 ans, 1.93 m) s’est engagé pour 1 an avec le promu alsacien et va retrouver la Pro B, 2 ans après l’avoir quitté. Le joueur formé à Weber State (2006-2009) a débuté sa carrière à Kataja en Finlande (13.1 points, 5.1 rebonds en 7 matchs) avant de rejoindre la même année le club letton de Valmiera (17.8 points, 5 rebonds, 2 passes, 1.5 interception en 24 matchs). Parmi les meilleurs joueurs et défenseurs de ce championnat, il tape dans l’oeil de Rémy VALIN et connaît sa première expérience dans l’Hexagone avec l’ALM Evreux lors de la saison 2010-2011 (11.6 points, 4.2 rebonds, 2.5 passes pour 12 d’évaluation en 29 minutes). L’américain retourne à Valmiera la saison suivante mais ne connaît pas la même réussite que lors de son 1er passage (6.3 points, 3.5 rebonds en 4 matchs) et est aussitôt remercié. Le natif de Midland (Texas) ne reste pas longtemps sans club puisque l’ADA Blois décide de l’engager. Deux ans qu’il évoluait avec succès dans le Loir-et-Cher sous les ordres de Hugues OCCANSEY, mais par deux fois le club échoue en finale du Final Four, dont la deuxième fois face à…. Souffelweyersheim. Joueur très explosif, spectaculaire, capable de gros cartons, DAVIS apportera tout son talent à l’effectif de Stéphane EBERLIN.

AS 

LE JOURNAL DE PRO B

AIX-MAURIENNE – Le come back du showman !

Un an après avoir quitté les montagnes savoyardes, Dar TUCKER (25 ans, 1.93 m) fait son retour à Aix-Maurienne pour une saison. Pour rappel, cet ailier américain a été formé à DePaul University entre 2007 et 2009 (16.2 points, 5.1 rebonds, 1.3 passe en 61 matchs). Au bout de deux ans, il se présente à la draft NBA. Non retenu, TUCKER fait ses gammes durant deux saisons consécutives en D-League. En 2009-2010, il porte le maillot des Los Angeles D-Fenders (11.5 points, 4 rebonds, 1.7 passe en 21 minutes pour 46 matchs) et en 2010-2011, il rejoint la franchise de New Mexico Thunderbirds (17.2 points, 5.3 rebonds, 2.6 passes en 32 minutes pour 50 matchs). TUCKER récolte les fruits de sa progression en obtenant le titre de meilleure progression de l’année (Most Improved Player, MIP). Par la même occasion, le natif de Saginaw (Michigan) participe et remporte à deux reprises le Slam Dunk de D-League. En 2011-2012, cet ailier athlétique et spectaculaire fait les beaux jours de Aix (13.4 points, 3.3 rebonds, 1.3 passe pour 11.2 d’évaluation en 24 minutes) et remporte le concours de Dunk du All Star Game à Bercy. La saison passée, TUCKER repart évoluer en D-League. Initialement engagé avec Canton Charges, anciennement connu sous le nom de New Mexico Thunderbirds, son ancien club, l’ex-futur savoyard fait l’objet d’un trade et défend les couleurs de Reno Bighorns où il a accompli un bel exercice: 15.2 points, 5.5 rebonds, 1.7 passe en 30 minutes pour 41 matchs. A l’heure actuelle, il s’est engagé en République Dominicaine avec le club de Caneros de la Romana. Ailier de petite taille mais très athlétique, TUCKER ne dispose pas d’un shoot fiable, mais il voudra montrer ses belles progressions réalisées depuis son départ d’Aix. En revanche, et c’est une certitude, il assurera toujours le spectacle à la Halle Marlioz !

BOULAZAC – Deux recrues de choix !

Le BBD vient de réaliser deux jolis coups sur le marché des transferts. Le premier à être arrivé au club est David MONDS (29 ans, 2.05 m). A Bourg-en-Bresse cette saison, le pivot américain a réalisé une saison assez mitigée malgré des statistiques plus qu’intéressantes (14.3 points à 56 %, 6.1 rebonds, 1.6 passe pour 15.7 d’évaluation en 25 minutes). Après une grosse première partie de saison, MONDS s’est peu à peu essoufflé et a même fini par être licencié par le club bressan (il n’avait pas prévenu le club de sa non participation au match Bourg-en-Bresse – Antibes). Doté d’un très bon physique et de bonnes mains, sa défense peut laisser à désirer en revanche…. Le natif de Warner Robins (Georgie) s’est engagé pour un an avec une option pour la saison 2014/2015 en cas de montée. Il formera un duo de haut niveau au poste 5 avec David RAMSEYER et aura à cœur de faire oublier son passage en Bresse qui s’est mal terminé ! Le second joueur a rejoindre le Périgord est Jason SIGGERS (27 ans, 1.94 m). A Boulazac, le texan officiera sa 5ème saison en Pro B ! Depuis 4 ans, SIGGERS prouve qu’il est l’un des tous meilleurs attaquants de l’antichambre et démontre une magnifique régularité. Que ce soit sous les maillots du SPO Rouen ou de Lille, l’ailier américain a toujours terminé la saison avec une moyenne entre 18 et 19 points. Cette saison encore, l’ancien champion du Danemark valait 18.1 points, 4.6 rebonds, 2.7 passes, 1.8 interception pour 17.7 d’évaluation en 32 minutes. Il a également fait une pige en fin de saison dernière avec Strasbourg. Auteur de bonnes performances sous le maillot de la SIG (17 d’évaluation face à Dijon et Nanterre, 20 d’évaluation face à l’ASVEL), on pouvait enfin penser qu’il trouverait définitivement sa place en Pro A. Mais c’est finalement en Pro B qu’il va poursuivre sa carrière, pour le plus grand bonheur de Boulazac. Comme MONDS, SIGGERS a signé un an plus une année optionnelle en cas de montée dans l’élite !

BOULOGNE-SUR-MER – PONTENS opte pour le projet boulonnais, SY fait son retour

Le jeune meneur français Charly PONTENS (17 ans, 1.89 m) s’est engagé pour les trois prochaines saisons au SOMB. Au sortir d’un bon cursus au Centre Fédéral (8.3 points, 2.5 rebonds, 2.1 passes pour 6.4 d’évaluation en 26 minutes), PONTENS tentera de suivre les pas de Mouhammadou JAITEH, qui avait effectué le même trajet l’an passé avec le succès que l’on connaît. Le SOMB continue sa démarche en construisant une nouvelle équipe autour de jeunes joueurs talentueux. « Je suis ravi de son arrivée car c’est un garçon avec qui nous allons pouvoir travailler sur du long terme. Charly a réalisé un exercice précédent très correct malgré la saison difficile de son équipe. Il a démontré tout au long de la saison qu’il était capable de driver une équipe malgré son âge mais il devra désormais confirmer toutes ses qualités à l’étage supérieur » a commenté Germain CASTANO. PONTENS est décrit comme un joueur possédant de bons fondamentaux, vif et explosif. Mamadou SY (27 ans, 1.96 m) s’est quant à lui engagé pour un an. Le parisien avait débarqué à Boulogne en tant que pigiste de Martin LE PELLEC entre Décembre et Janvier dernier. En 5 matches, SY a tourné à 0,8 point, 2 rebonds, 1,6 passe pour 2,6 d’évaluation en 9 minutes. A noter qu’il a été auteur d’une belle sortie en 1/16ème de finales de Coupe de France face au SLUC Nancy (14 points, 11 rebonds pour 19 d’évaluation en 23 minutes). S’il n’est pas un scoreur né, il est en revanche un gros défenseur et possède de belles qualités athlétiques qu’il mettra au service du collectif boulonnais. Le frère d’Amara SY sera complémentaire des autres extérieurs de l’équipe dont l’accent sera tourné vers l’offensif. Le joueur formé à l’ASVEL connaît plutôt bien la Pro B pour avoir porté les maillots de Boulazac (2007-2009), Clermont (2009-2010), Lille (2010-2012).

BOURG-EN-BRESSE – FLOWERS, dernière recrue de la JL

Auteur d’une magnifique saison avec Denain (20.6 points, 6.7 rebonds, 1.7 passe, 1.8 interception, 0.9 contre pour 18 d’évaluation en 35 minutes), John FLOWERS (24 ans, 2.00 m) hésitait entre Gravelines et Bourg-en-Bresse. Au final, l’ailier-fort américain a opté pour le projet bressan et a signé un contrat de 1 an. Le club est ravi de l’avoir fait signé puisqu’il correspond au profil recherché par Fred SARRE : « athlétique, scoreur, capable aussi de jouer poste 4 ». Lors du match aller remporté par le club nordiste, l’ancien pensionnaire de West Virginia avait fait des misères à la défense bressane en compilant 26 points à 50 %, 4 rebonds, 2 passes, 5 interceptions pour 24 d’évaluation en 37 minutes. Il ne partira pas en terre inconnue, puisqu’il rejoindra Xavier GAILLOU avec qui il a évolué avec Denain. FLOWERS est la dernière touche finale du recrutement de Bourg-en-Bresse. Un effectif qui a fière allure !

CHALONS-REIMS – Le CCRB tient sa paire de meneurs !

Pour pallier aux départs de Bryan MULLINS et de Pierric POUPET, le CCRB a engagé pour 1 an Arthur BOUEDO (24 ans, 1.90 m) et Muhamed PASALIC (25 ans, 1.92 m). Le premier a été formé à Roanne, avant de tenter l’aventure américaine. Entre 2008 et 2012, le natif d’Aix-en-Provence a évolué à Wyoming University (3.1 points, 1.1 rebond en 15 minutes pour 79 matchs NCAA). Non drafté, BOUEDO revient à Roanne. Peu utilisé cette saison (1.6 point en 5 minutes sur 12 rencontres), ce meneur-arrière part se faire un nom en Champagne. Une recrue qui a été conseillée à Nikola ANTIC par Luka PAVICEVIC, le technicien monténégrin de Roanne. Le second est le meneur de l’équipe nationale de la Bosnie-Herzégovine. Après avoir évolué plusieurs années dans son pays (2005-2007: Vogosca, 2007-2011: Bosna ASA BH Telecom Sarajevo), PASALIC rejoint la Grèce. En 2011-2012, il signe pour Kavala et réalise une année intéressante (10.1 points, 2.4 rebonds, 2.2 passes en 27 minutes). La saison dernière, il porte les couleurs de l’Aris Salonique, où il a accompli à nouveau un bel exercice (11.8 points, 2.1 rebonds, 2.5 passes en 28 minutes). Bon shooteur à 3 points, capable de dépanner au poste d’arrière, ce meneur de grande taille apportera toute sa science du jeu. A seulement 25 ans, le nouveau chef d’orchestre du système ANTIC possède une expérience plutôt solide et pourrait s’imposer comme l’un des meilleurs à son poste. Par contre, passer de l’ambiance de l’Aris Salonique à celle de Châlons-Reims pourrait lui faire tout drôle…

DENAIN – DJIMRABAYE et POUPET débarquent

Fabrice COURCIER doit rebâtir une nouvelle équipe, avec notamment 4 joueurs de moins de 23 ans. L’entraineur nordiste tient justement son second joueur de moins de 23 ans. Après Valentin BIGOTE, c’est au tour de Jimmy DJIMRABAYE (21 ans, 2.02 m) de rejoindre les rangs denaisiens et ce pour 1 an. Désormais JFL après 4 saisons en France (2009-2012: Vichy, 2012-2013: Gravelines), l’intérieur centrafricain va signer son 1er contrat professionnel. Il était le capitaine des espoirs du BCM et a su se montrer à son avantage dans ce championnat en tournant à 14.7 points, 5.9 rebonds, 1.8 interception en 29 minutes. COURCIER mise sur ses qualités athlétiques et sa rapidité ! Cet été, DJIMRABAYE participera à la Coupe d’Afrique des Nations avant de rejoindre Denain. La Voix du Nord indique que Pierric POUPET (28 ans,1.91 m) s’est engagé pour 2 ans à l’ASDVPH. Encore sous-contrat à Châlons-Reims, le combo-guard normand a fait le choix de trouver un autre club pour avoir plus de responsabilités. Cette saison, il tournait à 7.2 points, 2.2 rebonds et 2.1 passes décisives pour 7.2 d’évaluation en 23 minutes. POUPET remplace GAILLOU, parti à Bourg-en-Bresse.

HYERES-TOULON – Un espoir rejoint le club, FERNANDO reste

Soufiane MENSAH (19 ans, 1.87 m) suivi depuis plusieurs semaines par le HTV, a signé un contrat de stagiaire et intégrera l’équipe professionnelle. Le nantais débarque des espoirs de Boulazac où il tournait à 8.9 points, 3.3 rebonds, 2.6 passes mais 3.2 balles perdues en 25 matchs. MENSAH est décrit comme un arrière rapide et athlétique. Florent FERNANDO (21 ans, 1.90 m) prolonge d’une année dans son club formateur et intégrera lui aussi l’équipe première. La saison passée, l’arrière français a fait 6 apparitions en Pro B.

LE PORTEL – C.J JACKSON sera le pivot de l’ESSM !

Le pivot US Charles Junior JACKSON (26 ans, 2.03 m) a signé au Portel pour 1 an. Auteur d’une belle saison à l’Elan béarnais malgré quelques problèmes dorsaux (13.7 points à 63.4 % (!), 8.2 rebonds, 1 passe  pour 18.1 d’évaluation en 28 minutes), JACKSON a également disputé les playoffs de Pro A avec Nanterre – en qualité de pigiste médical de Chris OLIVER – où il fut sacré Champion de France. Les portelois avaient de bonnes raisons de recruter le natif de Lompoc (Californie), puisqu’il a réalisé ni plus ni moins la meilleure performance de la Pro B la saison passée, avec une évaluation de … 47 ! Ce soir là, JACKSON avait cumulé 29 points, 19 rebonds, 4 interceptions, 2 contres en 40 minutes ! Si ses problèmes de dos le laissent tranquille, l’ancien pensionnaire d’Illinois et d’Hawaï pourrait de nouveau faire des ravages en Pro B.

LILLE – BICHARD séduit par le projet, KAUNISTO découvre la Pro B

C’est à Lille que Kevin BICHARD (26 ans, 1.95 m) va poursuivre sa carrière. L’arrière-ailier français a signé un contrat de 2 ans et est heureux de retrouver Abdou N’DIAYE, un coach qui suit son parcours depuis de nombreuses années: « Il va me donner beaucoup de responsabilités. C’est ce que je voulais. A moi de les saisir ! Abdou a confiance en moi et j’ai confiance en lui. Confiance, c’est le mot le plus important. Abdou me connaît depuis les catégories jeunes. Depuis son passage à Aix-en-Provence, où il a entraîné, il suit le cours de ma carrière » a commenté l’intéressé. A Saint-Quentin la saison passée, le natif de Martigues a aligné 8.4 points, 1.8 rebond et 1.6 passe pour 6.3 d’évaluation en 23 minutes. BICHARD sera accompagné de Ville KAUNISTO (31 ans, 2.05 m) qui s’est engagé pour 1 an. Double MVP en titre de Nationale 1 avec Blois, l’intérieur international finlandais évoluera en Pro B pour la 1ère fois de sa carrière. Cette saison, sous les ordres d’Hugues OCCANSEY, il tournait à 17 points, 11,3 rebonds et 1,9 passe pour 23,4 d’évaluation en saison régulière. Un temps pressenti à Monaco, KAUNISTO vient en Pro B « pour donner le meilleur de moi-même et franchir un cap dans ma carrière ». A noter qu’il restait à KAUNISTO encore une saison à l’ADA Blois. Lille a donc dû racheter sa dernière année de contrat.

NANTES – O’BRIEN et N’DIAYE rejoignent les bords de la Loire

L’Hermine continue son recrutement dans la discrétion et enregistre deux nouvelles signatures. Celles de Todd O’BRIEN (25 ans, 2.13 m) et Moustapha N’DIAYE (29 ans, 2.02 m). O’BRIEN a connu un début de carrière compliqué. Après une première année à Bucknell University (4.4 points, 4.3 rebonds et 1.3 contre en 16 minutes), le néo-nantais demande à quitter cette fac pour avoir plus de temps de jeu. La saison suivante, le grand pivot américain rejoint St Joseph’s University situé à Philadelphie et non à New York. Après une première année intéressante (5.6 points, 6.3 rebonds et 1 contre en 23 minutes), O’BRIEN sevré de temps de jeu pour sa seconde année avec les Hawks (seulement 7 minutes) demande à nouveau a être transféré. Il poursuit son cursus universitaire à Alabama-Birmingham University. Las pour lui, la NCAA avorte ce transfert et il ne dispute donc aucun match. Une affaire qui a fait couler beaucoup d’encre et qui s’est transformé en  »affaire d’État » dans le monde du basket universitaire américain. Après une année blanche, le natif de Media (Pennsylvanie) rallie l’Europe la saison dernière. Et pour sa première année professionnelle, O’BRIEN réalise un très bel exercice avec la formation de Jekabpils (Lettonie) avec une moyenne de 15.6 points à 51 %, 9.4 rebonds en 25 minutes. Il devra rééditer ses belles performances en Pro B, un championnat plus relevé où les pivots de très grandes tailles n’ont pas toujours la vie facile… Il s’agit en tout cas d’un renfort de poids pour Nantes. Après 4 années dans le Pas-de-Calais (2 ans à Boulogne et 2 ans au Portel), Moustapha N’DIAYE s’est engagé pour 1 an dans la Cité des Ducs. Dans un rôle de titulaire au Portel, le parisien valait 5.4 points, 4 rebonds pour 5.9 d’évaluation en 23 minutes. Le joueur formé à Nancy, capable d’alterner sur les postes 3 et 4, fera valoir ses qualités athlétiques et sa combativité. O’BRIEN et N’DIAYE sont respectivement les 4ème et 5ème recrues de l’Hermine.

ORCHIES – Recrutement terminé avec les signatures de deux jeunes joueurs

Promu en Pro B, Orchies vient de terminer son recrutement en engageant deux joueurs de moins de 23 ans : Yann SIEGWARTH (19 ans, 1.84 m)et Gide NOEL (20 ans, 1.98 m). Pur produit de la formation antiboise, SIEGWARTH a eu l’occasion de faire de nombreuses apparitions sur les parquets (42 au total entre 2010 et 2012). La saison dernière, le jeune meneur est parti faire ses gammes avec la réserve du Spirou Charleroi. Il aura la ferme attention de prouver que son passage en Belgique lui a été profitable. Gide NOEL est quant à lui un ailier doté de grosses qualités physiques, ayant de bonnes mains. S’il est encore méconnu chez les professionnels, le guyanais a en revanche jouer un rôle majeur chez les espoirs de Villeurbanne en 2012/2013 en compilant 14 points, 5.4 rebonds, 2.6 passes mais 4 balles perdues en 28 minutes. NOEL essaiera de se faire un nom du côté d’Orchies. Ainsi, le rooster du club nordiste est bouclé et l’équipe devrait reprendre le chemin des entraînements le 1er Août.

POITIERS – MENDY, troisième recrue

Sous contrat à l’Hermine jusqu’en 2014, Elson MENDY (27 ans, 1.99 m) quitte Nantes et rejoint Poitiers. Formé entre 2002 et 2010 à Strasbourg, le sénégalais a fait partie du groupe professionnel en 2005. Il a disputé en tout 86 matches sous le maillot de la SIG. En 2010, il descend en Pro B avec pour challenge de faire remonter aussitôt Dijon. Un pari  réussi et cette année là, l’ailier-fort avait cumulé 9.7 points, 3.8 rebonds, 1.5 interception pour 10.2 d’évaluation en 21 minutes. MENDY n’avait pas pu terminer la saison à cause d’une grave blessure au pied. Après de longs mois d’absences, le natif de Dakar faisait son retour sur les parquets de Pro A (en Décembre 2011 contre Gravelines), mais se blessait à nouveau dès son premier match. On lui diagnostique une sérieuse entorse au genou qui le tient éloigné des parquets pendant de longues semaines. En Mars 2012, Dijon décide de rompre son contrat à l’amiable avec le joueur afin qu’il trouve un club pour le relancer. Une situation qui arrangeait bien la JDA à l’époque, en proie à des difficultés financières. C’est donc à Nantes qu’il est l’auteur d’une fin de saison prometteuse (11 points à 60%, 4,9 rebonds, 1,4 passe pour 12,9 d’évaluation en 9 rencontres), sans pouvoir confirmer la saison précédente (8.5 points, 3.3 rebonds pour 8.6 d’évaluation en 19 minutes). A Poitiers, MENDY apportera son expérience et voudra faire remonter le PB86 dans l’élite comme il l’avait réussi avec Dijon.

AS

LE JOURNAL DE PRO B

AIX-MAURIENNE – IVEY remplace DARNAUZAN

Simon DARNAUZAN parti chez le club rival, Bourg-en-Bresse, l’AMSB cherchait à trouver un remplaçant à sa hauteur. Antoine MICHON a alors activé la filière Finlande – Pro B. Ainsi, le futur meneur savoyard se nomme Jeb IVEY (32 ans, 1.90 m). Ce meneur de grande taille a été formé à l’université de Portland entre 1999 et 2003.Aussitôt son cursus universitaire fini, il rallie l’Europe pour s’y installer définitivement. En 10 ans de carrière, il connaît 8 clubs dans 3 pays différents (Islande, Allemagne, Finlande). Avec Nilan Bisons – club qu’il a emmené deux fois de suite vers un titre de Champion National – le combo-guard américain tournait cette saison à 15.6 points (45 % aux tirs), 3.1 rebonds, 5.4 passes pour 15.9 d’évaluation en 56 matchs. Joueur de sang-froid, très adroit (92 % aux lancers-francs !), IVEY a été élu meilleur meneur de Korisliiga cette saison et succède à un joueur bien connu… Clevin HANNAH ! C’est dire la valeur du joueur. Par ailleurs, dans tous les clubs par où il est passé, le futur savoyard a fait l’unanimité et a su être un leader. Le natif de San José (Californie) s’est aussi construit un joli palmarès (Champion d’Islande en 2006 et double champion de Finlande en 2012 et 2013, une participation aux All Star Game en Islande et en Allemagne, victoire du concours à 3 pts en Allemagne ou encore MVP de la finale 2012 en Finlande). Il possède donc le profil parfait pour s’imposer en Pro B et être l’un des tous meilleurs à son poste.

BOULAZAC – LAUTIE et KERCKHOF prolongent, trois joueurs officialisés

Au cours d’une conférence de presse, le Boulazac Basket Dordogne a officialisé les prolongations de Sylvain LAUTIE (45 ans) et de Arnaud KERCKHOF (29 ans, 1.93 m). L’entraîneur périgourdin, un temps pressenti du côté de Limoges pour remplacer Panagiotis GIANNAKIS, prolonge l’aventure de 2 ans. Quant à KERCKHOF, en fin de contrat à Boulazac et malgré la descente du club en Pro B, portera toujours le maillot du BBD, pour une année supplémentaire. Il rejoint Thomas DUBIEZ (33 ans, 1.95 m) et David RAMSEYER (26 ans, 2.02 m) qui sont toujours sous-contrat. Concernant les arrivées, Jacques AUZOU, le Président du club, a annoncé les signatures de Aurélien SALMON (26 ans, 2.02m) , Mérédis HOUMOUNOU (24 ans, 1.88 m) et Justin RUTTY (24 ans, 2.00 m). Aurélien SALMON retrouvera de la stabilité. Après une pige effectuée à Hyères-Toulon entre Octobre et fin Décembre (9.2 points, 3.8 rebonds pour 8.5 d’évaluation en 25 minutes), l’ancien limougeaud était sans club. L’ailier-fort français sera certainement en back up de Justin RUTTY, qui arrive tout droit du championnat suisse, où il a été élu MVP du championnat malgré l’avant-dernière place de son club (5 victoires en 26 matchs). Formé à Quinnipiac (Connecticut) entre 2007 et 2011, après un solide cursus universitaire  (13.1 points à 56.2 %, 8.9 rebonds en 29 minutes de moyenne au cours de 116 rencontres universitaires), il rallie l’Uruguay quelques temps après, pour débuter sa carrière. Mais au bout de 2 matchs, il se blesse et voit sa saison s’arrêter brusquement. Cette saison, RUTTY était l’intérieur phare du BBC Nyon et de la division helvète (20.8 points à 51.4 %, 11.4 rebonds, 1.4 passe pour 24.6 d’évaluation en 37 minutes). Il tentera de rééditer ses performances en Pro B avec une équipe de haut de tableau et ramener Boulazac en Pro A ! Le nouveau périgourdin est décrit comme un ailier-fort très actif, excellent rebondeur et un vrai leader sur le terrain. Il remplace Amadi McKENZIE. Enfin Mérédis HOUMOUNOU a réalisé (et de loin !) le meilleur exercice de sa carrière avec Aix-Maurienne cette saison (11.3 points, 4.2 rebonds, 2.7 passes pour 11.9 d’évaluation en 24 minutes). Comme pour son prédécesseur, Justin RUTTY, il essaiera de réaliser ce même type de performance sous les ordres de Sylvain LAUTIE. Il formera un duo complémentaire avec Thomas DUBIEZ au poste d’arrière. Boulazac qui recherche un second meneur pourrait faire revenir un ancien de la maison, Seidou N’JOYA…. Affaire à suivre.

BOULOGNE-SUR-MER – la filière lilloise en marche !

Le SOMB s’est attaché les services de deux anciens joueurs du LMBC cette saison ; Loïc AKONO (26 ans, 1.76 m) et Junior M’BIDA (23 ans, 2.06 m). Au sortir d’une saison en demi-teinte sur un plan personnel et collectif (8.1 points, 2 rebonds, 3.3 passes pour 8.1 d’évaluation en 22 minutes), AKONO tentera de rebondir dans un autre club de la région. Malgré un contrat qui courait jusqu’en 2016 au LMBC, le meneur de jeu avait décidé il y a un mois vouloir quitter le club, à cause du manque d’ambition du club lillois. L’ancien joueur de Nanterre apportera toute son expérience de la Pro B à la jeune garde boulonnaise (déjà 5 saisons à son actif dans l’antichambre de la Pro A). A l’image de TSAGARAKIS qui a signé récemment à Boulogne, AKONO devrait coller parfaitement à la physionomie de jeu de Germain CASTANO. Il sera accompagné de son coéquipier Junior M’BIDA, qui lui est à la recherche de temps de jeu. Cette saison, il présentait un bilan de 1.7 points, 2.5 rebonds pour 3.1 d’évaluation en 8 minutes. Doté de très bonnes qualités physiques et athlétiques, le natif de Yaoundé tentera de se révéler sous le maillot maritime !

BOURG-EN-BRESSE – La Jeu en voit bientôt le bout !

Après avoir finalisé le recrutement des joueurs français, la JL a donc attaqué le marché des joueurs étrangers. Ainsi sont arrivés O’Darien BASSETT (26 ans, 1.88 m) et John OFOEGBU (29 ans, 2.06 m). BASSETT est désormais bien connu sur les parquets de Pro B puisqu’il connaîtra son 4ème club en 4 ans (Clermont-Ferrand, Bordeaux, Rouen) était très courtisé au cours de ces dernières semaines. Auteur d’une jolie saison au SPOR dans un rôle de 6ème homme de luxe (15,4 points à 49%, 4,5 rebonds, 4,6 passes décisives et 4 fautes provoquées pour 16,7 d’évaluation en 29 minutes), il était logiquement courtisé, aussi bien en Pro B qu’en Pro A. C’est finalement dans l’Ain qu’il poursuivra sa carrière et ce pour deux années ! Doté d’exceptionnelles qualités athlétiques (certainement le joueur le plus rapide de l’antichambre !), très intense sur le terrain, difficile à prendre en défense, il avait tendance, en revanche, à monopoliser trop le ballon à Rouen. Ce problème ne devrait plus se reproduire à Bourg étant donné que les lignes extérieures sont complètes et complémentaires. Le second joueur étranger engagé par Frédéric SARRE se nomme John OFOEGBU. Le pivot américain a récemment été élu meilleur pivot de seconde division turque (14.7 points à 60 %, 8.8 rebonds en 28 minutes). Cet ancien pensionnaire de Texas Tech et de Idoha State a évolué en République Tchèque, en Allemagne, au Mexique, en Suisse, en Bulgarie et donc en Turquie. Comme on peut le voir, OFOEGBU a beaucoup voyagé durant sa carrière et possède une belle expérience. Le club indique que « ce natif de San Antonio, se distingue par ses qualités de mobilité en attaque comme en défense. C’est également un joueur athlétique et combatif ». Désormais il ne manque plus qu’un ailier étranger pour boucler l’effectif bressan.

CHALONS-REIMS – Deux prolongations, deux arrivées

Finaliste du championnat de Pro B, Châlons-Reims ne comptait plus que sur les wild-cards pour accéder à l’étage supérieur. Mais il n’en fût rien puisque aucune invitation n’a été validée par la LNB. Un sentiment de colère chez les dirigeants champenois : « On a été naïf. Certains clubs ont su avant qu’ils n’étaient pas retenus. Trois clubs inéligibles ont été avertis. Ils ont pu recruter sans attendre. L’équité n’est pas respectée et c’est purement scandaleux. Il y a de l’incompréhension et de la colère chez nous mais tout cela ne doit pas masquer notre bonne saison ». La déception passée, les dirigeants du CCRB ont convaincu Kevin JOSS-RAUZE (25 ans, 1.90 m) et Pape BEYE (23 ans, 2.00 m) de prolonger, respectivement pour 1 an et 2 ans. Joueur de l’ombre et réputé très bon défenseur, JOSS-RAUZE est une pièce essentielle du dispositif du plan de jeu de Nikola ANTIC. Il sera sous les ordres du technicien serbe pour la 5ème année de suite et continuera sa progression. Le natif de Gleizé (Rhône-Alpes) tournait à 6 points pour 5.6 d’évaluation en 20 minutes de jeu. Quant à Pape BEYE, il sera une rotation intéressante au poste 5 pour le CCRB. A l’image de son coéquipier JOSS-RAUZE, il présente un profil défensif. Il tournait à 3.4 points, 2.4 rebonds pour 4.3 d’évaluation en 9 minutes. En playoffs, le sénégalais a même élevé son niveau de jeu avec une moyenne de 5.2 points, 3.2 rebonds pour 6.7 d’évaluation en 12 minutes. De bon augure pour la prochaine saison. Dans l’attente d’une éventuelle montée en Pro A, Châlons-Reims avait un peu attendu avant de recruter. La décision connue, le CCRB a planché sur le recrutement et a officialisé les venues de Sacha GIFFA (36 ans, 2.02 m) et Florent TORTOSA (23 ans, 1.96 m) pour 1 an. Même s’il n’est plus tout jeune, GIFFA rend toujours de bons et loyaux services en défense « C’est là-dessus que j’ai construit ma carrière » a-t-il commenté. L’ancien international français a réalisé une belle saison sous les couleurs de Fos (9.7 points, 4.3 rebonds, 1.8 passe pour 12.2 d’évaluation en 22 minutes). « Sacha va apporter son expérience du haut niveau et son savoir-faire pour aider le CCRB à atteindre ses objectifs » a résumé ANTIC dans l’Union. GIFFA passé par Levallois, Chalon-sur-Saône, Villeurbanne ou encore Strasbourg apportera toute son expérience du haut niveau, ses belles qualités défensives ainsi que de passeur. Un dernier exercice avant de mettre un terme à sa riche carrière ? Possible… Florent TORTOSA a été formé au HTV et a porté le maillot de Saint-Vallier entre 2010 et 2013. A chaque saison, le montpellierain a fait grimper ses statistiques jusqu’à en devenir un JFL reconnu en Pro B. En 2012/2013, l’ailier français tournait à 11.1 points à 47 %, 3.2 rebonds, 1.6 passe pour 10.1 d’évaluation en 25 minutes. TORTOSA tentera de confirmer ses belles impressions laissées dans la Drôme, dans un effectif taillé pour la montée en Pro A !

DENAIN – LOPEZ le survivant, CORREA débarque

Pour sa 1ère année en Pro B, l’intérieur franco-espagnol Rafael LOPEZ (26 ans, 2.04 m) a conclu un bel exercice (8 points et 5.4 rebonds pour 9.9 d’évaluation en 22 minutes). Le madrilène fût un des artisans du maintien de l’ASCDV en Pro B. Il est officiellement le seul joueur de la saison passée à rester au club. Dans le même temps, le club nordiste a engagé pour une saison, l’intérieur expérimenté Mory CORREA (33 ans, 2.04 m). Initialement engagé à Lievin (N1) l’été dernier, le club avait été mis en liquidation judiciaire. Quelques semaines plus tard, Pau-Orthez fait alors une proposition de contrat à l’intérieur français, qu’il accepte de suite. Dans un rôle de second couteau derrière C.J JACKSON, l’ancien étudiant de Wyoming a cumulé 4.5 points, 3.3 rebonds, 0.8 contre pour 6.7 d’évaluation en 14 minutes et a participé à la remontée dans l’élite de l’Elan Bearnais. Il aura eu un rôle important au moment des pépins physiques de son coéquipier américain avec notamment son meilleur match réalisé à ….. Denain (13 points, 8 rebonds, 4 contres pour 21 d’évaluation en 24 minutes). Quand on demande à CORREA ce que Fabrice COURCIER attend de lui, il répond : « Il veut que je joue mon rôle, mon jeu. Je suis un intimidateur en défense, je peux gêner l’adversaire. Je vais donner de l’intensité et apporter mon expérience »

FOS-SUR-MER – BADIANE s’engage pour deux ans

Champion de France avec Antibes, Moussa BADIANE (31 ans, 2.08 m) n’accompagnera pas les sharks en Pro A. En effet, il s’est engagé pour deux saisons au Fos Ouest Provence Basket et ce n’est pas pour déplaire à Rémi GIUITTA : « On avait la volonté de bonifier la raquette, et de trouver un JFL qui pouvait apporter un plus à notre raquette actuelle, à savoir de la taille, du rebond, du contre, et de la dissuasion. Moussa correspondait exactement à ce profil, en plus de répondre parfaitement aux garanties humaines auxquelles on tient énormément ». A  Antibes, l’ancien MVP français de Pro B tournait à 7.8 points, 5.7 rebonds et 1.8 contre pour 12.6 d’évaluation en 25 minutes. Après une saison et demi passée à Antibes, BADIANE rejoint une autre équipe sudiste, tout aussi ambitieuse. Moins en vue offensivement, il tentera de se redonner de la confiance dans ce secteur. Il apportera son expérience, sa défense et son efficacité sous les panneaux.

HYERES-TOULON – PIERCE et LEGNAME de retour, trois joueurs prolongés

Var Matin a indiqué le retour de Paul PIERCE (30 ans, 1.93 m) au HTV. Au club entre 2008 et 2010 sous les ordres de Alain WEISZ et auteur d’une pige de 3 matchs cette saison (18.3 points, 3 rebonds, 6.7 passes et 7.7 fautes provoquées pour 15.3 d’évaluation en 38 minutes), le « PAP » avait ensuite rallier Cholet où ses statistiques ont largement diminué, la faute à une blessure à l’épaule (5 points, 2.8 rebonds pour 2.8 d’évaluation en 4 matchs). Si son physique est opérationnel à 100 %, l’arrière américain pourrait être une des attractions de la prochaine saison. Après le départ de Jean Aimé TOUPANE aux sharks d’Antibes, le club varois a choisi la solution interne pour être à la tête de l’équipe première. En effet, il s’agit de Laurent LEGNAME (36 ans), enfant du pays et assistant-coach la saison passée. Le fils du directeur général du club a quasiment fait toute sa carrière de joueur à Hyères-Toulon. De 1995 à 2008 et de 2009 à 2011, il porte les couleurs du HTV et au cours de la saison 2008/2009, il s’engage avec Boulogne-sur-Mer (N1). A noter qu’en 2011/2012, il entraînait les Espoirs du HTV. LEGNAME sera assisté de Kyle MILLING (39 ans), avec qui il a évolué en tant que joueur durant 7 années (2002 à 2009). Toujours selon Var Matin, le club a prolongé 3 joueurs : Ludovic CHELLE (30 ans, 1.83 m), Christophe LEONARD (23 ans, 1.99 m) et Babacar NIANG (22 ans, 2.06 m). Sans club depuis Mai 2012, CHELLE a débarqué sur la rade en Février dernier en tant que joker et il a contribué au maintien du club en Pro B avec une moyenne de 6.2 points à 46 %, 1.9 rebond et 1.8 passe pour 6.1 d’évaluation en 23 minutes. LEONARD a quant à lui vécu une saison blanche (blessure au tendon rotulien). Il a qualifié cet épisode comme « le pire de sa vie ». L’ancien gros prospect de la génération 90 devrait être remis sur pied pour la reprise. Enfin Babacar NIANG sort d’une première saison professionnelle convaincante (4.7 points, 2.6 rebonds pour 5.3 d’évaluation en 13 minutes). Le natif de Montbrison a demandé à avoir davantage de temps de jeu pour s’aguerrir, de l’autre côté, le HTV souhaite que l’intérieur prêté par Le Mans, franchisse un nouveau cap. Les deux parties sont donc tombées d’accord. Tous les joueurs ont signé pour 1 an.

LILLE – RIGAUX, deux ans de plus !

Aurélien RIGAUX (25 ans, 1.76 m) a prolongé de 2 ans dans la capitale des Flandres. Auteur d’une bonne saison (5.4 points, 3.8 passes pour 7.4 d’évaluation en 19 minutes), le joueur formé au BCM Gravelines, était la priorité du club : « J’aime son esprit de compétition. Il s’est imposé naturellement comme le meneur numéro 1 lors des phases retour. C’est donc en toute logique que nous lui donnons aujourd’hui les « clés de la maison ». Je n’ai aucun doute sur sa capacité et sa motivation à relever le défi. » a déclaré Abdou N’DIAYE. En effet sur la phase retour RIGAUX tournait à 9.5 d’évaluation et sur ses 13 titularisations en championnat, 10 l’ont été lors de la 2ème partie de championnat. Le natif de Saint-Omer sera le back-up d’un meneur américain.

NANTES – CARTER, nouveau meneur de l’Hermine

L’Hermine réactive la filière polonaise. Après avoir engagé la saison précédente, LaMarshall CORBETT en provenance de Siarka Jezior Tarnobrzeg, c’est cette fois-ci Jawan CARTER (26 ans, 1.80 m) qui arrive du club de SKS Polpharma, 8ème du dernier exercice. CARTER a fait les beaux jours de Delaware University de 2008 à 2011 (16.4 points, 3.1 rebonds, 3.3 passes en 36 minutes de moyenne au cours de 94 matchs NCAA). Le meneur américain a effectué des débuts professionnels prometteurs à Darussafaka Istanbul, club de seconde division turque (14 points, 2.1 rebonds, 1.3 passe en 24 minutes). La saison dernière, il a donc rejoint la formation polonaise de Polpharma où individuellement il a livré une belle ligne de statistiques (14.2 points, 3.7 rebonds, 2.7 passes pour 13.7 d’évaluation en 29 minutes). Il a pu montrer ses qualités de shooteur avec 55 % à 2 points et 37 % à 3 points. CARTER est attendu comme un leader à Nantes et devra faire oublier la (très) décevante saison de l’Hermine. Il est la 3ème recrue !

ORCHIES – Officiel pour TACCOEN

Pressenti depuis quelques temps, Nicolas TACCOEN (26 ans, 2.04 m) quitte Lille pour le club voisin de Orchies. Après 7 ans sous les couleurs du LMBC, il rejoint un promu ambitieux et sa nouvelle salle, la Pévèle Arena (5 000 places). Ce pur produit du basket nordiste connaîtra son 3ème club de la région et retrouvera Philippe NAMYST qu’il a côtoyé de 2008 à 2010.

POITIERS – Un JFL de poids en Pro B

Lamine KANTE parti à Cholet, Karim SOUCHU (34 ans, 1.98 m) fait le chemin inverse et signe un contrat de 2 ans. Le vice champion du monde de 3X3 retrouve un championnat qu’il avait fréquenté en 2009/2010 sous les couleurs du CSP Limoges. A l’époque, il valait 9.8 points, 3.2 rebonds, 2 passes pour 10.4 d’évaluation en 26 minutes et Limoges était remonté dans l’élite. Un bon signe pour le PB86 ? L’avenir nous le dira. La saison passée, il a débarqué à Cholet au mois d’Octobre en tant que joker médical de Romain DUPORT. Il tournait à 8.8 points (dont 48.5 % à 3 points), 2.7 rebonds pour 9.2 d’évaluation en 22 minutes et était une des quelques satisfactions du club, à tel point qu’il était une des priorité pour la prochaine saison. Finalement, SOUCHU fera ses gammes avec le club poitevin pendant 2 ans et apportera son expérience et ses qualités de shooteur.

ROUEN – L’équipe prend forme

Le SPOR tient ses deux pivots français comme souhaité : Chrislain CAIRO (21 ans, 2.00 m) et Gary FLORIMONT (26 ans, 2.03 m). De retour en Pro B, après deux ans à Gravelines, CAIRO avait signé à Denain pour avoir du temps de jeu et des responsabilités. Ce fût chose faite puisque le guadeloupéen a cumulé 8.2 points, 4.7 rebonds pour 8.8 d’évaluation en 25 minutes. Convoité par de nombreux clubs de Pro B, notamment ceux qui n’ont pas de centre de formation agrée et qui doivent engager quatre joueurs de moins de 23 ans, CAIRO continuera sa progression au côté de Laurent SCIARRA. Gary FLORIMONT sort d’une bonne saison sous les couleurs de l’ALM. Dans un rôle de back up derrière le MVP de Pro B, Jeremiah WOOD, l’intérieur français valait 7.8 points et 4 rebonds pour 7.3 d’évaluation en 18 minutes. Mais surtout l’ancien poitevin a su élever son niveau en playoffs, quand WOOD n’était pas encore remis de blessure. Il tournait ainsi à 11.8 points (à 63 % !), 3.4 rebonds et 1.8 passe pour 13.8 d’évaluation en 20 minutes. Souhaitant plus de temps de jeu, FLORIMONT n’avait pas répondu favorablement à la proposition de contrat de l’ALM. A Rouen, l’ancien ébroicien sera titulaire et l’entente devrait être bonne entre FLORIMONT et CAIRO, tous deux natifs de la Guadeloupe. Le club haut normand a officialisé les arrivés des deux extérieurs américains ; LaMarshall CORBETT(24 ans, 1.90 m) et Bill CLARK (25 ans, 1.95 m). Formé à Angelo State University entre 2009 et 2011, CORBETT a connu une première expérience européenne convaincante en Pologne lors de la saison 2011/2012 (16.2 points, 2.5 rebonds, 2.5 passes en 24 rencontres). C’est à Nantes qu’il tente de confirmer ses belles impressions. Malheureusement, l’arrière US connaît des débuts poussifs, au point d’être proche de la sortie au bout de quelques semaines. Dans un collectif ligérien défaillant tout au long de la saison, CORBETT a malgré tout tiré son épingle du jeu avec 12.9 points à 48 %, 1.8 rebond, 2.2 passes pour 10.6 d’évaluation en 28 minutes. Surtout, il a terminé la saison en boulet de canon (16,2 points à 50 %, 3 passes pour 14,7 d’évaluation lors des 9 derniers matchs). S’il conserve sa bonne dynamique, le natif de Reidsville (Caroline du Nord) pourrait être une des révélations de la Pro B. Enfin Bill CLARK a été vu à Fos-sur-Mer, il y a deux ans, pour sa saison rookie. Il avait été l’une des bonnes surprises de la Pro B, tournant à 13.6 points, 4.5 rebonds, 2.6 passes pour 11.6 d’évaluation, au point d’être mis à l’essai l’été dernier par Gravelines. Finalement, 15 jours plus tard, il sera remercié. CLARK s’envole vers d’autres horizons et s’engage en deuxième division turque, à Konya. L’ailier américain formé à Duquesne sort d’une saison aboutie en cumulant 15 points, 6.9 rebonds, 3 passes mais 3 balles perdues pour 13.3 d’évaluation en 30 minutes. L’équipe rouennaise prend forme et il ne manque plus qu’un poste 4 et un jeune joueur qui pourrait être issu du centre de formation.

SAINT-VALLIER – ZAMROZ et NEWSON renforcent le SVBD

Après avoir bouclé le recrutement des joueurs français, Saint-Vallier a réalisé deux jolis coups en faisant signer Ryan ZAMROZ (26 ans, 1.92 m) et Jared NEWSON (28 ans, 1.95 m). ZAMROZ débarque de Sorgues (N1) où il a terminé meilleur marqueur de la division avec 18.6 points par match (52 % à 2 points et 43 % à 3 points), ajouté à cela 2.4 rebonds et 3.3 passes pour 17 d’évaluation en 33 minutes. Capable d’évoluer sur les postes 2 et 3, l’italo-américain apportera ses qualités de scoreur et de créateur. Auparavant, ZAMROZ avait évolué en Australie (Geraldton Buccaneers, 2009-2010), en Grande-Bretagne (Leicester City Riders, 2010-2011) et en Suède (Boras, 2011-2012). Pour sa première saison en France, Jared NEWSON a été très convaincant du côté de Hyères-Toulon (14,7 points dont 41 % à 3 points, 6 rebonds, 1,5 passe et 1,6 interception pour 14,9 d’évaluation en 36 minutes par match). Fort de ses expériences en Allemagne, en Australie, en Pologne, en D-League et en Finlande, l’ailier américain sera un taulier de l’équipe de Laurent PLUVY. S’agissant d’un ailier extrêmement athlétique, l’entraîneur drômois souhaiterait le faire jouer au poste 4, ce qui n’est pas le poste de prédilection de NEWSON. Reste à voir donc, comment il va s’adapter dans son nouveau rôle…

AS

LE JOURNAL DE PRO B

BOULOGNE-SUR-MER – TSAGARAKIS prend le large pour deux ans !

Angelo TSAGARAKIS (29 ans, 1.90 m) grand artisan de la belle saison du CCRB avec qui il a été finaliste du championnat de Pro B, part rejoindre le club maritime de Boulogne et ce durant 2 ans. Dans un marché où les joueurs français sont devenus une denrée de plus en plus recherchée, le SOMB vient de frapper un joli coup en enrôlant le pistoléro franco-grec. Revenu en France, en 2008, après un cursus universitaire américain, TSAGARAKIS possède une solide expérience en Pro B, désormais (Bourg-en-Bresse, Paris-Levallois, Saint-Vallier, Châlons-Reims). Considéré pour beaucoup comme le meilleur arrière JFL de Pro B, le Général Manager Olivier BOURGAIN, ne pouvait pas se permettre de laisser filer cette très belle opportunité et il le fait savoir dans La Voix du Nord « Pour les Ricains, il n’y a pas de soucis, le marché en regorge. En revanche, on ne pouvait pas attendre pour Angelo car il était très demandé. On est fiers de l’accueillir à Boulogne car c’est un joueur de très bon niveau et expérimenté ». L’ancien sniper d’Oregon State devra vraisemblablement encadrer la jeune troupe de Germain CASTANO et mener Boulogne le plus haut possible. Sous les ordres de Nikola ANTIC, le natif de Mantes-la-Jolie tournait à 12.2 points (dont 44 % à 3 points), 2 rebonds, 1.8 passe pour 10.6 d’évaluation en 27 minutes. A n’en pas douter, il s’épanouira dans le Pas de Calais, lui qui colle parfaitement au style de jeu très offensif de Germain CASTANO plutôt que le style de jeu très défensif du technicien serbe du CCRB.

BOURG-EN-BRESSE – L’arrivée de bons JFL

Après 4 années consécutives à Aix-Maurienne (et 7 au total), Simon DARNAUZAN (32 ans, 1.78 m) a décidé de rejoindre Bourg-en-Bresse, avec à la clé un contrat de 2 ans. Déjà sur les rangs du meneur français la saison passée, la JL a cette fois-ci réussi a attirer le natif d’Angoulème. Alors qu’il souhaitait initialement rester à Aix avec en prime une reconversion en tant que General Manager du club, les choses ont donc bien évolué depuis. C’est ainsi qu’il change d’air et rejoint le club rival d’Aix-Maurienne. DARNAUZAN a été séduit par le projet ambitieux de la JL. Le club de l’Ain qui vise la Pro A, va être doté d’une nouvelle salle (qui devrait être livrée en fin d’année). Cette saison sous les couleurs savoyardes, le meneur tournait à 9.8 points, 1.9 rebonds, 4.6 passes pour 10 d’évaluation en 29 minutes. Kevin CORRE (28 ans, 2.02 m) revient à Bourg-en-Bresse après deux bonnes saisons au CCRB. Passé dans l’Ain au cours de l’exercice 2010-2011 (7.8 points, 5.6 rebonds, 1.9 passe pour 10.7 d’évaluation en 24 minutes), il avait décidé de rallier la Champagne pour évoluer sous les ordres de Nikola ANTIC, qu’il avait côtoyé en 2009-2010 à Charleville. Sous le maillot champenois, l’intérieur français a cumulé 7.5 points, 4.8 rebonds, 1.8 passe pour 10.2 d’évaluation en 63 matchs de saison régulière. Joueur de devoir, polyvalent dans le secteur intérieur, bon défenseur, Kevin CORRE s’est engagé pour 2 ans, à l’image de DARNAUZAN. La troisième recrue officialisée par la JL se nomme Xavier GAILLOU (23 ans, 1.92 m). Initialement sous contrat encore un an avec Denain, GAILLOU a préféré rejoindre Bourg-en-Bresse, où il aura l’occasion d’évoluer dans une équipe du haut de tableau. Le joueur a expliqué que si une partie de l’effectif de Denain restait au club, il aurait effectué sa dernière année de contrat, hors ce n’est pas le cas. Meneur de jeu de grande taille, polyvalent sur les trois postes extérieurs, bon shooteur, GAILLOU a contribué au maintien du club en Pro B (9.6 points, 2.6 rebonds, 3.6 passes pour 9.2 d’évaluation en 27 minutes).

LE PORTEL – GIBSON deuxième recrue des stellistes !

Après avoir recruté Gary CHATHUANT, le Portel s’est attaché les services de l’arrière-ailier américain Matthew GIBSON (29 ans, 1.96 m) qui arrive de Finlande. Formé à l’université d’Hawaï, il s’est surtout fait remarquer par sa défense, pour laquelle il a régulièrement été classé dans le meilleur cinq défensif de sa conférence lors de sa dernière saison. C’est au Venezuela, en 2008, qu’il démarre sa carrière professionnelle. Il rejoint le  »Vieux Continent » en 2009 afin d’être testé par Aalstar (club belge) mais sans succès. Malgré tout, GIBSON parvient à décrocher un contrat avec Lappeenranta (15.4 points, 4.8 rebonds, 3.7 passes, 3.1 interceptions en 32 minutes sur 22 matchs). Certes très performant, il a surtout écopé d’une suspension de 2 ans par la FIBA pour des prises d’anabolisants (amélioration de la confiance en soi, accroissement de l’agressivité, augmentation dela masse musculaire et diminution de la masse graisseuse). Il est donc contraint de rejouer aux États-Unis dans des ligues mineures. Le futur portelois fait le choix du coeur et défend les couleurs de sa ville natale, Oklahoma Impact. Deux ans après, il repart pour le Mexique au cours de l’été 2012 (18,4 points, 3,3 rebonds et 3,4 passes en 30 matchs) avant d’être rapatrié en Finlande par son ancien club (20.5 points, 3.6 rebonds, 5.1 passes, 2.2 interceptions pour 22.3 d’évaluation en 37 minutes et 42 matchs). Comme beaucoup de joueurs américains, il a fait la désormais traditionnelle transition Korisliiga – Pro B. Le Portel le décrit comme un joueur ayant des similitudes avec l’ex-meneur d’Evreux, Clevin HANNAH. Joueur de sang-froid, véritable guerrier, très bon shooteur longue distance, très bon défenseur, GIBSON est un gage de réussite pour Eric GIRARD.

LILLE – ALMEIDA s’engage pour un an

Le LMBC tient sa première recrue. Dans un communiqué, Lille vient d’annoncer la signature d’Ivan ALMEIDA (24 ans, 1.98 m) pour un an. Cet international capverdien vient tout droit du championnat portugais. Avec le Vitoria GUIMARAES, cet ailier – à la double nationalité Cap-Verdo-Portugais – a réalisé une saison complète (19 points, 9.5 rebonds, 2.8 passes, 2.3 interceptions, 1.1 contre pour 26 d’évaluation en 34 minutes) qui s’est conclue par une victoire en finale de la Coupe du Portugal et un titre de MVP à l’issue de cette rencontre (17 points, 8 rebonds, 4 passes). Abdou N’DIAYE, l’entraineur lillois, nous en dit plus sur ALMEIDA: « Ivan est un joueur qui pour moi fera partie des surprises de notre championnat. c’est un garçon qui va apporter au scoring. il est agressif, bon rebondeur, polyvalent… Il défend bien et gagne des ballons. il représente bien le profil de l’équipe que nous souhaitons pour la saison 2013-2014, à savoir de la polyvalence ». ALMEIDA, qui a effectué l’essentiel de sa carrière au Portugal, aura la lourde tâche de succéder à Jason SIGGERS !

ORCHIES – Deux nouvelles recrues au BCO

Orchies, promu en Pro B, a récemment engagé deux jeunes joueurs, Kevin THALIEN (21 ans, 1.90 m) et Sadio DOUCOURE (20 ans, 2.00 m). Tous les deux présentent l’avantage d’avoir moins de 23 ans et rentrent ainsi dans le cadre du nouveau règlement de la LNB, qui oblige les clubs de Pro B n’ayant pas de centre de formation, de compter dans ses rangs quatre joueurs de moins de 23 ans ! Formé au SLUC Nancy où il a brillé avec les Espoirs, Kevin THALIEN a été prêté au JSA Bordeaux cette saison. Le meneur-arrière a rendu une copie intéressante pour sa première saison professionnelle malgré la descente des JSA en N1: 5.4 points (48.6 % à 3 points), 1.7 passe pour 5.3 d’évaluation en 15 minutes. Le natif de Colombes (Hauts de Seine) a un potentiel très intéressant, possède une bonne vision du jeu et est un très bon shooteur. Il continuera à grandir au contact de Austen ROWLAND. Le second joueur à rejoindre le club nordiste est donc DOUCOURE. Formé à Dijon et à Limoges, il rejoint Cognac en 2011. Après une première saison correcte avec le club de la Charente (5.6 points, 2.9 rebonds en 15 minutes), il fut l’une des révélations de la N1 cette saison, jusqu’à en devenir un joueur majeur de son équipe (8.6 points, 5.6 rebonds pour 9.3 d’évaluation en 26 minutes). DOUCOURE a été élu 3ème meilleur jeune joueur de la division. L’ailier français apportera ses grosses qualités athlétiques, de l’agressivité, de l’intensité, une bonne activité aux rebonds et possède une panoplie d’actions spectaculaires. Il pourrait vite devenir un joueur incontournable du BCO.

POITIERS – THINON de retour, HARLEY prolonge

Relégué en Pro B après 4 ans en Pro A, Poitiers commence son remaniement d’effectif, à commencer par le retour au club de Arnauld THINON (25 ans, 1.78 m) pour 2 ans. Né et formé à Poitiers, il porte les couleurs poitevines de 2004 à 2007 et connaît donc l’accession du club en Pro B à l’issue de la saison 2005-2006. Après une saison dans l’antichambre (3.1 points en 12 minutes), il décide de descendre à l’étage inférieur pour obtenir plus de responsabilité. THINON passe un an à Challans (N1), puis deux ans à La Rochelle (N2) sans toutefois parvenir à faire monter le club. En 2010, c’est à Sorgues qu’il pose ses valises pour trois ans. Depuis le club du Vaucluse s’est pérennisé dans ce championnat et THINON réalise trois belles saisons. La dernière en date est le meilleur exercice de l’ex-futur poitevin (14,7 points à 49% 2,2 rebonds et 2,5 passes pour 14,7 d’évaluation en 34 minutes par match). « C’est un grand plaisir de revenir dans la ville où je suis né. Ruddy NELHOMME m’a fait venir pour tenir un vrai rôle dans l’équipe. Mais je sais que dans une formation ambitieuse qui descend de Pro A, je ne serai pas forcément titulaire » a-t-il précisé dans La Nouvelle République. Le meneur de jeu français se voit donc offrir une belle opportunité de regoûter à la Pro B avec son club formateur et d’y briller. Il fera apprécier ses qualités de shooteur. Pour le suppléer, le PB86 a fait prolonger Kévin HARLEY (19 ans, 1.98 m). Déjà au club depuis 2010, HARLEY a cette fois-ci signé son premier contrat professionnel d’une durée de 3 ans ! « Il est, avec Moustapha FALL (encore 2 ans de contrat), un joueur que le PB86 souhaite développer dans les années à venir » a précisé le club. Combo-guard de formation, il aura l’occasion de fouler davantage les parquets en Pro B. En 16 matchs avec l’équipe première, il s’est fendu de 1.2 point en 7 minutes. La mène de Poitiers sera 100 % locale !

ROUEN – COURBY prolongé, KAHUDI et BIGOTE débarquent

Laurent SCIARRA va devoir reconstruire son effectif. Le club seino-marin n’a pu que réussir à conserver deux joueurs français pour la prochaine saison. Tout d’abord, son meneur et capitaine Philippe DA SILVA (33 ans, 1.92 m) qui lui est sous contrat pour encore une année et Maxime COURBY (22 ans, 2.00 m) pour 2 années supplémentaires. Joueur de l’ombre, COURBY a réalisé une bonne saison avec 5.2 points, 2.5 rebonds pour 5.6 d’évaluation en 20 minutes. Le SPOR a recruté successivement Henri KAHUDI (22 ans, 1.93 m) et Mathieu BIGOTE (29 ans, 1.94 m). Au Mans depuis 2008, KAHUDI n’a jamais su s’imposer en Pro A. Sous contrat jusqu’en 2014, le jeune meneur a préféré résilier son contrat et ainsi payer une indemnité de transfert. A Rouen, aux côtés de Philippe DA SILVA, MVP français en 2011 et Laurent SCIARRA, ex-meneur de l’Équipe de France, le natif de Kinshasa pourra emmagasiné beaucoup d’expérience. Il a signé un contrat d’un an. Quant à Mathieu BIGOTE, il s’agira de sa seconde saison en Pro B.  Arrivé sur le tard en LNB après un parcours en dent de scie dans les divisons inférieures, il a vécu une première expérience un peu frustrante au Portel (5.3 points pour 3.6 d’évaluation en 15 minutes). Le nordiste cherche à avoir davantage de responsabilités et ainsi montrer ses qualités de shooteur. Laurent SCIARRA est donc dans la capacité de le satisfaire. BIGOTE a paraphé un contrat de 2 ans et sera le deuxième arrière de l’équipe.

SAINT-VALLIER – Une mène 100 % française

Le SVBD a enregistré les signatures de deux meneurs, Jesse DELHOMME (28 ans, 1.88 m) et Ibrahim SAOUNERA (26 ans, 1.79 m). A l’image d’Henri KAHUDI, DELHOMME a souhaité rompre son contrat qui courait jusque 2014 et le club de la JL Bourg ne s’est pas opposé à son départ: « Jesse DELHOMME, joueur de la JL BOURG BASKET depuis 2009 a demandé au club à être libéré de sa dernière année de contrat. Son contrat courrait jusqu’en juin 2014 mais son souhait est de bénéficier de plus de temps de jeu d’où sa décision de rejoindre SAINT VALLIER la saison prochaine. Les dirigeants de la JL BOURG BASKET ont répondu favorablement à la demande du joueur en mettant un terme par rupture anticipée et d’un commun accord au contrat qui les liait ». Il s’agit d’un retour aux sources puisque le futur meneur de Laurent PLUVY est né à Tournon-sur-Rhône, à une quinzaine de kilomètres de Saint-Vallier, a évolué au SVBD dans la catégorie minimes et que sa famille réside toujours dans sa région natale. Toutes les conditions sont réunies pour qu’il réalise un futur bel exercice. Sous les couleurs burgiennes cette saison, DELHOMME tournait à 6.1 points (dont 42 % à 3 points), 3 passes pour 6.9 d’évaluation en 20 minutes. DELHOMME sera donc secondé par Ibrahim SAOUNERA qui arrive de Rueil (N1). Dans les Hauts-de-Seine, le meneur formé à Reims a réalisé un bel exercice avec 9.8 points, 2.1 rebonds 3.4 passes, 1.6 interception pour 10.4 d’évaluation en 27 minutes. Le natif de Versailles à déjà goûté à la Pro B avec Reims (2007-2008) et Boulazac (2008-2010) avant de s’étalonner en N1 avec Cognac et Rueil. Rapide, bon défenseur, il devrait être un bon complément avec DELHOMME. Saint-Vallier disposera d’une mène 100 % française et est quête, désormais, de 3 JNFL.

AS

LE JOURNAL DE PRO B

AIX-MAURIENNE – Trois joueurs prolongés !

Le club savoyard vient d’officialiser les prolongations de contrat de Erroyl BING (31 ans, 1.98 m), Joachim EKANGA-EHAWA (35 ans, 1.87 m) et Gaetan CLERC (22 ans, 1.89 m). Un souhait des dirigeants exaucé car malgré la non-participation du club aux playoffs, les trois joueurs ont réalisé de bonne saison sur le plan individuel. Erroyl BING, pivot rompu aux joutes de la Pro B, habitué à faire le « sale boulot », tournait cette saison à 10.7 points, 9.6 rebonds, 2.1 passes pour 15.2 d’évaluation en 32 minutes. L’américain est devenu au fil des matchs un pion essentiel du dispositif d’Antoine Michon et a donc décidé de prolonger d’une année. Joachim EKANGA-EHAWA, au club depuis 2010, a également prolongé pour un an. Valeur sûre de la Pro B depuis des années, toujours régulier dans ses performances individuelles, l’international camerounais continuera a apporté son expérience au groupe savoyard. Cette saison, l’arrière-ailier JFL s’est fendu en 22 matchs de 11.9 points, 3.4 rebonds, 1.7 passe pour 11.5 d’évaluation en 26 minutes. Enfin Gaetan CLERC, déjà sous contrat jusqu’en 2014 a prolongé de deux années supplémentaires. Il est donc lié à Aix-Maurienne jusqu’en 2016. Arrivé en 2011 en provenance de Liévin afin de suppléer à la mène Simon DARNAUZAN, le natif de Ecully (Rhône-Alpes) a pris de plus en plus d’ampleur au sein de l’effectif. Cette année, il a réalisé la meilleure saison de sa carrière (6.8 points, 2 rebonds, 2.6 passes pour 7.7 d’évaluation en 19 minutes). Antoine MICHON a même eu tendance à le décaler au poste d’arrière cette saison, au côté de DARNAUZAN. Cela s’est donc avéré une bonne solution. A noter que le Président, Xavier LAIN, souhaiterait prolonger Mantcha TRAORE (34 ans, 2.03 m).

DENAIN – BIGOTE, première recrue !

Prêté par le BCM Gravelines à Boulogne-sur-Mer cette saison, Valentin BIGOTE (21 ans, 1.96 m) le sera à nouveau, mais cette fois-ci à Denain ! Auteur d’une grosse première partie de saison, il a ensuite baissé pavillon, notamment à cause d’une succession de petites blessures. Malgré tout, pour une première saison professionnelle, ses statistiques sont plus que correctes avec 8.1 points, 3.1 rebonds, 2 passes pour 9.1 d’évaluation en 21 minutes au cours de la saison régulière. En playoffs, il a tiré son épingle du jeu avec 11.3 points à 71.4 % (!), 5.7 rebonds pour 16.3 d’évaluation en 23 minutes. A Denain, sous les ordres de Fabrice COURCIER, il aura l’occasion de prouver qu’il est un très bon JFL.

LE PORTEL – CHATHUANT première recrue, WILSON prolonge

Le Portel a annoncé la venue de Gary CHATHUANT (30 ans, 1.90 m) pour deux ans avec une option pour une troisième année ! Fort de son expérience dans l’antichambre de la Pro A, CHATHUANT a réalisé cette année, le 2ème meilleur exercice de sa carrière, avec le SPO Rouen (13.9 points, 4.7 rebonds, 1.4 passe pour 12.9 d’évaluation en 31 minutes). Le club nordiste précise que « la crédibilité de l’ESSM Le Portel en Pro B depuis six années, son public, sa bonne santé financière , son projet de nouvelle salle » ont pesé dans la décision finale du guadeloupéen. Au poste d’ailier, il formera avec Armand CHARLES, un duo de haut niveau. A noter qu’il retrouvera à l’ESSM, Charles HENRI-BRONCHARD avec qui il a passé 3 saisons complètes à Bourg-en-Bresse (2007/2010) et Benoit MANGIN qu’il avait côtoyé au CCRB en 2010/2011. Poste 3 physique, doté d’une bonne technique, d’un bon shoot longue distance, ainsi que d’un bon sens du placement au rebond, il est assurément une belle recrue pour les « verts et blancs ». Pour sa 1ère saison en France, Darnell WILSON (28 ans, 1.98 m) a réalisé un très bel exercice (14.6 points, 5.3 rebonds, 2 passes, 1.5 interception pour 15.8 d’évaluation en seulement 24 minutes). Essentiellement utilisé comme 6ème homme (4 titularisations dans le cinq de départ), WILSON s’est laissé convaincre par les arguments du club en vue d’une prolongation de contrat de 2 ans. Le Général Manager Pascal Julien réfléchit à son futur rôle au sein de l’équipe : « Nous sommes en pleine réflexion pour lui donner un vrai rôle de titulaire l’an prochain, à un poste peut-être quelque peu différent ». En effet, l’américain est capable d’évoluer sur les postes 3 et 4 et il s’est avéré très bon au poste d’ailier durant les playoffs (15 points, 5.7 rebonds, 2 passes, 2.3 interceptions pour 15.7 d’évaluation en 3 matchs). Il est le 4ème joueur à être prolongé.

NANTES – GAYON reste fidèle, CISSE et DESESPRINGALLE débarquent

Malgré un exercice plus que difficile ponctué par une 16ème place, Nantes a annoncé la prolongation de contrat pour 2 ans de Nicolas GAYON (31 ans, 1.90 m). Formé à l’Elan Béarnais, le landais est au club depuis 2006. Une belle fidélité bien que le joueur ait hésité à poursuivre l’aventure avec l’Hermine, à cause des résultats décevants de son équipe ces dernières années. Cette année, il s’est avéré précieux et a compilé 9.8 points, 3.1 rebonds, 1.5 passe pour 10 d’évaluation en 22 minutes. La première recrue officielle du club de la Loire-Atlantique fut Souarata CISSE (27 ans, 1.96 m). L’ailier JFL a lui aussi paraphé un contrat de 2 ans. Sans club depuis un an, il va donc relancer sa carrière. Malgré deux belles saisons à Nanterre, alors en Pro B, entre 2007 et 2009, il ne trouve pas preneur la saison suivante. CISSE fait alors deux piges au cours de la saison 2009-2010 ; la première à Rouen (Pro A) puis à Lille (Pro B). En 2010-2011, le néo nantais signe à Clermont, ce qui fut sa dernière apparition en Pro B. Individuellement, l’ailier fait ses statistiques (13.9 points, 2.8 rebonds, 1.6 passe pour 9.9 d’évaluation en 30 minutes) mais ne peut empêcher la relégation du club auvergnat. Grâce à ses belles performances, il tape dans l’oeil d’Alain WEISZ et s’engage au HTV (Pro A). Mais la saison tourne très vite au cauchemar (3 victoires en 30 matchs) et il connaît ainsi une 2ème descente consécutive. Il réalise une saison honorable sur le plan personnel (8 points mais 5.8 d’évaluation en 19 minutes). Après avoir effectué la préparation avec Blois cette année, CISSE ne parvient pas à décrocher de contrat et reste donc au chômage durant un an. C’est donc avec un esprit revanchard qu’il va attaquer la prochaine saison et tenter de prouver qu’il peut évoluer au plus haut niveau. La deuxième recrue est le prometteur, Alexis DESESPRINGALLE (22 ans, 1.92 m). Formé à Nanterre (2008-2011), DESESPRINGALLE ne fait que de courtes apparitions en Pro A et Pro B. En revanche, il cartonne dans la catégorie des Espoirs Pro A (20,8 points à 49%, 6,8 rebonds, 3,6 passes et 2,5 interceptions). Faute de temps de jeu chez les pros, il poursuit sa carrière en N1 avec Rueil-Malmaison, club voisin de Nanterre. Le nordiste y réalise une très belle saison et est plutôt à son aise dans ce championnat (11,9 points, 4,7 rebonds, 2,8 passes pour 12,3 d’évaluation en 28 minutes). Doué offensivement, bon créateur, DESESPRINGALLE continuera sa progression et vient renforcer les lignes extérieures de Nantes.

ORCHIES – ROWLAND renforce le BCO

Assuré depuis bien longtemps d’être en Pro B la saison prochaine, Orchies vient de réaliser un joli coup en s’achetant les services du meneur US, Austen ROWLAND (31 ans, 1.86 m). Après avoir fait une partie de sa carrière en Allemagne (2004-2010), ROWLAND découvre la France et la Pro B. Passé par Le Portel, Evreux et Boulogne, l’américain n’aura jamais déçu et à chaque fois il emmènera son club respectif en playoffs. Poste 1 complet, c’est donc une recrue de choix pour le promu. ROWLAND effectuera sa 4ème saison en Pro B.

SAINT-QUENTIN – Très actif sur le marché des transferts !

Les joueurs de moins de 23 ans étant obligatoires pour les clubs de Pro B n’ayant pas de centre de formation, Saint-Quentin a enrôlé Anthony RACINE (19 ans, 1.90 m) en provenance de Charleville pour 1 an, plus une année optionnelle. Libéré de sa deuxième année de contrat, RACINE poursuivra son ascension, toujours en Pro B, après une première saison professionnelle mitigée sous les couleurs carolos (5 points à 30 %, 1.9 rebond pour 2.6 d’évaluation 15 minutes). Cette arrivée a ravi l’entraîneur axonais, Sébastien LAMBERT « C’est un gamin que l’on suivait depuis ses années INSEP, soit depuis trois, quatre ans. Je suis content de l’avoir dans mon équipe. En plus, il voulait venir chez nous. C’est un jeune joueur qui a une grosse marge de progression…. Ce n’est pas du tout un pari ». Espérons pour le joueur qu’il puisse retrouver le goût de la victoire, lui qui a vécu des saisons collectives compliquées au Centre Fédéral puis à Charleville. Le club picard a poursuivi son recrutement en engageant 2 américains pour la prochaine saison : Rasheed WRIGHT (32 ans, 1.96 m) et Markel HUMPHREY (26 ans, 1.98 m). « The Sheed » a fait l’intégralité de sa carrière en France. Après 3 ans à Saint-Vallier en N1, il part en Pro B évoluer avec Levallois, puis signe la saison suivante à Vichy en Pro A. En 2008, WRIGHT rejoint Poitiers où il écrira certainement l’une de ses plus belles histoires de sa carrière. Le club est en plein essor et monte l’année suivante en Pro A avec un titre de Champion de Pro B à la clé. Jusqu’en 2012, il portera les couleurs poitevines où il aura laissé un grand souvenir pour tout le monde avec notamment une participation en playoffs. Cette année l’arrière-ailier US a effectué 2 piges convaincantes, la première à …. Saint-Quentin (13.2 points, 2.5 rebonds pour 10.2 d’évaluation en 6 rencontres) puis la seconde au HTV (12.7 points, 3 rebonds, 2 passes pour 10.5 d’évaluation en 20 matchs). Son passage en Picardie entre Novembre et Décembre n’a donc pas laissé insensible Sébastien LAMBERT. Il apportera toute ses qualités de scoreur et son expérience, notamment à Anthony RACINE qui évolue au même poste que lui. Le second américain à rejoindre les rangs picards se nomme donc Markel HUMPHREY. Pour sa première année en France avec Bordeaux, le natif d’Atlanta s’est montré à son aise avec une moyenne de 14.9 points à 54 %, 6.1 rebonds, 1.6 passe pour 15.1 d’évaluation en 34 minutes. « C’est une bonne recrue. Il est complémentaire avec Rasheed (WRIGHT) et Anthony (RACINE). Markel a cette capacité à scorer, mais c’est aussi un bon rebondeur. Il est présent des deux côtés du terrain. C’est un joueur complet », a souligné le coach axonais. D’ailleurs lors du match retour, remporté par les JSA 89-87, HUMPHREY avait réalisé la 2e meilleure évaluation de sa saison (27) en compilant ce soir là 22 points à 76 %, 4 rebonds et 4 passes. Très convoité en Pro B, cet ailier capable de dépanner au poste d’ailier-fort a signé pour un an, tout comme son nouveau coéquipier, WRIGHT. Enfin la grande nouvelle a été la prolongation de 2 ans de Julien LESIEU (29 ans, 2.01 m). Révélation cette année en Pro B avec 15.5 points à 55 % et 8.8 rebonds pour 18.3 d’évaluation en 28 minutes, LESIEU a donc fait le choix du cœur, lui qui a logiquement reçu de nombreuses propositions des clubs de la LNB. « J’ai choisi de rester au SQBB, car c’est un club qui a un vécu, un public énorme, et qui a de l’ambition. Je veux faire partie de ce projet, car le SQBB a de grandes saisons devant lui »a expliqué l’intérieur français. Après avoir ramené le club en Pro B, il fera tout son possible pour lui offrir une qualification en playoffs ! Avec cette re-signature, le club qui au départ s’orientait vers un effectif de 11 joueurs, devra tabler sur 10 joueurs. Mais nul doute que le club doit être ravi de voir ses plans modifiés !

SAINT-VALLIER – HOYAUX prolonge son bail, HAQUET et DEAL arrivent

A Saint-Vallier, il est compliqué de garder ses joueurs. Si Harry DISY (29 ans, 2.00 m) est sous contrat pour un an, le club a réussi à conserver Jonathan HOYAUX (24 ans, 1.94 m) pour une année. Auteur d’une belle saison (10 points, 2.2 rebonds, 1.7 passe pour 8.5 d’évaluation en 27 minutes), le tourangeau avait signé au SVBD la saison passée afin d’avoir du temps de jeu ainsi que des responsabilités. C’est donc un pari réussi. Nul doute qu’il sera un joueur cadre de Laurent PLUVY la saison prochaine. Coupé par Fos-sur-Mer en pleine saison, Philippe HAQUET (26 ans, 1.97 m) tentera de se relancer dans la Drôme. Excellent avec les « black & yellow » il y a deux ans, il a vu ses statistiques divisées en deux cette saison (5 points, 2.1 rebonds, 1.9 passe pour 5 d’évaluation en 19 minutes). Joueur rompu aux joutes de la Pro B, HAQUET essayera de revenir à son meilleur niveau, dans sa région natale. Avec HOYAUX et DISY, il sera l’un des cadres de l’effectif. Rudy DEAL (20 ans, 2.04 m) arrive toute droit de Saint-Chamond en N1. Avec un petit temps de jeu (9 min), il n’a pas pu beaucoup s’exprimer (3.2 points, 2.2 rebonds pour 3.5 d’évaluation). Formé à l’ASVEL où il a remporté le Trophée du Futur en 2010, il tentera de gagner du temps de jeu dans la raquette drômoise.

AS

LE JOURNAL DE PRO B

BOURG-EN-BRESSE – Le club se sépare de MONDS

Il y a un mois, David MONDS (29 ans, 2.05 m) ne s’était pas présenté à la salle des sports Amédée Mercier de Bourg, pour la venue des sharks d’Antibes. Il était resté auprès de sa femme qui avait accouché d’un second enfant. Quelques jours après, les dirigeants avaient pris la décision de mettre à pied le joueur. Depuis hier après-midi, le pivot américain n’appartient plus au club bressan. Le club et le joueur se sont mis d’accord pour se séparer à l’amiable. C’est ce qu’a annoncé la JL via un communiqué officiel : « La JL BOURG BASKET et Monsieur David MONDS sont parvenus à mettre un terme aux difficultés apparues au cours de ces dernières semaines, par rupture anticipée et d’un commun accord du contrat qui les liaient. La séparation étant actée, la JL BOURG se félicite de cette issue, concertée avec son ancien joueur, qui permet d’éviter une situation contentieuse préjudiciable aux deux parties ». Très bon au cours de la 1ère partie de saison (16 points, 7 rebonds pour 17.9 d’évaluation), l’ancien joueur d’Orléans avait baissé pavillon par la suite (11.2 points, 4.5 rebonds pour 11.9 d’évaluation). Selon diverses informations, le joueur serait suivi par plusieurs clubs de Pro A en vue de la saison prochaine.

FOS-SUR-MER – Deux pigistes engagés pour les playoffs

Suite aux blessures de Mohamed HACHAD et de Karim ATAMNA, Fos-sur-Mer a engagé deux pigistes médicaux. Il s’agit de Frank TURNER (24 ans, 1.78 m) et Cédric FERCHAUD (32 ans, 1.95 m). Le premier est un pur meneur américain formé a Canisius College où il a réalisé une année senior très complète (16.1 points, 5.1 rebonds, 5.7 rebonds en 38 minutes). Il a débuté sa carrière professionnelle en Mars 2010 à Den Bosh aux Pays-Bas. Il restera dans ce club jusqu’en Juin 2012. Au cours de ses deux années passés dans ce club, il a côtoyé Charles JACKSON (aujourd’hui à Pau) puis Tai WESLEY (qui a évolué à Rouen cette saison). Son année rookie s’est ponctuée par un exercice plus que solide sur le plan individuel (13 points, 3 rebonds, 5.5 passes, 2.2 interceptions en 32 minutes). Sa deuxième saison fût l’année de la confirmation pour l’ancien pensionnaire de Canisius (12.7 points, 3.7 rebonds, 4.6 passes, 1.9 interception en 32 minutes). TURNER a accumulé les titres lors de son passage en Eredivise : meilleur meneur du championnat en 2011, MVP du All-Star Game en 2012 et champion des Pays-Bas en 2012. Cette saison, le meneur US évoluait à Sopot en Pologne. Une nouvelle fois, il réalise une très bonne saison aussi bien en championnat (13.4 points, 2.6 rebonds, 5.3 passes en 27 minutes) qu’en EuroCup (12.3 points, 5.7 passes en 28 minutes). Son équipe s’est faite récemment sortir au 1er tour des playoffs, d’où sa venue en qualité de pigiste. Rémi GIUITTA explique son choix: « On savait que trouver le clone de Mo Hachad à ce moment là de la saison, ce serait mission impossible. Donc on a opté pour un meneur pur, ce qui nous faisait défaut depuis la blessure d’Edouard CHOQUET. TURNER est un pur meneur, qui possède un très bon QI basket. Ca nous permettra aussi de décaler Ismaila Sy, qui a parfaitement assuré l’intérim jusque là, au poste 2. Avec TURNER, on espère stabiliser nos attaques, ce qui nous a un peu manqué. On devrait récupérer plus de maîtrise et d’équilibre offensif collectif ». Le second pigiste, Cédric FERCHAUD, n’est plus à présenter tant il arpente les parquets de la LNB depuis des années. « Il remplacera Karim ATAMNA poste pour poste, et amènera une menace extérieure, son shoot restant sa qualité première. Il a un profil qui ne devrait pas demander un temps d’adaptation trop long » a confié l’entraineur fosséen. Reste à savoir si les deux joueurs auront réussi à s’adapter au collectif prôné par Rémi GIUITTA. Ce soir Fos se déplace à Châlons-Reims pour le compte des quart de finale aller des playoffs.

AS

LE JOURNAL DE PRO B

AIX-MAURIENNE – QUINCY JONES s’engage, YVRANDE vers un CDI

Desmond QUINCY JONES (27 ans, 2.01 m) est la première recrue officielle de cet inter-saison en Pro B. L’ailier-fort franco-américain, formé à Pace University (2003-2008) a signé un contrat de 2 ans avec le club savoyard. Initialement joueur de Saint-Étienne (N1) en Septembre 2012, le club du Forez a été mis en liquidation et le joueur s’est ainsi retrouvé sur le parquet. Une période d’inactivité qui fut très courte puisque début Octobre, Saint-Quentin l’engage en tant que pigiste de Gilles SYLVAIN (rupture des deux ligaments du poignet gauche) puis de Keonta HOWELL (luxation à l’épaule). En 31 matchs sous le maillot picard, QUINCY JONES tournait à 6.2 points, 2.5 rebonds pour 6.5 d’évaluation en 16 minutes. Le joueur a déclaré dans le Courrier Picard qu’il « ne pouvait pas refuser cette offre ». La saison dernière Antoine MICHON (coach de Aix-Maurienne) était proche de l’engager, mais avait préféré jeter son dévolu sur Jonathan LERIA. Le néo-savoyard remplace poste pour poste…. LERIA et fera oublier le rendement famélique de ce dernier, qui fut même écarté du groupe en cours d’année. QUINCY JONES est capable d’évoluer aussi bien au poste d’ailier que d’intérieur, il est doté d’une bonne adresse longue distance (42 % à 3 points cette année). Pour Aix, il s’agit d’un joueur JFL de qualité. On poursuit avec une nouvelle  »inattendue », Thomas YVRANDE (28 ans, 1.95 m) a prolongé d’un an son contrat et officiera sa…. quinzième saison au club ! Savoyard pur souche, il est l’incarnation même d’une fidélité à un club, comme on en a jamais vu dans le basket français. Cette saison fut une de ses meilleures statistiquement avec une moyenne de 5.1 points, 2.8 rebonds pour 6.6 d’évaluation en 18 minutes. A l’image de son nouveau coéquipier, QUINCY JONES, il est capable de jouer à l’aile comme à l’intérieur. YVRANDE tentera d’amener son club de cœur pour une 4ème fois de son histoire en playoffs.

BOURG-EN-BRESSE – FORTE prolongé jusqu’à la fin de la saison

Après la qualification sur le fil du rasoir de la JL Bourg en playoffs, le club bressan a décidé de prolonger la bail de l’ailier US, JASON FORTE (29 ans, 1.96 m). Arrivé début janvier en remplaçant de L.D WILLIAMS (opération de la cheville), FORTE a donné entière satisfaction au travers de ses statistiques (11.8 points, 7.1 rebonds, 3.3 passes pour 14.9 d’évaluation en 31 minutes) mais également par son très bon état d’esprit. Artisan majeur de la qualification  »miraculeuse » de Bourg-en-Bresse en playoffs, il est donc logique de le voir encore sous le maillot de la Jeu jusqu’à la fin de la saison. Au 1er tour, l’équipe de Fred SARRE affrontera Pau-Lacq-Orthez et l’ailier américain s’était fendu de 23 points et 8 rebonds pour 22 d’évaluation dans le Béarn, mais n’avait pu empêcher la défaite des siens…

CHARLEVILLE-MEZIERES – CHARNEUX remercié

Relégué sportivement en N1 depuis quelques semaines et après une phase retour catastrophique avec zéro victoire au compteur, Francis CHARNEUX (58 ans) n’a pas été reconduit par les dirigeants carolomacériens. Cette décision fut prise au cours d’une réunion qui a eu lieu en fin de semaine dernière : « Après un échange de vue approfondi et constructif avec l’intéressé, les dirigeants de l’Étoile ont décidé d’arrêter leur collaboration avec Francis Charneux. La saison difficile qui s’achève incline à envisager un nouveau projet avec un autre technicien » a commenté Luc Torrès, le Président de Charleville-Mézières. En revanche, le désormais ex-technicien carolo pourrait rester à l’Étoile mais en ayant une fonction qui resterait à déterminer : « Son attachement à l’Étoile l’a conduit à proposer d’aider le club sous une forme qu’il reste à définir » a poursuivi Luc Torrès. En place depuis 2 ans et demi, Francis CHARNEUX a connu deux descentes et une montée avec ce club. Concernant les joueurs, deux sont sous contrat (CALVEZ et RACINE) mais ils ont des clauses de négociation incluses en cas de relégation. Bref, il est l’heure de la reconstruction, avec un nouveau projet, un nouvel entraineur et de nouveaux joueurs. Le nom du futur entraineur de Charleville sera connu sous quinze jours.

DENAIN – COURCIER maintenu

Arrivé début Janvier pour succéder à Marc SILVERT, Fabrice COURCIER (45 ans) sera toujours l’entraineur de Denain. Malgré tous les problèmes extra-sportifs que le club nordiste a rencontré cette année, COURCIER a donné un nouvel élan à cette équipe (8 victoires en 16 matchs) et a réussi à maintenir le club dans l’antichambre avec un bilan très honorable (13 victoires, 21 défaites). Notons que la dette qui se situe entre 250 000 et 300 000 euros va être épurée sur 8 ans. Enfin la masse salariale de Denain Voltaire va sensiblement augmenter pour la saison 2013-2014.

FOS-SUR-MER – Entre malheur et bonheur

Le malheur est venu de Pau, lors de l’avant dernière journée de Pro B. Deux joueurs majeurs ont dû abandonner leurs partenaires au bout d’une minute de jeu ! Le verdict est tombé : saison terminée pour Mohamed HACHAD (29 ans, 1.95 m) et Karim ATAMNA (32 ans, 1.96 m). Le premier souffre d’une déchirure de l’aponévrose de la voûte plantaire et sera absent un mois, tandis que pour le second c’est bien plus grave, puisque le tendon d’Achille a été rompu et il sera éloigné des parquets entre six et huit mois ! HACHAD, en pleine bourre ces dernières semaines, a vu son élan coupé court avec cette blessure. En 27 matchs, le marocain compilait 10.1 points, 5.3 rebonds, 3.4 passes, 1.7 interceptions pour 13 d’évaluation en 27 minutes. ATAMNA tournait à 7.3 points, 3.2 rebonds, 2.2 passes pour 9.5 d’évaluation en 21 minutes. Fos-sur-Mer devrait prochainement engager un pigiste. Le bonheur vient des dirigeants qui, par le biais d’un communiqué officiel, ont prolongé Edouard CHOQUET (25 ans, 1.89 m) pour 4 ans ! Si cette saison le limougeaud de naissance s’est gravement blessé au genou, il n’en reste pas moins un des tous meilleurs meneurs français de l’antichambre. CHOQUET devrait donc être aux manettes du projet ambitieux des fosséens jusqu’en 2017. Un investissement sur le long terme donc, ce qui est rare dans le basket pro, mais ceci n’effraie pas le jeune meneur, au contraire: « C’est une très belle preuve de confiance de la part du coach, du président et du club. Ça n’a pas été difficile pour moi d’accepter. Il y a encore de belles choses à faire dans ce club ». Rémi GIUITTA, l’entraineur, est logiquement satisfait de la reconduite de l’ancien portelois: « On a décidé de s’inscrire dans la durée avec Édouard. Déjà car il nous a prouvé l’an dernier qu’il pouvait être un meneur français dominant pour la Pro B, et on est persuadé qu’il a le potentiel pour franchir un nouveau palier ».

HYERES-TOULON – BEGARIN libéré, TOUPANE laisse planer le doute

Initialement engagé pour 2 saisons au HTV, Jessie BEGARIN (24 ans, 1.90 m) a été libéré de son contrat. Au terme d’une saison plutôt délicate (2 points, 1 passe pour 2.4 d’évaluation en 14 minutes), le joueur va devoir trouver un autre club, lui qui n’a jamais réussi à percer en LNB et qui donc n’a pas réussi à se stabiliser. Déjà 7 clubs depuis 2006, soit un par an. Quant à l’entraineur, Jean Aimé TOUPANE (55 ans), il est en pleine réflexion. Comme BEGARIN, le sélectionneur de l’Équipe de France des U20 avait signé l’été dernier un contrat de 2 années, mais à l’heure de commencer les tractations pour construire une nouvelle équipe, il attend beaucoup plus de garanties de ses dirigeants: « Pour partir pour une nouvelle saison, il faut beaucoup de choses sur la table », indique t-il à Var Matin. «… J’attends que l’on me propose quelque chose d’ambitieux. Je ne dis pas que je veux une équipe pour monter en Pro A, mais on a envie d’avancer ». Souhaitons-lui que le message soit entendu.

LILLE – TACCOEN en partance

Assuré d’être en Pro B depuis plusieurs semaines grâce à un très bon parcours en N1, Orchies a tout le temps de préparer sa future saison. Le lillois Nicolas TACCOEN (26 ans, 2.04 m) serait proche de signer un contrat de 2 ans ! Au club depuis 6 ans, le pivot français tournait cette saison à 4.9 points, 5.3 rebonds pour 8.9 d’évaluation en 20 minutes. Réputé comme un des meilleurs défenseur à son poste, le natif de Malo-les-Bains pourrait retrouver Philippe NAMYST, un entraineur avait qui il a connu les playoffs, en 2010. Pur produit nordiste, il pourrait connaître son 3ème club de la région après Gravelines et Lille.

NANTES – Le club se sépare de son entraineur

Dans un bref communiqué, l’Hermine de Nantes a fait part de son choix de se séparer de son entraineur, Guillaume QUINTARD (38 ans) : « Le classement final de notre club dans le championnat de France Pro B 2012/2013 et l’évaluation sportive de la situation ont conduit à la décision de mettre fin à la collaboration avec notre entraîneur, Guillaume QUINTARD ». L’objectif initial était une participation en playoffs mais il n’en fut rien. Jamais les coéquipiers de James MATHIS furent en mesure d’atteindre cet objectif. Pire, le classement final (16ème) est le plus mauvais du club depuis des années, ce qui n’a pas été du goût du Président, Marcel ETIENNE. Arrivé en 2011, en provenance d’Aix-Maurienne avec qui il a connu deux participations playoffs, QUINTARD n’aura pas réussi à en faire de même avec le club de la Loire-Atlantique. Le poitevin de naissance, n’honorera pas sa 2ème année de contrat. La priorité va donc être de trouver rapidement un nouvel entraineur.

SAINT-QUENTIN – MONDESIR, première recrue

Kevin MONDESIR (22 ans, 2.04 m) a paraphé un contrat d’un an avec le SQBB. Sorti du Centre Fédéral en 2009, il s’engage à Boulogne-sur-Mer alors en N1. Il connaît la montée en Pro B en 2010. Peu utilisé (2.1 points en 6 minutes), il poursuit son parcours à l’étage inférieur où il réalise une bonne saison à Montbrison (9.2 points et 3.4 rebonds en 22 minutes) mais le club de la Loire est rétrogradé en N2. C’est dans ce championnat qu’il évoluait cette saison et plus précisément à Toulouges. Cette signature s’inscrit dans l’obligation pour les clubs n’ayant pas de centre de formation (c’est le cas à Saint-Quentin) de recruter 4 joueurs de moins de 23 ans. MONDESIR voudra assurément prouver sa valeur dans l’antichambre de la Pro A. 

AS 

LE JOURNAL DE PRO B

BOURG-EN-BRESSE – MONDS mis à pied

C’était il y a deux semaines, Bourg-en-Bresse recevait Antibes. Les bressans, une semaine après leur débâcle en terre ébroicienne, s’étaient imposés face à l’OAJLP sur le score de 79-73. Une victoire acquise sans son pivot américain David MONDS. Papa la veille du match, le joueur avait alors décidé de ne pas se présenter à la salle et n’avait prévenu personne ! Une attitude, bien évidemment inacceptable pour le club, qui a décidé de mettre à pied son joueur qui par ailleurs, ne refoulera plus les parquets. Signataire d’un contrat 1+1 l’été dernier, MONDS n’honorera pas sa deuxième saison optionnelle. En 27 matchs, le pivot américain tournait à 14.3 points, 6.1 rebonds, 1.6 passe pour 15.7 d’évaluation en 25 minutes.

LILLE – SIGGERS quitte le club

Dorénavant hors course pour les playoffs, Lille a laissé libre en début de semaine, son arrière-ailier Jason SIGGERS (27 ans, 1.94 m) rejoindre Strasbourg. Après 4 années en Pro B (3 saisons à Lille, 1 saison à Rouen), SIGGERS, un des tous meilleurs attaquants du championnat de Pro B, part réaliser son rêve : évoluer au plus haut niveau du basket français. « Jason avait signé deux ans chez nous mais une clause de son contrat lui permettait de partir si un club de Pro A s’intéressait à lui, explique le président lillois. Cette année Lille et Strasbourg se sont affrontés en Coupe de France, le 27 Février dernier. Ce jour là, Lille était passé tout proche de l’exploit (74-76). Au cours de ce match SIGGERS (15 pts) s’était montré très actif. «J’ai trouvé Jason Siggers très intéressant lorsque nous avons affronté Lille en Coupe de France, lance Vincent Collet, le coach alsacien. C’est un joueur qui a de la percussion, agressif vers le cercle et qui provoque des fautes. C’est justement là où nous souffrons ». Avant de rejoindre l’Est de la France, le natif de Dallas tenait à remercier son ex-club « J’aimerais remercier le club de Lille de m’avoir permis de rejoindre Strasbourg. Cette opportunité est une étape importante pour la suite de ma carrière. Strasbourg me donne la possibilité de montrer ce dont je suis capable au plus haut niveau et je vais tout mettre en œuvre pour aider l’équipe… ». SIGGERS, joueur ultra-talentueux, homme à tout faire sur un terrain, capable de scorer dans n’importe quelle position, n’aura pas trop de mal à se faire une place en Pro A. En 137 matchs de Pro B, l’américain affiche une moyenne de 18.3 points, 4.4 rebonds, 2.7 passes, 1.7 interception pour 18.1 d’évaluation 32 minutes. Une juste récompense…

AS