Derniers articles :
Journée N° 1
Charleville-Mézières- / - Orchies
Le Portel- / - Hyères-Toulon
Lille- / - Antibes
Nantes- / - Denain
Roanne- / - Poitiers
Souffelweyersheim- / - EVREUX
Boulazac- / - Monaco
St Quentin- / - Angers
Provence- / - Aix Maurienne
Journée N° 2
Aix Maurienne- / - Lille
Antibes- / - Le Portel
Charleville-Mézières- / - Nantes
Denain- / - St Quentin
EVREUX- / - Roanne
Hyères-Toulon- / - Angers
Poitiers- / - Provence
Souffelweyersheim- / - Boulazac
Monaco- / - Orchies
Classement Championnat
ptsMJVDdomextPoCo
1Aix Maurienne00000000
2Angers00000000
3Antibes00000000
4Boulazac00000000
5Charleville-Mézières00000000
6Denain00000000
7EVREUX00000000
8Hyères-Toulon00000000
9Le Portel00000000
10Lille00000000
11Monaco00000000
12Nantes00000000
13Orchies00000000
14Poitiers00000000
15Provence00000000
16Roanne00000000
17Souffelweyersheim00000000
18St Quentin00000000

Sondage

Faut-il modifier l'effectif de l'ALM Evreux Basket ?

Résultats

Loading ... Loading ...

Météo

Evreux
1 octobre 2014, 7 h 56 min
Brouillard
Brouillard
9°C
Vents : 0 m/s N
Prévisions 1 octobre 2014
jour
Partiellement ensoleillé
Partiellement ensoleillé
21°C
Vents : 2 m/s NO
nuit
 
Prévisions 2 octobre 2014
jour
Partiellement ensoleillé avec des averses
Partiellement ensoleillé avec des averses
21°C
Vents : 1 m/s NE
nuit
 
 

Divers

LEADERS CUP PRO B

Malgré tout le « bien » que nous pensons de cette nouvelle compétition, nous allons faire un premier point à l’issue des matches aller des 6 Poules Régionales.

Six équipes virent en tête avec deux victoires : Poitiers, Le Portel, Denain, Souffelweyersheim, Monaco et Provence (Fos). Ces six là sont bien partis pour aller en quart de finale de la compétition, surtout Le Portel qui compte deux victoires à l’extérieur. Pour l’instant les deux meilleurs seconds (1 victoire – 1 défaite) sont Saint-Quentin (+ 9) et Antibes (+4). Nantes (+ 1) et Evreux (+ 1) suivent de près mais les ébroïciens devront se déplacer deux fois, le 24 octobre prochain au Portel et le 28 octobre à Angers. Quelques ténors sont encore plus en difficulté avec deux défaites, c’est le cas pour Boulazac, Roanne et Hyères-Toulon.

POULE A : 1er – POITIERS (2v-0d / + 8) – 2ème – NANTES (1v-1d / + 1) – 3ème – BOULAZAC (0v-2d / – 9)

POULE B : 1er – LE PORTEL (2v-0d / + 38) – 2ème – EVREUX (1v-1d / +1) – 3ème – ANGERS (0v-2d / – 39)

POULE C : 1er – DENAIN (2v-0d / + 25) – 2ème – LILLE (1v-1d / – 12) – 3ème – ORCHIES (0v-2d / – 13)

POULE D : 1er – SOUFFELWERYERSHEIM (2v-0d / + 9) – 2ème – SAINT-QUENTIN (1v-1d / + 9) – 3ème – CHARLEVILLE-MEZIERES (0v-2d / – 18)

POULE E : 1er – MONACO (2v-0d / + 17) – 2ème – AIX-MAURIENNE (1v-1d / – 5) – 3ème – ROANNE (0v-2d / – 12)

POULE F : 1er – PROVENCE FOS (2v-0d / + 13) – 2ème – ANTIBES (1v-1d / + 4) – 3ème – HYERES-TOULON (0v-2d / – 17)

JYC

COMME UN MAUVAIS RÊVE

play-offs_ALM-Portel (1)J’ai fait un rêve… comme un mauvais rêve !

Je me suis retrouvé un mardi soir dans la salle Jean Fourré, alors que la radio locale n’avait même pas annoncé dans ses éditions du matin le match qui devait s’y dérouler le soir. J’étais assis, désespérément isolé dans ma travée avec comme seules perspectives un escalier sur ma gauche et un autre sur ma droite. De toute évidence, il allait y avoir un match de basket car je voyais les deux arbitres et tous les préposés à la table de marque s’agiter. Était-ce le premier match amical du mois d’Août ? Sans doute car nous étions peu nombreux dans les tribunes.

Mon regard se porte alors sur le tableau d’affichage, vierge de numéros et de noms de joueurs, noir, comme l’attelle que portait Pierre-Etienne DROUAULT au poignet. Il s’agissait apparemment d’un match entre l’ALM Evreux Basket et je ne sais quelle équipe venue d’une autre planète dans son bel habit vert. Seule la mascotte de Mickey aurait pu égayer cette mascarade. On s’ennuie ferme, l’ambiance est plombée.

« Ce n’est pas le joueur qu’il nous fallait » avait déclaré dans la presse le président ROSTOL à propos de son pivot américain Eugène TEAGUE. Sous les yeux bienveillants de son agent, Eugène se débat et tous les copains tentent de sauver le soldat Teague. C’est vrai qu’il est sympa ce gars là et que dans mon rêve il tenait une bonne place dans l’équipe. Oui, je dois rêver, car je le vois errer sur le parquet, ne parvenant pas à se défaire de la défense adverse, oui je dois rêver car à la lecture des stats il est le deuxième meilleur joueur de l’équipe aux points et à l’évaluation. Je me pince, je n’y comprends rien !

Je dois me réveiller car ce que je vois dans mon rêve ne colle pas avec les exigences de la première journée du championnat de Pro B ! Au secours qu’allons-nous faire en Alsace ?! Tout le monde est triste autour de moi, mon rêve vire au cauchemar, Jean Fourré fout la trouille car des spectateurs y en avait pas beaucoup, pas beaucoup, y en avait bien peu, bien peu, y en avait si peu, si peu, si peu, vraiment si peu j’vous jure entre nous, y en avait pas beaucoup, pas beaucoup, pas beaucoup, presque pas du tout !

Dehors il fait noir comme sur le tableau d’affichage et l’attelle de Pierre-Etienne. Doit-on grimper aux réverbères pour raviver une lueur d’espoir ? Mieux vaut rentrer chez soi et se coucher… Le lendemain matin, la radio locale ne parle pas du match dans ses éditions… j’ai vraiment fait un mauvais rêve…

JYC

FLORENT TORTOSA A LA RESCOUSSE

LC_ALM-Angers (3) (Photo EBC – L’arrivée de Florent TORTOSA va permettre de compenser les absences de Pierre-Etienne DROUAULT et Isaia CORDINIER)

L’inquiétude se dissipe un peu sur les bords de l’Iton… En effet, les deux joueurs actuellement à l’infirmerie, Isaia CORDINIER et Pierre-Etienne DROUAULT, sont tous deux au poste d’arrière et la situation devenait préoccupante à huit jours de l’ouverture du championnat.

Rémy VALIN a donc décidé d’engager Florent TORTOSA (25 ans – 1.96 m), actuellement sans club. L’ailier français a été formé à Hyères-Toulon, club avec lequel il a évolué de 2006 à 2010. Il a ensuite passé trois saisons en Pro B avec Saint-Vallier (2010-2013) avec de bonnes stats la dernière année (11.1 points à 47 %, 39 % à 3 points et 77 % aux lancers francs, 3.2 rebonds, 1.6 passe et 10.1 d’évaluation en 25 minutes de jeu). Il jouait la saison dernière avec Châlons-Reims, toujours en Pro B, mais avec un temps de jeu à la baisse (12 minutes) et des stats beaucoup moins avantageuses.

Comme à son habitude, Rémy VALIN va donc s’employer à relancer le natif de Montpellier qui aura certainement à cœur de se montrer à son avantage en terre normande.

JYC

L’ALM EVREUX BASKET DANS LA BONNE MOYENNE

play-offs_ALM-Portel (21)Chaque année, la LNB publie le classement des budgets et des masses salariales pour les clubs de Pro A et de Pro B.

Pour cette saison 2014-2015, l’ALM Evreux Basket figure à nouveau parmi les bons élèves puisque faisant partie des 5 clubs engagés sans réserve avec Aix-Maurienne, Boulazac, Poitiers et Souffelweyersheim, tandis que 3 clubs sont un peu sous surveillance (Antibes, Roanne et Saint-Quentin) et que les 7 autres sont limités à leur budget.

Avec 1824 K€ de budget, l’ALM Evreux Basket se classe en 9ème position, au coude à coude avec le BC Orchies. Côté masse salariale, le club Eurois pointe également au 9ème rang avec 628 K€, un niveau partagé avec Denain, Le Portel et Nantes.

Mais le nouvel épouvantail de la Pro B n’est autre que le promu monégasque. Avec 3101 K€ de budget et 1289 K€ de masse salariale, l’AS Monaco Basket est loin devant les anciens pensionnaires de Pro A que sont Antibes, Boulazac, Poitiers et Roanne.

Reste à vérifier si l’argent fait le bonheur…

JYC

UNE BIEN TRISTE SOIREE

 

play-offs_ALM-Portel (19)Cette 28ème saison consécutive en LNB commence de bien curieuse manière pour l’ALM Evreux Basket.

Après une élimination prématurée et peu reluisante mardi soir à Blois en Coupe de France, les hommes de Rémy VALIN ouvraient le bal de la Leaders Cup Pro B ce vendredi soir. Dans la chaleur lourde et orageuse de la salle Jean Fourré, nous avons assisté à un petit match de basket devant une toute petite chambrée (à peine plus d’un millier de fidèles sans enthousiasme), preuve s’il en est besoin du peu d’intérêt que suscite cette nouvelle compétition sur les bords de l’Iton. Devant des angevins un peu bourrins et avec des arbitres peu inspirés et aux coups de sifflet parfois indigestes, les protégés de Rémy VALIN ont du leur salut à un sursaut de Lahaou KONATE dans les deux dernières minutes et terminent cette bien triste soirée avec deux joueurs à l’infirmerie : Mathis KEITA et surtout Pierre-Etienne DROUAULT, sans doute indisponible plusieurs semaines avec un poignet en vrac à la suite d’une agression angevine qui aura seulement valu deux petits lancers francs.

Pourtant, les coéquipiers de Guillaume COSTENTIN ont plusieurs fois pris le large, jusqu’à 17 points d’avance dans le 3ème quart temps, mais après avoir pratiqué un basket efficace et chatoyant pendant quelques minutes, ils ont régulièrement lâché prise et laissé revenir des angevins qui n’en demandaient pas tant. Le cas « Eugene TEAGUE » ne semble toujours pas résolu, l’intérieur américain de l’ALM Evreux Basket se montrant plusieurs fois à la dérive alors que ses coéquipiers persistaient à le faire jouer. Nous avons souffert avec lui en attendant le prochain match face au Portel, mardi prochain, au cours duquel il aura une très grosse carte à jouer, d’autant que les ébroïciens risquent de se présenter avec seulement sept pros…

Heureusement, l’ALM Evreux Basket aura dix jours pour se refaire une santé avant la véritable entrée en matière en championnat le vendredi 3 octobre sur le parquet de Souffelweyersheim. Les alsaciens joueront 48 heures avant un 16ème de finale de la Coupe de France face à Denain et l’on saura si l’élimination ébroïcienne aura été un mal pour un bien.

JYC

VERS UN SECOND DEPART ?

Trois jours après s’être fait piteusement débarquée de la Coupe de France par l’ADA Blois, une valeureuse équipe de Nationale 1, l’ALM Evreux Basket s’offre une seconde chance ce soir face cette fois à une équipe de Pro B, fraîchement promue de Nationale 1, l’Angers BC 49.

Cette saison, Rémy VALIN avait promis de jouer tous les matches à fond, quelle que soit la compétition… et la sortie de route blésoise a quelque peu semé le doute dans l’esprit des supporters. Confiants à 70 % dans les choix du coach ébroïcien (voir notre sondage), les supporters pourraient être plus nombreux à rallier le camp des « indécis » (16 %) et des « déçus » (14 %) en cas de nouvelle déconvenue.

Mais si les hommes de Rémy VALIN sont souvent à la peine loin de leur base (2 victoires – 6 défaites), ils ont fait carton plein et bonne figure lors de leurs trois apparitions à Jean Fourré avec autant de victoires aux dépens de Lille (69-53), Saint-Quentin (80-73) et surtout Angers (86-65). Les angevins ont fait un honnête parcours en préparation (5 victoires pour 3 défaites) et l’ex-MVP Richie GORDON n’avait pas manqué d’interpeller Rémy VALIN à quelques secondes de la fin du match amical le 9 août dernier, pour lui témoigner avec une certaine véhémence un esprit revanchard pour la prochaine confrontation ! Cela promet donc pour ce premier match de la Leaders Cup Pro B d’autant que l’intérieur américain de l’ALM Evreux, Eugene TEAGUE est toujours sur la sellette.

Concernant la Leaders Cup de Pro B, elle comporte 6 poules géographiques de 3 équipes chacune, qui se rencontreront en matches aller et retour. les 6 premiers et 2 des meilleurs seconds se retrouveront en quart de finale et ainsi de suite jusqu’à la finale. Le vainqueur se verra offrir une place en Play-Offs car tous ces matches de Leaders Cup de Pro B ne comptent pas pour le championnat, contrairement aux matches de Poules Géographiques la saison dernière. Nous vous laissons découvrir les six poules géographiques : Boulazac, Nantes, Poitiers – Angers, Evreux, Le Portel – Denain, Lille, Orchies – Charleville-Mézières, Saint-Quentin, Souffelweyersheim – Aix-Maurienne, Monaco, Roanne – Antibes, Hyères-Toulon, Provence (ex-Fos).

JYC

LNB : LA CHIENLIT !

Daniel GREMONT LE CLOWN Lille 3 février 2012 1Depuis plusieurs semaines, nous assistons impuissants à la plus grande mascarade que la LNB nous ait donné de vivre depuis sa création en 1987.

Nous atteignons un tel paroxysme dans la méthode de gouvernance de la LNB sur le monde professionnel du Basket Français qu’il nous est presque impossible de revenir sur toutes ces informations, plus déconcertantes et loufoques les unes que les autres, qui parodient de manière pitoyable un monde politique environnant également dans la dérive la plus totale.

Alors que les dirigeants de la LNB sont supposés tirer le Basket Français vers le haut, garants qu’ils devraient être d’une éthique sportive irréprochable, ils cultivent le paradoxe en se préoccupant tardivement de la situation fiscale de l’AS MONACO, qui a fait débat dans d’autres disciplines sportives sans qu’il y ait eu de préjudice pour l’organisation des compétitions officielles, et en octroyant des « Wild Cards » à des clubs qui n’ont rien prouvé sportivement mais qui agitent leur chéquier et leur « Palais des Sports », plus ou moins bien remplis. On est décidément bien loin de la bourse au mérite et la voie royale est désormais ouverte pour les arrivistes de tous poils qui parviennent à leurs objectifs sans mouiller le maillot et en jouant habilement de la cupidité de « dirigeants » qui ne méritent que d’être remplacés le plus rapidement possible par des acteurs responsables et respectueux d’un sport que nous aimons presque tous.

Indiscutablement, c’est la chienlit ! De la Pro B à la Nationale 1, les voix s’élèvent dans la plus grande indifférence car il y a bien longtemps que l’on ne respecte plus rien ni personne au royaume des Shadoks qui gouvernent depuis trop longtemps la Ligue Nationale de la Bricole (en hommage à notre ami Philippe GUINCHARD, président du syndicat des journalistes sportifs, qui s’est justement lâché dans les colonnes de La Dépêche la semaine dernière). C’est bien connu, la planète basket du grand chef Alain Béral n’a pas de forme spéciale… mais plutôt une forme changeante, d’où le fameux adage que chacun connait : « Je pompe donc je suis ! ». Aucun doute là-dessus et Alain Béral pourra certainement comprendre lors de son prochain passage sur les bords de l’Iton à quel point il nous pompe et mesurer ainsi sa cote de popularité en chute libre ! En attendant qu’il soit enfin démis de ses fonctions, le grand manitou joue la sécurité : « Il vaut mieux pomper même s’il ne se passe rien que risquer qu’il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas ! ».

En attendant le prochain remaniement, chacun s’adapte comme il peut puisque des calendriers officieux précèdent l’assemblée générale qui doit les entériner, tandis que des clubs prévoyants s’assoient déjà sur des frais de déplacements engagés… logique non ?! Alors, si tout va bien, l’ALM Evreux Basket jouera le 16 Septembre à Blois (Nationale 1) pour le compte de la Coupe de France, puis le 19 Septembre à Jean Fourré face à Angers et le 23 septembre, toujours à Jean Fourré, cette fois face au Portel, ces deux matches comptant pour les Poules Géographiques (à priori l’ALM Evreux Basket sera confrontée à Angers, Le Portel, Denain, Lille et Orchies) et la Leaders Cup Pro B, qui à priori ne compte pas pour le championnat… mais là on n’a pas fini de tout comprendre !

Pour sa 28ème saison consécutive au Royaume de la Bricole, l’ALM Evreux Basket va jouer le jeu pour gagner sportivement sa place en Pro A tout en sachant que l’annonce de la construction d’un Palais des Sports flambant neuf ou l’arrivée imminente d’un très gros sponsor lui permettraient d’atteindre son objectif sur tapis vert ! C’est trop cool le basket…

JYC

7ème rencontre amicale à Boulogne

Les coéquipiers de Guillaume COSTENTIN ont équilibré leur bilan lors des rencontres amicales de pré-saison, en s’imposant à Jean Fourré dimanche après-midi face à Lille (69-53).

Avec trois victoires obtenues face à Angers, Saint-Francis (NCAA) et Lille, et trois défaites à Lille, Saint-Quentin et Nanterre (Pro A), l’ALM Evreux Basket va retrouver ce soir à 19h00 la salle Damrémont et le Champion de France de Pro B, Boulogne-sur-Mer, qui évoluera cette saison en Pro A. Les nordistes n’ont disputé qu’un seul match amical, vendredi dernier, lequel s’est soldé par une défaite face à Lille (65-88).

LE HIT-PARADE DE PRO B

ALM-Fos (2)Bientôt la 28ème saison professionnelle depuis la création de la Ligue Nationale de Basket en 1987 (LNB).

Nous avons voulu déterminer le Hit-Parade de la Pro B « new look » 2014-2015 en nous penchant sur la notoriété des 16 clubs en compétition, à leur passé dans l’élite du Basket Pro Français.

Première constatation, aucun club n’est novice à ce niveau de la compétition, tous ont goûté à la LNB, en Pro A ou en Pro B ou bien à leurs équivalents de l’époque (Nationales 1A & 1B puis A1 & A2).

Cinq clubs ont connu la création de la LNB en 1987-88, deux qui évoluaient en Nationale 1A (Monaco et Antibes), trois autres en Nationale 1B (Saint-Quentin, Roanne et Evreux).

Deux seulement ont participé aux 27 saisons de LNB consécutivement : Roanne et Evreux.

Ils sont huit clubs à avoir goûté aux joies de la Pro A (ou son équivalent de l’époque) : Antibes et Roanne sont les plus expérimentés (16 participations), devant Hyères-Toulon (11 participations), puis Evreux (6 participations), avant le trio Monaco, Poitiers et Saint-Quentin (4 participations) et enfin Boulazac (1 participation).

Enfin, trois clubs sont des pensionnaires « longue durée » de la Pro B : Aix-Maurienne et Evreux (21 participations) et Nantes (19 participations).

JYC

HIT PARADE DES CLUBS DE PRO B

1er . CHORALE DE ROANNE – 27 Saisons – 16 en Pro A – 11 en Pro B

2ème . ALM EVREUX BASKET - 27 Saisons – 6 en Pro A – 21 en Pro B

3ème . SHARKS ANTIBES – 26 Saisons – 16 en Pro A – 10 en Pro B

4ème . HYERES-TOULON VAR BASKET - 23 Saisons – 11 en Pro A – 12 en Pro B

5ème . AIX-MAURIENNE SAVOIE BASKET – 21 Saisons – 0 en Pro A – 21 en Pro B *

6ème . HERMINE NANTES – 19 Saisons – 0 en Pro A – 19 en Pro B **

7ème . SAINT-QUENTIN BASKET-BALL - 17 Saisons – 4 en Pro A – 13 en Pro B

8ème . ANGERS ABC - 11 Saisons – 0 en Pro A – 11 en Pro B

9ème . POITIERS BASKET 86 – 9 Saisons – 4 en Pro A – 5 en Pro B

10ème . BOULAZAC BASKET DORDOGNE – 9 Saisons – 1 en Pro A – 8 en Pro B

11ème . ESSM LE PORTEL – 7 Saisons – 0 en Pro A – 7 en Pro B

12ème . FOS PROVENCE BASKET – 5 Saisons – 0 en Pro A – 5 en Pro B

13ème . LILLE MBC – 5 Saisons – 0 en Pro A – 5 en Pro B

14ème . AS MONACO BASKET – 4 Saisons – 4 en Pro A – 0 en Pro B

15ème . ASC DENAIN VOLTAIRE – 3 Saisons – 0 en Pro A – 3 en Pro B

16ème . BC SOUFFELWEYERSHEIM – 1 Saison – 0 en Pro A – 1 en Pro B

* Le palmarès de Maurienne B est pris en compte dès 1993

** Seul le palmarès de l’Hermine de Nantes est pris en compte, car Nantes BC a participé à 5 saisons en LNB (4 en N1A de 1987 à 1990 et 1 en N1B en 1991)

PREMIER PLAN DE ROUTE

CPlay-offs_ALM-Bourg (6)omme c’est la tradition, la LNB a rendu public le calendrier officiel de la saison régulière de Pro B aux alentours du 21 juillet dernier, avec désormais 16 équipes et donc seulement 30 journées.

Compte tenu de tous les changements intervenus dans l’organisation de la Saison 2014-2015, il faudra attendre un peu pour intercaler les matches de Coupe de France et surtout le calendrier de la Disneyland Paris Leaders Cup Pro B, parfaitement dissociée des deux autres compétitions avec ses quatre Poules Régionales comprenant chacune quatre Clubs. Dans l’attente du verdict forcément logique de la LNB, nous allons parier un billet sur la répartition suivante : Denain, Le Portel, Lille et Saint Quentin pour le Nord, Angers, Evreux, Nantes et Poitiers pour l’Ouest, Aix-Maurienne, Boulazac, Roanne et Souffelweyersheim pour le Centre « au sens large », Antibes, Fos Provence Basket, Hyères-Toulon et Monaco pour le Sud. A suivre…

Le mois d’Octobre ne s’annonce pas des plus faciles. L’ALM Evreux Basket débutera le 3 Octobre contre un adversaire qu’elle avait déjà rencontré de bonne heure la saison dernière (2ème journée) mais cette fois à l’extérieur à Souffelweyersheim. Le premier match à Jean Fourré, le 10 Octobre face à la Chorale de Roanne sera déjà un premier test face au relégué de Pro A, avant le toujours difficile déplacement à Hyères-Toulon le 17 et la réception toujours périlleuse des savoyards d’Aix-Maurienne le 31.

Pas commode, le mois de Novembre sera peut-être piégeux avec les déplacements à Lille( le 7) et à Fos Provence Basket (le 21), et les réceptions musclées face au Portel (le 14) et face à Boulazac (le 28).

Décembre semble déjà plus facile à gérer avec pourtant trois déplacements dont deux chez les promus de Nationale 1 (Angers le 12, Nantes le 23 et Monaco le 30), et la réception de Poitiers (le 19) puis celle de Denain (le 26).

En Janvier , le championnat fera un peu relâche avec seulement deux matches de championnat, le 23 contre Saint-Quentin et le 30 à Antibes, un autre plat de choix pour la fin des matches aller.

Février et les matches retour débuteront à Jean Fourré, face à Angers le 6 et Hyères-Toulon le 13. avant le périlleux déplacement prévu à Boulazac le 27.

Idem en Mars avec trois matches à la maison contre Nantes (le 6), Souffelweyersheim (le 13) et Antibes (le 27), et un seul déplacement le 20 à Roanne, certes à hauts risques.

En Avril, les protégés de Rémy VALIN recevront l’une de leurs bêtes noires (Fos Provence Basket) le 10 mais devront avoir le cœur bien accroché pour aller défier successivement sur leur parquet Aix-Maurienne le 3, Saint-Quentin le 17 et Le Portel le 24.

Enfin le mois de Mai offrira deux déplacements à Poitiers (le 8) et à Denain (le 22) ainsi que deux matches à Jean Fourré face à Monaco (le 5) et Lille (le 15).

Mis à part les Mardis 23 et 30 décembre, tous les matches sont organisés le Vendredi soir, sauf accord spécifique entre les clubs pour jouer le Samedi.

JYC