Derniers articles :
Journée N° 16
Le Portel86 / 77 Bourg-en-Bresse
Hyères-Toulon77 / 59 Saint-Chamond
Denain80 / 77 Poitiers
EVREUX92 / 84 Lille
Nantes59 / 53 Souffelweyersheim
Vichy-Clermont 76 / 73 Roanne
Boulazac83 / 78 Orchies
Boulogne-sur-Mer65 / 77Fos-sur-Mer
Charleville-Mézières89 / 81 St Quentin
Journée N° 17
Bourg-en-Bresse - / - Hyères-Toulon
Saint-Chamond- / - Fos-sur-Mer
Lille- / - Nantes
Le Portel- / - EVREUX
Roanne- / - Boulazac
Poitiers- / - Boulogne-sur-Mer
Orchies- / - Charleville-Mézières
Souffelweyersheim- / - Denain
St Quentin- / - Vichy-Clermont
Classement Championnat
ptsMJVDdomextPoCo
1Hyères-Toulon28161247513141166
2Boulogne-sur-Mer27161156514121340
3EVREUX26161067313891310
4Bourg-en-Bresse 26161066412411250
5Le Portel2516977212141162
6Boulazac2516977212821255
7Souffelweyersheim2416885311271128
8Fos-sur-Mer2416884411811186
9Poitiers2416885312311255
10Vichy-Clermont 2416886211671206
11Denain2416886211971240
12Nantes2316795212281217
13Charleville-Mézières2316795212651271
14St Quentin2316792511181141
15Saint-Chamond2316793411941233
16Lille22166105111111140
17Roanne22166105112501312
18Orchies19163132111761285

Sondage

Quelle est votre Capitale du Basket pour la nouvelle Normandie ?

Résultats

Loading ... Loading ...

Météo

Evreux
8 février 2016, 23 h 55 min
Nuageux
Nuageux
6°C
Vents : 7 m/s OSO
Prévisions 8 février 2016
jour
Nuageux avec averses
Nuageux avec averses
9°C
Vents : 9 m/s OSO
nuit
 
Prévisions 9 février 2016
jour
Pluie
Pluie
8°C
Vents : 6 m/s OSO
nuit
 
 

Divers

Une embellie de très courte durée

ALM-Poitiers_06nov2015 (12)L’ALM Evreux Basket n’aura pas fait illusion très longtemps après la victoire obtenue face à Boulazac mardi dernier salle Jean Fourré, la seule au cours des six dernières rencontres de championnat de Pro B… une toute petite victoire en huit matches, toutes compétitions confondues !

Il y a désormais de quoi s’inquiéter à propos de l’avenir de cette équipe, portée sur l’attaque et le spectacle (la seconde meilleure attaque de Pro B) mais hélas la plus mauvaise défense de ce championnat ! Malgré de courtes défaites de quelques petits points (1 contre Boulogne, 4 à Fos et 3 à Roanne), la bande à Laurent PLUVY s’enfonce inexorablement au classement, abandonnant quasiment le Top 4 pour le ventre mou du championnat et à deux doigts de décrocher du Top 8.

Le mois de Janvier s’annonce déterminant avec encore la réception dès mardi du troisième épouvantail de la division, Bourg-en-Bresse (2ème), puis le match en retard à Orchies (la lanterne rouge), et enfin un autre déplacement très périlleux à Nantes. Il reste à espérer que l’ALM Evreux Basket sortira au moins deux fois vainqueur de ces trois confrontations, sous peine de commencer à regarder dans le rétroviseur.

Décidément, la saison 2015-2016 s’annonce très préoccupante pour le basket normand, tant en Pro A avec Rouen et le Havre en positions de relégables qu’en Pro B avec une équipe d’Evreux en plein doute. Alors que certains évoquent d’éventuelles fusions entre les clubs normands, il vaudrait mieux parler de désillusions et de regroupements en Pro B pour de futurs nouveaux derbys. Les grandes stratégies sur tapis vert sont en échec et le sport reprend enfin ses droits, peut-être la morale de cette saga normande du basket pro.

JYC

La rubrique triste de MHD

« Le 6ème Homme » et sa fille, Martine APERS, pleurent la doyenne des supporters, Hortensia APERS, qui s’est éteinte en cette fin d’année dernière 2015.

Je la connaissais et je l’appréciais. Souriante et très partante, elle était toujours du voyage dans le bus lors des déplacements.

Voilà pourquoi je souhaitais l’accompagner, du bout de ma plume, dans son dernier voyage et renouveler, à Martine, mes plus sincères condoléances.

Pour l’occasion, et comme marque de respect, je signerai cet éloge de mon deuxième prénom, ayant moi-même du sang espagnol qui coule dans mes veines.  

PILAR

Que sont-ils devenus ?

Jeremiah WOOD Rouen 18 novembre 2011 3Profitons de la mini-trêve pour donner des nouvelles des joueurs étrangers passés récemment sous les couleurs « jaune et bleu »

Saison 2014-2015 :

Glenn Cosey (Zadar, Croatie): 11.1 points (26.3 % à 3 points), 2.7 rebonds, 1.6 passe pour 9.3 d’évaluation (26 min) en Adriatic League (9ème sur 14)

Gene Teague (Trikala, Grèce): 5.8 points , 5.2 rebonds pour 5.9 d’évaluation (19 min) en Greeke League (8ème sur 14)

Mark Sanchez (Sans club): L’année dernière avec Groningen (Pays-Bas), 12 points, 5.3 rebonds, 2.6 passes pour 11.8 d’évaluation (31 min)

James Mathis (Neuchâtel, Suisse): 12.2 points, 8.3 rebonds, 2.5 passes pour 17.2 d’évaluation (32 min) en LNA (2ème sur 10)

Sam Muldrow (Peje, Kosovo): 6.3 points, 3.3 rebonds pour 3.8 d’évaluation (16 min) en Balkan League (1er sur 5) 7.5 points, 4.4 rebonds pour 9.6 d’évaluation (17 min) en SuperLeague Kosovo (1er sur 7)

Brandon Peterson (Mamak, district de la province d’Ankara, Turquie): 12.7 points, 8.3 rebonds pour 14.1 d’évaluation (29 min) en TBL (10ème sur 18)

Saison 2013-2014 :

Olu Ashaolu (Osaka, Japon): 14.8 points, 9.5 rebonds, 2.4 passes pour 16.2 d’évaluation (28 min) en BJ League (5ème sur 12)

Samme Givens (Raanana, Israël): 18.6 points, 12.3 rebonds, 2.8 passes, 1.5 contre pour 28.5 d’évaluation (36 min) en National League (5ème sur 14)

Saison 2012-2013 :

Jeremiah Wood (Corrientes, Argentine): 18.5 points (69.3 % aux tirs), 8.4 rebonds, 3.5 passes, 2 interceptions pour 21.8 d’évaluation (28 min) en Liga A (6ème sur 10)

Clevin Hannah (Bilbao, Espagne): 11.7 points, 2.5 rebonds, 3.3 passes, 1.4 interception pour 12.3 d’évaluation (23 min) en Liga Endesa (8ème sur 18) 14.7 points (47 % à 3 points), 2.1 rebonds, 3.5 passes pour 14.2 d’évaluation (23 min) en EuroCup

Kyle Austin (Casalpusterlengo, Italie): 11.9 points, 5.1 rebonds pour 7.5 d’évaluation (30 min) en Serie A2 (7ème sur 16)

Brandon Hunter (retraite): agent de joueur aujourd’hui

AS

RETOUR VERS LE FUTUR

ALM-Souffel_3 (19)Jamais sous « l’ère VALIN » notre site « evreux-basket.com » n’aura marqué une pause aussi longue dans ses publications ! La faute à une saison avortée pour l’ALM Evreux Basket, marquée par de nombreuses déceptions (mauvais résultats à l’extérieur, éliminations prématurées en Coupe de France et en Leaders Cup, erreurs de casting, blessures, etc…), mais aussi à une saison « charnière » orchestrée par la LNB et symbole de changements radicaux qui auront définitivement changé le visage du basket professionnel et donné la primeur à la puissance financière au détriment du mérite sportif. 2014-15 restera donc pour nous comme l’une des saisons les plus décevantes.

Dans la série « Promus Sportifs » et malgré de remarquables parcours 2013-14, Bourg-en-Bresse et Boulogne-sur-Mer terminent au deux dernières places de Pro A avec 9 victoires pour 25 défaites et font un retour instantané et brutal en Pro B, tandis que Angers connait une saison galère pour finir lanterne rouge de Pro B et retrouver immédiatement la Nationale 1.

Par contre, dans la série « Repêchés et Wild Cards », il fait bon vivre ! Chalons-Reims (12ème avec 17 victoires et 17 défaites) et Rouen (15ème avec 12 victoires et 22 défaites) conservent leurs places dans l’élite du basket français, tandis que Orchies (7ème avec 19 victoires et 15 défaites) décroche les Playoffs en Pro B et que Charleville-Mézières (16ème avec 12 victoires et 22 défaites) sauve sa place en Pro B au détriment d’Aix-Maurienne, jusqu’alors un poids lourd de la division. Par ailleurs, malgré un « petit bras de fer administratif » d’avant saison avec la LNB, l’AS Monaco s’impose sportivement et financièrement en Pro B (1er avec 27 victoires pour 7 défaites) et accède directement en Pro A.

ALM-Souffel_3 (13)Dans cette tempête, l’ALM Evreux Basket sort meurtrie. Privée de Playoffs pour la première fois en six ans, l’équipe de la Capitale de l’Eure perd son coach « fétiche » Rémy VALIN après neuf saisons de bons et loyaux services (308 matches en saison régulière et 167 victoires pour 141 défaites, soit le 3ème meilleur bilan parmi les 14 coaches qui ont œuvré à Evreux au cours des 28 saisons passées en LNB). Quoi qu’il arrive, Rémy VALIN aura marqué l’histoire du club avec notamment sa capacité à recruter « malin » malgré une masse salariale étriquée. Pour des raisons professionnelles, il souhaitait évoluer en Pro A et pour des raisons personnelles rester en région parisienne. Le choix était donc restreint et son départ pour Rouen constitue un effet secondaire de la Wild Card obtenue par le club seinomarin. Au final, après la remarquable saison du Havre en Pro A (6ème avec 19 victoires pour 15 défaites), l’ALM Evreux Basket rétrograde au troisième rang hiérarchique normand, encore devant Caen qui retrouvera cette saison la Nationale 1.

De quoi relancer le sujet « Fusion », moyen politico-sportif qui permet d’unir ses forces pour le meilleur et pour le pire. Après Pau-Orthez, Gravelines-Dunkerque, Lyon-Villeurbanne, Chalons-Reims, c’est au tour de Vichy-Clermont de se lancer dans l’aventure en Pro B. Cela risque de « causer » encore longtemps dans les chaumières normandes et l’ALM Evreux Basket devra suivre sa bonne étoile avec une municipalité bienveillante qui lui a promis une salle digne de son statut. A la veille d’entamer une 29ème saison consécutive en LNB avec un nouveau coach Laurent PLUVY, l’ALM Evreux entend conserver son style, préserver son âme et continuer d’écrire son histoire…

JYC

EVREUX ATOMISE SOUFFEL

 

ALM-Charleville_28-11-2014 (17)Mais … c’est cette même (faible) équipe alsacienne que nos seuls concurrents pour une qualification en play offs, les valeureux nordistes du Portel, vont aller affronter lors de l’ultime journée. Autant dire qu’il vaut mieux ne pas compter sur une défaillance des Ch’tis, surtout après avoir assisté à la prestation insipide des protégés de Stéphane Eberlin, qui n’ont fait illusion que l’espace d’un quart-temps, le premier (20-20) avant de prendre l’eau tout le restant du match, sans même que les protégés de Rémy Valin aient besoin d’enflammer le match. Les choses sont donc claires : les hommes de Rémy Valin vont devoir ne compter que sur eux-mêmes à Denain, la semaine prochaine … Car il est peu probable que les portelois, qui sont revenus du diable vauvert ce vendredi soir contre le même Denain (menés 37-54 à la mi-temps, ils l’ont emporté 84-83 au final) aillent se noyer dans les eaux de la Souffel. Ce sera en Alsace, certes, mais d’une part, leurs adversaires y ont concédé neuf défaites depuis le début de la saison (pour seulement sept victoires) mais, de plus, ils n’ont plus rien à craindre pour leur sauvegarde à ce niveau. Il ne faut pas rêver : les protégés d’Eric Girard, qui ont épinglé en Coupe de France, quatre équipes de première moitié de tableau de Pro A, iront à Strasbourg décrocher leur 18è victoire (le total actuel de l’ALM Evreux).

Il y a bien Orchies, derrière à une victoire des ébroïciens, mais avec un match en retard à … Angers, le dernier de la classe (4 victoires et 28 défaites depuis le début de la saison) et qui seront ce samedi soir, à coup sûr, à 18 victoires eux aussi (d’autant qu’ils auront encore une séance de rattrapage contre Nantes, lors de la dernière journée). Dans ce cas de figure, chacun le sait, l’ALM Evreux sera le dindon de la farce, puisque le point avérage lui sera défavorable face à ces deux équipes, si l’équipe perd à Denain. Les choses sont donc limpides : à Denain, il faudra gagner à tout prix.

Ce vendredi 15 mai au soir, comme prémonitoire, un hommage émouvant a été offert au coach de l’ALM Evreux, qui a eu du mal à ravaler ses larmes, sur le coup. Certains trouveront qu’il a été prématuré. Logique, oui, car il est possible que notre coach ait dirigé son équipe pour la dernière fois à la salle Jean Fourré, mais prématuré, ça c’est sûr. Parce que d’abord, ses garçons ont fait ce soir ce qu’il fallait pour que l’aventure continue, ensuite parce qu’elle n’est pas terminée … Face à Rémy Valin, beaucoup de supporters ont eu les larmes aux yeux, en voyant face à lui son équipe, soudée, unie. A Denain, soyons-en sûr, ils vont tout donner pour conserver leur avantage actuel, puisqu’une victoire les qualifierait à coup sûr… Un immense remerciement à Rémy Valin car c’est bien lui qui a rempli de nouveau l’arène de Jean Fourré, match après match, sans discontinuer, avec sa façon de ne jamais tolérer une défaite deux fois de suite. Allez, allez, encore un petit effort pour ne pas dire stop mais encore ! Cette équipe a tant souffert lors de la saison régulière, que libérée, qui sait où cela pourrait la conduire … Ce dernier match, à Denain, ultime solution pour refaire bouillir le chaudron ! On y croit tous !

JC & JYC

LES AVENTURES DE MHD EN TERRAIN CONNU

ALM-Denain (15)

Chapitre 1 : Samedi 9 Mai 13 heures 50. On a du soutien

Diane LESEIGNEUR, adjointe aux sports, est venue soutenir le « 6ème Homme » – le club des supporters de l’Alm Evreux Basket – s’excuser de n’être pas du voyage à ORCHIES, et encourager les supporters à encourager les joueurs comme ils s’y emploient à chaque fois.

Tout le monde le sait, le « 6ème Homme » est un élément clé du grand ensemble que constitue notre club de basket Pro.

Elle nous applaudit. On l’applaudit.

Merci Diane. C’est sympa.

Chapitre 2 : Samedi 9 Mai 14 heures. On part

Je suis assise dans le car à côté d’Adrien. J’aime bien.

Martine fait l’appel :

– MHDDDDD …

– Présente !

Tu parles que je suis là. Pour rien au monde je louperais ça. Un match qui qualifie pour les Playoffs … Tu penses !

L’ambiance est cool. On discute basket. On photographie souvenirs. On répète chansonnettes.

17 heures. Je sieste. C’est ainsi. En 15 secondes, profondément endormie !

ALM-Monaco (21)Chapitre 3 : Samedi 9 Mai 18 heures 30. On y est

Davo Pévèle Arena, nous voilà !

Il fait un vent d’chien dans c’pat’lin !

J’ai faim. Et pour Madame, ce sera ? … qui dit le gars dans la baraque. Frites et fricadelles. Ajoute une bière, frère.

Michel s’occupe déjà d’une blonde quand je me pose à côté de lui. Goûte mes frites que j’y dis.

L’ambiance est bon enfant.

Les bleus et jaunes et bleus et jaunes et bleus et jaunes sont installés. Moi aussi, je fais dans l’uniformité. S’agit d’impressionner !!!

ALM-Orchies_18-11-2014 (18)Chapitre 4 : Samedi 9 Mai 20 heures. On supporte

On a parié dans le bus. En majorité, on est persuadé qu’Evreux va gagner.

Peine perdue. Y perdent. C’est pas beau à voir.

Orchies muselle Glen et nous lamine. On fait pâle figure. Là, on s’en est pris plein la gueule. Pourtant, on a fait du boucan.  

L’ambiance est pesante.

Pierric Poupet me raconte dans « l’interview d’en face » comment l’équipe d’Orchies s’est organisée pour nous désorganiser.

C’est bien chagrinant de se faire comme ça rentrer dedans…

Chapitre 5 : Samedi 9 Mai 22 heures 30. On salue Jean-Victor Traoré

ALM-Rouen (31)Alors, heureux de voir Evreux ?

Oui. Jean-Victor l’est. Épanoui. Souriant. Amusant. Ému. Drôle. Content. Allo, le capitaine de Lille est en ligne.

Lahaou et lui-même sont nominés aux Trophées LNB dans la catégorie « meilleure progression en Pro B ». Ça créée des effusions entre eux deux. C’est chouette à voir. Moment joyeux.

Avec Jean-Victor Traoré papote MHD. C’est rien sympa. Comme deux vieux potes. Il m’explique que la saison n’a pas toujours été facile et qu’il a fallu cravacher pour éviter de changer de palier. Il est prévu 2 ans à Lille. Il sera donc encore une fois Lillois. Et pour le capitanat, il ne rechignera pas si on lui propose à nouveau ça. Les Playoffs, si les mathématiques s’en mêlent, pourquoi pas … mais bon … Alors, pourquoi que ce serait pas ? Que je lui réplique ! Projetons-nous dans la réussite. Pourquoi t’hésites ?!!!! On a rien à y perdre !!!

Chapitre 6 : Samedi 9 Mai 23 heures. On rentre

Finalement, y’a des gagnants au concours des pronostics. Ceux qui ont osé parier sur la défaite ont gagné. Comme quoi, jamais rien n’est perdu suivant l’endroit où on se situe !

L’ambiance est à l’analyse. Il en ressort que tout n’est pas cuit même si ça commence à sentir le roussi pour les Playoffs. Mais on continue à y croire.

Pour terminer la nuit, je revêts mon costard d’agent du renseignement afin de cuisiner le Président et la Trésorière du 6ème Homme. C’est ainsi que Michel et Rolande me confirment qu’ils sont mariés avec le basket pour le meilleur et pour le pire depuis 1997. Une passion débordante, dévorante qui les a fait adhérer au 6ème Homme en 2000.

Une passion qu’ils me décrivent tandis qu’un connard avec un masque de scream et une batte de baseball traîne – menaçant – sur le parking de l’autoroute où nous stationnons. Là, il faut bien noter que j’interviewe à l’extérieur du car, c’est à dire à quelques mètres de l’inquiétant abruti. N’est-ce pas renversant ? Mais que fait la police ?

Bref. C’est en septembre prochain que Rolande rend sa calculette de Trésorière et Michel son mandat de Président. Ils exercent leur fonction respectivement depuis 2 ans et 6 ans.

Michel a trouvé quelqu’un qui saura le remplacer dans sa mission principale de faire respecter la charte du bon supporter, à savoir le fair-play en toutes circonstances. Son successeur sera officiellement désigné lors de l’Assemblée Générale qui se tiendra en septembre prochain : c’est Joël, le Vice-Président actuel. Quant à Michel, il devient, dès la saison prochaine, Trésorier de l’Union Nationale des Clubs de Supporters de Basket (UNCSB).

Leur fierté est que tout le monde – et notamment l’équipe – vient saluer les supporters au Salon Bleu. C’est Rémy Valin, le coach actuel, qui leur a permis d’avoir des contacts privilégiés avec les joueurs. D’ailleurs, lui-même vient toujours leur rendre visite, que l’équipe perde ou gagne. Ils espèrent que l’esprit sera toujours le même après le départ de Rémy … qui semble plus que probable …

Chapitre 7 : Dimanche 17 Mai 13 heures 30. On se rend au Loto du 6ème Homme à la Halle des Expositions d’Evreux

Comme me l’explique Rolande – la trésorière – l’argent gagné grâce au Loto, c’est pour financer les déplacements, acheter des choses dont on a besoin (peaux de tambour, écharpes, etc …). On donne aussi une partie de cet argent à « l’ALM Général » qui nous gère en tant que section d’association. D’ailleurs, les comptes de l’association sont remis à « l’ALM Général »chaque année.

C’est notre deuxième loto. L’année dernière, ça a très bien marché. Mieux que les foires à tout, trop soumises aux caprices du temps …

Décidément, les supporters n’ont pas les deux pieds dans la même basket … Avec eux, c’est toujours carton plein !!!

Chapitre 8 : Conclusion

Il est 4 h du matin ce dimanche 10 Mai. Hum … Contente de retrouver mon lit.

Bonne nuit mes amis. Et merci.

MHD, qui s’est régalée !

BRANDON PETERSON A LA RESCOUSSE

Comme à son habitude, le staff de l’ALM Evreux Basket s’est montré très réactif face à l’adversité !

Pour pallier au départ pour le moins précipité de son pivot américain Eugene TEAGUE, démissionnaire il y a une semaine, le coach Rémy VALIN a jeté son dévolu sur l’intérieur Brandon PETERSON (24 ans, 2.05 m), arrivé dès hier soir sur les bords de l’Iton.

Brandon PETERSON évoluait en Ligue Pro Belge avec le club de Stella Artois Leuven Bears, équipe hélas arrivée lanterne rouge de la division en février dernier. Meilleur joueur de son équipe (12 points à 53.9 %, 75.3 % aux lancers francs, 6.4 rebonds, 2.9 fautes provoquées, 0.7 passe décisive et 12.3 d’évaluation en 25.7 minutes de jeu), Brandon PETERSON a joué un dernier match de barrage avec son club samedi dernier. Il a signé son record de la saison le 17 janvier face à Proximus Spirou (6ème de la saison régulière) avec la bagatelle de 31 points à 73.3 %, un joli 9 sur 10 aux lancers francs, 15 rebonds, 7 fautes provoquées et à l’arrivée un impressionnant 43 d’évaluation en 39 minutes de jeu !

Très mobile et assez adroit dans la raquette et sous le panier, il devrait rapidement apporter ce qui manquait cruellement aux ébroïciens depuis quelques semaines, en espérant qu’il puisse être rapidement qualifié par la LNB et ainsi faire son baptême du feu à Jean Fourré face au leader Hyères-Toulon.

JYC

EUGENE TEAGUE JETTE L’EPONGE

ALM-Lille (24) (Photo EBC – Les conseils du capitaine Guillaume COSTENTIN n’y feront rien, Eugene TEAGUE quitte l’ALM Evreux en demeurant une énigme)

Incroyable mais vrai ! Le pivot américain de l’ALM Evreux Basket Eugene TEAGUE, a démissionné en début de semaine ! Une première dans l’ère Pro ébroïcienne !

Déjà sur la sellette en début de championnat, le jeune joueur américain avait bien réagi avant de sombrer à nouveau depuis le début de l’année, devant le talent et le charisme du duo Mickaël VAR – James MATHIS. Lors du dernier match face à Poitiers, il avait particulièrement agacé les supporters, déstabilisant le groupe et lui faisant perdre son avance au score et pour tout dire… le point-average !

Contrarié par son faible temps de jeu, c’est finalement en démissionnant que le rookie rend un double service à ses coéquipiers, permettant à l’ALM Evreux Basket d’envisager une ultime recrue dans les meilleures conditions financières car Eugene TEAGUE avait en plus le salaire le plus important de l’équipe. De son recrutement à sa démission, il restera un grand mystère… et une véritable erreur de casting !

Reste que l’ALM Evreux Basket s’en remettra au duo VAR – MATHIS pour tenter un exploit à Aix-Maurienne demain soir.

JYC

 

DOUBLE OBJECTIF POUR L’ALM EVREUX

ALM-Denain (6)Les protégés de Rémy VALIN vont à nouveau remettre le couvert à Jean Fourré, pour tenter d’échapper au ventre mou du championnat de Pro B, dans lequel ils semblent désormais englués.

En accueillant Saint-Quentin, l’ALM Evreux Basket aura donc un double objectif : la victoire pour mettre à distance un adversaire direct pour les Play-Offs et si possible avec un minimum de 9 points d’écart afin de remporter le point-average (- 8 après le match aller). Ce double objectif atteint permettrait de reléguer le SQBB virtuellement à trois victoires.

Dans le cas contraire, c’est-à-dire en cas de victoire du SQBB en Normandie, ce serait, il faut bien le dire, une très mauvaise opération puisque les hommes de Thomas GIORGUITTI passeraient devant l’ALM Evreux au classement général (même nombre de points mais avec le point-average forcément favorable). C’est dire si l’enjeu est de taille !

Les Ebroïciens sont jusque là restés maîtres dans leur salle (8 victoires pour 1 défaite) tandis que les Saint-Quentinois ne sont guère mieux lotis que leurs hôtes avec deux petits succès à l’extérieur, au Portel (87-89) et à Lille (81-90).

Reste que les coéquipiers de Guillaume COSTENTIN devront se serrer les coudes avec les absences cumulées de Pierre-Etienne DROUAULT et de Babacar NIANG. Les choses très sérieuses commencent, pour le meilleur ou pour le pire, et les ébroïciens vont devoir monter d’un cran leur niveau de jeu, sous peine de disparaître prématurément du devant de la scène.

JYC

RETOUR DE JAMES MATHIS LE COMPLICE

alm -20081212-23-05-le portel_04 - TEDepuis la trêve, les rumeurs allaient bon train sur les bords de l’Iton.

En effet, jamais deux sans trois semble devoir s’appliquer au poste 4 de l’ALM Evreux Basket cette saison après le départ du décevant Mark SANCHEZ le 4 novembre dernier (9 matches dont 4 en championnat, pour 7.5 points, 3.8 rebonds, 0.8 passe et 6.8 d’évaluation en 17 minutes de jeu), puis le transparent passage du pourtant prometteur (sur le papier) Sam MULDROW, arrivé hors de forme et éloigné de toute compétition depuis de trop nombreux mois (10 matches pour 3.2 points, 2.6 rebonds, 0.7 contre – pourtant sa spécialité ! – et 4.6 d’évaluation en 15 minutes de jeu) et dont le staff amicaliste a décidé de se séparer à l’amiable après six laborieuses semaines passées dans la Capitale de l’Eure.

Rémy VALIN, qui ne s’est pas souvent trompé malgré les risques pris et inhérents à des budgets parfois étriqués, fait à nouveau preuve de réactivité face à l’adversité et profite de l’attractivité du club auprès des anciens de la maison. Il a décidé de faire appel à son vieux complice, le charismatique James MATHIS, meilleur joueur de l’ALM Evreux Basket pendant trois saisons consécutives, de 2007 à 2010 (14.1 points, 7.2 rebonds et 15.6 d’évaluation en 33 minutes) et qui laissa un souvenir impérissable à tous les supporters ébroïciens. Et voilà une excellente nouvelle pour débuter cette année 2015 !

James MATHIS (2.00 m et 31 ans l’été prochain) est un fin connaisseur de la Pro B puisqu’après avoir fait sensation sous les couleurs ébroïciennes, il a porté avec succés le maillot d’Aix-Maurienne en 2010-11 (14.5 points, 8.9 rebonds et 17.8 d’évaluation), puis de Boulogne-sur-Mer en 2011-12 (10.8 points, 6.4 rebonds et 13 d’évaluation), Nantes en 2013-13 (15.4 points, 7.7 rebonds et 18.5 d’évaluation) et enfin Lille pour quelques matches cette saison (8.4 points, 6.9 rebonds et 8.3 d’évaluation), soit plus de 200 matches disputés en Pro B (13.6 points, 7.4 rebonds et 15.6 d’évaluation en 31 minutes de temps de jeu moyen). La saison dernière, James MATHIS a confirmé ses qualités et ses performances habituelles avec le club Suisse de Monthey en LNA1 (16 points, 9.3 rebonds et 18.5 d’évaluation en 34 minutes de jeu).

Big JamesAprès les piges concluantes de Florent TORTOSA et de Sambou TRAORE et en attendant les retours de Pierre-Etienne DROUAULT et Desmond QUINCY-JONES au printemps prochain, les arrivées de Mickael VAR et de James MATHIS jusqu’à la fin de la saison sont de nature à transformer considérablement le rendement de l’équipe initialement concoctée par Rémy VALIN et de permettre à Glenn COSEY et Eugene TEAGUE d’évoluer avec une bien plus grande sérénité. Administrativement, l’ALM Evreux Basket fait donc signer son quinzième contrat Pro de la saison (sur les 16 autorisés) et se donne toutes les chances de bien figurer au classement général à la fin de la saison régulière.

Pour le coach ébroïcien cela change tout car James MATHIS est sans nul doute le joueur avec lequel il a entretenu la plus grande complicité et à qui il a accordé la plus grande confiance depuis son arrivée à Evreux. Le duo magique est à nouveau réuni pour le plus grand bonheur de tous et on a hâte de revoir ce bon James sur le parquet de Jean Fourré, le 23 janvier prochain, face à son ancien club d’Aix-Maurienne. Quant au déplacement chez le leader Hyères-Toulon le 20 janvier, dans cette nouvelle configuration, il sera bien sûr scruté à la loupe !

JYC