Sondage

Que pensez-vous de la nouvelle équipe de l'ALM Evreux Basket ?

Résultats

Loading ... Loading ...

Météo

Evreux
21 août 2014, 4 h 21 min
En partie clair
En partie clair
8°C
Vents : 1 m/s OSO
Prévisions 21 août 2014
jour
Partiellement ensoleillé
Partiellement ensoleillé
19°C
Vents : 2 m/s SSE
nuit
 
Prévisions 22 août 2014
jour
Nuages par intermittence
Nuages par intermittence
19°C
Vents : 3 m/s OSO
nuit
 
 

Entre-deux

EVREUX EXPLOSE EN PAYS BRESSAN

ALM-Lille (10)C’était dans les scénarios envisageables compte tenu du calendrier des deux équipes depuis le début des Play-Offs et l’ALM Evreux Basket a encaissé sa plus sévère défaite de toute la saison en terre bressane (96-67) pour le compte du match aller des demi-finales.

Avec quatre matches en huit jours dont trois à l’extérieur, le programme des normands était beaucoup moins digeste que celui des bressans qui cumulent seulement trois matches en huit jours, dont deux à domicile. Mais ceci n’explique pas totalement la franche correction reçue par les coéquipiers de Guillaume COSTENTIN sur le parquet de l’Ekinoxe, avec une sorte d’explosion en vol lors de la seconde mi-temps (54-26) et une évaluation collective qui en dit long sur la différence de niveau entre les deux équipes en ce mardi soir (131-51).

Comme au Portel huit jours plus tôt, la triplette étrangère ébroïcienne a fait pâle figure (18 points et 9 d’évaluation en 63 minutes) face à l’impressionnant trio de la JL Bourg, BOOKER, BASSET et FLOWERS cumulant dans le même temps (ou presque… 71 minutes) 39 points et 48 d’évaluation. Encore une fois, les ex-angevins Pierre-Etienne DROUAULT et Jean-Victor TRAORE ont évité le naufrage pour Evreux.

Alors on se met à nouveau à rêver d’une révolte ce jeudi soir à Jean Fourré, pour sortir la tête haute, dans le pire des cas, ou pour mettre le chaudron en ébullition et s’offrir une belle face à cette JL Bourg qui a le vent en poupe et qui fait figure de favori dans ce dernier carré qui ne compte que des anciens pensionnaires de Pro A. L’ALM Evreux Basket est dans le dur jusqu’au bout et il ne reste en lice que des équipes qui lui ont été supérieures pendant la saison régulière.

Tant et si bien qu’il n’y a plus aucune question à se poser et qu’il faut tout donner pour surtout ne rien regretter. Dans le pire des cas, ce sera le dernier match de la saison à Jean Fourré, dans le meilleur des cas, l’avant dernier… dans tous les cas, on est proche du terme !

JYC

UN DERBY INEDIT

Pour leur quinzième confrontation officielle en LNB, le SPO Rouen et l’ALM Evreux Basket se retrouvent dans un contexte inédit. Rarement en effet les deux équipes n’avaient connu un tel écart au classement au moment de s’affronter pour le désormais fameux derby normand, pire jamais l’un des deux clubs ne s’était retrouvé en pleine crise depuis dix ans.

Alors que les protégés de Rémy Valin gèrent plutôt bien un début de saison au calendrier particulièrement indigeste (7 victoires pour 5 défaites) avec seulement 5 matches joués à Jean Fourré, leur salle « fétiche » dans laquelle ils restent invaincus cette saison, ceux de Laurent Sciarra vivent un cauchemar sportif sur fond de crise structurelle (3 victoires pour 9 défaites) avec une série de 7 défaites consécutives et déjà quatre revers enregistrés au Kindarena, face à Bourg-en-Bresse, Le Portel, Boulogne-sur-Mer et Saint-Quentin.

Pour arranger les affaires rouennaises, c’est l’ALM Evreux Basket qui mène la danse avec 10 victoires en 14 confrontations, les ébroïciens restant sur quatre victoires consécutives dans le derby normand. Les joueurs du Président Rostol ont même été les premiers à faire chuter le SPO Rouen dans sa nouvelle salle du Kindarena et il faut remonter au 15 février 2011 pour retrouver la dernière victoire rouennaise, aux Cotonniers (89-79).

On ne manquera pas le duel Florimont / Diarra, ni bien sûr la prestation de l’ex-capitaine de l’ALM Evreux, le charismatique Philippe Da Silva. L’ALM Evreux Basket cherchera à profiter de la situation pour décrocher un troisième succès à l’extérieur tandis que le SPO Rouen devra à tout prix stopper l’hémorragie sous peine d’entrevoir déjà le spectre de la relégation.

Jean-Yves Courtois

 

COUPE DE FRANCE : LA SUITE

Pas de grosse surprise pour cette suite aux 32èmes de Finale de la Coupe de France ce mercredi soir.

Toutes les équipes hiérarchiquement supérieures se sont qualifiées assez nettement. Seuls Boulogne-sur-Mer face à Rueil (qui avait fait souffrir Evreux la saison dernière à ce même stade de la compétition) et l’ALM Evreux Basket face à Quimper ont gagné petitement. Comme convenu, Rémy Valin a fait tourner son effectif pour un service minimum gagnant, tout en économisant complètement son MVP Samme Givens. Mission accomplie !

  • Monaco (NM1) – Bourg-en-Bresse (Pro B) : 71-81
  • Sorgues (NM1) – Saint-Vallier (Pro B) : 81-98
  • Chartres (NM1) – Le Havre (Pro A) : 59-94
  • Saint-Brieuc (NM1) – Orchies (Pro B) : 76-80
  • Rueil (NM1) – Boulogne (Pro B) : 78-80
  • Quimper (NM1) – Evreux (Pro B) : 79-82

PREMIERES SURPRISES EN COUPE DE FRANCE

Les premiers matches comptant pour les 32èmes de finale de la Coupe de France ont donné lieu à quelques premières surprises. Outre le promu Antibois qui s’est incliné à Saint-Chamond, cinq clubs de Pro B sont déjà passés à la trappe. Rien à dire pour le duel qui opposait Aix-Maurienne à Fos-sur-Mer si ce n’est que les savoyards semblent prendre leurs marques à domicile. En revanche, les défaites de Lille à Vichy (NM1), Souffelweyersheim à Cergy-Pontoise (NM1) et Nantes à Tarbes-Lourdes (NM1) montrent à quel point la marge est faible sur un match entre la seconde moitié de Pro B et la Nationale 1. Mais que penser de la surprenante défaite de l’un des ténors de la Pro B, Châlons-Reims, face à Kaysersberg, pensionnaire de NM2 ?!

Boulazac, le prochain adversaire de l’ALM Evreux Basket en championnat, a eu recours aux prolongations pour venir à bout de Bordeaux (NM1) mais aura une journée de récupération en plus avant d’accueillir les normands. Les hommes de Rémy Valin poursuivent leur incroyable périple avec ce calendrier automnal si peu favorable. Un long déplacement les amène ce soir à Quimper (NM1 – 5ème avec 4 victoires pour 1 défaite), ancien pensionnaire de Pro B et tout à fait capable de réaliser un exploit.

Jean-Yves Courtois

LES PREMIERS RESULTATS

  • Saint-Chamond (NM1) – Antibes (Pro A) : 86-81
  • Aix-Maurienne (Pro B) – Fos-sur-Mer (Pro B) : 80-72
  • Bordeaux (NM1) – Boulazac (Pro B) : 93-97 (a.p.)
  • Cognac (NM1) – Poitiers (Pro B) : 62-67
  • Angers (NM1) – Limoges (Pro A) : 72-76 (a.p.)
  • Blois (NM1) – Le Portel (Pro B) : 73-90
  • La Charité (NM2) – Denain (Pro B) : 66-93
  • Montbrison (NM1) – St Quentin (Pro B) : 69-114
  • Vichy (NM1) – Lille (Pro B) : 63-54
  • Kaysersberg (NM2) – Châlons-Reims (Pro B) : 77-73
  • Cergy-Osny-Pontoise (NM1) – Souffelweyersheim (Pro B) : 82-64
  • Tarbes-Lourdes (NM1) - Nantes (Pro B) : 68-65

ENTRE DEUX : Evreux – Châlons-Reims

Les équipes…

 ALM EVREUX BASKET

Les coaches : Rémy VALIN et Sylvain GRZANKA 

Les meneurs : Austen ROWLAND (USA – 30 ans – Le Portel Pro B) – Karim DAHAK (23 ans – au club)

Les extérieurs : Guillaume COSTENTIN (29 ans – Poitiers Pro A – Capitaine) – Kevyn POPOVICH-GREEN (USA – 26 ans – SAV Vacallo  Suisse D1) – Lahaou KONATE (19 ans – Denek Bat Urcuit  Nat 1) – Daye KABA (25 ans – Charleville-Mézières Pro B)

Les intérieurs : Jeremiah WOOD (USA – 26 ans – Karhu  Finlande D1) – Steeve HO YOU FAT(23 ans – Antibes Pro B) – Mory CORREA (32 ans – au club) – Gary FLORIMONT (24 ans – Charleville-Mézières Pro B) 

Le blessé : Lamine SAMBE (21 ans – Antibes Pro B) 

CHAMPAGNE CHÂLONS REIMS BASKET 

Les coaches : Nikola ANTIC

Les meneurs : Brian MULLINS (Americano-Irlandais – 24 ans – au club) – Etienne PLATEAU (25 ans, Boulogne-sur-Mer Pro B)

Les extérieurs : Kevin JOSS RAUZE (23ans – au club) – Rodrigue MELS (26 ans – AEK Athènes Grèce) – Gary CHATHUANT (28 ans – au club) – Steeve SOLIMAN (23 ans – Le Puy en Velay NM1)

Les intérieurs : Chris DANIELS (USA – 29 ans, au club) – Nate CARTER (USA – 27 ans – Nanterre Pro B) – Kevin CORRE (26 ans – Bourg-en-Bresse Pro B) – Papa BEYE (21 ans – Clermont Pro B)  

 Le match, son contexte…

Pour ce second match de la saison et le premier dans son antre de Jean Fourré, l’ALM Evreux Basket aura une jolie petite pression sur les épaules avec déjà une obligation de résultat et si possible avec la manière, histoire de faire oublier à ses fidèles supporters deux derniers matches amicaux bien ternes contre Le Portel puis Lille et une première mi-temps insipide face au SOM Boulogne. Les ébroïciens auraient-ils fait une indigestion de basket « chti » ?!

Les Champenois sont restés à la porte du Top 8 la saison dernière (9ème avec 18 victoires pour 15 défaites), mais ils ont renouvelé leur effectif à 60 % avec des ambitions à la hausse grâce au second plus gros budget de la division.

Les protégés de Nikola ANTIC ont plutôt brillé pendant leur préparation, engrangeant 6 victoires pour 4 défaites, et ils ont assuré pour leur première officielle à domicile en s’imposant face à une équipe de Saint-Vallier décomplexée sur le score de 75 à 69, avec un Chris DANIELS de gala (15 points, 14 rebonds et 27 d’évaluation en seulement 28 minutes).

Les Ebroïciens l’avaient emporté la saison dernière à Jean Fourré d’un tout petit point (82-81) mais s’étaient lourdement incliné en Champagne (85-69). Autant dire qu’il n’y aura pas beaucoup de place pour flemmarder et que les coéquipiers de Guillaume COSTENTIN devront déjà faire preuve de réalisme et d’agressivité pour espérer remporter la mise et se mettre ainsi en ordre de marche.

JYC

ENTRE-DEUX : Boulogne – Evreux

Les équipes…

 

ALM EVREUX BASKET

Les coaches : Rémy VALIN et Sylvain GRZANKA

 Les meneurs : Austen ROWLAND (USA – 30 ans – Le Portel Pro B) – Karim DAHAK (23 ans – au club)

Les extérieurs : Guillaume COSTENTIN (29 ans – Poitiers Pro A – Capitaine) – Kevyn POPOVICH-GREEN (USA – 26 ans – SAV Vacallo  Suisse D1) – Lahaou KONATE (19 ans – Denek Bat Urcuit  Nat 1) – Daye KABA (25 ans – Charleville-Mézières Pro B)

Les intérieurs : Jeremiah WOOD (USA – 26 ans – Karhu  Finlande D1) – Steeve HO YOU FAT (23 ans – Antibes Pro B) – Mory CORREA (32 ans – au club) – Gary FLORIMONT (24 ans – Charleville-Mézières Pro B)

Le blessé : Lamine SAMBE (21 ans – Antibes Pro B)

 

STADE OLYMPIQUE MARITIME BOULOGNE SUR MER

Les coaches : Germain CASTANO et Franck HENOCQ

 Les meneurs : Zainoul BAH (27 ans – Fos-sur-Mer  Pro B) – Jonathan ROUSSELLE (21 ans, prêt Gravelines Pro A)

Les extérieurs : Ingus BANKEVIC (Lettonie – 26ans – BK Ventspils Lettonie) – Tony STANLEY (USA naturalisé – 34 ans – au club) – Martin LE PELLEC (24 ans – Le Portel  Pro B) – Romain GREGOIRE (20 ans – Gravelines Espoirs Pro A)

Les intérieurs : Corey ROUSE (USA – 27 ans, Charleville-Mézières  Pro B) –James MATHIS (USA – 27 ans – Aix-Maurienne Pro B) – Fernando RAPOSO (21 ans – au club) – Romain BA (27 ans – au club)  

 Le blessé : Chris McCRAY (USA – 27ans – Sioux Falls Sky Force  D-League USA)

 

Le match, son contexte…

Comme en 2010, l’ALM Evreux Basket et le SOM Boulogne vont ouvrir le bal, mais cette fois dans l’antre des nordistes, la salle Damrémont au parquet flambant neuf qui a si bien réussi aux normands ces dernières années, tant face au Portel que face à Boulogne. Les superstitieux auront sans doute également noté que le coach Rémy VALIN n’a jamais perdu son premier match de la saison régulière avec l’ALM Evreux Basket…

Les Boulonnais ont réalisé une excellente première saison en LNB (6ème avec 19 victoires pour 15 défaites) et ils se sont offert le droit de participer aux play-offs, éliminant au passage le SPO Rouen (2-1) avant de sortir la tête haute face à la JDA Dijon (1-2).

Renouvelée à 70 %, l’équipe de Germain CASTANO a réalisé un parcours équilibré en préparation (5 victoires pour 6 défaites), malgré beaucoup de blessures perturbantes mais avec une certaine embellie au cours du mois de septembre et une succession de victoires face à Lille (2 fois), Saint-Quentin et Rouen, avant de tomber face au CSP Limoges (89-76).

Les Ebroïciens ont remporté deux fois la mise face au SOM Boulogne la saison dernière, terminant juste devant les Boulonnais au classement de la saison régulière, mais sortis sèchement dès le quart de finale de play-offs face à Fos-sur-Mer (0-2).

Avec 4 victoires pour 4 défaites en préparation, les protégés de Rémy VALIN ont connu plus de désagréments sur la fin avec quatre revers face au Havre, à Rouen, Le Portel et Lille, pour une seule victoire face à Quimper.

Les deux clubs disposent de moyens financiers quasi identiques et ce premier duel de la saison oppose deux équipes qui ambitionnent une nouvelle participation au Top 8. Les Boulonnais seront privés de leur américain Chris McCRAY, remplacé par le letton Ingus BANKEVIC, tandis que les ébroïciens sont privés de Lamine SAMBE, remplacé par Daye KABA (formé à Limoges puis en NCAA 1 à Boston College de 2006 à 2008, et à Marist College de 2008 à 2010, avant de faire ses débuts en Pro B la saison dernière avec Charleville-Mézières).

La dernière inconnue pour ce premier match de la saison 2011-2012, et pas des moindres, c’est la désignation des arbitres sur fond de grogne entre le corps arbitral et la Fédération Française de Basket Ball… impossible de savoir qui sera derrière les sifflets et quelle sera l’expérience à ce niveau de la doublette désignée en catimini…

Heureusement, les coéquipiers de Guillaume COSTENTIN pourront compter sur l’appui non négligeable des supporters du 6ème Homme pour gérer au mieux cette première sortie dans l’inconnu…

JYC