Derniers articles :
Journée N° 28
Charleville-Mézières87 / 76 Roanne
Denain71 / 75Hyères-Toulon
EVREUX63 / 60 Antibes
Le Portel71 / 67 Boulazac
Lille71 / 56 Aix Maurienne
Souffelweyersheim69 / 73Nantes
Monaco66 / 89Provence
Poitiers72 / 58 Angers
St Quentin84 / 64 Orchies
Journée N° 29
Aix Maurienne81 / 77 Poitiers
Antibes51 / 61Monaco
Provence53 / 68EVREUX
Hyères-Toulon76 / 78Roanne
Nantes88 / 66 Lille
Angers- / - Denain
Boulazac- / - Charleville-Mézières
Orchies- / - Le Portel
St Quentin- / - Souffelweyersheim
Classement Championnat
ptsMJVDdomextPoCo
1Hyères-Toulon512922713922762108
2Monaco5129227121022092057
3Antibes462917129821822010
4Boulazac4628181011721162055
5Nantes4629171211621682185
6Denain4528171111621382004
7Roanne452916139721172187
8EVREUX4429151412321082067
9Le Portel4328151311422612097
10Orchies4328151311419611960
11Poitiers412912178422032219
12Provence412912176621612193
13Lille412912176620982167
14St Quentin402812169321592283
15Charleville-Mézières392811176521372190
16Aix Maurienne392910197321382279
17Souffelweyersheim382810186419102033
18Angers32284243119392187

Sondage

Quel fut votre joueur préféré lors du dernier match face à Antibes ?

Résultats

Loading ... Loading ...

Météo

Evreux
18 avril 2015, 5 h 18 min
Clair
Clair
7°C
Vents : 5 m/s NE
Prévisions 18 avril 2015
jour
Ensoleillé
Ensoleillé
15°C
Vents : 7 m/s ENE
nuit
 
Prévisions 19 avril 2015
jour
Parfois ensoleillé
Parfois ensoleillé
16°C
Vents : 6 m/s NE
nuit
 
 

Quitte ou Dribble

QUITTE OU DRIBBLE

ALM-Hyères (5)QUAND BONNE GESTION PAS D’INDIGESTION …

On tient de fortes têtes d’affiche qui déballent leur talent. Heureusement qu’on leur lime régulièrement les dents, sinon y mordraient même le parquet à rester coincés dedans.
C’était génialement bien géré ce match contre ANGERS. Une belle victoire que j’ai fêtée en boisson et en chanson.
Réjouissons-nous juste parce que c’est un immense plaisir de les voir s’envoler ainsi.
La série noire devrait donc s’arrêter avec Brandon. Et comme on dit en dicton : « Avec Brandon, ça change la donne ».
T’as beau être bon, si tu sais pas voir, entendre et ressentir, tu resteras à faire banquette sur le banc.
Le plus, c’est ta façon de te comporter face à l’adversité. Oeil tendu, oreille ouverte et appréciation personnelle sont les trois meilleurs coéquipiers du joueur qui va faire un malheur.
Si vous voyez ce que je veux dire, c’est qu’on ressent pareil.
À bon entendeur …
MHD, sans sourciller …

QUITTE OU DRIBBLE

Hum, miamiam, y’a bonne BRANDON !

Intégration minute pour Brandon PETERSON. Le gars semble cool, motivé. Grand animal à sang-froid et oeil aiguisé qui porte léger ses 104 kilos. Pas une once d’ice-cream là-dedans.

Bref. Un homme fondant qui s’est fondu dans l’équipe.

C’est d’ailleurs avec lui que j’ai commencé ma journée de lendemain de match en le klaxonnant comme une vieille connaissance. Un signe de sa main – grande comme le drapeau américain – a récompensé mon bonjour.

Mais il n’aura pas suffi car, contre Hyères-TOULON, on perd d’un cheveu. Cheveu qui ne va pas me rester longtemps sur la langue que j’ai bien acérée … comme chacun sait …

C’est parti.

On a rempli de vide le 3ème quart et comme dit mon dicton à moi : « Trou d’air réjouit l’adversaire ».

Je signalerai à mon aimable clientèle que certains joueurs ressentent la chose tandis que d’autres non. C’est comme ça. On n’est pas tous pareils.

Votre conseillère en assurance « Parlons clair et ayons du flair » suggère donc de s’assurer que tout le monde est au même niveau d’information afin d’évoluer à l’unisson, voire d’anticiper la baisse de tension.

On n’est jamais trop prudent quand on veut être le gagnant … sinon, on touchera pas la prime, ça, je vous l’assure !

MHD, chasseuse de vices cachés …

QUITTE OU DRIBBLE

Un qui s’barre mais ça repart !

Eugène TEAGUE nous ayant fait faux bond, y’a du rebond ici et on espère que PETERSON, la nouvelle tournante, remportera l’Oscar du pivot qui faut, de l’intérieur qui va faire un malheur.

Hé oui, je fais référence à Oscar PETERSON, jazzman bien connu de tous les amateurs du genre.

C’est pour dire qu’on espère que Brandon, le nouveau prénom, connaît la musique sinon, il va se faire souffler dans les bronches pour qu’ça swingue. S’agit de connaître sa partition. Yeah …

J’ai, malgré tout, une pensée émue pour Eugène qui s’est débiné avant d’être définitivement assassiné par la critique.

Mais il paraît qu’il était pas toujours sérieux et qu’il allait fouler – certains soirs – un parquet qui n’était pas l’bon. Alors, danse maintenant. Quel gâchis.

Je m’arrêterai là afin de contredire ce dicton que j’aime pourtant tant : « En mars, fais ta garce ».

MHD, qui l’aurait volontiers parié …

QUITTE OU DRIBBLE

ALM-Angers (19)Salut ! Comment ça VAR ?

VAR, ça va contre NANTES et ça va contre POITIERS. MVB deux fois. Ouais, Mec Very Balaise.

Les autres aussi, ça va. On les a tous retrouvés. Quel pied !

Programmer pour gagner et le résultat est là. À ceux qui doutent, va te faire foutre.  

Alors maintenant qu’ils sont fin prêts, et pour éviter qu’ils se fassent du mauvais sang on the road again, faut leur laver l’cerveau.

Comment qu’on fait ? Faut les déconnecter afin qu’ils arrivent dans une fraîcheur d’âme si inaltérable, si inoxydable, qu’ils n’aient qu’une envie : jouer avec folie, puissance, jouer libérés mais pénétrés, jouer pour le plaisir de gagner. What else ? Traduction anglaise : « Quoi d’autre ? »

Le territoire ennemi devient juste un parquet pour s’éclater. Quel pied de nez !

Comment qu’on fait pour les déconnecter ? On laisse reposer les bonnes pâtes. Et après ? Et après, ils nous épatent. Ce sera du gâteau.

Voilà. Je l’ai dit.

Reste TEAGUE qui Eugène un peu. Paraît qu’il est bath à l’entraînement – d’après Guillaume qui me l’a confié personnellement. Un petit déclic valant mieux qu’une grande claque, faut trouver ce qui merde pour qu’il redevienne un crack. Arrêtez de soupirer ou de vous énerver, faut l’aider. Comment ? J’ai pas d’idée. Mais il est crispé et il a l’air de se faire chier.

MHD, programmée pour provoquer !

QUITTE OU DRIBBLE

ALM-Monaco (19)DÉFI ET DES GARÇONS …

Contre NANTES, c’était mal barré et pourtant, ils l’ont fait, ils l’ont emporté dans la douleur, la hargne, et c’était beau.

Ils ont relevé le défi dans la deuxième partie du temps qui leur était imparti. Et comme me l’a affirmé l’adversaire, il n’a pas pu réagir quand notre équipe s’est mise à rugir. À entendre, un plaisir …

Alors, on se figure que c’est de bonne augure. Et pourquoi ça le serait pas ? Y’a du talent dans cette meute, même si quelquefois, à se mettre en marche, elle est très lente.

Elle sait pas créer l’émeute. Pour ça, faut lui botter les fesses si on veut pas qu’elle passe cul par-dessus tête. C’est bête. Simplement motivée, sûrement préparée, ne songeant qu’à l’emporter sans que le moindre doute vienne enrayer ses pensées, elle pourrait tout fracasser. Elle l’a déjà démontré oui ou …

OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

Du basket rock and pick and roll, hardcorps (je sais, ça s’écrit hardcore), où toutes les extravagances sont permises plutôt que se faire bouffer. Soyez, punk, soyez dunk, soyez heavy metal, soyez fatals, soyez disco, soyez super biscotos, soyez ce que vous voulez mais à donf si vous voulez pas finir au fond.

La nouvelle exigence de faire un tabac pour qu’on dise après que les casseurs débarquent. Ce serait chouette. Ça aurait une gueule, une grande gueule, une gueule prête à bouffer l’adversaire après l’avoir bien cuit. Y’aurait de la fumée et du feu et de la folie et cette envie dévorante de gagner chez nous ou à l’étranger. Et nous, on hurlerait de bonheur dans les gradins. Nom d’un chien, ce serait divin. Hein Médor ? Nom d’un loup, ce serait fou. Hein, croc-blanc ?

Basketteurs, je vous rameute afin que vous brûliez le parquet, je vous exhorte à jouer les mauvais garçons pour rester ce que vous êtes tous : d’excellents joueurs.

Prouvez, démontrez, dévorez, bousillez tout sur votre passage. Ne soyez surtout pas sages. Inoxydables et archi capables, vous êtes les terreurs dont on a peur.  

En attendant, et pour vous faire voir comment on fait, je montre les dents et je grogne, et je vous attaque sur vos qualités. Vous les avez pas paumées.

MHD, avec agressivité …

QUITTE OU DRIBBLE

DANS LES FESSES À LA VACHERESSE

Et encore, je suis polie parce que je suis tellement déçue que je dirais bien qu’on l’a encore eu dans le cul. Mince. Je viens de craquer. Même pas besoin de faire 7 heures de bus pour ça.

VACHERESSE, c’est le nom de la halle où ça nous a encore fait si mal les pratiques adverses.

Hé oui, en panne à ROANNE, où on affiche une 10ème défaite consécutive hors maison. C’est con. Il faut dire que la Chorale y a mis tout son « choeur ».

Si, de notre côté, y’a plus personne qui y croit, si tout le monde a rendu les armes, je vous l’affirme, je vous le garantis, je vous l’assure, y’aura des larmes. Et au lieu de se défoncer pour gagner, nos joueurs vont s’enfoncer en geignant.

Alors, je vous en conjure, je vous implore de leur renouveler votre confiance. Vous croyez que ça les fait marrer de paumer ? Non. Alors, quoi qu’il en soit, offrons-leur les moyens de pas déprimer.

Régénérer, récupérer, réinitialiser, rétablir, réformer, répéter, rassurer, encourager et respecter pour repartir, réagir, en finir avec, voir enfin venir, avoir droit à un avenir plutôt que dépérir.

Faut pas les laisser dans cet état. 

MHD, dans tous ses états

QUITTE OU DRIBBLE

Daniel GREMONT LE CLOWN Aix 13 avril 2012 1L’ALM EVREUX BASKET CIRCUS …

Musique.

Mesdames, Messieurs, bienvenue à l’ALM EVREUX BASKET CIRCUS avec son célèbre clown TEAGugusse et son gros nez rouge et des fois ses collants blancs … Hi Han …

Mesdames, Messieurs, venez nombreux nous retrouver sous le chapiteau Jean FOURRÉ le 6 Mars prochain pour la réception de NANTES.

Et pour ceux qui auront la chance d’accéder au carré VIP, ne manquez pas, lors de la remise du maillot au parrain du match, la blagounette très prisée de notre charismatique Président, André ROSTOL.

Hé oui, chers lecteurs, je pourrais railler sans difficulté puisqu’à l’extérieur, notre équipe a encore déraillé. Contre LILLE cette fois.

D’ailleurs, je crois bien que je viens de m’en donner à coeur joie dans notre malheur.

Et puis quoi ? Qu’est ce t’as toi ? C’est pas moi qu’ai commencé, c’est Rémy, qui, hors de lui, a proprement traité Eugène de clown dans les journaux.

Alors oui, l’occase est trop belle. J’avoue bien volontiers que ça me fait marrer de pouvoir un peu déconner. Ahhhh, la liberté d’expression, quel panard. Il est vrai que j’avais pas pu me défouler aussi franchement depuis longtemps. Fait du bien. Et puis, et puis, et puis, et puis un peu de recul permet de relativiser. C’est jamais que du sport même si c’est plus sympa quand on est le plus fort.

Disons-le maintenant, la Normandie est une des patries du ruminant, je parle là de bovins bien entendu, mais bon … justement, faut prendre le contre-pied et cesser de ressasser.

Ne croyez pas, tout cela m’émeut franchement surtout quand on sait comment ils peuvent jouer vachement bien quand ils le veulent vachement bien, et tous ensemble, il me semble …

Si les réactiver était un excellent début, il faut maintenant les reprogrammer pour arriver au but : la gagne ailleurs dans l’espace que sous le chapiteau.

Oui mais comment qu’on fait ? On fait avec ceux qu’en veulent et exclusivement avec ceux-là. Tant pis pour les pas sérieux. Serviront juste de temps en temps. S’agit d’être unis pour le meilleur. Et puis, faut se dire qu’on n’est pas bon à rien mais prêt à tout pour l’emporter parce qu’on sait jouer et qu’on n’a jamais pensé échouer. C’est dans la tête de tout le monde ???? Et là, on répond : OUI CHEF !!!!

Voilà. Ce vendredi, on va faire notre cirque à ROANNE, sur la piste aux étoiles. Précision : les étoiles, c’est nous.

Et donc, ils y arriveront sans se mélanger les paturons.

Musique. 

Je suis MHD

QUITTE OU DRIBBLE

LE Rocher en chocolat …

On n’en a fait qu’une bouchée du Rocher. Hummm … Quel délice.

Dès qu’il a déboulé, il s’est fait croquer sans arriver à esquiver.

On l’a bousculé le Rocher et il a fondu entre les mâchoires acérées de notre équipe retrouvée.

Miam Miam. Que c’est bon. J’ai toujours adoré Le Rocher. C’est dire comme j’ai savouré.

Leurs altesses sérénissimes du Haut de Tableau ont été tellement douchées qu’elles se sont barrées sans se laver. C’est pas beau.

Trop effritée, la Roca Team m’a empêchée de dégainer mon matos pour parler, parler dans l’dictaphone …

En résumé, pas de trace de quiconque pourrait se prêter à « L’interview d’en face ».

Décidément, c’est pas une année banale. Mais si nos joueurs réactivés continuent sur leurs « lancers », cette année-là pourrait bien rester finalement dans les annales.

S’agit maintenant de surfer sur les formidables dynamique et technique mises en place. Faire passer une confiance maximale en gardant une pression efficace mais tout en nuances. S’agit donc d’exporter un tout jeune savoir- faire.   

Mais qui a dit déjà que les voyages formaient la jeunesse ? MONTAIGNE. Alors, qui osera le contredire ? LILLE ? Mais quelle idée !!! Je n’ose même pas l’envisager. VOUS M’ENTENDEZ ?

MHD, obstinée …

QUITTE OU DRIBBLE

ALM-Angers (12)Dis MHD, pourquoi tous les trous sont noirs ?

Parce que.

Mais si, en astrophysique, ce problème relève de la gravité, avec MHD, l’histoire des trous noirs sera autrement contée …

Et justement, la gravité, pour quoi faire ?

En ce moment, faut les distraire nos joueurs. Pourquoi ?

Parce que.

Vous les avez tous vus. Dans les talons, ils ont le coeur.

Mais pourquoi ?

Parce qu’à force d’être « pressionnés », ils se sont définitivement fermés.

Heureusement que je fais ça depuis quelques années maintenant de les interviewer car honnêtement, ils sont pas comme d’habitude dans leurs attitudes. Et si j’avais pas connu les comportements d’autres basketteurs, j’y laisserais mon ardeur.

Mais là, ils font peur à voir. Hermétiques, ils sont. Voilà le hic.

Faut d’urgence les dépressuriser pour les sortir du trou noir dans lequel ils ruminent leur désespoir.

Alors, comment qu’on fait ? Ça dépend de ce qui les détend. Ciné, resto, massage … Tiens, on pourrait même demander à Dodo La Saumure et à DSK l’adresse de p’tits lots à gros lolos pour leur changer les idées.

Faut mettre le paquet si on veut les réactiver.

Ma recette miracle serait donc d’arrêter toute la machine pour récupérer des humains qui, loin de la pression, retrouveraient leurs émotions. 

MHD, en apnée

QUITTE OU DRIBBLE

Le mystère de l’antichambre en jaune …

ALM-Lille (26)C’est une série noire à laquelle on assiste. Dès qui sortent de la maison, faut mettre le drapeau en berne.

Alors quoi, y savent pas s’exprimer quand y sont pas « Fourré » dans leur terrier. Pour sûr, quand y sont de sortie, y s’en sortent pas et y rentrent penauds et ça nous peine et ça les freine dans leur ascension.

C’est récurrent, c’est accablant. Poil aux dents.

Et justement, c’est quand qu’on voit leurs crocs ? Faut qu’ça saigne. Une victoire, ça s’arrache, et pour ça, faut qu’ça cravache.

Pour l’emporter, devant rien faut reculer. S’agit plus d’être humain, faut être surhumain.

Mais j’y pense, suis-je donc la seule et l’unique à me demander comment sortir l’antichambre en jaune de cette impasse dès qu’elle se trouve loin de ses traces ?

Apparemment, ceux qui se sont penchés sur ce cas, sont tombés de haut avec fracas. Voilà le terrible constat : personne sait précisément. C’est dément. On est vraiment dans l’embarras.

Et Rouletabille qui n’est plus là ni Freud non plus d’ailleurs. Quel malheur.

Pour ceux qui auraient du mal à suivre, je les encourage à se référer notamment à cet excellent ouvrage de Gaston LEROUX « Le mystère de la chambre jaune » qui, pour l’occase, m’a inspirée.

Heureusement, il reste d’autres détectives et d’autres psys pour les aider à résoudre ce mystère bien encombrant dans le classement. 

Y’a pas de mystères qui ne soient élucidés. Vaudrait mieux faire vite avant qu’ils se fassent trucidés. C’est si vite arrivé.

MHD, très choquée.