Derniers articles :
Journée N° 8
Aix Maurienne85 / 88Hyères-Toulon
Antibes86 / 96Denain
Provence79 / 62 Angers
Le Portel94 / 77 EVREUX
Poitiers67 / 69Orchies
Souffelweyersheim90 / 83 St Quentin
Charleville-Mézières57 / 90Monaco
Lille97 / 64 Boulazac
Roanne89 / 78 Nantes
Journée N° 9
Aix Maurienne- / - Boulazac
Denain- / - Le Portel
EVREUX- / - Charleville-Mézières
Hyères-Toulon- / - Antibes
Lille- / - Angers
Nantes- / - Provence
Monaco- / - Poitiers
Orchies- / - Souffelweyersheim
St Quentin- / - Roanne
Classement Championnat
ptsMJVDdomextPoCo
1Monaco1587143616545
2Hyères-Toulon1587143635578
3Roanne1587143623568
4Orchies1486233568502
5Le Portel1385332657595
6Denain1385323589537
7Antibes1385332615594
8Poitiers1284422618577
9EVREUX1284431566563
10Boulazac1284422598638
11Lille1183521564603
12St Quentin1183521645694
13Nantes1183521582644
14Provence1082620597624
15Angers1082611555589
16Aix Maurienne1082611637682
17Souffelweyersheim1082620546592
18Charleville-Mézières981701557643
Sondage

Pensez-vous que l'ALM Evreux Basket gagnera ses 2 prochains matches à Jean Fourré ?

Résultats

Loading ... Loading ...
Météo
Evreux
28 novembre 2014, 10 h 28 min
Ensoleillé
Ensoleillé
9°C
Vents : 4 m/s E
Prévisions 28 novembre 2014
jour
Nuages par intermittence
Nuages par intermittence
15°C
Vents : 5 m/s ESE
nuit
 
Prévisions 29 novembre 2014
jour
Partiellement ensoleillé
Partiellement ensoleillé
11°C
Vents : 2 m/s ENE
nuit
 
 

EN TETE DE RAQUETTE AVEC KARIM DAHAK

Interview de Karim DAHAK après le match contre NANTES du vendredi 23 Décembre 2011

MHD : Salut. Ça fait plaisir de te retrouver en interview. Bon dis donc, tu t’es bien éclaté ! 

Karim : J’ai essayé de me faire plaisir un peu, et surtout, d’être concentré sur les choses essentielles dont l’équipe et le coach ont besoin pour que je puisse jouer.

MHD : C’est-à-dire ?

Karim : C’est-à-dire de l’intensité en défense, du sérieux en attaque sans perdre de ballons tout en restant agressif et en faisant jouer l’équipe sans qu’il y ait de changement de rythme par rapport à celui d’Austen sur le terrain, essayer d’apporter mes qualités pour que l’équipe continue d’imposer son jeu en attaque.

MHD : Tu cours plus vite que l’année dernière ?!

Karim : Ça, je n’en sais rien. À toi de me dire.

MHD : j’avais l’impression que tu courais plus vite et que tu te replaçais plus vite. Plus rapide aussi en « marche arrière … »

Karim : Parce que ça fait longtemps que tu m’as vu jouer. Du coup, tu avais oublié comment j’étais rapide !

MHD : Hahaha ! Ça t’a fait plaisir de jouer ? 10 d’éval., c’est pas rien quand même !

Karim : Ouais. Après, les stats, ça reste les stats …

MHD : Oui, je sais. Mais si tout le monde me dit que ça sert à rien, alors à quoi ça sert ?

Karim : On peut faire un très bon match et finir à 2 / 3 ou 4  d’éval. Et puis, on peut faire de très bons matchs et finir à 10 d’éval. Ça reste aléatoire par moments. Mais c’est vrai que ça fait plaisir, surtout dans ma position. Je joue quand même très peu depuis le début de saison et faire un match comme ça, pas loin de la trêve, ça fait du bien au moral.

MHD : Et qu’est-ce qui fait, à ton avis, que tu ne jouais pas ? Tu n’étais pas assez fort psychologiquement ? Tu n’étais pas assez fort physiquement ? Tu avais un manque de confiance ?

Karim : Ça va faire la troisième année que je suis au club et c’est vrai que je n’ai jamais vraiment montré et sécurisé mon poste de meneur de jeu. J’étais vachement irrégulier dans ce que je faisais. Je n’apportais pas vraiment confiance au coach. Et étant donné notamment que l’équipe ne fait pas le même début de saison que l’année dernière  – l’année dernière où, dès le début de saison, on était au taquet – j’ai joué moins ou pas du tout par moments. Après, j’ai essayé de m’accrocher, de travailler dur à l’entraînement. Si j’ai joué ce soir, c’est que j’ai montré au coach, lors des entraînements, que j’étais prêt à ce qu’il me refasse confiance. J’espère que ce soir, il a été satisfait de ce que j’ai fait.

MHD : Oui. Il a dit qu’il était satisfait, que les consignes avaient bien été respectées. Alors, maintenant que tu as progressé, que tu te sens plus en confiance, que tu fais moins de fautes « vite » quand tu rentres sur le terrain – fautes liées, à mon avis, à une agressivité mal maîtrisée – qu’est-ce qui te reste à faire ?

Karim : Hum ! Simplement, à continuer à travailler comme je le fais, continuer à jouer comme ce soir, et je pense que je devrais apporter entre guillemets « un minimum » à tous les matches. Je pense que j’ai les qualités pour le faire, en attaque comme en défense. Après, je pense qu’il y a beaucoup de mon basket qui est dans ma tête. C’est juste qu’il faut continuer à travailler sans se prendre la tête et à rester fort dans ma tête pour essayer d’apporter ce que j’ai fait ce soir.

MHD : Ce soir, vous avez fait un super match. On s’est régalé.

Karim : C’était un match important. On était sur 3 défaites consécutives (SAINT-VALLIER, BOULAZAC, LIMOGES). NANTES n’est pas loin dans le classement. Ce sont des matchs toujours un peu délicats avant la trêve. Le coach nous avait bien mis les points sur les « i » en précisant bien qu’il fallait être concentré et très sérieux dans le match. C’est ce qu’on a fait dès le début du match. On a fait une très grosse première mi-temps. Après, on était un peu moins bien. Mais, dans l’ensemble, ça reste quand même un très bon résultat. Maintenant, il nous reste un gros match à BOURG-EN-BRESSE (mardi 27 décembre) et ce n’est pas facile d’aller gagner là-bas. Même s’ils ont des blessés, ils ont récupéré des joueurs (cf Le journal de Pro B : « BOURG-EN-BRESSE – L’infirmerie se remplit »). C’est le dernier match avant la trêve, il faut vraiment rester très concentré.

MHD : Ah oui, je me souviens de NANTERRE l’année dernière. Ça avait été le début de la fin.

Karim : Oui c’est vrai. Et puis, après la trêve, on avait mal recommencé contre AIX-MAURIENNE à domicile.

MHD : Mais bon, vous n’êtes pas partis pour recommencer. Sauf que toi, t’es parti pour recommencer !!!

Karim : J’espère bien.

MHD : On espère aussi. À bientôt. Bonnes  Fêtes.

Karim : Merci. Toi aussi.

MHD : Merci.

MHD