Derniers articles :
Journée N° 33
Antibes69 / 67 Provence
Charleville-Mézières82 / 69 Aix Maurienne
EVREUX91 / 49 Souffelweyersheim
Hyères-Toulon82 / 78 Poitiers
Le Portel84 / 83 Denain
Nantes80 / 76 Boulazac
Roanne60 / 69Lille
Angers62 / 71Orchies
St Quentin83 / 95Monaco
Journée N° 34
Aix Maurienne91 / 76 Angers
Boulazac82 / 75 Antibes
Denain78 / 56 EVREUX
Provence91 / 78 St Quentin
Lille52 / 47 Hyères-Toulon
Monaco85 / 70 Charleville-Mézières
Orchies67 / 64 Nantes
Poitiers79 / 75 Roanne
Souffelweyersheim69 / 71Le Portel
Classement Championnat
ptsMJVDdomextPoCo
1Monaco6134277151226372401
2Hyères-Toulon5934259151026272449
3Boulazac5534211314725612502
4Antibes5434201411925532366
5Denain5434201413725762413
6Nantes5434201413725632586
7Orchies5334191514523822364
8Roanne5334191511825362559
9Le Portel5234181613527362565
10EVREUX5234181614424902434
11Lille513417179824452483
12Provence483414208625362558
13Poitiers4834142010426042640
14Aix Maurienne4734132110325142647
15St Quentin4734132110326652824
16Charleville-Mézières463412227526052681
17Souffelweyersheim463412227523032492
18Angers38344303123142683
Sondage

Quel est le meilleur joueur de l'année ?

Résultats

Loading ... Loading ...
Météo
Evreux
30 juin 2015, 18 h 46 min
Ensoleillé
Ensoleillé
33°C
Vents : 4 m/s ESE
Prévisions 30 juin 2015
jour
Ensoleillé
Ensoleillé
32°C
Vents : 3 m/s ESE
nuit
 
Prévisions 1 juillet 2015
jour
Partiellement ensoleillé
Partiellement ensoleillé
36°C
Vents : 3 m/s SSE
nuit
 
 

EN TETE DE RAQUETTE AVEC REMY VALIN

The coach interview

Interview réalisée après le match EVREUX/BORDEAUX du samedi 21 Janvier 2012

MHD : Elle fait du bien par où elle passe celle-là !

Rémy : Oui. La phrase est bonne.  

MHD : Oui hihihi. Ce sont mes petites phrases habituelles. On fait ce qu’on peut hein ?!  

Rémy : Exactement. Tu as bien résumé l’importance de cette victoire.

MHD : D’autant plus qu’à l’aller, vous aviez subi une lourde défaite (76-56).

Rémy : Là, on n’est pas dans une situation où on pensait au match aller. On est juste en train d’essayer de sortir la tête de l’eau. Donc, peu importe l’adversaire, peu importe le classement, peu importe toutes ces choses-là. Il fallait gagner. Ça a été fait et c’est une très bonne opération car, au bout du compte, on s’aperçoit qu’on n’est qu’à 2 matches des Playoffs et on s’évite de trop gamberger par rapport à ce qui se passe derrière. Là, on a repris 4 victoires d’avance plus le goal average sur QUIMPER, donc, ça fait 5. Il reste 16 journées. Donc … Bon … C’est une victoire qui permet de revoir les choses un petit peu plus sereinement.

MHD : Oui. C’est une très très bonne affaire.   

Rémy : De toutes façons, c’est obligatoire de gagner à la maison dans ce championnat. Dans ce contexte, et vu ce que l’on vit ces derniers temps, on peut qualifier ça de bonne affaire.

MHD : Affaire inespérée ?  

Rémy : Non. Pas inespérée parce qu’on travaillait bien, parce qu’il y avait de bonnes séquences, contre FOS-SUR-MER, il y avait de bonnes séquences, on était dans le match, contre GRAVELINES, on a fait de bonnes choses. Il fallait juste arriver à avoir un esprit de solidarité – comme on pouvait l’avoir – et sur 40 minutes. Et puis surtout, avoir un joueur comme Guillaume PONS qui nous propose autre chose que ce que fait Rod à l’aile. Donc, je pense que ça, ça nous a permis de bien varier notre jeu au niveau offensif car il apporte beaucoup de choses. Et puis, en gros, il nous apporte de l’expérience. Ça fait un joueur de plus d’expérience. Il sait jouer au basket et ça s’en ressent.

MHD : C’est un leader naturel, lui.

Rémy : C’est un joueur qui est connu pour ça.

MHD : Moi, je ne le connaissais pas … Mais rien qu’à le regarder évoluer, on comprend vite qu’il n’a pas besoin de forcer son talent. Ça vient tout seul. Il a une puissance et une aisance qui font que tout le monde se scotche à lui. Il est sympa en plus.

Rémy : Oui. C’est un bon mec. Il arrive de NANTERRE, avec les victoires de l’année dernière, ça nous a permis aussi de nous rassurer avec un joueur d’expérience comme ça qui allait arriver. Comme je le lisais il n’y a pas longtemps dans un article, les jeunes, c’est bien, c’est très bien, mais ça prend du temps pour gagner des matches. Quand tu as des joueurs d’expérience, c’est forcément plus facile.

MHD : Il s’est intégré très vite.

Rémy : C’est un joueur qui a la même culture basket que Philippe Da Silva et ces joueurs-là connaissent la chanson.

MHD : Il est parfaitement bien dosé.

Rémy : Il a fait un super match. Il ne faut pas non plus que tout le personne se repose parce que Guillaume PONS est arrivé et qu’il a marqué 15 points. C’est très bien. Il a fait une très bonne performance. Maintenant, l’ensemble du groupe doit jouer à son réel potentiel aussi parce qu’on a de très bons joueurs. On est capable de faire des bons matches, et ça, il faut qu’ils en prennent conscience. À partir du moment où ils mettent de l’énergie tous ensemble, chacun va réussir à faire de très bonnes performances aussi.

MHD : Avec un joueur comme Guillaume PONS, ils vont apprendre à être sûrs d’eux, à s’organiser et à ne pas s’affoler ; parce que, quelquefois, ils s’affolent un peu en match.

Rémy : C’est le manque d’expérience, le manque de choses comme ça, et peut-être aussi un petit manque de caractère et de gestion de soi-même dans les moments clés. Des joueurs d’expérience comme Guillaume COSTENTIN ou Guillaume PONS savent comment on gagne, comment on perd des matches. Ce sont des joueurs comme ça qui font la différence sur le terrain.

MHD : Mais, j’ai quand même trouvé que les jeunes se débrouillaient bien et avaient vraiment envie de prouver qu’ils étaient à la hauteur.

Rémy : C’est ce que je te dis : les autres peuvent faire des choses aussi. Gary a montré une belle intensité hier. C’est le même débat, et c’est ce que j’avais dit dans une interview de Catch and Shoot, c’est-à-dire qu’il faut être stable dans ses performances. Et Garry doit être stable dans ses performances, dans son investissement et dans l’énergie. Et là, il s’est très bien cadré au niveau du jeu offensif, très bien cadré au niveau du jeu défensif et il a fait ce qu’il sait faire sur un terrain. Il n’a pas forcé les choses et donc il a été efficace et très bien et il a été récompensé par du temps de jeu et surtout, d’une manière importante, en jouant le quatrième quart temps ; ce qui n’est pas anecdotique. Mory avait été très bon aussi. Je préfère avoir l’embarras du choix.    

MHD : C’est pas mal d’avoir l’embarras du choix.

Rémy : Oui … Maintenant c’est sur un match…

MHD : Bah … Il faut continuer !

Rémy : Maintenant, on prend match par match, entraînement par entraînement. Ce serait bien qu’on arrive à avoir cette base d’énergie à chaque match, pour après, pouvoir progresser au basket. Tant qu’on n’a pas cette base d’énergie, et cette base conquérante de vouloir aller chercher un match, et cette volonté de jouer les uns pour les autres et de défendre à 5 avec la même énergie à 5 sur le terrain, tu ne peux pas avancer. Et c’est ce qui se passe depuis quelques temps. Là, j’espère qu’on va pouvoir commencer à progresser dans notre jeu.  

MHD : On l’espère tous ! Bon courage. Merci.

Rémy : Merci.

MHD