Sondage

Que pensez-vous de la nouvelle équipe de l'ALM Evreux Basket ?

Résultats

Loading ... Loading ...
Météo
Evreux
3 septembre 2014, 8 h 59 min
Brouillard
Brouillard
13°C
Vents : 3 m/s NE
Prévisions 3 septembre 2014
jour
Ensoleillé
Ensoleillé
23°C
Vents : 3 m/s ENE
nuit
 
Prévisions 4 septembre 2014
jour
Nuages par intermittence
Nuages par intermittence
23°C
Vents : 2 m/s NE
nuit
 
 

L’ALM EVREUX BASKET SE RELANCE FACE A LILLE

 (Photo Stéphane Vuillemin – Retour réussi pour Drake REED avec 15 points à 50 %, 4 fautes provoquées, 4 rebonds, 2 interceptions, 2 passes décisives et 17 d’évaluation en 26 minutes)

En l’emportant vendredi soir face au Lille MBC de Fabien ROMEYER, l’ALM Evreux Basket a concrétisé une seconde performance contre une équipe classée dans le Top 8 (après Bordeaux) et ainsi prouvé que les changements intervenus ces dernières semaines dans la composition de l’équipe s’avéraient bénéfiques.

Pourtant, à l’entre deux, la pression était bien sur les épaules des protégés du Président ROSTOL face à une équipe Lilloise en confiance après huit succés consécutifs, agressive à souhait tout au long du match et très adroite pendant trente minutes. La première bonne surprise de la soirée fut la présence d’un nombreux public dans les travées de Jean Fourré (environ 2800 spectateurs) malgré un classement général très moyen mais avec le double attrait que constituait la présence de Guillaume PONS et le premier match à la maison de Drake REED, de retour sur les bords de l’Iton.

Il y avait bien longtemps que nous avions vu un duo arbitral franco-français officier même si le fait que Jean-Michel TARTARE siffle l’ALM Evreux Basket deux fois de suite reste une curiosité et que le niveau de l’arbitrage en Pro B laisse toujours à désirer. C’est sans doute ce qui a fait sortir de leurs gonds successivement le coach Fabien ROMEYER puis le meneur Aurélien RIGAUX et provoqué une fin de match un tantinet houleuse.

Rémy VALIN avait lancé un cinq de départ avec ses nouvelles recrues, Guillaume PONS et Drake REED, plus Austen ROWLAND, Jeremiah WOOD et Steeve HO YOU FAT. Il n’effectuera aucun changement au cours du premier quart temps, très prolifique pour les deux équipes (28-20), chaque équipe faisant preuve d’une belle adresse (59 % pour Evreux, 62 % pour Lille). Côté ébroïcien, Jeremiah WOOD maîtrisait le rebond (6), Guillaume PONS distribuait quatre caviars et l’ALM Evreux Basket brillait dans des secteurs de jeu délicats depuis le début de la saison (4 sur 6 à trois points et 4 sur 5 aux lancers francs). Côté lillois, Curtis MARSHALL quittait les siens après deux fautes en deux minutes et le trio GILLET, TENSORER, SAURET construisait le jeu tandis que l’excellent Steffon BRADFORD faisait déjà des siennes (7 points à 75 %).

 (Photo Stéphane Vuillemin – Jeremiah WOOD à nouveau MVP avec 8 points, 12 rebonds, 2 fautes provoquées, 1 interception, 5 passes décisives et 19 d’évaluation en 34 minutes)

La grosse colère de Fabien ROMEYER allait réveiller l’armada lilloise et surtout le duo SMITH / CAMARA, très en réussite dans le second quart temps (12 points à 83 %). Les nordistes reprenaient également la main au rebond avec le duo TACCOEN / BRADFORD (6 rebonds). L’adresse était toujours lilloise (52 % dont 50 % à trois points) tandis que les ébroïciens étaient à la peine (33 % dont 25 % à trois points), à l’exception de Mory CORREA qui effectuait une bonne rentrée (7 points à 60 %, 2 rebonds et 1 passe décisive en 7 minutes). Au fil des minutes, le LMBC refaisait son retard (43-43) et rentrait au vestiaire après un bon second quart temps (15-23 aux points et 17-22 à l’évaluation).

Au cours du troisième quart temps, les deux équipes allaient tenter de se neutraliser. Drake REED faisait parler la poudre (6 points à 75 %, 4 rebonds, 1 passe décisive et 10 d’évaluation) mais son compatriote Steffon BRADFORD tenait la baraque (12 points à 63 %, 2 fautes provoiquées et 9 d’évaluation). Tandis que Guillaume PONS et Austen ROWLAND réussissaient deux missiles à trois points, les lillois faisaient chou blanc dans le même exercice (0 sur 5). Accrocheurs à la limite de la régularité, les protégés de Fabien ROMEYER provoquaient de nombreuses pertes de balles côté ébroïcien (6) et raflaient la mise (16-20 aux points) malgré une parfaite égalité à l’évaluation (21-21).

Privé de temps de jeu en raison de trois fautes rapidement sifflées (en 5 minutes), Curtis MARSHALL allait provoquer la défense ébroïcienne (3 fautes provoquées) et débloquait enfin son compteur (5 points). Enfin poussés par leurs supporters, les coéquipiers de Guillaume COSTENTIN ne lâchaient rien et faisaient preuve de beaucoup d’agressivité défensive, laissant les lillois à 21 % d’adresse, dont 11 % à trois points et 5 ballons perdus. Les six ébroïciens qui se partagent le temps de jeu dans ce dernier quart temps (ROWLAND, COSTENTIN, PONS, REED, WOOD et CORREA) vont tous participer à la marque avec une belle réussite (58 % dont 40 % à trois points). Les protégés de Rémy VALIN vont se détacher dans le money time (67-67 à la 35ème) et finiront par l’emporter malgré la traditionnelle bataille des lancers francs au cours de la dernière minute de jeu (23-15 aux points et 28-12 à l’évaluation).

L’ALM Evreux Basket pointe désormais à un petit point du Top 8 même si le classement à l’anglaise nous révèle que six équipes visent cette fameuse huitième place. Non seulement les ébroïciens devront assurer à Jean Fourré mais il leur faudra nécessairement aller chercher des points à l’extérieur. Cela passe par une belle série qui pourrait bien avoir commencé au début de ce mois de février… rendez-vous dès vendredi prochain pour le second acte face à Antibes.

JYC

LE CLASSEMENT A L’ANGLAISE :

Ce classement permet de situer les équipes les unes par rapport aux autres, quel que soit le nombre de matchs disputés à domicile ou à l’extérieur. Ce classement fonctionne de la manière suivante : Victoire à domicile ou Défaite à l’extérieur : 0 point – Victoire à l’extérieur : + 1 point – Défaite à domicile : – 1 point

1er – LIMOGES : + 7 Points

2ème – BOULAZAC : + 6 Points

3ème – CHÂLONS-REIMS – FOS-SUR-MER : + 4 Points

5ème – AIX/MAURIENNE : + 2 Points

6ème – BORDEAUX – LILLE : + 1 Point

8ème – BOURG-EN-BRESSE – SAINT-VALLIER : 0 Point

10ème – BOULOGNE-SUR-MER – EVREUX – LE PORTEL – NANTES : –  1 Point

14ème – DENAIN : –  2 Points

15ème – ANTIBES – ROUEN : –  3 Points

17ème – QUIMPER : –  6 Points

18ème – VICHY : –  7 Points