Derniers articles :
Journée N° 22
Angers81 / 70 St Quentin
Denain64 / 73Lille
Hyères-Toulon70 / 79Monaco
Le Portel97 / 66 Poitiers
Nantes71 / 67 Antibes
Roanne81 / 69 EVREUX
Souffelweyersheim72 / 51 Orchies
Boulazac74 / 63 Aix Maurienne
Charleville-Mézières54 / 62Provence
Journée N° 23
Aix Maurienne- / - Le Portel
Antibes- / - Roanne
Boulazac- / - Angers
EVREUX- / - Nantes
Provence- / - Lille
Hyères-Toulon- / - St Quentin
Monaco- / - Souffelweyersheim
Orchies- / - Charleville-Mézières
Poitiers- / - Denain
Classement Championnat
ptsMJVDdomextPoCo
1Hyères-Toulon392217510717351588
2Monaco382216610617081584
3Boulazac37221579617041618
4Antibes36221487716491550
5Roanne36221488616251635
6Denain35221399416881572
7Le Portel342212108417851644
8Orchies342212109315221485
9Nantes342212108416211677
10EVREUX322210129115721561
11Provence322210126416651687
12St Quentin322210127316971809
13Poitiers31229136316681714
14Lille31229135416391691
15Charleville-Mézières30228143516661732
16Souffelweyersheim29227155215061598
17Aix Maurienne29227154316191748
18Angers25223192115301706

Sondage

L'ALM Evreux peut-elle encore se qualifier pour les Playoffs ?

Résultats

Loading ... Loading ...

Météo

Evreux
4 mars 2015, 13 h 42 min
Partiellement ensoleillé
Partiellement ensoleillé
6°C
Vents : 3 m/s ONO
Prévisions 4 mars 2015
jour
Partiellement ensoleillé avec des averses
Partiellement ensoleillé avec des averses
8°C
Vents : 4 m/s NO
nuit
 
Prévisions 5 mars 2015
jour
Nuages par intermittence
Nuages par intermittence
9°C
Vents : 2 m/s NO
nuit
 
 

LA CHRONIQUE DE L’INNOCENT SUR LE BANC

Après le match contre SAINT-QUENTIN du vendredi 6 Février 2015, l’innocent sur le banc est Babacar NIANG

ALM-Denain (9)Avant que Babacar vous présente son analyse du match, je l’ai questionné sur sa blessure.  

Sa blessure : Babacar s’est déplacé un tendon du poignet à l’entraînement il y a 2 semaines environ. Il traînait cette blessure en pensant que ça allait passer. Malheureusement non. C’est un spécialiste à PARIS qui lui a conseillé l’opération. Opération qui a lieu l’après-midi même du match. Une ambulatoire qui lui a permis d’assister au match même si ça le lançait un peu … C’est une blessure courante chez les joueurs de tennis et qui est liée au mouvement du poignet avec la raquette. Chez les basketteurs, c’est plus rare mais ça peut arriver, comme pour lui, sur un choc. Babacar est arrêté pour 4 semaines environ. D’abord, il s’agit d’immobiliser totalement le poignet puis viendra ensuite la rééducation. Pas de panique. Il pourra bouger la main normalement après. 

Son analyse du match :

On n’a pas été assez agressif et on n’a pas montré assez d’envie. On avait l’impression que SAINT-QUENTIN avait plus envie que nous. Et dans les matches à domicile, devant le public, devant les fans, on ne peut pas se permettre de jouer comme ça. On se doit tous d’être à 100%, surtout quand on a des joueurs blessés. Et puis, c’est par séquences qu’on a du collectif alors qu’on devrait rester concentré. Il ne faut pas baisser la tête et essayer d’avancer ensemble. Il faut rectifier le tir mais il ne faut pas abandonner. La saison est encore longue.

Remerciement à Babacar et un prompt rétablissement.

MHD

L’INTERVIEW D’EN FACE

Zaïnoul BAH après le match contre SAINT-QUENTIN du vendredi 6 Février 2015

MHD : Franchement, vous méritez de gagner ce match.

Zaïnoul : Franchement, on avait vraiment bien préparé ce match. On savait que c’était un match primordial pour les Playoffs. EVREUX, c’est une équipe classée juste avant nous. On venait avec l’intention de jouer ici comme si c’était une finale parce que la saison est bien entamée maintenant et on n’aura plus beaucoup de chances. On savait qu’il fallait être dur. C’était une équipe qui n’avait pas perdu à domicile et qui avait beaucoup d’énergie et qui jouait avec beaucoup de vivacité à domicile. Donc, il fallait être prêt dès le début et c’est ce qu’on a fait. Ce qui n’est pas notre habitude. On a du mal à démarrer les matches mais là, c’est un match référence.

MHD : Et c’est toi qui ouvres le score avec un 3 points dans la première minute du match. En tout, dans le premier quart, vous mettez 4 tirs à 3 points, c’est dur pour le moral en face. En plus, vous défendez bien.

Zaïnoul : Après, ils sont revenus mais, et c’est ce qu’il faut retenir de ce match-là, on n’a pas paniqué, on est resté serein et on a continué à développer notre jeu jusqu’à la fin pour l’emporter. Vraiment un match référence pour nous, surtout à l’extérieur contre une équipe comme ça avec laquelle on est au coude à coude au classement. 

MHD : Mais quand même, EVREUX n’a pas joué si bien que ça ce soir … On n’a pas vu grand-chose, on a vu presque rien  …

Zaïnoul : C’est une très bonne équipe qui joue avec beaucoup d’envie et de dureté quand même. Mais je pense qu’ils sont tombés sur plus fort aujourd’hui. C’est le meilleur qui l’a emporté sur cette rencontre-là. De là à dire qu’il n’y avait rien … Revenir comme ça dans le match, ça prouve quand même la valeur de cette équipe. D’ailleurs, je pense qu’ils vont batailler pour les Playoffs et ça va être une équipe avec laquelle il va falloir compter en fin de saison.

MHD : Mais ce soir, ils ne jouaient pas tellement collectif et ils étaient moins durs en défense que d’habitude. 

Zaïnoul : Après, ils leur manquent deux joueurs qui leur feraient du bien notamment Babacar NIANG – très dissuasif en terme défensif, et Pierre-Etienne DROUAULT qui serait à l’aise sur la création. Donc, ça les a un peu déséquilibrés. Maintenant, comme je le dis, on a vraiment bien exploité leurs faiblesses. Et ça s’est vu sur le match.

MHD : Moi, j’ai trouvé que vous aviez bien joué et vous n’avez rien perdu en intensité jusqu’à la fin.    

Zaïnoul : Franchement, c’est ce que j’ai pensé aussi et le coach nous a d’ailleurs félicités pour ça. C’est quelque chose qu’on n’avait pas encore fait cette saison. En plus, on a un effectif riche. Tout le monde parle du potentiel de cette équipe … qui a encore une marge de progression intéressante. Il va falloir travailler là-dessus mais c’est de bonne augure pour la suite.

MHD : Alors, c’est quoi votre marge de progression ?

Zaïnoul : Bah justement, c’est être plus précis sur les placements défensifs, et en attaque, on peut encore faire mieux quand on voit qu’on rate des choses faciles, que des fois, on joue sans vraiment cibler les options. C’est sur ce genre de détails qu’il va falloir progresser si on veut passer un cap et devenir une équipe du haut de tableau.

MHD : Ah bah, vous savez tout ce qu’il y a à faire !

Zaïnoul : Voilà ! Maintenant, il reste juste à faire !

MHD : En tout cas, c’est encourageant ce qui vous arrive ce soir.

Zaïnoul : Oui. C’est sûr. En gagnant comme ça, on engrange de la confiance. Là, on peut aborder sereinement les 2 prochains matches à domicile contre BOULAZAC et DENAIN.

MHD : Ah oui car tout le monde a contribué à cette victoire.

Zaïnoul : C’est ce qui fait la force de cette équipe, cette profondeur de banc. 

MHD : Et ainsi, vous avez gardé de la fraîcheur jusqu’au bout …

Zaïnoul : … Oui ! Tandis qu’EVREUX avait des rotations plus longues et ils ont fini moins frais et moins lucides. Et ça a joué à la fin sur ce match serré.

MHD : À la fin, ils s’enflamment un peu mais vous leur damez le pion assez rapidement.

Zaïnoul : Oui mais parce nous, on reste dans nos bases alors qu’eux, c’est plus sur des exploits qu’ils reviennent. 

MHD : Vous êtes dans un collectif plus rassurant pour rester cool. 

Zaïnoul : Voilà. Maintenant, on va envisager la suite match après match.

MHD : Celui-ci était beau. Bravo et merci pour cette interview.

Zaïnoul : Merci.

MHD

JOURNEE 19 : LE BAROMETRE

Retour sur notre bon vieux Baromètre après cinq journées ponctuées par quatre revers !

Voyons ce qui a changé ! Beaucoup de choses ! Pas moins de 12 critères sur 19 sont à la baisse, plus aucune première place et seulement 4 podiums ! Cela ressemble à une belle dégringolade !

Les ébroïciens sont moins agressifs (chute aux Fautes Provoquées, aux Interceptions et au Rebond Offensif), ils sont moins performants dans la lecture du jeu (chute aux Passes Décisives), ils ne sont toujours pas spectaculaires (parmi les derniers de la classe aux Contres et aux Dunks), et par conséquence ils chutent également à l’Evaluation Collective.

Dans ces conditions, doit-on se réjouir de la stabilisation du nombre de Balles Perdues ?

LES MENTIONS DE L’ALM EVREUX BASKET

TRES BIEN  :lol:

2ème au Rebond Défensif (27.16) - 1

2ème à la Réussite aux Lancers Francs (76.19 %) =

2ème aux Points Encaissés (70.0) =

3ème au Rebond Total (36.90) - 2

BIEN  ;-)

6ème au Moins de Fautes Commises (20.57) + 3

7ème aux Fautes Provoquées (21.05) - 4

7ème aux Passes Décisives (15.26) - 3

8ème au Point-Average Général (+22) - 2

8ème au Ratio Attaque / Défense (1.0165) - 1

8ème à la Réussite aux Tirs à 3 Points (32.99 %) - 3

10ème aux Interceptions (7.89) - 4

PASSABLE   :cry:

14ème à l’Evaluation Collective (78.68) - 6

MEDIOCRE  :evil:

15ème aux Points Marqués (71.16) - 1

15ème au Rebond Offensif (9.74) - 7

15ème à la Réussite Totale aux Tirs (42.62 %) – 1

16ème à la Réussite aux Tirs à 2 Points (48.17 %)=

16ème aux Contres (1.68) =

16ème au Moins de Balles Perdues (16.68) + 1

18ème aux Dunks (0.37) = 

QUITTE OU DRIBBLE

ALM-Angers (12)Dis MHD, pourquoi tous les trous sont noirs ?

Parce que.

Mais si, en astrophysique, ce problème relève de la gravité, avec MHD, l’histoire des trous noirs sera autrement contée …

Et justement, la gravité, pour quoi faire ?

En ce moment, faut les distraire nos joueurs. Pourquoi ?

Parce que.

Vous les avez tous vus. Dans les talons, ils ont le coeur.

Mais pourquoi ?

Parce qu’à force d’être « pressionnés », ils se sont définitivement fermés.

Heureusement que je fais ça depuis quelques années maintenant de les interviewer car honnêtement, ils sont pas comme d’habitude dans leurs attitudes. Et si j’avais pas connu les comportements d’autres basketteurs, j’y laisserais mon ardeur.

Mais là, ils font peur à voir. Hermétiques, ils sont. Voilà le hic.

Faut d’urgence les dépressuriser pour les sortir du trou noir dans lequel ils ruminent leur désespoir.

Alors, comment qu’on fait ? Ça dépend de ce qui les détend. Ciné, resto, massage … Tiens, on pourrait même demander à Dodo La Saumure et à DSK l’adresse de p’tits lots à gros lolos pour leur changer les idées.

Faut mettre le paquet si on veut les réactiver.

Ma recette miracle serait donc d’arrêter toute la machine pour récupérer des humains qui, loin de la pression, retrouveraient leurs émotions. 

MHD, en apnée

BOUGEZ VOUS !

ALM-Aix (1)Il fallait s’y attendre : à force de ne jamais se donner de joker (que constitue une victoire à l’extérieur) et de se mettre ainsi la pression d’une victoire à domicile, quasi obligatoire à chaque rendez-vous, cela devait encore arriver, une défaite à la maison. Déjà subie face à Boulazac en début de saison, mais après avoir mouillé le maillot au moins (match juste perdu dans le money-time, de 80-80 à 80-87). Déjà frôlée contre Orchies où Glenn Cosey avait offert miraculeusement la victoire (48-47) à ses partenaires à la sirène. Mais si au moins, face à la bande de trentenaires saint-quentinois, ç’avait été avec la manière ! Les protégés de Rémy Valin ont joué ce match devant leurs supporters comme ils vivent semble t’il (au vu des descriptions et des communiqués) leurs matches à l’extérieur, sans enthousiasme, sans joie de vivre, sans envie de jouer, en tout cas pas dans l’intensité et la constance (voulue par leur coach, justement, qui ne confectionne pas des équipes de dix joueurs interchangeables, pour rien !). Ce qui peut paraître surprenant, car il y a pire métier que celui de joueur de basket ! Dans le mot joueur, il y a le mot jeu, qui veut dire plaisir aussi.

Du talent, elle en a à revendre cette équipe, comme elle l’a démontré lors du dernier quart-temps, où, en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire, elle a fait passer le score de -12 (47-59 à la 31ème) à +5 (66-61 à la 35ème) sur un 19-2 qui aurait dû être gagnant, d’autant que cette envolée subite n’a pas été le fait d’un seul homme, mais de quatre (Glenn Cosey enfin, Lahaou Konate, dans la poursuite de son œuvre, Gene Teague, volontaire tout à coup et James Mathis). Comment se fait-il qu’ils n’aient pas eu la lucidité de se rendre compte qu’avec cinq fautes à zéro lors de ce dernier acte, ils tenaient leurs adversaires entre leurs mains ?! Dans ce dernier quart-temps, l’ALM Evreux a montré à la fois les qualités et les défauts de sa jeunesse.

Les amicalistes restent malgré tout à une seule victoire de la 8ème place, synonyme de play offs, détenue par Le Portel, mais la défaite de l’aller (77-94) ne sera pas facile à effacer. Ils sont donc 9èmes ex-æquo avec Nantes et leur adversaire du jour, Saint Quentin. En face desquels ils collectionnent trois défaites maintenant. Autant dire qu’ils ne sont bien que 11èmes au classement. Dans ce ventre mou du championnat qui n’est pas une habitude maison. L’absence sur blessure de Babacar Niang, laissant ses partenaires à huit, ne peut servir d’excuse : à huit pour se partager 200 minutes de jeu (25 minutes par joueur en moyenne) on peut gagner des matches. On se doit juste de donner plus, on se doit juste d’être heureux devant la perspective d’avoir un temps de jeu plus important.

Avec un bilan de 9 victoires et 10 défaites, l’ALM Evreux n’est pas du tout dans les standards d’une équipe de la première moitié du tableau. Rappelons que pour être sûrs d’accrocher le Top 8, il faut au moins terminer la saison avec un ratio de 19 victoires et 15 défaites. (A 18-16, c’est rare). Basketteurs de l’ALM, faites vos comptes : si vous ne souhaitez pas que cette saison soit ratée et s’arrête trop tôt, il vous faut à présent gagner 2 matches sur 3. Dix victoires et seulement cinq défaites à partir de maintenant, voilà votre challenge ! Difficile ? Oui. Mais nécessaire pour y figurer dignement. Ce qui serait un signe de montée en puissance que vos supporters attendent avec confiance depuis le début de la saison. Ne la trahissez pas, cette confiance. Commencez par gommer ces défauts que constituent vos départs à l’allumage (2-8 puis 6-19 et enfin 9-23 au début du match, de 36-41 à 36-47 au retour sur le parquet, puis 43-56) qui démontrent un manque de concentration. Continuez surtout en vous encourageant les uns les autres (l’on a rarement vu des joueurs si peu enthousiastes sur le banc à Évreux). Surtout haïssez la défaite à tout prix ! Avant même d’aimer la victoire. Vous avez semblé l’aimer, à 66-61, vendredi, mais pas la vouloir à tout prix. Enfin, cessez de compter sur un seul homme pour vous l’offrir (Glenn Cosey contre Aix-Maurienne, Lahaou Konate, qui a failli à lui seul l’offrir à tout un club contre Saint Quentin) mais apportez-y tous votre écot. Le match à venir, contre Monaco, est idéal dans ce contexte, pour vous relancer. D’abord parce que vous n’avez pas été loin à l’aller. Ensuite, parce qu’une victoire, même à l’arraché (mais pour cela, il faudra jouer 40 minutes, pas 5 seulement) sur le 2ème du championnat, ne pourrait que vous conforter dans l’idée que la saison est encore loin d’être terminée. Faites en sorte, pour vous et pour vos supporters, que les 14 matches qui suivront ne soient pas que des formalités à remplir, mais de beaux moments à passer ensemble.

JC

LE COMMENCEMENT DE LA FIN

ALM-Charleville_28-11-2014 (17)C’était hélas prévisible et ce qui devait arriver est arrivé vendredi soir face à Saint-Quentin.

Cela faisait des semaines que cela pendait au bout du nez des coéquipiers de Guillaume COSTENTIN. Incapables de remporter le moindre match à l’extérieur, ils s’exposaient à une déconvenue sur leur parquet de Jean Fourré. Face au SQBB, il n’y a pas eu de miracle et les ébroïciens n’ont fait illusion que pendant quelques minutes lors du quatrième quart temps.

Cette saison devient de plus en plus calamiteuse et les beaux objectifs de l’été dernier s’envolent en fumée les uns derrière les autres. De blessure en blessure, d’erreur de casting en erreur de casting, le manque d’envie rivalise avec le manque de constance, frôlant parfois la faute professionnelle. Les uns derrière les autres, les hommes de Rémy VALIN sont dans le collimateur et le coach ébroïcien s’arrache ce qui lui reste de cheveux face à ce groupe apathique. On est bien loin des vertus qui ont toujours fait la fierté du basket ébroïcien et au-delà des résultats, c’est bien cela qui chagrine le plus !

Toujours est-il que l’on va devoir se contenter du peu qui reste à se mettre sous la dent. Sortie prématurément de la Coupe de France par une équipe de Nationale 1 à la mi-septembre, virée de la Leaders Cup pendant la phase de poule par l’actuelle lanterne rouge de Pro B à la fin octobre, l’ALM Evreux Basket ne peut plus rien espérer en ce qui concerne le Top 4 de la Pro B. Pire, même si c’est toujours jouable mathématiquement, on peut légitimement s’interroger sur la capacité de cette équipe à pouvoir se qualifier in-extremis pour les Playoffs. En effet, outre le fait qu’il faudra tenir compte du vainqueur de la Leaders Cup qui prendra sa place dans les Playoffs, force est de constater que l’ALM Evreux Basket est désormais en situation de faiblesse face aux deux adversaires directs que sont Boulazac et Saint-Quentin. Quant au classement à l’anglaise, il est hélas très réaliste !

Finalement, on en vient presque à espérer que les deux prochaines victoires, synonymes de maintien, arrivent le plus vite possible pour nous donner un peu de baume au cœur. Mais il va falloir se coltiner l’épouvantail monégasque, hors norme sur le plan financier puisque six joueurs gagnent beaucoup plus que le joueur ébroïcien le mieux payé. L’amour propre ébroïcien sera t-il au rendez-vous face à la Roca Team ? Il faut l’espérer car une seconde défaite de suite à Jean Fourré ferait grand désordre et provoquerait surtout un irrémédiable décrochage au classement général. Quatre défaites en cinq matches… il est grand temps de stopper cette bien mauvaise série.

JYC

LE CLASSEMENT A L’ANGLAISE

Ce classement permet de situer les équipes les unes par rapport aux autres, quel que soit le nombre de matchs disputés à domicile ou à l’extérieur. Ce classement fonctionne de la manière suivante : Victoire à domicile ou Défaite à l’extérieur : 0 point – Victoire à l’extérieur : + 1 point – Défaite à domicile : – 1 point

1er – HYERES-TOULON : + 6 Points

2ème – ANTIBES – MONACO : + 4 Points

4ème – BOULAZAC – DENAIN – ORCHIES – ROANNE : + 3 Points

8ème - LE PORTEL – NANTES - SAINT-QUENTIN : 0 Point

————————————————————————————————————

11ème – EVREUX : – 1 Point

12ème – LILLE – POITIERS – PROVENCE : – 2 Points

15ème – AIX-MAURIENNE – CHARLEVILLE-MEZIERES – SOUFFELWEYERSHEIM : – 4 Points

18ème – ANGERS : – 7 Points

LES CLASSEMENTS 

9ème au GENERAL (19 matches – 9 victoires – 10 défaites / 47 %)

5ème à DOMICILE (10 matches – 8 victoires – 2 défaites / 80 %)

17ème à l’EXTERIEUR (9 matches – 1 victoire – 8 défaites / 11 %)

LE TABLEAU DE MARCHE MENSUEL

SEPTEMBRE 2014 : 1V – 2 D (209 – 214 / - 5)

OCTOBRE 2014 : 3 V – 3 D (454 – 448 / + 6)

NOVEMBRE 2014 : 3 V – 2 D (343 – 340 / + 3)

DECEMBRE 2014 : 3 V – 3 D (445 – 416 / + 29)

JANVIER 2015 : 1 V – 2 D (195 – 208 / – 13)

FEVRIER 2015 : 0 V – 1 D (71 – 77 / – 6)

* Toutes Compétitions Confondues

LE POINT AVERAGE 

BOULAZAC : 0V – 2 D (134 – 153 / – 19)

SAINT-QUENTIN : 0V – 2 D (141 – 155 / – 14)

 

EVREUX – SAINT-QUENTIN : LA FEUILLE DE MATCH

Championnat de Pro B 2014-2015 – 28ème Saison en LNB

19ème Journée – Vendredi 6 Février 2015

ALM EVREUX BASKET 71 – 77 SAINT-QUENTIN BB

(15-25) (21-16) (MT 36-41) (11-16) (24-20)

Salle Jean Fourré – Environ 1800 spectateurs

Arbitrage de messieurs PEYRIDIEU & RAMBAUD

MVP DU MATCH : Jason SIGGERS (SAINT-QUENTIN BB)

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Lahaou KONATE* 36 7/13 2/5 4/4 4 5 1 0 5 3 2 4 20 25
Mickael VAR* 30 3/7 0/3 3/5 1 3 1 0 5 1 2 2 9 10
Glenn COSEY* 32 3/12 1/7 6/6 2 10 0 0 3 2 2 3 13 10
James MATHIS 33 5/10 0/1 4/6 1 5 0 2 4 0 3 1 14 9
Eugene TEAGUE* 18 3/7 0/0 2/3 3 3 0 0 2 1 1 1 8 6
Mathis KEITA 17 1/2 0/0 0/0 1 0 0 1 1 0 0 3 2 5
Isaia CORDINIER 11 1/1 1/1 2/2 1 1 0 0 2 0 3 0 5 4
Guillaume COSTENTIN* 23 0/3 0/3 0/0 4 0 0 0 0 1 0 1 0 - 1
Pierre-Etienne DROUAULT 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -
Thomas DOLOMINGO 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -
       
ALM EVREUX BASKET 200 23/55 4/20 21/26 17 27 2 3 22 8 13 15 71 68

 

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Jason SIGGERS 23 4/6 1/1 5/6 3 6 1 4 9 1 2 2 14 22
Anthony SMITH* 36 7/13 5/10 2/4 3 4 0 3 7 0 2 1 21 19
Julien LESIEU* 29 7/14 0/0 3/4 4 4 0 0 5 3 4 0 17 13
Zaïnoul BAH* 26 3/8 1/3 0/0 5 0 0 1 7 1 4 5 7 11
Sherman GAY 16 4/8 0/0 0/0 3 0 2 4 4 0 1 1 8 10
Olivier ROMAIN 16 3/7 0/3 0/0 2 1 0 2 2 1 1 1 6 5
Anthony RACINE* 19 1/3 1/3 0/0 1 0 0 0 1 0 1 0 3 1
Darnell WILLIAMS* 24 0/4 0/3 1/2 3 2 1 0 2 0 0 2 1 1
Mory CORREA 11 0/1 0/0 0/0 3 0 1 1 2 0 2 0 0 0
Salim JAITEH 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -
       
SAINT-QUENTIN BB 200 29/64 8/23 11/16 27 17 5 15 39 6 17 12 77 82

DOUBLE OBJECTIF POUR L’ALM EVREUX

ALM-Denain (6)Les protégés de Rémy VALIN vont à nouveau remettre le couvert à Jean Fourré, pour tenter d’échapper au ventre mou du championnat de Pro B, dans lequel ils semblent désormais englués.

En accueillant Saint-Quentin, l’ALM Evreux Basket aura donc un double objectif : la victoire pour mettre à distance un adversaire direct pour les Play-Offs et si possible avec un minimum de 9 points d’écart afin de remporter le point-average (- 8 après le match aller). Ce double objectif atteint permettrait de reléguer le SQBB virtuellement à trois victoires.

Dans le cas contraire, c’est-à-dire en cas de victoire du SQBB en Normandie, ce serait, il faut bien le dire, une très mauvaise opération puisque les hommes de Thomas GIORGUITTI passeraient devant l’ALM Evreux au classement général (même nombre de points mais avec le point-average forcément favorable). C’est dire si l’enjeu est de taille !

Les Ebroïciens sont jusque là restés maîtres dans leur salle (8 victoires pour 1 défaite) tandis que les Saint-Quentinois ne sont guère mieux lotis que leurs hôtes avec deux petits succès à l’extérieur, au Portel (87-89) et à Lille (81-90).

Reste que les coéquipiers de Guillaume COSTENTIN devront se serrer les coudes avec les absences cumulées de Pierre-Etienne DROUAULT et de Babacar NIANG. Les choses très sérieuses commencent, pour le meilleur ou pour le pire, et les ébroïciens vont devoir monter d’un cran leur niveau de jeu, sous peine de disparaître prématurément du devant de la scène.

JYC

DE NOUVEAU LA PRESSION

C’est toujours compliqué pour l’ALM Evreux Basket après cette nouvelle défaite concédée à Boulazac (la huitième en championnat !). Cette fois, seule la lanterne rouge Angers fait aussi mal que l’ALM Evreux avec une toute petite victoire à l’extérieur depuis le début du championnat de Pro B, c’est dire si le mal est profond !

Au passage, les protégés de Rémy VALIN perdent leur premier point-average (2 défaites et – 19) face à un adversaire direct du Top 10 et il y a fort à parier que l’on ne reverra plus le Boulazac Basket Dordogne.

Avant les deux prochains matches qui se dérouleront à Jean Fourré face à Saint-Quentin (- 8) puis Monaco (- 4), l’ALM Evreux va à nouveau se mettre une bonne petite pression. En effet, en cas de faux pas à domicile, c’est le décrochage assuré. Pour le moment, et si tant est que l’on persiste à positiver, une participation aux Play-Offs reste d’actualité même s’il est peu probable que l’ALM Evreux dispose de l’avantage du terrain réservé aux bons élèves qui termineront entre la seconde et la cinquième place… Avec le handicap actuel, cela laisse songeur…!

JYC.

LE CLASSEMENT A L’ANGLAISE

Ce classement permet de situer les équipes les unes par rapport aux autres, quel que soit le nombre de matchs disputés à domicile ou à l’extérieur. Ce classement fonctionne de la manière suivante : Victoire à domicile ou Défaite à l’extérieur : 0 point – Victoire à l’extérieur : + 1 point – Défaite à domicile : – 1 point

1er – HYERES-TOULON : + 6 Points

2ème – MONACO : + 4 Points

3ème – ANTIBES – BOULAZAC – ORCHIES – ROANNE : + 3 Points

7ème – DENAIN : + 2 Points

8ème EVREUX – LE PORTEL – NANTES : 0 Point

————————————————————————————————————

11ème – PROVENCE – SAINT-QUENTIN : – 1 Point

13ème – LILLE – POITIERS : – 2 Points

15ème – CHARLEVILLE-MEZIERES : – 3 Points

16ème – AIX-MAURIENNE – SOUFFELWEYERSHEIM : – 4 Points

18ème – ANGERS : – 7 Points

LES CLASSEMENTS 

9ème au GENERAL (18 matches – 9 victoires – 9 défaites / 50 %)

4ème à DOMICILE (9 matches – 8 victoires – 1 défaite / 89 %)

17ème à l’EXTERIEUR (9 matches – 1 victoire – 8 défaites / 11 %)

LE TABLEAU DE MARCHE MENSUEL

SEPTEMBRE 2014 : 1V – 2 D (209 – 214 / - 5)

OCTOBRE 2014 : 3 V – 3 D (454 – 448 / + 6)

NOVEMBRE 2014 : 3 V – 2 D (343 – 340 / + 3)

DECEMBRE 2014 : 3 V – 3 D (445 – 416 / + 29)

JANVIER 2015 : 1 V – 2 D (195 – 208 / – 13)

* Toutes Compétitions Confondues

LE POINT AVERAGE 

BOULAZAC : 0V – 2 D (134 – 153 / - 19)

BOULAZAC – EVREUX : LA FEUILLE DE MATCH

Championnat de Pro B 2014-2015 – 28ème Saison en LNB

18ème Journée – Samedi 31 Janvier 2015

BOULAZAC BD 66 – 54 ALM EVREUX B

(19-14) (22-11) (MT 41-25) (6-12) (19-17)

Salle Le Palio – Environ 3000 spectateurs

Arbitrage de messieurs BOUE & ACHEEN

MVP DU MATCH : Ovie SOKO (BOULAZAC BD)

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Eugene TEAGUE* 19 4/5 0/0 4/6 4 4 0 1 5 0 3 0 12 11
Mickael VAR 33 2/6 1/3 1/2 2 4 0 0 12 1 3 0 6 11
Guillaume COSTENTIN* 29 2/2 2/2 0/0 2 0 1 0 4 0 1 0 6 10
James MATHIS* 21 1/4 0/1 4/4 4 3 0 2 4 0 0 0 6 7
Mathis KEITA 25 3/11 0/5 3/4 0 3 0 2 2 3 0 2 9 7
Isaia CORDINIER* 27 0/5 0/3 5/6 2 4 0 0 5 2 3 1 5 4
Glenn COSEY* 37 3/12 1/5 3/4 2 4 0 0 3 0 1 0 10 2
Babacar NIANG 9 0/2 0/0 0/0 2 1 0 0 0 0 1 1 0 - 2
Lahaou KONATE 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -
Thomas DOLOMINGO 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -
       
ALM EVREUX BASKET 200 14/47 4/19 20/26 18 23 1 5 35 6 12 4 54 50

 

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Ovie SOKO* 25 7/13 0/2 2/3 3 7 1 2 6 2 1 2 16 19
Dinma ODIAKOSA* 23 2/7 0/0 4/4 3 4 0 2 5 1 0 2 8 11
Frédéric ADJIWANOU 17 2/4 0/0 0/0 3 1 1 1 3 2 1 1 4 8
Xavier GAILLOU 28 3/6 3/4 2/2 4 1 0 0 1 0 4 3 11 8
Mérédis HOUMOUNOU* 30 2/7 2/4 1/2 1 2 0 0 4 1 0 2 7 8
Arnaud KERCKHOF* 18 1/3 0/0 0/0 2 2 0 0 3 0 0 2 2 5
Armand CHARLES* 24 3/10 1/5 0/0 4 0 0 1 5 1 1 0 7 5
Thomas DUBIEZ 20 2/6 0/3 0/0 4 0 0 0 2 0 0 1 4 3
Aurélien SALMON 15 3/7 1/4 0/0 0 0 0 0 0 0 2 1 7 2
David JACKSON 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -
       
BOULAZAC BD 200 25/63 7/22 9/11 24 17 2 6 29 7 9 14 66 69