Derniers articles :
Journée N° 33
Antibes69 / 67 Provence
Charleville-Mézières82 / 69 Aix Maurienne
EVREUX91 / 49 Souffelweyersheim
Hyères-Toulon82 / 78 Poitiers
Le Portel84 / 83 Denain
Nantes80 / 76 Boulazac
Roanne60 / 69Lille
Angers62 / 71Orchies
St Quentin83 / 95Monaco
Journée N° 34
Aix Maurienne91 / 76 Angers
Boulazac82 / 75 Antibes
Denain78 / 56 EVREUX
Provence91 / 78 St Quentin
Lille52 / 47 Hyères-Toulon
Monaco85 / 70 Charleville-Mézières
Orchies67 / 64 Nantes
Poitiers79 / 75 Roanne
Souffelweyersheim69 / 71Le Portel
Classement Championnat
ptsMJVDdomextPoCo
1Monaco6134277151226372401
2Hyères-Toulon5934259151026272449
3Boulazac5534211314725612502
4Antibes5434201411925532366
5Denain5434201413725762413
6Nantes5434201413725632586
7Orchies5334191514523822364
8Roanne5334191511825362559
9Le Portel5234181613527362565
10EVREUX5234181614424902434
11Lille513417179824452483
12Provence483414208625362558
13Poitiers4834142010426042640
14Aix Maurienne4734132110325142647
15St Quentin4734132110326652824
16Charleville-Mézières463412227526052681
17Souffelweyersheim463412227523032492
18Angers38344303123142683

Sondage

Quel est le meilleur joueur de l'année ?

Résultats

Loading ... Loading ...

Météo

Evreux
30 juillet 2015, 18 h 08 min
Ensoleillé
Ensoleillé
20°C
Vents : 4 m/s NNO
Prévisions 30 juillet 2015
jour
Partiellement ensoleillé
Partiellement ensoleillé
19°C
Vents : 3 m/s NO
nuit
 
Prévisions 31 juillet 2015
jour
Nuages par intermittence
Nuages par intermittence
22°C
Vents : 2 m/s ENE
nuit
 
 

ORCHIES – EVREUX : LA FEUILLE DE MATCH

Championnat de Pro B 2014-2015 – 28ème Saison en LNB

32ème Journée – Samedi 9 Mai 2015

BC ORCHIES 82 – 70 ALM EVREUX BASKET

(20-13) (18-24) (MT 38-37) (28-16) (16-17)

Davo Pévèle Arena – Environ 5000 spectateurs

Arbitrage de messieurs ALOUAHABI & COLLIN

MVP DU MATCH : Jared NEWSON (BC ORCHIES)

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Brandon PETERSON* 29 8/10 0/2 8/12 3 7 0 1 8 1 4 0 24 23
Lahaou KONATE* 38 4/9 2/5 6/6 1 4 0 2 3 0 3 3 16 14
James MATHIS 28 5/11 1/3 0/2 4 1 2 2 5 1 0 1 11 12
Guillaume COSTENTIN* 25 1/1 1/1 0/0 4 2 0 1 3 0 3 1 3 4
Mickael VAR* 20 1/6 0/1 2/2 1 1 0 1 4 0 0 0 4 3
Glenn COSEY* 29 1/10 1/5 2/2 2 2 0 0 3 2 1 3 5 3
Mathis KEITA 19 3/10 0/2 1/2 1 2 0 2 2 0 3 4 7 2
Pierre-Etienne DROUAULT 9 0/2 0/1 0/0 3 3 0 0 3 0 1 1 0 1
Desmond QUINCY-JONES 3 0/0 0/0 0/0 2 0 1 0 0 0 1 0 0 0 
Babacar NIANG 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
       
ALM EVREUX BASKET 200 23/59 5/20 19/26 21 22 3 9 31 4 16 13 70 62

 

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Jared NEWSON* 31 6/11 5/7 1/4 1 2 3 0 8 2 1 2 18 24
Josh ALEXANDER* 30 5/10 3/7 4/6 3 6 0 1 8 2 3 1 17 18
Rodrigue MELS* 33 6/10 3/3 2/2 2 2 0 0 1 2 2 1 17 15
Ibrahim SAOUNERA 15 3/4 1/1 4/4 2 2 0 0 0 0 0 1 11 11
Pierric POUPET* 26 3/7 0/3 1/2 2 3 0 1 3 1 1 6 7 11
Nicolas TACCOEN* 27 1/4 0/0 0/0 4 1 1 2 5 1 2 1 2 5
Alexis TANGHE 13 2/4 0/1 0/0 4 1 0 0 0 1 0 0 4 3
Chris DANIELS 12 2/5 0/0 0/1 3 1 0 2 4 0 2 0 4 2
André ERWAN 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 1
Joffrey VERBEKE 11 0/0 0/0 2/4 1 3 0 0 1 0 0 0 2 1
 Adrien HENOCQ 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
BC ORCHIES 200 28/55 12/22 14/23 22 21 4 6 30 10 11 12 82 91

QUITTE OU DRIBBLE

ALM-Monaco (13)UN DOIGT AUX PORTELOIS !

Si les Portelois ont été à deux doigts – deux gros tout de même – de remporter la prestigieuse Coupe de France, le troisième encore libre – qu’on appelle le majeur – leur a aussi été fatal chez nous. Tu penses, s’enfiler deux matches en trois jours, ça laisse des traces. Et quels matches … Ils auront quand même très bien résisté contre EVREUX avant de s’étaler. Ça donne mal en profondeur.

Je sais, je brode pas dans la dentelle avec Le Portel. Des fois, c’est comme ça, je divague sous l’influence de la vodka …

Bref. Voilà qui fait de nous des potentiels Playoffeurs si samedi, on serre le quiqui d’ORCHIES.

Maintenant qu’on s’est débarrassé de nos taches et que les tambours tournent à plein régime, on devrait lessiver plus franc pour atteindre le firmament. Ce s’rait rien marrant.

Faut dire qu’ils sont méritants car on a bien cru finir le menu de saison en crêpes brûlées. Faites sauter !!! Mais finalement, la sauce a tourné à notre avantage. Et on relève le plat !!!

Mais ne dévorons pas la cerise avant d’avoir pu goûter au gâteau. Les parts seront chères mais c’est pour les meilleurs …

MHD, avec eux de tout coeur !

EN TETE DE RAQUETTE AVEC LAHAOU KONATE

ALM-Hyères (15)Interview de Lahaou KONATÉ après le match contre LE PORTEL du mardi 5 Mai 2015

MHD : Ça fait longtemps que je ne t’avais pas interviewé.

Lahaou : C’est vrai …

MHD : Hé bien, ça me fait plaisir.  

Lahaou : Tu m’avais oublié. C’est pas grave …

MHD : Mais non, je ne t’avais pas oublié !!!

Lahaou : Je rigole.

MHD : Tu sais très bien que je ne t’oublie pas !!!

Lahaou : J’espère !  

MHD : C’est vrai.

Lahaou : C’est gentil.

MHD : J’ai toujours adoré la façon dont tu jouais. Donc, je te le redis. Et puis, j’ai beaucoup de respect pour la façon dont tu gères ta carrière, dont tu sais t’occuper de l’équipe, la façon dont tu progresses. Tout ça, c’est vrai.

Lahaou : Ça fait plaisir à entendre. C’est un avis extérieur toujours bon à prendre.

MHD : J’ai beaucoup de respect pour les sportifs. Je sais à quel point, le sport, c’est difficile.

Lahaou : Ouais. C’est pas toujours facile.

MHD : Au bureau, on peut un peu bricoler si on n’est pas très en forme une journée. En revanche, sur un terrain de sport, la moindre petite baisse de régime se voit immédiatement. Et s’il y a du public, c’est commenté … en plus …

Lahaou : C’est vrai. C’est difficile de tricher. Maintenant, on se doit d’avoir une rigueur très très haute pour pouvoir réussir.  

MHD : Rigueur que tu as. J’avais déjà découvert le côté j’ose tout parce que je ressens bien les choses et que j’y vais, et je découvre le côté inoxydable, quoi qu’il se passe, je suis là, j’en veux et je fais.

Lahaou : C’est ça. Exactement. Quand tu t’engages avec un club, c’est pour te battre corps et âme avec, mouiller le maillot. Pour moi, c’est très important. Et c’est quelque chose que j’essaie de faire tous les jours et à chaque match.

MHD : Des fois, tu es un peu moins en forme que d’autres. Des petits passages à vide.

Lahaou : C’est vrai.

MHD : Tu sais à quoi c’est dû ?  

Lahaou : On joue beaucoup. C’est peut-être lié à ça. Sinon, tu sais, je m’entretiens bien. Mais je suis un de l’équipe qui s’entraîne le plus. C’est peut-être lié à ça aussi.

MHD : Oui. C’est ça. (Je me disais d’ailleurs à l’instant même où je retranscris cette interview qu’il y a en effet un temps pour la progression et un temps pour l’assimilation par le corps et l’esprit de cette progression car il faut que ça s’inscrive dans la tête et dans les muscles d’où un léger décalage tout à fait normal pour repartir cohérent avec plus de bagage. Juste mon humble avis.) Tu vois, en me remémorant ton début de saison, tu as un moment à vide après des premiers matches époustouflants. Là, je croirais bien volontiers qu’il s’agit de ton corps que tu sollicites beaucoup après tes opérations à l’épaule qui t’ont tenu éloigné du terrain un long moment. Ton corps te demande donc un peu de récupération bien méritée après tous ces efforts. (C’est d’abord le corps qui commande. Faut absolument l’écouter pour gérer ses efforts au mieux sur le long terme. Juste mon humble avis.) Malgré tout, tu restes toujours décisif dans un match et, notamment, en fin de match, tu arrives à faire des trucs qui relancent tout le monde. C’est une grande force.

Lahaou : C’est ça. Il faut toujours rester lucide. La lucidité, c’est très important pour un joueur de haut niveau et j’essaie de l’avoir. Quoi qu’il arrive, je sais très bien que le match n’est jamais fini, donc, mentalement, j’essaie de rester prêt. Et dès que la chose arrive, eh bien, je tente. Et si ça marche, ça marche. Si je ne suis pas dedans offensivement, je sais que je vais me rattraper défensivement. À la base, mon fonds de commerce, c’est la défense et je me dois de montrer la voie à l’équipe.

MHD : Y’a pas que ça !

Lahaou : C’est vrai que j’ai développé d’autres choses grâce à Rémy VALIN et son staff.

MHD : Oui. Tu deviens très complet. Alors, parle-moi de cette nouvelle équipe de fin de saison. On s’éclate !

Lahaou : C’est bien. C’est plaisant de jouer avec cette équipe et de mouiller le maillot. Ça me fait penser à ma saison avec Jeremiah WOOD il y a 2 ans, même si c’est différent. Cette saison-là, on a été constant tout au long de la saison et on a eu un petit coup de mou pendant les Playoffs. Aujourd’hui, la dynamique qu’on a avec 5 matches d’affilée gagnés en fin de saison, ça me fait, malgré tout, penser à cette année-là et c’est de bon augure pour faire quelque chose en Playoffs. On verra si on arrive à créer la surprise ou pas.  

MHD : Je suis ravie. Et en plus, c’est vraiment une belle récompense pour l’équipe qui, depuis le début de la saison – et malgré des difficultés multiples – n’a jamais baissé les bras et a toujours gardé espoir.

Lahaou : Voilà. C’est un tout. Le coach, lorsqu’il a vu qu’on n’était pas bien, a toujours dit qu’il ne nous lâcherait pas, qu’il ne nous abandonnerait pas. C’est chose faite. Et c’est ce qui motive les joueurs. Ce dont on a besoin, c’est d’avoir la confiance du coach et d’être reboostés tout le temps. Je pense que le coach y est pour beaucoup car il arrive à nous rebooster même quand on n’est pas bien, quand on fait un mauvais match le week-end. Il nous parle le lundi et arrive à nous remotiver pour le match suivant. Et c’est grâce à ce travail-là qu’on en est là aujourd’hui. Il n’a jamais rien lâché même si son recrutement était raté en début de saison. Il a toujours essayé de trouver des solutions et il a trouvé les bonnes et ça se voit sur le terrain aujourd’hui.

MHD : On fait jamais tout dans la facilité. Ce serait pas marrant !

Lahaou : Bah non ! Ce serait pas marrant. La vie est faite de hauts et de bas.

MHD : Oh oui … Oh oui …

Lahaou : On est tous nés pour être éprouvés. On a été éprouvé en début et en milieu de saison, et maintenant, comme on dit chez moi, derrière chaque grand mal se cache un bien.

MHD : C’est une saison dont vous allez tirer plein d’expériences.

Lahaou : Oui. On va en tirer beaucoup de leçons. Tu en sors grandi.

MHD : Merci beaucoup.

Lahaou : À bientôt.

MHD : À samedi à ORCHIES. Je me déplace avec les supporters.

Lahaou : Ça marche ! À samedi !

MHD

LA BONNE SERIE CONTINUE

ALM-Hyères (10)Cette fois, on y voit nettement plus clair à trois journées de la fin de la saison régulière.

La 31ème Journée aura été bénéfique pour l’ALM Evreux Basket avec les défaites de Orchies et d’Antibes. Toutefois, l’avantage est encore mince et fragile et les protégés de Rémy VALIN devront s’imposer sur le parquet d’Orchies pour entrevoir les Play-Offs, d’autant qu’un autre duel opposera Le Portel à Antibes et qu’à l’issue de cette 32ème Journée, beaucoup de choses pourraient s’être décantées pour ces quatre équipes.

Quant à Denain, Nantes et Roanne, ils semblent tous trois à l’abri, Denain ayant malgré tout un calendrier bien difficile. Hyères-Toulon, Boulazac, Nantes et Roanne pourraient bien s’approprier les quatre bons sièges…

L’ALM Evreux Basket a donc deux déplacements à hauts risques dans le Nord, face à Orchies mais également à Denain pour clore la saison régulière.

Le suspense continue !

LE CLASSEMENT A L’ANGLAISE

Ce classement permet de situer les équipes les unes par rapport aux autres, quel que soit le nombre de matchs disputés à domicile ou à l’extérieur. Ce classement fonctionne de la manière suivante : Victoire à domicile ou Défaite à l’extérieur : 0 point – Victoire à l’extérieur : + 1 point – Défaite à domicile : – 1 point

1er –  MONACO : + 9 Points

2ème – HYERES-TOULON : + 7 Points

3ème – BOULAZAC  : + 4 Points

4ème – DENAIN – NANTES – ROANNE : + 3 Points

7ème – ANTIBES : + 2 Points

8ème – EVREUX – LE PORTEL – ORCHIES : + 1 Point

————————————————————————————————————

11ème – LILLE : – 1 Point

12ème – FOS PROVENCE – POITIERS – SAINT-QUENTIN – SOUFFELWEYERSHEIM : – 3 Points

16ème – AIX-MAURIENNE: – 4 Points

17ème – CHARLEVILLE-MEZIERES : – 5 Points

18ème – ANGERS : – 12 Points

LES CLASSEMENTS 

8ème au GENERAL (31 matches – 17 victoires – 14 défaites / 55 %)

3ème à DOMICILE (16 matches – 13 victoires – 3 défaites / 81 %)

12ème à l’EXTERIEUR (15 matches – 4 victoires – 11 défaites / 27 %)

LE TABLEAU DE MARCHE MENSUEL* 

SEPTEMBRE 2014 : 1V – 2 D (209 – 214 / – 5)

OCTOBRE 2014 : 3 V – 3 D (454 – 448 / + 6)

NOVEMBRE 2014 : 3 V – 2 D (343 – 340 / + 3)

DECEMBRE 2014 : 3 V – 3 D (445 – 416 / + 29)

JANVIER 2015 : 1 V – 2 D (195 – 208 / – 13)

FEVRIER 2015 : 1 V – 3 D (291 – 308 / – 17)

MARS 2015 : 2 V – 2 D (309 – 312 / – 3)

AVRIL 2015 : 4 V – 0 D (307 – 270 / + 37)

MAI 2015 : 1 V – 0 D (85 – 82 / + 3)

* Toutes Compétitions Confondues

LE POINT AVERAGE 

BOULAZAC : 0V – 2 D (134 – 153 / – 19)

SAINT-QUENTIN : 0V – 2 D (141 – 155 / – 14)

MONACO : 1V – 1 D (139 – 140 / – 1)

LILLE : 1V – 1 D (154 – 137 / + 17)

ROANNE : 1V – 1 D (152 – 154 / – 2)

NANTES : 1V – 1D (155 – 154 / + 1)

POITIERS : 1V – 1D (160 – 161 / – 1)

AIX-MAURIENNE : 1V – 1D (143 – 147 / – 4)

HYERES-TOULON : 0V – 2D (135 – 150 / – 15)

ANGERS : 2V – 0D (177 – 148 / + 29)

ANTIBES : 1V – 1D (135 – 137 / – 2)

FOS PROVENCE : 2V – 0D (139 – 109 / + 30)

CHARLEVILLE-MEZIERES : 2V – 0D (155 – 142 / + 13)

LE PORTEL : 1V – 1D (162 – 176 / – 14)

L’ALM EVREUX CROCHE LE TOP 9

 

ALM-Hyères (6)Qui aurait misé sur un tel scénario au soir de la 26ème journée, où l’équipe de l’ALM Évreux semblait avoir perdu ses dernières chances de participation aux play offs, à l’issue d’une défaite amère subie face au leader Hyères-Toulon (71-73) qui faisait suite à une défaite cinglante concédée à Aix-Maurienne (66-82) quelques jours plus tôt, après la désertion de son pivot Gene Teague ? Qui ? A part Sylvain Grzanka, l’assistant de Rémy Valin, qui dès cet instant avait prédit que son équipe finirait à la… 5ème place ! Engluée alors à la 10ème place, l’équipe, avec ses seules 12 victoires d’alors, avait même commencé à surveiller son rétroviseur. Cinq matches plus tard et autant de victoires, la question ne se pose plus et c’est même vers un avenir engageant que les garçons de Rémy Valin s’avancent. Après cette victoire sur une équipe du Portel qui était bien le danger annoncé, c’est à la 8ème place que l’ALM Evreux se situe désormais, ex-æquo aux points avec Antibes, un succès devant son adversaire du jour et Orchies.

Résultat des opérations ? Nos amicalistes ont tout simplement leur destin entre leurs mains à trois journées de la fin. Cinq victoires consécutives auront suffi pour arriver à cela, eux qui n’avaient pu n’en engranger que deux d’affilée en début d’exercice (à Souffel, puis face à Roanne).

Cela n’a pas été facile, face à une équipe auréolée de sa finale de Coupe de France, perdue avec les honneurs, deux jours plus tôt, contre le leader de la Pro A, Strasbourg (après avoir éliminé rien moins que 4 équipes de Pro A, toutes issues de la première moitié du classement -Le Mans, Le Havre, Villeurbanne et Limoges, rien que ça-) et qui a valeureusement défendu sa chance, remportant trois quarts temps sur quatre, dont le premier et le dernier. Ce qui ressemble bien à une performance, pour nos amicalistes, que d’avoir vaincu de tels clients.

Ce succès, Rémy Valin et ses joueurs le doivent en priorité à leur meneur de poche phénoménal tout au long de la rencontre (et qui la finira à 30 points et 31 d’évaluation, sans oublier ses… 11 fautes provoquées, aucun de ses adversaires n’ayant pu le maîtriser). Glenn Cosey qui a fait gagner bien des matches à son équipe depuis le début de la saison, avait un peu de mal à entrer en action. Là, il a fait mal de la première à la dernière minute, avec une maestria incroyable (4/6 dans les tirs primés) une intelligence de jeu, un altruisme de meneur (6 passes décisives) et un sang froid qui a fait gagner son équipe en fin de match.

Rappel d’un final à couper le souffle

Il reste 30 secondes de jeu. Mathieu Wojciechowski vient de ramener les siens à 82-80. Glenn Cosey fait tourner intelligemment le chrono. En face, personne n’ose l’attaquer, connaissant son adresse aux lancers francs. Juste avant l’échéance des 24 secondes, il s’élance, Gary Chathuant est obligé de faire faute. Si Glenn met les deux, c’est gagné, mais il n’en met qu’un, abusivement chambré par Jakim Donaldson : 83-80. Lahaou Konate, pour éviter un tir éventuel à trois points, fait faute immédiatement sur Benoît Mangin à 5 secondes de la fin. Celui-ci ne peut plus inverser le score, sauf à réussir le premier et à rater volontairement le second. Il ne le fait pas, c’est gagné. Car dans la foulée, le héros du jour, Glenn met les deux siens. 85-82, score final. 

Quelles sont nos forces actuelles ?

ALM-Hyères (18)L’infirmerie de l’ALM Evreux n’a pas désempli de l’année. Isaia Cordinier est out pour la fin de la saison. Desmond Quincy-Jones, qui n’a quasiment pas joué cette année, est opérationnel, mais va manquer de rythme, tandis que Babacar Niang n’est toujours pas en situation de reprise. L’ALM Evreux va donc devoir composer avec les huit joueurs valides qui ont réussi cet incroyable rétablissement de la situation. Elle pourra compter sur ces quatre joueurs qui lui ont offert (au niveau statistique) cette «grosse» victoire contre les Ch’tis du Portel, Glenn Cosey évidemment, James Mathis (Avec cette interception incroyable, au ras du sol, suivie d’un dunk de folie !), Pierre Étienne Drouault, retrouvé ce mardi soir, comme à ses plus belles heures avant sa blessure (Ses deux tirs primés plein de maîtrise, maintenant son adversaire à distance, à 38-35 puis à 44-35) et Brandon Peterson… Lui a été mis à mal hier soir face à Jakim Donalson, le monstre d’en face, mais il ne s’est jamais découragé. Mais l’ALM Evreux pourra bien sûr également compter aussi sur ses quatre autres combattants qui n’ont pas donné leur part aux chiens, à l’image de Guillaume Costentin, le capitaine, l’organisateur et le commandeur de la défense, qui en plus, a su convertir en première intention, sa seule opportunité du match d’un tir primé salvateur, d’au moins neuf mètres à 58-45, Lahaou Konate («seulement» 8 pts et 8 d’évaluation), Mathis Keita, parfois perturbé ses glissades et par la décision des arbitres, le sanctionnant d’une faute attribuant trois lancers francs à Mehdi Cherriet à la dernière seconde du premier quart temps et lui refusant un panier valable après une contre attaque express, enfin Mickaël Var, un peu en difficulté face au Portel mais qui a bien permis à son équipe de rester dans le match lors du premier quart temps. Reste pour cette équipe à livrer la bataille de l’année, samedi soir, dans la salle flambant neuve d’Orchies.

JC

BREVES DE PARQUET

ALM-Hyères (19)Fuites Médiatiques…

Une nouvelle fois, et pour la seconde année consécutive de manière bien inopportune , le coach Rémy VALIN a été annoncé par une presse « spécialisée ? » en partance de l’ALM Evreux Basket et en direction de la Pro A et du SPO Rouen. L’intéressé nous a fait savoir qu’il regrettait cette médiatisation prématurée et indépendante de sa bonne volonté. Sur le fond, on sait que Rémy VALIN bénéficie d’une clause libératoire pour évoluer à l’étage supérieur, qu’il souhaite rester dans la région parisienne pour des convenances personnelles et qu’il doit respecter certaines dates « butoir » figurant dans son contrat.

Après plus de huit saisons à la tête de l’ALM Evreux Basket avec la réussite que l’on sait, chacun peut comprendre qu’il aspire à évoluer à l’étage supérieur même s’il laissera avec une certaine nostalgie une partie de son cœur sur les bords de l’Iton.

Toutefois, sur la forme, nous attendrons le Communiqué de Presse Officiel qui ne manquera pas d’être publié lorsque ce sera nécessaire et nous cesserons tout bavardage hasardeux sur le sujet, laissant Rémy VALIN nous prouver une fois de plus sa grande conscience professionnelle (de quoi en inspirer certains) au cours de cette fin de saison qui s’annonce palpitante sur un plan sportif…

La 120ème de James MATHIS…

ALM-Monaco (19)Mardi soir, en disputant face au Portel son 120ème match sous le maillot amicaliste, James MATHIS est devenu le joueur américain le plus capé de l’ALM Evreux Basket, juste devant son compatriote Claude WILLIAMS.

A bientôt 31 ans, James MATHIS est toujours plus valeureux, compétiteur et charismatique que jamais, comme en témoigne sa dernière prestation (13 points à 75 %, 8 rebonds, 2 interceptions dont une monstrueuse, 6 passes décisives et 22 d’évaluation en 29 minutes). 

Cela nous promet du « grand James » pour les Play-Offs, pour le plus grand plaisir des supporters ébroïciens qui en ont fait depuis bien longtemps leur « chouchou ». Ce nouveau record aurait mérité de figurer dans la rubrique sportive d’une certaine presse « spécialisée ? »…

Mais où vont-ils les dénicher ?…

Mardi soir, le duo arbitral a soufflé sur les braises du barbecue ébroïcien et fait monter en température un public passablement exaspéré par la piètre prestation des « petits gris ».

Deux jeunes arbitres sortis du chapeau pour un match au sommet de la Pro B avec gros enjeu, cela sentait le soufre.  Thomas KERISIT (27 ans) arbitre en Pro B depuis 2013 et a sifflé pour la première fois en Pro A au mois d’octobre dernier tandis que son compère Morgan MURILLON (23 ans) a débarqué en Pro B en 2014. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ont assumé sans complexe leurs incohérences autant que leurs erreurs en nous laissant une bouillie bien indigeste…

Bulletins de santé…

A l’infirmerie de l’ALM Evreux Basket, il y a du monde depuis le début de la saison ! C’est définitivement terminé pour le jeune Isaia CORDINIER (tendinite aux deux genoux), c’est assez compromis pour Babacar NIANG (poignet) tandis que Desmond QUINCY-JONES a enfin pu rejoindre ses coéquipiers à l’entrainement en début de semaine. Espérons qu’il retrouvera rapidement son niveau pour apporter quelques minutes de rotation pendant les Play-Offs…

JYC

EVREUX – LE PORTEL : LA FEUILLE DE MATCH

Championnat de Pro B 2014-2015 – 28ème Saison en LNB

31ème Journée – Mardi 5 Mai 2015

ALM EVREUX BASKET 85 – 82 ESSM LE PORTEL 

(16-20) (32-18) (MT 48-38) (16-18) (21-26)

Salle Jean Fourré – Environ 3000 spectateurs

Mauvais Arbitrage de Thomas KERISIT & Morgan MURILLON

MVP DU MATCH : Glenn COSEY (ALM EVREUX BASKET)

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Glenn COSEY* 38 6/10 4/6 14/16 3 11 0 0 1 1 1 6 30 31
James MATHIS 29 6/8 0/1 1/2 2 1 0 3 8 2 4 6 13 22
Brandon PETERSON* 35 5/8 0/0 3/4 2 2 1 1 6 0 2 2 13 16
Pierre-Etienne DROUAULT 18 3/5 2/3 4/4 2 4 0 0 3 1 1 0 12 13
Lahaou KONATE* 29 3/5 0/0 2/2 2 4 0 1 2 1 2 1 8 8
Guillaume COSTENTIN* 25 1/1 1/1 0/0 5 0 0 0 2 0 0 0 3 5
Mickael VAR* 16 2/5 0/2 0/0 2 3 0 1 2 0 2 1 4 2
Mathis KEITA 10 1/3 0/1 0/0 3 0 0 0 0 1 3 0 2 – 2
Desmond QUINCY-JONES 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0  
Thomas DOLOMINGO 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
       
ALM EVREUX BASKET 200 27/45 7/14 24/28 21 25 1 6 24 6 15 16 85 95

 

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Jakim DONALDSON* 34 9/14 0/1 6/6 4 5 1 3 8 0 4 3 24 27
Benoit MANGIN* 37 6/8 1/3 3/3 4 6 0 0 1 2 5 5 16 17
Mathieu WOJCIECHOWSKI 28 6/12 3/6 0/0 3 1 1 3 7 0 2 0 15 15
Kinu ROCHFORD* 31 4/6 0/0 1/4 2 2 1 1 2 1 1 3 9 10
Gary CHATHUANT* 36 3/11 2/7 0/0 4 3 1 0 3 0 2 7 8 9
Mehdi CHERIET 8 1/2 0/1 3/3 2 1 0 0 0 0 0 0 5 4
Ronald ROSS* 15 1/2 0/1 3/4 4 2 0 0 1 1 2 1 5 4
Tom FOUCAULT 4 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 1
Jimmy DJIMRABAYE 7 0/0 0/0 0/0 2 0 0 0 0 0 0 1 0 1
Martin NGOLORO 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
       
ESSM LE PORTEL 200 30/55 6/19 16/20 25 21 4 7 22 4 16 21 82 88

CA CHANGE TOUT POUR EVREUX

ALM-Monaco (24)Depuis le 4 avril dernier et la victoire obtenue sur le parquet de la lanterne rouge angevine (81-96), on peut dire que les mouches ont changé d’âne et que l’ALM Evreux Basket a de nouveau son destin entre ses mains.

Après 11 défaites consécutives loin de sa Normandie, l’équipe ébroïcienne vient de remporter 4 victoires consécutives, dont 3 sur parquet adverse (Angers, Fos Provence et Charleville-Mézières), ce qui replace les protégés de Rémy VALIN dans le Top 9 synonyme de qualification pour les Play-Offs, le tout à la veille d’affronter leurs deux adversaires directs : Le Portel le 5 mai prochain à Jean Fourré puis Orchies 4 jours plus tard dans le Nord. Inutile de préciser que le sort des ébroïciens sera pratiquement scellé à l’issue de ces deux rencontres.

Le Portel a pour le moment l’ascendant psychologique avec deux victoires en trois confrontations face à l’ALM Evreux, dont une à Jean Fourré en Leaders Cup le 23 septembre dernier (62 – 69). Le point-average est également largement à l’avantage des Portelois (94-77 au match aller). Reste que l’ESSM Le Portel ne s’est plus imposée sur parquet adverse depuis le 13 février dernier à Lille (5 défaites consécutives à l’extérieur) et que les protégés d’Eric GIRARD joueront la Finale de la Coupe de France à la Halle Carpentier à Paris, le Dimanche 3 mai face à l’équipe de Strasbourg, actuel leader de Pro A. Quant au BC Orchies, défait à Jean Fourré d’un tout petit point le 18 novembre dernier (48-47), il est ni plus ni moins l’une des meilleures équipes du championnat à domicile (12 victoires pour 2 défaites face à Fos Provence et Boulazac).

Antibes, Roanne, Orchies, Le Portel et Evreux, soit cinq équipes pour seulement quatre places ! Chaud devant !

LE CLASSEMENT A L’ANGLAISE

Ce classement permet de situer les équipes les unes par rapport aux autres, quel que soit le nombre de matchs disputés à domicile ou à l’extérieur. Ce classement fonctionne de la manière suivante : Victoire à domicile ou Défaite à l’extérieur : 0 point – Victoire à l’extérieur : + 1 point – Défaite à domicile : – 1 point

1er –  MONACO : + 8 Points

2ème – HYERES-TOULON : + 7 Points

3ème – BOULAZAC  : + 4 Points

4ème – DENAIN – NANTES : + 3 Points

6ème – ANTIBES – ORCHIES – ROANNE : + 2 Points

9ème – EVREUX – LE PORTEL : + 1 Point

————————————————————————————————————

11ème – LILLE – FOS PROVENCE – SAINT-QUENTIN : – 2 Points

14ème – POITIERS : – 3 Points

15ème – AIX-MAURIENNE – SOUFFELWEYERSHEIM: – 4 Points

17ème – CHARLEVILLE-MEZIERES : – 5 Points

18ème – ANGERS : – 11 Points

LES CLASSEMENTS 

9ème au GENERAL (30 matches – 16 victoires – 14 défaites / 53 %)

4ème à DOMICILE (15 matches – 12 victoires – 3 défaites / 80 %)

11ème à l’EXTERIEUR (15 matches – 4 victoires – 11 défaites / 27 %)

LE TABLEAU DE MARCHE MENSUEL* 

SEPTEMBRE 2014 : 1V – 2 D (209 – 214 / – 5)

OCTOBRE 2014 : 3 V – 3 D (454 – 448 / + 6)

NOVEMBRE 2014 : 3 V – 2 D (343 – 340 / + 3)

DECEMBRE 2014 : 3 V – 3 D (445 – 416 / + 29)

JANVIER 2015 : 1 V – 2 D (195 – 208 / – 13)

FEVRIER 2015 : 1 V – 3 D (291 – 308 / – 17)

MARS 2015 : 2 V – 2 D (309 – 312 / – 3)

AVRIL 2015 : 4 V – 0 D (307 – 270 / + 37)

* Toutes Compétitions Confondues

LE POINT AVERAGE 

BOULAZAC : 0V – 2 D (134 – 153 / – 19)

SAINT-QUENTIN : 0V – 2 D (141 – 155 / – 14)

MONACO : 1V – 1 D (139 – 140 / – 1)

LILLE : 1V – 1 D (154 – 137 / + 17)

ROANNE : 1V – 1 D (152 – 154 / – 2)

NANTES : 1V – 1D (155 – 154 / + 1)

POITIERS : 1V – 1D (160 – 161 / – 1)

AIX-MAURIENNE : 1V – 1D (143 – 147 / – 4)

HYERES-TOULON : 0V – 2D (135 – 150 / – 15)

ANGERS : 2V – 0D (177 – 148 / + 29)

ANTIBES : 1V – 1D (135 – 137 / – 2)

FOS PROVENCE : 2V – 0D (139 – 109 / + 30)

CHARLEVILLE-MEZIERES : 2V – 0D (155 – 142 / + 13)

CHARLEVILLE – EVREUX : LA FEUILLE DE MATCH

Championnat de Pro B 2014-2015 – 28ème Saison en LNB

30ème Journée – Vendredi 24 Avril 2015

E CHARLEVILLE-MEZIERES 76 – 80 ALM EVREUX BASKET 

(25-18) (15-31) (MT 40-49) (20-16) (16-15)

Salle Bayard – Environ 1000 spectateurs

Arbitrage Messieurs ARNOUX & MENDES

MVP DU MATCH : Glenn COSEY (ALM EVREUX BASKET)

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Glenn COSEY* 40 6/13 3/8 7/8 4 8 0 0 3 2 2 6 22 23
Brandon PETERSON* 28 7/11 0/2 2/3 3 4 0 4 10 0 4 2 16 19
Mickael VAR* 28 6/11 3/7 0/0 3 0 1 2 4 1 0 0 15 16
Lahaou KONATE* 36 6/11 2/5 2/2 3 1 0 0 2 1 1 2 16 15
James MATHIS 24 1/6 0/0 3/4 2 3 0 3 8 0 1 0 5 6
Guillaume COSTENTIN* 24 0/2 0/2 0/0 4 1 0 0 2 3 1 1 0 3
Mathis KEITA 13 2/4 0/2 0/0 0 0 0 0 0 1 2 0 4 1
Pierre-Etienne DROUAULT 7 1/5 0/1 0/0 1 0 0 0 3 0 1 0 2 0
Desmond QUINCY-JONES 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0  
Thomas DOLOMINGO 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
       
ALM EVREUX BASKET 200 29/63 8/27 14/17 20 17 1 9 32 8 12 11 80 83
Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Monyea PRATT* 40 8/13 3/7 4/7 3 6 0 3 10 1 1 6 23 31
Vincent POURCHOT 15 2/5 0/0 3/3 4 2 3 2 5 0 0 1 7 13
Fabien PASCHAL* 21 4/6 0/0 0/0 1 1 2 2 5 1 4 1 8 11
Kevin MONDESIR* 22 4/9 2/5 0/1 2 1 0 3 5 2 1 1 10 11
Marvin PHILLIPS 20 2/11 1/5 4/4 2 2 0 2 4 0 0 3 9 7
Akeem WILLIAMS* 32 5/14 0/6 0/0 3 1 0 0 3 1 2 3 10 6
Kevin THALIEN* 36 1/3 1/3 4/4 1 4 0 0 1 0 3 2 7 5
Valentin CORREIA 8 1/2 0/1 0/0 0 2 0 0 1 1 2 0 2 1
Romain DARDAINE 6 0/1 0/1 0/0 1 1 0 0 0 0 2 0 0 – 3
Alexandre JALLIER 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
       
E CHARLEVILLE-MEZIERES 200 27/64 7/28 15/19 17 20 5 12 34 6 15 17 76 82

EVREUX SE REPLACE POUR LE SPRINT FINAL

 

L’ALM Evreux Basket vient enfin d’enchainer trois victoires consécutives, dont deux à l’extérieur, ce qui peut paraitre exceptionnel après la douloureuse série de onze défaites consécutives loin de ses bases qui a bien failli plomber la saison ébroïcienne. C’est seulement la seconde fois que l’ALM Evreux l’emporte deux fois sur le même adversaire, avec qui plus est deux fois 15 points d’écart, ce qui ne constitue pas un mince exploit si l’on considère les dernières confrontations entre Evreux et Fos, qui furent rarement à l’avantage des Normands. 

Cette fois, les protégés de Rémy VALIN ont leur destin entre leurs mains et vont devoir aller chercher leur qualification aux Play-Offs au cours des cinq dernières journées. Le classement à l’Anglaise nous indique que l’ALM Evreux a cette fois distancé ses poursuivants, mais devra aller chercher sa qualification lors de ses prochaines confrontations face au Portel et à Orchies. Toutefois, au regard du calendrier de ses rivaux, les coéquipiers de Guillaume COSTENTIN seraient bien inspirés d’aller s’imposer dans les Ardennes, à Charleville-Mézières en cette fin de semaine, avant d’enchainer les deux confrontations déterminantes face au Portel et à Orchies.

LE CLASSEMENT A L’ANGLAISE

Ce classement permet de situer les équipes les unes par rapport aux autres, quel que soit le nombre de matchs disputés à domicile ou à l’extérieur. Ce classement fonctionne de la manière suivante : Victoire à domicile ou Défaite à l’extérieur : 0 point – Victoire à l’extérieur : + 1 point – Défaite à domicile : – 1 point

1er –  MONACO : + 8 Points

2ème – HYERES-TOULON : + 7 Points

3ème – BOULAZAC  : + 4 Points

4ème – DENAIN : + 3 Points

5ème – ANTIBES – NANTES – ORCHIES – ROANNE : + 2 Points

9ème – LE PORTEL : 1 Point

10ème – EVREUX : 0 Point

————————————————————————————————————

11ème – LILLE – POITIERS – FOS PROVENCE – SAINT-QUENTIN : – 2 Points

15ème – AIX-MAURIENNE – CHARLEVILLE-MEZIERES – SOUFFELWEYERSHEIM: – 4 Points

18ème – ANGERS : – 11 Points

LES CLASSEMENTS 

10ème au GENERAL (29 matches – 15 victoires – 14 défaites / 52 %)

4ème à DOMICILE (15 matches – 12 victoires – 3 défaites / 80 %)

15ème à l’EXTERIEUR (14 matches – 3 victoires – 11 défaites / 21 %)

LE TABLEAU DE MARCHE MENSUEL* 

SEPTEMBRE 2014 : 1V – 2 D (209 – 214 / – 5)

OCTOBRE 2014 : 3 V – 3 D (454 – 448 / + 6)

NOVEMBRE 2014 : 3 V – 2 D (343 – 340 / + 3)

DECEMBRE 2014 : 3 V – 3 D (445 – 416 / + 29)

JANVIER 2015 : 1 V – 2 D (195 – 208 / – 13)

FEVRIER 2015 : 1 V – 3 D (291 – 308 / – 17)

MARS 2015 : 2 V – 2 D (309 – 312 / – 3)

AVRIL 2015 : 3 V – 0 D (227 – 194 / + 33)

* Toutes Compétitions Confondues

LE POINT AVERAGE 

BOULAZAC : 0V – 2 D (134 – 153 / – 19)

SAINT-QUENTIN : 0V – 2 D (141 – 155 / – 14)

MONACO : 1V – 1 D (139 – 140 / – 1)

LILLE : 1V – 1 D (154 – 137 / + 17)

ROANNE : 1V – 1 D (152 – 154 / – 2)

NANTES : 1V – 1D (155 – 154 / + 1)

POITIERS : 1V – 1D (160 – 161 / – 1)

AIX-MAURIENNE : 1V – 1D (143 – 147 / – 4)

HYERES-TOULON : 0V – 2D (135 – 150 / – 15)

ANGERS : 2V – 0D (177 – 148 / + 29)

ANTIBES : 1V – 1D (135 – 137 / – 2)

FOS PROVENCE : 2V – 0D (139 – 109 / + 30)