Derniers articles :
Journée N° 30
Aix Maurienne74 / 72 Provence
Antibes80 / 61 Hyères-Toulon
Charleville-Mézières76 / 80EVREUX
Le Portel89 / 65 Angers
Lille56 / 54 Orchies
Poitiers80 / 90Nantes
Roanne96 / 82 St Quentin
Souffelweyersheim70 / 68 Denain
Monaco79 / 61 Boulazac
Journée N° 31
Angers- / - Souffelweyersheim
Boulazac- / - Poitiers
Denain- / - Antibes
EVREUX- / - Le Portel
Provence- / - Roanne
Hyères-Toulon- / - Aix Maurienne
Nantes- / - Charleville-Mézières
Orchies- / - Monaco
St Quentin- / - Lille
Classement Championnat
ptsMJVDdomextPoCo
1Monaco5330237131022882118
2Hyères-Toulon523022813923372188
3Boulazac4930191112722552205
4Antibes4830181210822622071
5Denain4830181211722832123
6Nantes4830181211722582265
7Roanne4730171310722132269
8Le Portel4630161412424232241
9EVREUX4630161412421882143
10Orchies4630161412420942089
11Lille433013177621542221
12St Quentin4330131710323292456
13Poitiers423012188422832309
14Provence423012186622332267
15Charleville-Mézières413011196522842348
16Souffelweyersheim413011197420572189
17Aix Maurienne413011198322122351
18Angers34304263120532353

Sondage

Pensez-vous que l'ALM Evreux va se qualifier pour les Play-Offs ?

Résultats

Loading ... Loading ...

Météo

Evreux
26 avril 2015, 21 h 22 min
Nuageux
Nuageux
13°C
Vents : 3 m/s N
Prévisions 26 avril 2015
jour
Orages
Orages
14°C
Vents : 1 m/s ONO
nuit
 
Prévisions 27 avril 2015
jour
Partiellement ensoleillé
Partiellement ensoleillé
14°C
Vents : 3 m/s NNO
nuit
 
 

ANGERS – EVREUX : LA FEUILLE DE MATCH

Championnat de Pro B 2014-2015 – 28ème Saison en LNB

27ème Journée – Samedi 4 Avril 2015

ANGERS ABC 81 – 96 ALM EVREUX BASKET

(24-26) (17-24 (MT 41-50) (22-23) (18-23)

Salle Jean Bouin – Environ 1500 spectateurs

Arbitrage de messieurs EL FAIZ & MELAB

MVP DU MATCH : Lahaou KONATE (ALM EVREUX BASKET)

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Lahaou KONATE* 32 9/9 1/1 5/5 2 7 1 1 4 1 2 2 24 30
Brandon PETERSON* 37 8/10 0/0 2/2 2 3 0 2 11 0 0 0 18 27
Glenn COSEY* 29 5/9 1/3 7/8 1 5 0 0 2 3 3 6 18 21
James MATHIS* 25 5/5 1/1 1/2 2 3 0 1 3 1 5 2 12 12
Guillaume COSTENTIN* 25 2/2 0/0 1/1 5 2 1 0 0 2 0 3 5 11
Mathis KEITA 8 2/4 1/2 2/2 2 2 0 0 0 1 1 0 7 5
Mickael VAR 16 3/8 0/3 0/0 1 0 0 0 2 4 2 0 6 5
Isaia CORDINIER 19 2/5 0/1 0/0 3 0 1 0 3 0 3 1 4 3
Pierre-Etienne DROUAULT 8 1/1 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 1 0 2 1
Thomas DOLOMINGO 1 0/1 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 - 1
       
ALM EVREUX BASKET 200 37/54 4/11 18/20 18 22 3 4 25 12 17 14 96 114

 

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Monwell RANDLE 20 3/6 2/3 0/0 4 1 1 1 3 1 0 3 8 13
Gregg THONDIQUE* 30 5/11 0/2 3/4 1 2 0 3 5 3 5 2 13 11
Thibaut LONZIEME 16 2/2 1/1 0/0 1 2 0 0 0 0 0 4 5 9
Antoine BELKESSA 20 3/6 2/5 2/2 3 3 0 1 3 2 3 0 10 9
Gaylor CURIER* 23 6/13 2/6 0/0 1 0 1 0 0 1 0 0 14 9
Ahmed DOUMBIA* 24 3/5 1/3 1/2 3 1 0 1 2 1 1 1 8 8
Pierre PIERCE 20 3/9 2/5 1/2 1 4 0 1 3 3 3 2 9 7
Hugo SUHARD* 16 2/4 2/4 0/0 4 0 0 0 1 0 3 4 6 6
Julien BESTRON 11 1/3 0/1 0/0 1 1 0 0 3 0 0 1 2 4
Cheikh Ibrahima KOMA* 20 2/6 0/2 2/2 3 4 0 1 1 1 2 1 6 3
       
ANGERS ABC 200 30/65 12/32 9/12 22 18 2 8 21 12 17 18 81 79

QUITTE OU DRIBBLE

Hum, miamiam, y’a bonne BRANDON !

Intégration minute pour Brandon PETERSON. Le gars semble cool, motivé. Grand animal à sang-froid et oeil aiguisé qui porte léger ses 104 kilos. Pas une once d’ice-cream là-dedans.

Bref. Un homme fondant qui s’est fondu dans l’équipe.

C’est d’ailleurs avec lui que j’ai commencé ma journée de lendemain de match en le klaxonnant comme une vieille connaissance. Un signe de sa main – grande comme le drapeau américain – a récompensé mon bonjour.

Mais il n’aura pas suffi car, contre Hyères-TOULON, on perd d’un cheveu. Cheveu qui ne va pas me rester longtemps sur la langue que j’ai bien acérée … comme chacun sait …

C’est parti.

On a rempli de vide le 3ème quart et comme dit mon dicton à moi : « Trou d’air réjouit l’adversaire ».

Je signalerai à mon aimable clientèle que certains joueurs ressentent la chose tandis que d’autres non. C’est comme ça. On n’est pas tous pareils.

Votre conseillère en assurance « Parlons clair et ayons du flair » suggère donc de s’assurer que tout le monde est au même niveau d’information afin d’évoluer à l’unisson, voire d’anticiper la baisse de tension.

On n’est jamais trop prudent quand on veut être le gagnant … sinon, on touchera pas la prime, ça, je vous l’assure !

MHD, chasseuse de vices cachés …

EN TETE DE RAQUETTE AVEC MATHIS KEITA

Interview de Mathis KEITA après le match contre HYÈRES-TOULON du vendredi 27 Mars 2015

ALM-Aix (5)MHD : Tu as bien joué. Tu t’es bien éclaté. (11 points dont 2/3 à 3 points et 4 passes décisives pour 14 d’éval). 

Mathis : Moui … Je m’éclate toujours mieux quand on gagne.

MHD : Il s’en est fallu d’un rien. Bien malin celui qui aurait pu désigner le gagnant de ce match à 10 secondes de la fin …

Mathis : Oui. C’est sûr. 

MHD : Vous êtes vachement déçus ?

Mathis : Évidemment. On est déçu. Je suis déçu. On s’est donné.

MHD : Tu as pris de l’assurance. Et qui dit assurance dit initiative et qui dit initiative dit ça marche. C’est ça qui est marrant … 

Mathis : Je ne suis pas un jeune. Il fallait que je m’habitue un peu. Mais je me considère comme un joueur qui a un peu d’expérience et je ne peux donc pas jouer comme un jeune. Et oui, il faut que je dégage de l’assurance. J’y travaille encore.

MHD : Tu peux encore faire mieux. 

Mathis : On peut toujours faire mieux.   

MHD : C’est le troisième quart qui vous fout dedans ce soir.

Mathis : Honnêtement, ils ont fait un écart, on est revenu. J’ai envie de dire que c’était juste un beau match de basket entre deux bonnes équipes et c’est pas allé de notre côté. 

MHD : Mais quand même, vous perdez le troisième quart assez lourdement  (14 – 23 …). Vous avez eu un trou d’air ou quoi ?

Mathis : Je n’ai pas regardé les stats. C’est une bonne équipe en face. Donc forcément, ils vont mettre des paniers à un moment.  

MHD : Moui … Prochain match contre ANGERS … 

Mathis : Ça va être un match difficile. Ils jouent pour leur maintien. Ils vont jouer à fond. On va essayer d’aller gagner.   

MHD : Faut jouer pareil que ce soir. 

Mathis : Même énergie. Mais il y a des jours où ça va nous sourire et d’autres où ça ne va pas le faire. Mais j’espère que ça va nous sourire beaucoup.

MHD : Y’a pas de raison. Les séries s’arrêtent toujours. 

Mathis : C’est sûr que si on joue avec la même énergie jusqu’à la fin de la saison, on va gagner des matches, beaucoup de matches.

MHD : Je le pense aussi mais ce qui est embêtant, ce sont vos petits trous d’air de temps en temps. Comment peut-on éviter les trous d’air ? 

Mathis : En fait, chaque équipe va avoir des trous d’air. Il faut juste qu’ils soient les plus courts possibles. Les nôtres sont un peu trop longs pour l’instant mai si on arrive à les raccourcir, je pense que ça ira.

MHD : Alors comment qu’on fait ?

Mathis : C’est le travail à l’entraînement toute la semaine.

MHD : Vous sentez que vous avez des trous d’air comme ça à l’entraînement ? Vous ressentez le moment où vous vous déconcentrez ? 

Mathis : Peut-être. Je ne sais pas. J’ai du mal à m’en rendre compte de l’intérieur. 

MHD : Je te charge de prendre conscience des trous d’air.

Mathis : Le coach s’en chargera. C’est son job.  

MHD : Mais il faut que vous le sentiez vous aussi.  

Mathis : Ok. Je vais essayer moi aussi.  

MHD : Je le ressens bien moi. Mieux, je le vois !!! Et en basket, je ne suis pas une référence ! Alors, il n’y a pas de raison que des joueurs très doués en basket passent au travers de l’intérieur. (C’est primordial pour savoir quand ça merdouille et y remédier de suite sur le terrain. Non ?!) Allez, je ne te dis pas bonne chance. Mais sache qu’on vous suit avec plaisir.

Mathis : Merci.

MHD : Merci à toi.

MHD

CHAUD DEVANT

ALM-Angers (12) (Photo EBC – Après son 300ème match en saison régulière et play-offs de Pro B – 161 victoires pour 139 défaites -, le coach Rémy VALIN fait ses comptes et sait qu’il ne reste plus de joker sur la saison en cours et que l’avenir de son équipe ne dépend plus uniquement de ses propres résultats)

Nouvelle désillusion pour l’ALM Evreux Basket qui a lâché prise dans les dernières secondes du match qui l’opposait au leader Hyères-Toulon, pour deux petits points (71-73).

Les scores furent serrés pour cette 26ème journée. Derrière, Fos Provence cède d’un tout petit point face à Nantes (64-65), qui réussit la bonne opération du jour et poursuit irrésistiblement sur sa lancée. Il y a fort à parier que les ébroïciens ne les reverront plus ! Il n’y a donc plus que deux adversaires en ligne de mire pour l’ALM Evreux Basket : Le Portel et Orchies. Le premier s’est largement imposé à domicile face à Roanne (92-67) tandis que le second échouait encore d’un tout petit point face à Boulazac… que l’on remerciera peut-être plus tard (74-75). Les coéquipiers de Brandon PETERSON, qui a avantageusement remplacé Eugene TEAGUE, auront l’occasion d’en découdre avec ses deux adversaires : le 5 mai face au Portel à Jean Fourré (avec hélas un point-average défavorable – 17) et le 9 mai à Orchies (avec un tout petit point d’avance au point-average). Autant dire que la tâche sera ardue pour les protégés de Rémy VALIN, qui ne sont guère en position de force au Classement à l’Anglaise. Il faudra donc en plus compter sur des défaillances de ces deux rivaux avec notamment un certain Orchies – Le Portel le 18 avril prochain qui ne sera pas sans conséquences sur l’avenir des ébroïciens.

En attendant, l’avenir immédiat passe par une victoire impérative le 4 avril prochain à Angers. Ensuite, l’ALM Evreux Basket se frottera à une troisième équipe sudiste, Antibes, après Monaco et Hyères-Toulon. Mais à chaque jour suffit sa peine…

JYC 

LE CLASSEMENT A L’ANGLAISE

Ce classement permet de situer les équipes les unes par rapport aux autres, quel que soit le nombre de matchs disputés à domicile ou à l’extérieur. Ce classement fonctionne de la manière suivante : Victoire à domicile ou Défaite à l’extérieur : 0 point – Victoire à l’extérieur : + 1 point – Défaite à domicile : – 1 point

1er – HYERES-TOULON – MONACO : + 7 Points

3ème – BOULAZAC : + 5 Points

4ème – ANTIBES : + 4 Points

5ème – DENAIN – NANTES – ROANNE : + 2 Points

8ème LE PORTEL – ORCHIES : 1 Point

————————————————————————————————————

10ème – : PROVENCE – 1 Point

11ème – EVREUX – SAINT-QUENTIN : – 2 Points

13ème – AIX-MAURIENNE – LILLE – POITIERS : – 3 Points

16ème – CHARLEVILLE-MEZIERES – SOUFFELWEYERSHEIM : – 4 Points

18ème – ANGERS : – 9 Points

LES CLASSEMENTS 

10ème au GENERAL (26 matches – 12 victoires – 14 défaites / 46 %)

5ème à DOMICILE (14 matches – 11 victoires – 3 défaites / 78 %)

17ème à l’EXTERIEUR (12 matches – 1 victoire – 11 défaites / 8 %)

LE TABLEAU DE MARCHE MENSUEL

SEPTEMBRE 2014 : 1V – 2 D (209 – 214 / – 5)

OCTOBRE 2014 : 3 V – 3 D (454 – 448 / + 6)

NOVEMBRE 2014 : 3 V – 2 D (343 – 340 / + 3)

DECEMBRE 2014 : 3 V – 3 D (445 – 416 / + 29)

JANVIER 2015 : 1 V – 2 D (195 – 208 / – 13)

FEVRIER 2015 : 1 V – 3 D (291 – 308 / – 17)

MARS 2015 : 2 V – 2 D (309 – 312 / - 3)

* Toutes Compétitions Confondues

LE POINT AVERAGE 

BOULAZAC : 0V – 2 D (134 – 153 / – 19)

SAINT-QUENTIN : 0V – 2 D (141 – 155 / – 14)

MONACO : 1V – 1 D (139 – 140 / – 1)

LILLE : 1V – 1 D (154 – 137 / + 17)

ROANNE : 1V – 1 D (152 – 154 / – 2)

NANTES : 1V – 1 D (155 – 154 / + 1)

POITIERS : 1V – 1 D (160 – 161 / – 1)

AIX-MAURIENNE : 1V – 1 D (143 – 147 / – 4)

HYERES-TOULON : 0V – 2 D (135 – 150 / - 15)

 

EVREUX – HYERES TOULON : LA FEUILLE DE MATCH

Championnat de Pro B 2014-2015 – 28ème Saison en LNB

26ème Journée – Vendredi 27 Mars 2015

ALM EVREUX BASKET 71 – 73 HYERES-TOULON V

(20-22) (17-9) (MT 37-31) (14-23) (20-19)

Salle Jean Fourré – Environ 2700 spectateurs

Arbitrage contestable de messieurs OLIOT & LOPES

MVP DU MATCH : Kyle SPAIN (HYERES-TOULON VAR)

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Glenn COSEY* 27 4/8 4/7 3/3 1 4 0 0 1 0 3 6 15 15
Mathis KEITA 23 4/5 2/3 1/3 4 1 0 0 1 2 1 4 11 14
Brandon PETERSON 24 6/12 0/0 1/2 3 2 0 3 7 0 0 0 13 13
Lahaou KONATE* 34 4/9 2/4 3/3 1 7 1 2 2 2 3 2 13 12
James MATHIS* 32 2/6 0/1 3/4 3 3 0 5 9 0 3 0 7 11
Mickael VAR* 23 2/7 0/4 1/2 2 3 1 3 8 0 2 2 5 8
Guillaume COSTENTIN* 12 1/4 1/4 0/0 3 0 1 0 1 1 0 1 3 4
Pierre-Etienne DROUAULT 17 1/4 1/3 0/0 1 2 0 0 3 0 1 2 3 4
Isaia CORDINIER 8 0/3 0/2 1/2 0 1 1 0 0 0 3 0 1 - 5
Thomas DOLOMINGO 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -
       
ALM EVREUX BASKET 200 24/58 10/28 13/19 18 23 4 13 32 5 16 20 71 76

 

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Kyle SPAIN* 31 6/9 2/4 2/2 5 5 1 3 6 1 2 1 16 20
Charlie WESTBROOK* 36 9/16 2/4 1/1 2 5 0 1 1 3 2 3 21 19
Davante GARDNER* 27 1/5 0/0 6/7 3 3 2 0 6 2 1 3 8 15
Axel JULIEN* 33 7/17 1/8 3/4 4 3 0 0 4 3 4 5 18 15
Clément CAVALLO* 27 2/4 1/3 2/2 3 1 1 0 4 2 2 2 7 12
Fabien ATEBA 15 1/2 1/1 0/0 1 0 0 0 2 0 0 0 3 4
Vincent POIRIER 17 0/1 0/0 0/0 2 1 0 3 5 0 1 1 0 4
Ludovic CHELLE 6 0/1 0/1 0/0 1 0 0 0 0 0 1 0 0 - 2
Charly PONTENS 8 0/1 0/0 0/0 2 0 0 0 0 0 1 0 0 - 2
Kingsley PINDA 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -
       
HYERES-TOULON VB 200 26/56 7/21 14/16 23 18 4 7 28 11 14 15 73 85

DEFAITE SANS DEMERITER FACE AU LEADER

ALM-Denain (10)Rien ne remplace le succès et une défaite reste une défaite. Il en est cependant qui ont des goûts de victoire, à défaut d’en avoir la saveur. Celle-ci en fait partie, assurément. L’on pourrait attribuer cette défaite à une affaire de lancers francs, ces trois tirs de réparation accordés à Mathis Keita, alors que le chrono affichait zéro seconde à 70-73 et qui ont vite scellé le sort du match, puisque le jeune meneur de l’ALM Evreux a raté le premier. Effondré, anéanti, la défaite de son équipe étant entérinée. Le constat est terrible et injuste pour ce jeune joueur, qui avait remis son équipe dans le match, peu auparavant, avec ses huit points consécutifs, il est terrible, puisque c’est donc lui qui aura entériné la défaite de son équipe, alors qu’il lui avait fait entrevoir la victoire.

Ou est-ce tout bonnement, avec cette histoire de lancers francs, le fait que les amicalistes en ont converti un de moins que leurs adversaires, alors qu’ils en ont eu trois de plus à leur actif (13/19 contre 14/16). Faites les comptes.

On pourrait aussi l’attribuer à quelques décisions arbitrales contraires, comme celles qui ont permis au leader méditerranéen de revenir dans le match en quelques secondes, au retour sur le parquet, de 37-31 à 37-37, à un moment où les varois mettaient une drôle de pression sur les arbitres et où les amicalistes ont été lourdement sanctionnés (Charlie Westbrook a bien été réprimandé par ces derniers, mais sans dommage, le fougueux coach Laurent Legname sachant attiser la braise sur le coup, sans dommage pour lui aussi). Que dire de cette méchante faute de Clément Cavallo sur Lahaou Konate, à 47-47, notifiée sans plus, par les arbitres, un Cavallo qui s’en est bien sorti sur le coup et qui aura permis au leader de passer de – 6 à la mi-temps (37-31) à + 3 (47-50) à la 26ème, puisque Davante Gardner aura su, dans la foulée, profiter du désarroi des locaux. Ou ce très sévère passage en force infligé à Pierre-Etienne Drouault, dans la foulée, à 50-50, ne permettant pas à son équipe de reprendre la main sur le match. Peut-être y avait-il eu trop d’envie chez l’arrière amicaliste, mais il y avait bien eu obstruction pour annihiler sa pénétration. Et que dire de cette faute anti-sportive sifflée à l’encontre de Mathis Keita et qui a permis à Clément Cavallo de mettre les siens devant à 63-67 (à la 38ème) avec possession à venir, tandis que dans la foulée, la 5ème faute de Kyle Spain, transformée en … 3ème faute de Gardner, alors qu’ils s’y étaient mis à trois pour jeter au sol Lahaou Konate, n’a pas été sanctionnée de la même manière (pas de possession en plus). Quand un match pareil se joue à des détails, le nombre de ceux-ci finissent par peser dans la balance finale. Toutes ont été au détriment de l’ALM Évreux, qui a livré un match remarquable et qui ne méritait pas la défaite ce soir.

Une victoire pas volée non plus pour Hyères-Toulon

ALM-Angers (24)S’il y a un troisième point à mettre en exergue pour expliquer cette défaite, ce sera celui-là : entre une équipe leader du championnat, qui a gagné tant de matches depuis le début de la saison, parfois au couteau, emmenée par un cinq majeur de feu (au temps de jeu incroyable par rapport au reste de l’équipe) dont un trio américain de tous les coups depuis le début de la saison (46 points à eux trois et 18 rebonds, 47 à l’évaluation par match, un trio bien rodé) et une équipe d’Évreux, une nouvelle fois dans l’incertitude et remaniée, il y a juste eu cette confiance en soi qui fait gagner les matches.

Cette équipe de Hyères-Toulon, dont le budget est dans les bas-fonds de la division, n’avait qu’un seul objectif en début de saison : s’assurer le plus rapidement possible son maintien, pour mieux préparer l’avenir. «Cette équipe ressemble à la nôtre d’il y a trois ans, quand on avait tenu tête à l’ogre Pau-Orthez, avec Clevin Hannah, Steeve Ho You Fat et Jérémiah Wood, tout nous réussissait, tout leur réussit actuellement» avait répondu Rémy Valin, à la question d’un journaliste la veille. Et cela s’est vérifié ce vendredi soir, où cette équipe varoise a su attendre son heure et bénéficier de la clémence des dieux pour continuer sa course vers l’avant et la Pro A.

Avec ce seul cinq majeur, cette équipe se doit de terminer première pour accéder à la Pro A, sans passer par les play offs, où elle risquerait de terminer trop fatiguée et sans forces. Cela s’est vu sur le parquet de Jean Fourré. Venue en opération commando, toujours portée par le même cinq majeur, elle sera repartie avec la victoire … Si l’ALM Evreux ne méritait pas de perdre, il faut le reconnaître, celle de Hyères-Toulon non plus.

Et l’avenir dans tout cela ?

Eh bien, il est très simple. Rémy Valin, la veille, lors de sa conférence de presse avait dit qu’il faudrait au moins six victoires en neuf matches pour parvenir à se hisser en Play Offs (où, chacun le sait, tout redevient possible). Il en faudra toujours six, mais en huit matches seulement. Examinons le calendrier à venir : à priori, l’ALM Evreux n’en a que trois à sa portée, si l’on se fie au classement, à Angers, le dernier, à Charleville, l’avant dernier et face à Souffelweyersheim, à la maison, juste classé devant les derniers… Pour le reste, il faudra quelques «perfs» contre des équipes mieux classées (Antibes et Le Portel à la maison, Orchies et Denain à l’extérieur et contre son principal adversaire direct, Fos sur Mer, toujours à l’extérieur). Que des «finales» à venir, que des matches à gagner à tout prix. Ce genre de challenge que notre coach emblématique de l’ALM aime tant à devoir relever. D’autant qu’il pourra s’appuyer sur sa dernière inspiration. En effet, Brandon Peterson, sa dernière trouvaille, est bien l’élément qui lui permettra de parvenir à ses fins. Pour sa première au pied levé, l’intérieur américain a plus que levé les incertitudes à son sujet, livrant une partition surprenante au vu de l’urgence de son recrutement (13 points et 13 à l’évaluation). Non, la saison n’est pas finie. Une victoire à Angers lors de la prochaine Journée (mais gare : ceux-ci, bien que condamnés, viennent de vaincre Antibes et vont sûrement s’amuser à jouer les trublions) et elle ne le sera toujours pas… Go ALM go, cette saison, si bizarre, n’est toujours pas finie.

JC

QUITTE OU DRIBBLE

Un qui s’barre mais ça repart !

Eugène TEAGUE nous ayant fait faux bond, y’a du rebond ici et on espère que PETERSON, la nouvelle tournante, remportera l’Oscar du pivot qui faut, de l’intérieur qui va faire un malheur.

Hé oui, je fais référence à Oscar PETERSON, jazzman bien connu de tous les amateurs du genre.

C’est pour dire qu’on espère que Brandon, le nouveau prénom, connaît la musique sinon, il va se faire souffler dans les bronches pour qu’ça swingue. S’agit de connaître sa partition. Yeah …

J’ai, malgré tout, une pensée émue pour Eugène qui s’est débiné avant d’être définitivement assassiné par la critique.

Mais il paraît qu’il était pas toujours sérieux et qu’il allait fouler – certains soirs – un parquet qui n’était pas l’bon. Alors, danse maintenant. Quel gâchis.

Je m’arrêterai là afin de contredire ce dicton que j’aime pourtant tant : « En mars, fais ta garce ».

MHD, qui l’aurait volontiers parié …

BRANDON PETERSON A LA RESCOUSSE

Comme à son habitude, le staff de l’ALM Evreux Basket s’est montré très réactif face à l’adversité !

Pour pallier au départ pour le moins précipité de son pivot américain Eugene TEAGUE, démissionnaire il y a une semaine, le coach Rémy VALIN a jeté son dévolu sur l’intérieur Brandon PETERSON (24 ans, 2.05 m), arrivé dès hier soir sur les bords de l’Iton.

Brandon PETERSON évoluait en Ligue Pro Belge avec le club de Stella Artois Leuven Bears, équipe hélas arrivée lanterne rouge de la division en février dernier. Meilleur joueur de son équipe (12 points à 53.9 %, 75.3 % aux lancers francs, 6.4 rebonds, 2.9 fautes provoquées, 0.7 passe décisive et 12.3 d’évaluation en 25.7 minutes de jeu), Brandon PETERSON a joué un dernier match de barrage avec son club samedi dernier. Il a signé son record de la saison le 17 janvier face à Proximus Spirou (6ème de la saison régulière) avec la bagatelle de 31 points à 73.3 %, un joli 9 sur 10 aux lancers francs, 15 rebonds, 7 fautes provoquées et à l’arrivée un impressionnant 43 d’évaluation en 39 minutes de jeu !

Très mobile et assez adroit dans la raquette et sous le panier, il devrait rapidement apporter ce qui manquait cruellement aux ébroïciens depuis quelques semaines, en espérant qu’il puisse être rapidement qualifié par la LNB et ainsi faire son baptême du feu à Jean Fourré face au leader Hyères-Toulon.

JYC

A LA CROISEE DES CHEMINS

ALM-Monaco (10)A 9 journées de la fin de la saison régulière, et après une 11ème défaite consécutive à l’extérieur, l’ALM Evreux Basket se trouve à la croisée des chemins, avec pourtant encore son destin entre ses mains.

Le club normand, staff, joueurs et supporters réunis, ont été trahi en début de semaine par le déserteur Eugene TEAGUE, qui soit dit en passant avait su négocier son départ avec son agent et avec les indemnités qui lui allaient bien en fin d’année dernière et qui aujourd’hui s’affranchit l’air de rien de tout le préjudice qu’il fait subir à son premier club pro, qui lui avait pourtant fait un pont d’or. De quoi être plus que déçu par l’un des plus mauvais rapports qualité/prix dans l’histoire du club !

Mais il faut passer à autre chose, et rapidement ! A défaut d’avoir pu mettre un tigre dans son moteur, le coach Rémy VALIN va devoir dénicher l’oiseau rare avant mardi prochain car il y a désormais pénurie dans la raquette ébroïcienne avec toujours Babacar NIANG et Desmond QUINCY-JONES à l’infirmerie. Il n’y a bien sûr plus aucun droit à l’erreur sur le parquet de Jean Fourré car tout nouvelle défaite à domicile s’avèrerait certainement fatale dans la course poursuite engagée pour coiffer sur le poteau l’un des trois autres prétendants aux Playoffs que sont Nantes, Le Portel et Orchies.

Il est donc urgentissime de recruter un troisième américain dans les meilleurs délais, avec certes une bonne enveloppe car le délicat Eugene TEAGUE avait quand même le plus gros salaire de l’équipe. Sauf que le nom qui circule dans les rédactions et sur les réseaux sociaux est également le plus gros salaire de son équipe… en Pro A. Bref, nous allons être rapidement fixés.

D’un point de vue strictement sportif, le maintien étant désormais assuré, l’objectif devient de plus en plus clair : ne rien perdre à la maison et donc l’emporter à tout prix malgré la qualité évidente des futurs adversaires de l’ALM Evreux que sont Hyères-Toulon, Antibes, Le Portel et Souffelweyersheim, et aller glaner de si précieuses victoires à l’extérieur à Angers, Fos Provence, Charleville-Mézières, Orchies ou Denain. Dans tout cela, il y a au moins trois adversaires directs (Le Portel, Fos Provence et Orchies) et des équipes qui ont le vent en poupe (Antibes et Fos Provence)… La fin du championnat sera donc palpitante ou prématurément sans intérêt.

JYC

LE CLASSEMENT A L’ANGLAISE

Ce classement permet de situer les équipes les unes par rapport aux autres, quel que soit le nombre de matchs disputés à domicile ou à l’extérieur. Ce classement fonctionne de la manière suivante : Victoire à domicile ou Défaite à l’extérieur : 0 point – Victoire à l’extérieur : + 1 point – Défaite à domicile : – 1 point

1er – HYERES-TOULON – MONACO : + 6 Points

3ème – ANTIBES – BOULAZAC : + 4 Points

5ème – DENAIN – ORCHIES – ROANNE : + 2 Points

8ème - LE PORTEL – NANTES : 1 Point

10ème – PROVENCE : 0 Point

————————————————————————————————————

11ème – EVREUX : – 1 Point

12ème – LILLE – POITIERS – SAINT-QUENTIN : – 2 Points

15ème – AIX-MAURIENNE : – 3 Points

16ème – CHARLEVILLE-MEZIERES : – 4 Points

17ème – SOUFFELWEYERSHEIM : – 5 Points

18ème – ANGERS : – 9 Points

LES CLASSEMENTS 

10ème au GENERAL (25 matches – 12 victoires – 13 défaites / 48 %)

4ème à DOMICILE (13 matches – 11 victoires – 2 défaites / 85 %)

17ème à l’EXTERIEUR (12 matches – 1 victoire – 11 défaites / 8 %)

LE TABLEAU DE MARCHE MENSUEL

SEPTEMBRE 2014 : 1V – 2 D (209 – 214 / – 5)

OCTOBRE 2014 : 3 V – 3 D (454 – 448 / + 6)

NOVEMBRE 2014 : 3 V – 2 D (343 – 340 / + 3)

DECEMBRE 2014 : 3 V – 3 D (445 – 416 / + 29)

JANVIER 2015 : 1 V – 2 D (195 – 208 / – 13)

FEVRIER 2015 : 1 V – 3 D (291 – 308 / – 17)

MARS 2015 : 2 V – 1 D (238 – 239 / - 1)

* Toutes Compétitions Confondues

LE POINT AVERAGE 

BOULAZAC : 0V – 2 D (134 – 153 / – 19)

SAINT-QUENTIN : 0V – 2 D (141 – 155 / – 14)

MONACO : 1V – 1 D (139 – 140 / – 1)

LILLE : 1V – 1 D (154 – 137 / + 17)

ROANNE : 1V – 1 D (152 – 154 / – 2)

NANTES : 1V – 1 D (155 – 154 / + 1)

POITIERS : 1V – 1 D (160 – 161 / – 1)

AIX-MAURIENNE : 1V – 1 D (143 – 147 / – 4)

 

AIX-MAURIENNE – EVREUX : LA FEUILLE DE MATCH

Championnat de Pro B 2014-2015 – 28ème Saison en LNB

25ème Journée – Vendredi 20 Mars 2015

AIX-MAURIENNE SB 82 – 66 ALM EVREUX BASKET

(17-27) (17-18) (MT 34-45) (19-9) (29-12)

Halle de Marlioz – Environ 1500 spectateurs

Arbitrage de messieurs TARTARE & LOPES

MVP DU MATCH : Karim GOURARI (AIX-MAURIENNE SB)

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
James MATHIS* 35 8/13 1/1 3/8 5 5 0 3 5 1 2 0 20 14
Lahaou KONATE* 28 3/7 1/2 2/2 2 2 0 0 4 1 0 2 9 12
Mathis KEITA* 32 4/9 0/2 0/0 1 1 2 1 4 0 1 1 8 9
Guillaume COSTENTIN 12 1/1 1/1 2/2 5 1 0 1 2 3 3 1 5 8
Mickael VAR* 32 4/11 0/3 0/0 1 1 0 1 6 1 0 0 8 8
Pierre-Etienne DROUAULT 13 3/6 0/2 0/0 1 0 0 1 2 0 2 0 6 3
Glenn COSEY* 39 4/13 0/3 2/4 3 10 0 1 2 2 5 3 10 1
Isaia CORDINIER 9 0/2 0/2 0/0 4 1 1 1 2 0 1 0 0 0
Desmond QUINCY-JONES 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -
Thomas DOLOMINGO 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -
       
ALM EVREUX BASKET 200 27/62 3/16 9/16 22 21 3 9 27 8 14 7 66 55

 

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Karim GOURARI 27 4/6 0/1 0/0 4 0 0 1 8 2 1 3 8 18
Markel HUMPHREY* 36 8/15 1/4 2/2 0 1 0 2 4 1 1 2 19 18
Chris DOWE* 26 7/12 2/4 0/2 4 6 0 1 6 0 2 3 16 16
Joachim EKANGA-EHAWA 21 4/9 3/8 4/4 1 5 0 0 3 0 1 0 15 12
Mohamed KONE* 24 3/7 0/0 3/4 4 4 0 4 5 0 2 4 9 11
Théo LEON* 28 3/8 0/2 4/4 2 4 0 1 3 0 2 2 10 8
Boris MENO 4 1/1 0/0 0/0 0 0 0 1 1 0 0 1 2 4
Thomas YVRANDE* 8 1/3 1/3 0/0 1 0 0 1 3 0 0 0 3 4
Pape BEYE 14 0/1 0/1 0/0 2 1 0 0 3 0 1 0 0 1
Malela MUTUALE 12 0/3 0/1 0/0 3 1 0 0 1 1 2 0 - 3
Lucas LENOIR 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -
AIX-MAURIENNE BS 200 31/65 7/24 13/16 21 22 0 11 37 4 12 15 82 89