Derniers articles :
Journée N° 17
Antibes84 / 58 Angers
EVREUX77 / 65 Aix Maurienne
Hyères-Toulon68 / 58 Denain
Le Portel83 / 68 Souffelweyersheim
Lille92 / 90 Provence
Monaco84 / 68 Nantes
Orchies81 / 58 St Quentin
Poitiers70 / 81Boulazac
Roanne62 / 92Charleville-Mézières
Journée N° 18
Aix Maurienne- / - Monaco
Angers- / - Lille
Antibes- / - Poitiers
Charleville-Mézières- / - Hyères-Toulon
Denain- / - Orchies
Nantes- / - Roanne
St Quentin- / - Le Portel
Souffelweyersheim- / - Provence
Boulazac- / - EVREUX
Classement Championnat
ptsMJVDdomextPoCo
1Hyères-Toulon31171439513521227
2Monaco30171348513191217
3Roanne29171256612881262
4Denain28171168313121184
5Antibes28171165613081227
6Orchies28171168311841115
7Boulazac28171166513391291
8Le Portel2617986313821299
9EVREUX2617988112271187
10Nantes2517895312531332
11Poitiers24177104312941302
12Charleville-Mézières24177103413011339
13St Quentin24177105213081404
14Provence23176115112801327
15Lille23176114212811329
16Souffelweyersheim22175123211721274
17Aix Maurienne21174132212701403
18Angers19172151111711322

Sondage

Etes-vous satisfait du retour de James MATHIS à l'ALM Evreux ?

Résultats

Loading ... Loading ...

Météo

Evreux
29 janvier 2015, 9 h 13 min
Nuageux
Nuageux
4°C
Vents : 5 m/s SO
Prévisions 29 janvier 2015
jour
Pluie
Pluie
6°C
Vents : 6 m/s OSO
nuit
 
Prévisions 30 janvier 2015
jour
Averses
Averses
7°C
Vents : 7 m/s O
nuit
 
 

L’INTERVIEW D’EN FACE

ALM-Angers (18)Julien BESTRON après le match contre ANGERS du vendredi 19 Décembre 2014

MHD : Bonsoir Julien. Vous commencez vachement bien ce match. Mais je crois que ce qui vous a nui, c’est que cette équipe résiste à tout, envers et contre tout et qu’on finit par se taper la tête contre les murs avec cette équipe. Est-ce que c’est ça ?

Julien : Je ne sais pas si c’est ça mais c’est sûr qu’on commence bien le match. Et après le problème, c’est qu’on a l’impression d’être supérieur et qu’on pourrait avoir 10 ou 12 points d’avance …

MHD : … Oui mais jamais vous ne les aurez jamais car il résiste.

Julien : Mais effectivement, on ne les a pas. Et quand on se met à faire quelques erreurs, c’est là, qu’au lieu d’avoir notre capital d’avance pour amortir les erreurs, on se retrouve à 10 points derrière … Après, on souffre et on a du mal à revenir. On perd des balles, beaucoup trop … (20 au total).

MHD : Vous faites beaucoup de fautes aussi (26 …).

Julien : Beaucoup de fautes, beaucoup de rebonds offensifs laissés en première mi-temps, ce qui permet à EVREUX de rester dans le match. Voilà. Parce qu’au premier quart-temps, on était très bien mais on laisse beaucoup de rebonds offensifs.

MHD : Il ne vous a pas manqué grand-chose parce que lorsque vous accélérez au 2ème quart, vous pensez que vous allez vous envoler. Et vous ne vous envolez pas car ils résistent toujours. 

Julien : On a été bon par séquences. À la mi-temps, on est à – 4 (38 – 34) alors qu’on a l’impression qu’on domine l’équipe d’EVREUX. Alors oui, on accélère mais, en même temps, on ne distance pas EVREUX. Et après, quand on a un trou comme à la fin du 3ème et au début du 4ème … 

MHD : … Oui … En début de 4ème, ils vous mettent un 11 – 0 … pour mener 70 à 53.

Julien : Et après, ils ont la confiance et ils mettent des tirs à 3 points compliqués (le festival Mathis KEÏTA et Mickaël VAR qui en mettront 2 chacun). Mais quand tu es en confiance, les tirs, c’est facile. Et à l’inverse, nous, comme  on doute, tout devient compliqué. Et il ne nous faut pas grand chose pour douter vu que nous sommes « lanterne rouge ». On a perdu beaucoup de matches (10 défaites pour 2 victoires). Donc, le moindre truc qui ne va pas dans notre sens, on peut dégoupiller et on se met à douter.

MHD : Alors ça, c’est la première chose qu’il faut arrêter sinon vous allez tout perdre.

Julien : C’est ça.

MHD : Et puis la 2ème chose, c’est d’arrêter de penser que vous dominez quand, en fait, vous ne dominez pas du tout parce que l’autre résiste en face. Cela vous mettra dans une attitude psychologique différente. 

Julien : Je ne suis pas d’accord. On domine mais on ne cotise pas. C’est comme au foot, y’a des équipes qui dominent et elles ne concrétisent pas. Et nous, on a des temps forts où on joue super bien au basket sauf que, je ne sais pas … on fait une balle perdue à la con ou on défend très bien mais on oublie une rotation ou on laisse un rebond offensif. Et c’est ça que j’appelle dominer mais pas concrétiser. C’est pour ça que c’est frustrant parce qu’à chaque fois, on a le sentiment qu’on fait quelque chose de bien mais il nous  manque toujours le truc en plus pour concrétiser, et finalement, faire quelque chose de bien.

MHD : Donc, qu’est-ce qui vous manque ?

Julien: Plus de volonté et plus de confiance en nous et en nos capacités.

MHD : Bah voilà. Je crois qu’on a fait le tour. Ce n’est pas compliqué. En même temps, je ne pense pas que vous puissiez raisonner comme vous avez raisonné ce soir. C’est absolument impossible. Penser que tu domines quand tu ne domines pas vraiment, c’est une mauvaise analyse (J’y reviens mais quoi, quand Angers pense jouer très bien au 1er quart, on finit à 20-20, au second, ce sera 18-14 et ça continuera avec 21-19 et 22-14 dans les 3ème et 4ème … Finalement, Angers ne gagnera pas un seul quart …).

Julien : Mais on n’y pense pas quand on est sur le terrain.

MHD : Si. Vous analysez quand même plus ou moins. Y’a quelque chose qui se passe.

Julien : Ouais. On voit qu’on fait des bonnes choses et on est content de notre première mi-temps.

MHD : Oui. Vous avez raison. Mais, en même temps, je les vois évoluer, les joueurs d’EVREUX, et je me dis que vous n’arrivez pas à les passer.

Julien : C’est vrai.

MHD : Et je me dis au cours du match que ça va vous jouer des tours. Je l’ai très nettement vu. Donc, vous ne pouvez pas considérer que vous dominez une équipe qui vous résiste aussi bien, même si vous pensez bien jouer. (Jouer bien est une chose mais pas jouer assez bien face à un adversaire plus coriace en est une autre … et c’est là qu’il faut être vigilant)

Julien : Oui. ils résistent et on fait des erreurs. Et c’est une équipe volontaire à domicile. C’est une équipe dure avec beaucoup d’athlètes et des gros défenseurs. On le sait.

MHD : Et vous êtes arrivés à les surprendre un peu en première mi-temps.

Julien : Oui. Oui. Oui. 

MHD : Vous jouez bien, vous jouez actifs …

Julien : … C’est comme ça sur pas mal de nos matches. 

MHD : Mais vous perdez beaucoup. Donc, tu n’as pas le droit de penser que tu domines. Donc, il faut y aller plus fort … (pour arriver à dominer) …

Julien : … C’est ça. Il faut y aller plus fort.

MHD : Penser qu’on pourrait dominer si on y allait plus fort. Là, tu as un cran à passer. Tu peux pas raisonner comme tu l’as fait lors de ce match. Je te le redis. Ce que tu m’as raconté du match, c’est ce que j’ai ressenti. Des gars d’Angers qui se disaient que c’était pas mal parti et j’ai vu les gars d’EVREUX leur répondre : pas si vite, on va vous résister jusqu’au bout. 

Julien : Mais c’est vrai qu’à part au tout début du match, on n’a jamais vraiment été devant. On mènera dans le 1er quart de 7 points mais ça ne durera pas (9-16 à 2 minutes 30 de la fin du 1er quart; ce qui sera le plus gros écart dans le match en défaveur de l’ALM EVREUX).

MHD : Ça ne durera pas car ils vous résistent et ils vous résistent bien. Tu as bien résumé et je te laisse méditer. Merci pour cette interview et bon courage. pour la suite.

Julien : Merci.   

MHD

MONACO – EVREUX : LA FEUILLE DE MATCH

Championnat de Pro B 2014-2015 – 28ème Saison en LNB

13ème Journée – Mardi 23 décembre 2014

AS MONACO 63 – 59 ALM EVREUX BASKET

(15-7) (15-18) (MT 30-25) (18-18) (15-16)

Salle Gaston Médecin – Environ 1500 spectateurs

Arbitrage de messieurs ARNOUX & ROUX

MVP DU MATCH : Cyril AKPOMEDAH (AS MONACO)

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Glenn COSEY* 33 4/12 3/8 3/4 3 5 0 1 3 2 1 7 14 16
Sambou TRAORE* 25 5/14 0/1 1/2 3 4 0 1 7 3 2 1 11 10
Lahaou KONATE* 32 4/8 1/4 0/0 0 1 0 2 6 1 4 2 9 10
Mickael VAR 15 4/8 1/2 0/0 3 1 0 3 4 0 1 1 9 9
Mathis KEITA 13 1/2 0/1 2/2 0 2 0 0 3 2 1 0 4 7
Eugene TEAGUE* 22 1/3 0/0 2/2 5 1 0 0 5 0 3 1 4 5
Guillaume COSTENTIN* 23 1/2 1/2 0/0 3 0 0 0 3 1 2 1 3 5
Isaia CORDINIER 13 1/6 0/2 1/2 2 2 0 2 5 0 1 0 3 1
Sam MULDROW 6 0/0 0/0 0/0 1 0 0 0 0 1 1 0 0 0
Babacar NIANG 18 1/7 0/0 0/0 3 1 0 0 4 0 0 0 2 0
       
ALM EVREUX BASKET 200 22/62 6/20 9/12 23 17 0 9 40 10 16 13 59 63

 

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Cyril AKPOMEDAH* 33 3/8 2/5 0/0 1 1 3 0 9 2 1 1 8 17
Darrel MITCHELL 22 2/4 0/2 8/8 4 9 1 0 2 0 4 5 12 14
Jonathan TORNATO* 20 6/10 0/0 6/8 1 6 0 0 1 1 2 0 18 12
Moustapha FALL 20 2/3 0/0 2/2 3 1 0 2 3 1 1 0 6 8
Ronell TAYLOR* 31 1/8 0/2 5/7 0 3 0 0 5 1 2 5 7 7
Lambert DIACONO 7 2/2 1/1 0/0 0 0 0 1 1 0 0 0 5 6
Diégo VEBOBE* 25 1/4 0/2 0/0 4 0 0 2 6 2 3 1 2 5
Michael MOKONGO* 22 0/4 0/1 0/0 2 1 0 1 2 0 0 3 0 1
Hugo DUMORTIER 13 1/7 1/4 2/2 2 1 0 0 1 0 1 0 5 - 1
Jason JONES 7 0/3 0/2 0/0 0 0 0 0 1 0 1 0 - 3
Benjamin JOHN 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -
AS MONACO 200 18/53 4/19 23/27 17 22 4 6 31 7 15 15 63 66

ANGERS AVANT LE ROCHER

ALM-Angers (24)En remportant le premier d’une série infernale de 4 matches à disputer en 11 jours (!) les hommes de Rémy Valin se sont mis dans les meilleures dispositions pour rester au sein du Top 9 au soir du 30 décembre prochain.

Une première moitié de classement et même un premier tiers, dans lesquels ils se sont installés franchement ce vendredi, puisque la défaite de Boulazac (à Hyères-Toulon) leur a permis de rejoindre les périgourdins à la 6ème place. Les trois rencontres à hauts risques qui se profilent vont avoir valeur de test pour les amicalistes et ressembler fort à un premier tournant de la saison. Mardi, ils devront se déplacer à Monaco (5ème) qui a reçu le joli cadeau « empoisonné » de jouer ses deux rencontres d’avant Noël à domicile (Antibes s’est déjà offert son cadeau de Noël en principauté hier soir). Vendredi prochain, ce sera la réception du redoutable et ambitieux Denain (4ème) avant un déplacement chez le non moins redoutable Nantes (en embuscade à la 10ème place et en net regain de forme). Que des adversaires directs auto-proclamés pour les play-offs !

Les ébroïciens sont apparus en net progrès par rapport à leur sortie laborieuse face à l’autre dernier de la classe, Charleville-Mézières, d’autant que cette équipe angevine (qui avait déplacé 12 joueurs et en a utilisé 11) a semblé bien mieux armée. Le bilan final (+ 9 contre les ardennais et + 14 contre les angevins) aura sûrement rassuré ceux qui se posaient encore des questions sur le maintien à ce niveau de leur équipe de cœur.

Dans la perspective des matches rapprochés à venir, Rémy Valin a visiblement géré le temps de jeu de ses joueurs, partagé qu’il était entre l’obligation de victoire à tout prix (et à 56-53 à la 29ème, celle-ci n’était toujours pas acquise) son désir d’économiser ses cadres (Gene Teague n’a foulé le parquet que durant 13 minutes, Glenn Cosey durant 21) et de tester ses autres joueurs en leur donnant du temps de jeu et des responsabilités… Sur ce plan, le coach a sûrement tiré un grand nombre d’enseignements de sa soirée. A t’il fait exprès de partager très exactement le temps de jeu de son cinq majeur et de son banc ? (100’30 pour l’un 99’30 pour l’autre !). Toujours est-il que l’entraîneur se sera découvert ce soir un meneur «américain» en la personne du tout jeune Mathis Keita qui a réussi quasiment tout ce qu’il a entrepris, MVP du match en seulement 21 minutes de jeu (13 points à 67%, dont un marquant 3/3 dans les tirs primés, 5 passes décisives, dont trois consécutives cruciales pour mettre son équipe loin devant et un énorme 21 à l’évaluation, stratosphérique, vu son temps de jeu). Qu’il aura retrouvé un efficace Babacar Niang, impeccable, toujours aussi élégant dans son jeu (13 pts à 60%, 15 à l’évaluation), un brin irrégulier mais sur lequel il sait qu’il peut compter. Surtout, il aura retrouvé un Guillaume Costentin efficace aux tirs (2/2 dans les tirs primés) l’intelligent joueur ayant peut être lu tout ce qui se disait sur lui et y répondant d’entrée (c’est lui qui a marqué le premier panier de l’ALM, de loin, of course). Un Mickaël Var, qui confirme son immense talent, son potentiel de joueur dominant de la Pro B. Sans se transcender, il a encore été déterminant (15 points malgré un 4/9 aux tirs, intraitable aux lancers francs), surtout clairement joyeux de jouer, une quasi assurance tous risques que ce joueur, élégant lui aussi. Et surtout, un Lahaou Konate retrouvé, comme à ses plus belles heures. Le garçon s’est démené partout, notamment à l’interception (5 vols de ballon) comme s’il jouait sa vie sur ce match. Sans un énorme Mathis Keita, il en aurait été le MVP (19 pour ce qui le concerne). Connaissant le bonhomme, il en a sûrement été ravi pour son jeune partenaire.

ALM-Angers (4)A 56-53, à la 29ème, notre équipe n’avait toujours pas de certitudes. Entre la fin de ce 3ème quart temps et le début du 4ème, les joueurs du banc, encadrés par Lahaou Konate, se montrent alors irrésistibles. Babacour Niang sur son panier bonifié, montre le chemin (59-53 à la 30ème). Puis insiste, à l’entame du dernier quart temps (main gauche, après deux échecs sous le cercle de Julien Bestron) pour un 61-53 qui était à ce moment le plus gros écart du match. Il n’y a plus qu’une équipe sur le terrain à cet instant et sur ce caviar donné par Lahaou Konate à Sambou Traoré l’écart se creuse. Par Lahaou Konate, encore lui, l’addition se fait lourde (65-53 à la 34ème). Et le match tourne à la démonstration lorsque Babacar Niang s’en va chercher un rebond autoritaire et que Mathis Keita le récompense pour son abnégation avec son 2ème panier primé de la soirée. C’est encore Niang, inarrêtable à cet instant, qui clôture un 14-0, quasi synonyme de victoire (70-53 à la 35ème).

Bestron stoppe enfin l’hémorragie et malgré l’échec de Sambou Traoré aux lancers (ovationné par le 6ème homme, pas rancunier, au moment de regagner le banc) les locaux ne lâchent pas prise, avec un Mickaël Var olympien sur la ligne des 6m75, deux fois de suite pour porter la marque à + 20 (78-58 à deux minutes de la fin). Lorsque Mathis Keita intercepte et balance son 3ème missile de la soirée (à 3/3) le public se met à chanter… Le match se termine à la sirène sur une tentative de alley-oop d’Isaia Cordinier mis sur orbite par Mathis Keita, pour lesquels le basket est non seulement un sport, mais aussi un spectacle.

A Monaco mardi (qui aura à cœur de ne pas perdre deux fois de suite dans sa salle), c’est plus que jamais un collectif de dix joueurs interchangeables, qui va tenter de se rapprocher du haut du classement, plus fort de quelques certitudes, mais ce ne sera pas une mince affaire. A Monaco, l’ALM Evreux a tout à gagner et rien à perdre…

JC

EVREUX – ANGERS : LA FEUILLE DE MATCH

Championnat de Pro B 2014-2015 – 28ème Saison en LNB

12ème Journée – Vendredi 19 décembre 2014

ALM EVREUX BASKET 81 – 67 ANGERS BC

(20-20) (18-14) (MT 38-34) (21-19) (22-14)

Salle Jean Fourré – Environ 2400 spectateurs

Arbitrage laborieux de messieurs VANSTEENE & ACHEEN

MVP DU MATCH : Mathis KEITA (ALM EVREUX BASKET)

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Mathis KEITA 21 4/6 3/3 2/2 1 1 0 1 2 3 0 5 13 21
Lahaou KONATE* 33 4/8 1/4 6/8 2 7 0 1 3 5 2 4 15 19
Babacar NIANG 27 6/10 0/0 1/1 2 2 0 1 5 0 0 1 13 15
Mickael VAR 22 4/9 2/5 5/5 2 4 0 1 3 0 0 1 15 14
Sam MULDROW* 22 1/2 0/0 2/2 1 1 1 0 4 1 0 1 4 10
Glenn COSEY* 21 1/7 1/4 0/0 1 1 0 0 3 2 0 5 3 7
Eugene TEAGUE* 13 2/3 0/0 0/0 3 2 0 3 3 0 1 0 4 5
Guillaume COSTENTIN* 12 2/3 2/2 0/0 3 1 0 0 0 1 2 0 6 4
Sambou TRAORE 18 1/7 0/1 2/4 3 4 0 2 4 1 2 2 4 1
Isaia CORDINIER 11 1/6 0/2 2/3 3 2 0 1 2 1 2 0 4 - 1
       
ALM EVREUX BASKET 200 26/61 9/21 20/25 21 25 1 10 29 14 9 19 81 95

 

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Gregg THONDIQUE* 35 7/7 1/1 5/6 4 3 1 2 8 1 5 0 20 24
Richie GORDON* 32 4/9 0/3 4/4 4 9 2 2 4 1 4 1 12 11
Gaylor CURIER* 23 3/8 2/7 0/0 2 2 0 0 4 0 1 4 8 10
Julien BESTRON* 24 2/6 1/2 0/0 3 1 1 1 4 1 1 3 5 9
Pierre PIERCE* 32 4/8 2/5 2/4 4 3 0 0 3 1 3 2 12 9
Antoine BELKESSA 22 0/2 0/2 2/2 4 1 0 1 2 0 0 3 2 5
Thibaut LONZIEME 13 2/4 0/2 0/0 4 0 0 0 4 0 2 0 4 4
Ahmed DOUMBIA 3 1/1 0/0 0/1 1 1 0 0 0 0 0 0 2 1
Hugo SUHARD 9 1/5 0/2 0/0 0 0 0 1 2 0 1 2 2 1
Yannis IRID 3 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0
Cheikh KOMA 4 0/0 0/0 0/0 0 0 0 1 2 0 2 0 0 0
ANGERS BC 200 24/50 6/24 13/17 26 20 4 8 33 4 19 15 67 74

JOURNEE 11 : LE BAROMETRE

ALM-Lille (6)Voilà arrivé le premier tiers du championnat de Pro B, une certaine hiérarchie commence à se dessiner, mettant en évidence les forces et faiblesses de chacun.

Pour l’ALM Evreux Basket et malgré la défaite à Poitiers (aux points mais pas à l’évaluation), les clignotants de notre Baromètre sont plutôt au vert. Podium assuré pour les hommes de Rémy VALIN qui excellent en défense, au rebond ainsi qu’à la réussite aux lancers francs… tant mieux car les ébroïciens sont également bien lotis au nombre de fautes provoquées.

Pas de show par les temps qui courent (lanterne rouge aux dunks !) mais un critère en hausse régulière depuis l’arrivée de Sam MULDROW : les contres !

Cà va mieux un peu partout, même si le problème des ballons perdus n’est toujours pas résolu. Encore un petit effort en ce mois de décembre pour continuer de progresser en attendant des jours meilleurs, côté spectacle et côté victoires à l’extérieur.

JYC

LES MENTIONS DE L’ALM EVREUX BASKET

TRES BIEN  :lol:

1er au Rebond Total (39.37) =

1er au Rebond Défensif (28.82) + 1

2ème à la Réussite aux Lancers Francs (76.68 %) =

3ème aux Points Encaissés (70.27) + 1

4ème aux Fautes Provoquées (21.45) + 3

BIEN  ;-)

6ème au Rebond Offensif (10.55) =

6ème à la Réussite aux Tirs à 3 Points (32.59 %) + 1

6ème aux Passes Décisives (15.73) + 2

8ème au Point-Average Général (+26) + 1

8ème au Moins de Fautes Commises (20.36) - 2

9ème au Ratio Attaque / Défense (1.0336) =

9ème aux Interceptions (7.56) + 1

9ème à l’Evaluation Collective (82.00) + 2

PASSABLE   :cry:

11ème aux Points Marqués (72.64) + 2

13ème aux Contres (2.00) + 3

14ème à la Réussite aux Tirs à 2 Points (49.11 %) + 2

14ème à la Réussite Totale aux Tirs (43.11 %) - 1

MEDIOCRE  :evil:

17ème au Moins de Balles Perdues (18.27) =

18ème aux Dunks (0.55) - 2 

HYERES-TOULON SEUL EN TETE

LE CLASSEMENT A L’ANGLAISE

Ce classement permet de situer les équipes les unes par rapport aux autres, quel que soit le nombre de matchs disputés à domicile ou à l’extérieur. Ce classement fonctionne de la manière suivante : Victoire à domicile ou Défaite à l’extérieur : 0 point – Victoire à l’extérieur : + 1 point – Défaite à domicile : – 1 point

1er – HYERES-TOULON : + 5 Points

2ème – MONACO – ORCHIES - ROANNE : + 3 Points

5ème – DENAIN : + 2 Points

6ème – BOULAZAC : + 1 Point

7ème – ANTIBES – EVREUX – LE PORTEL – NANTES : 0 Point

————————————————————————————————————

11ème – LILLE – POITIERS – SAINT-QUENTIN : – 1 Point

14ème – AIX-MAURIENNE – PROVENCE – SOUFFLEWEYERSHEIM : – 2 Points

17ème – ANGERS – CHARLEVILLE-MEZIERES : – 4 Points

POITIERS – EVREUX : LA FEUILLE DE MATCH

Championnat de Pro B 2014-2015 – 28ème Saison en LNB

11ème Journée – Samedi 13 décembre 2014

POITIERS BASKET 80 – 75 ALM EVREUX BASKET 

(23-14) (19-27) (MT 42-41) (22-14) (16-20)

Salle Saint Eloi – Environ 2000 spectateurs

Arbitrage discutable de messieurs LAPLACE & ALOUAHABI

MVP DU MATCH : Andrew FITZGERALD (POITIERS BASKET 86)

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Mickaël VAR 26 4/8 1/4 5/6 3 3 1 2 13 1 0 2 14 26
Eugene TEAGUE* 28 3/5 0/0 10/12 5 10 0 3 8 0 4 1 16 17
Isaia CORDINIER 18 2/7 2/5 2/2 4 1 1 1 4 2 0 1 8 11
Lahaou KONATE* 31 3/8 1/4 3/4 3 2 0 1 2 1 1 3 10 9
Glenn COSEY* 35 4/12 3/11 7/9 1 5 0 0 2 1 5 2 18 8
Sam MULDROW* 14 0/4 0/0 0/0 3 0 2 1 6 0 1 2 0 5
Mathis KEITA 18 2/7 1/4 0/0 1 1 0 2 4 0 1 2 5 5
Babacar NIANG 12 1/3 0/0 2/4 2 2 1 0 1 0 1 1 4 2
Guillaume COSTENTIN* 18 0/2 0/2 0/0 5 0 0 0 1 1 0 1 0 1
Sambou TRAORE 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -
       
ALM EVREUX BASKET 200 19/56 8/30 29/37 27 24 5 10 41 6 13 15 75 84

 

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Andrew FITZGERALD* 29 8/16 0/3 7/10 4 9 0 1 9 1 1 2 23 23
Jeff GREER* 31 5/12 3/9 3/4 1 4 1 0 4 0 1 3 16 15
Arnauld THINON 15 4/6 3/5 0/0 3 0 0 0 1 1 0 1 11 12
Andy OGIDE 15 3/5 0/0 4/4 5 3 0 0 4 1 1 0 10 12
Pierre-Yves GUILLARD* 22 1/5 1/4 4/4 4 3 0 1 4 1 1 0 7 7
Carl ONA EMBO* 28 2/5 1/2 0/0 3 1 0 0 2 1 1 3 5 7
Kevin HARLEY* 34 1/5 0/1 6/10 0 8 0 0 4 1 2 4 8 7
Karim SOUCHU 14 0/0 0/0 0/0 1 0 0 0 0 0 1 1 0 0
Mike JOSEPH 12 0/3 0/0 0/0 4 0 0 2 3 0 1 0 0 - 1
Etienne JOUMARD 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 -
       
POITIERS BASKET 86 200 24/57 8/24 24/32 25 28 1 4 31 6 9 14 80 82

UN BEAU COUP A JOUER

ALM-Lille (24)Pour cette 11ème journée de Pro B, soit le premier tiers du championnat qui s’achève, l’ALM Evreux Basket a un beau coup à jouer en déplacement à Poitiers.

En effet, Monaco et Antibes viennent de s’incliner de façon surprenante à Souffelweyersheim pour le premier, et face à Charleville-Mézières pour le second, tandis que deux autres adversaires directs seront freinés lors des duels Roanne – Hyères-Toulon et Orchies – Denain.

De plus, rien ne va plus pour les hommes de Rudy NELHOMME qui restent sur sept défaites consécutives (5 en championnat et 2 en Leaders Cup), pire quatre défaites consécutives sur leur parquet de Saint Eloi, face à Antibes (83-85), Orchies (67-69), Hyères-Toulon (78-91) et Provence (63-71).

De leur côté, les hommes de Rémy VALIN ont laissé passé l’orage (4 victoires en 5 matches) et ont repris du poil de la bête. Bien que battus lors des deux dernières sorties à Saint Eloi (70-68 en 2008-09 et 74-61 en 2013-14), les coéquipiers du valeureux capitaine et ex-poitevin Guillaume COSTENTIN sont bien décidés à en découdre ce samedi pour glaner un précieux joker et une 5ème place au classement général…

FACE A FACE STATS

PRO B – 11ème Journée Aller

Tirs

 

Rebonds

 
Equipes

2%

3%

T%

1%

Ro

Rd

Rt

Pd

In

Bp

Co

Att

Déf

Eval

ALM EVREUX BASKET

49.6

33.5

44.0

76.4

10.4

28.4

38.8

15.8

8.0

18.6

1.7

72.4

69.3

81.6

POITIERS BASKET 86

55.2

31.5

46.6

74.9

9.3

26.4

35.7

15.7

5.3

13.1

2.4

77.7

76.8

86.9

 

LES INTERVIEWS A 4 MAINS

ALM-Lille (33)C’est nouveau ! Notre spécialiste du Journal de Pro B s’est joint à MHD pour interviewer Jean-Victor TRAORE, Bryan PAMBA, B-A WALKER et Mickaël VAR à l’issue du dernier match de l’ALM Evreux face à Lille…

Jean-Victor TRAORE : Je ne sais pas s’ils nous ont empêchés de jouer car on a quand même raté beaucoup de shoots ouverts. Si on les avait mis, cela n’aurait pas été le même match. Mais c’est le jeu. Et puis, c’est difficile de résister à 40 minutes d’agressivité et cela cause des pertes de balles car il suffit d’un manque de concentration à un moment. Ils sont à domicile et ils ont bien joué. On voulait revenir mais on n’a pas pu. Quand on a eu une équipe au complet, on gagnait. Là, il y a eu un changement de 3 joueurs entre le dernier match et celui-ci. Et, notamment, nous avons perdu Ivan ALMEIDA, gros scoreur. ALMEIDA ne jouera d’ailleurs pas le prochain match puisqu’il se fait opérer du pied. En tout cas, merci au public d’EVREUX toujours si sympa. 

Bryan PAMBA : Oui. Ce public est toujours aussi sympa. Moi, je suis arrêté pour 4 à 6 semaines à cause d’un arrachement osseux au pouce. C’était frustrant de ne pas pouvoir jouer ce soir surtout que Glenn COSEY était très en forme. Et puis, quand il met ses trois tirs à 3 points dans le 3ème quart, c’est sur trois erreurs … Si on enlève ces erreurs, ça peut vraiment être un match différent. 

B.A.WALKER : On a des blessés. Malgré cela, on joue bien. Et puis, pendant deux ou trois minutes, on joue mal et là, ça devient difficile. Et après, les trois fois trois points de Glenn COSEY, on n’est pas arrivé à revenir. C’est toujours difficile de jouer ici …

Mickaël VAR :  Je ne suis pas un garçon difficile et je m’intègre bien. Je suis toujours positif afin que tout se passe bien. Je vais jouer sur les postes 3 et 4. J’aime bien courir partout et bouger. Ce soir, on a apporté une grosse pression défensive et, à la longue, ça les a fait déjouer.

MHD + AS

EVREUX VEUT POSITIVER

ALM-Lille (31)Le mois de décembre s’annoncerait-il prometteur pour l’ALM Evreux Basket ?

Sans revenir sur les difficultés rencontrées depuis le début de saison par le coach Rémy VALIN, contraint de jongler entre les blessures et les erreurs de casting, il semblerait que les coéquipiers du capitaine Guillaume COSTENTIN commencent à positiver à nouveau. Les arrivées de Sam MULDROW et Mickael VAR y sont sans doute pour quelque chose. Le premier progresse à chaque sortie, retrouvant petit à petit sa forme physique, son rythme et par voie de conséquence son basket, le second affichant déjà une belle envie et une grande sérénité sous son nouveau maillot. Rémy VALIN ne s’y est pas trompé, déclarant après la prestation de son nouveau joueur face à Lille : « Mickael est un mec hyper positif, dont une équipe a besoin pour avancer. Il a fait un énorme match dans l’énergie. C’est lui qui, tout seul, entraîne la presse homme à homme à un moment. Ce n’était pas forcément demandé. Mettre de la pression sur les meneurs, sur certains joueurs comme B.A. WALKER, oui, mais lui est monté tout seul. Il montre la voie à l’équipe. »

A la faveur du calendrier, l’ALM Evreux Basket a su se réorganiser dans son antre de Jean Fourré (6 matches sur 10), concluant 5 victoires dont 4 consécutives. Cerise sur le gâteau, les protégés de Rémy VALIN sont les seuls à avoir fait tomber le leader Roannais, avec la manière ce soir là. Il reste désormais à aller chercher une petite victoire « joker » à l’extérieur pendant ce long mois de décembre (Poitiers, Monaco et Nantes) et confirmer l’embellie à Jean Fourré (Angers et Denain). Pour cela, l’ALM Evreux pourra également compter sur ses deux « rookies » Glenn COSEY et Eugene TEAGUE, qui semblent gentiment monter en puissance.

 

ALM-Charleville_28-11-2014 (9)Enfin, suite à la déclaration du nouveau Maire d’Evreux Guy LEFRAND, le Père Noël semble s’être à nouveau penché sur le club Eurois : « Aujourd’hui, nous avons deux hypothèses. Première hypothèse : nous construisons une salle neuve éventuellement vers Nétreville – et j’espère que Nétreville va être classée en Zone de Renouvellement Urbain ce qui nous permettrait d’avoir de l’argent – et cette nouvelle salle serait à côté de la voie rapide pour faire venir beaucoup de monde. Deuxième hypothèse : réhabiliter la salle Omnisports parce qu’aujourd’hui, on ne peut pas mettre 33 millions d’euros – comme cela avait été prévu précédemment – car les finances actuelles de la ville ne le permettent pas. Ça va se décider probablement dans les mois qui viennent. Nous saurons probablement le 16 décembre si Nétreville est classée Zone de Renouvellement Urbain. Si Nétreville est en Renouvellement Urbain, alors on essaiera rapidement de travailler sur un projet là-haut. » En attendant, il sera toujours temps de soigner un peu les abords de la salle Jean Fourré (un bourbier semé d’embûches), de réchauffer l’atmosphère les soirs de grand froid avant de découvrir début 2015 les tout nouveaux panneaux électroniques. 

Cette fois, nous avons envie de positiver pendant ce beau mois de décembre qui s’annonce…

JYC

LE CLASSEMENT A L’ANGLAISE

Ce classement permet de situer les équipes les unes par rapport aux autres, quel que soit le nombre de matchs disputés à domicile ou à l’extérieur. Ce classement fonctionne de la manière suivante : Victoire à domicile ou Défaite à l’extérieur : 0 point – Victoire à l’extérieur : + 1 point – Défaite à domicile : – 1 point

1er – HYERES-TOULON – ROANNE : + 4 Points

3ème – MONACO – ORCHIES : + 3 Points

5ème – DENAIN : + 2 Points

6ème – ANTIBES – BOULAZAC : + 1 Point

8ème – EVREUX – LE PORTEL – NANTES : 0 Point

————————————————————————————————————

11ème – LILLE – POITIERS – SAINT-QUENTIN : – 1 Point

14ème – PROVENCE – SOUFFLEWEYERSHEIM : – 2 Points

16ème – AIX-MAURIENNE – ANGERS : – 3 Points

18ème – CHARLEVILLE-MEZIERES : – 5 Points