Derniers articles :
Journée N° 8
Aix Maurienne85 / 88Hyères-Toulon
Antibes86 / 96Denain
Provence79 / 62 Angers
Le Portel94 / 77 EVREUX
Poitiers67 / 69Orchies
Souffelweyersheim90 / 83 St Quentin
Charleville-Mézières57 / 90Monaco
Lille97 / 64 Boulazac
Roanne89 / 78 Nantes
Journée N° 9
Aix Maurienne- / - Boulazac
Denain- / - Le Portel
EVREUX- / - Charleville-Mézières
Hyères-Toulon- / - Antibes
Lille- / - Angers
Nantes- / - Provence
Monaco- / - Poitiers
Orchies- / - Souffelweyersheim
St Quentin- / - Roanne
Classement Championnat
ptsMJVDdomextPoCo
1Monaco1587143616545
2Hyères-Toulon1587143635578
3Roanne1587143623568
4Orchies1486233568502
5Le Portel1385332657595
6Denain1385323589537
7Antibes1385332615594
8Poitiers1284422618577
9EVREUX1284431566563
10Boulazac1284422598638
11Lille1183521564603
12St Quentin1183521645694
13Nantes1183521582644
14Provence1082620597624
15Angers1082611555589
16Aix Maurienne1082611637682
17Souffelweyersheim1082620546592
18Charleville-Mézières981701557643

Sondage

Pensez-vous que l'ALM Evreux Basket gagnera ses 2 prochains matches à Jean Fourré ?

Résultats

Loading ... Loading ...

Météo

Evreux
28 novembre 2014, 4 h 56 min
Brouillard
Brouillard
10°C
Vents : 4 m/s E
Prévisions 28 novembre 2014
jour
Nuages par intermittence
Nuages par intermittence
15°C
Vents : 5 m/s ESE
nuit
 
Prévisions 29 novembre 2014
jour
Partiellement ensoleillé
Partiellement ensoleillé
11°C
Vents : 2 m/s ENE
nuit
 
 

JOURNEE 5 : LE BAROMETRE

Avec trois défaites consécutives, c’est un peu la dégringolade pour l’ALM Evreux Basket.

Si le rebond, l’adresse à trois points et aux lancers francs restent des points forts pour les protégés de Rémy VALIN, le nombre de balles perdues et surtout l’adresse à deux points deviennent un véritable problème à corriger d’urgence.

Quoi qu’il en soit, l’ALM Evreux Basket est clairement dans le ventre mou de Pro B et malheureusement pas dans le Top 8.

JYC

LES MENTIONS DE L’ALM EVREUX BASKET

TRES BIEN  :lol:

2ème au Rebond Défensif (28.40) =

2ème au Rebond Total (38.40) =

2ème à la Réussite aux Tirs à 3 Points (37.86 %) + 1

5ème à la Réussite aux Lancers Francs (68.97 %) + 6

BIEN  ;-)

8ème aux Points Encaissés (73.20) – 5

8ème au Rebond Offensif (10.00) - 4

9ème au Point-Average Général (+4) - 3

9ème au Ratio Attaque / Défense (1.0109) - 3

9ème aux Passes Décisives (15.00) - 2

9ème aux Interceptions (7.80) + 1

9ème aux Fautes Provoquées (19.80) + 3

9ème aux Points Marqués (74.00) + 3

10ème à la Réussite Totale aux Tirs (44.52 %) + 2

10ème au Moins de Fautes Commises (20.80) - 6

12ème à l’Evaluation Collective (80.20) =

PASSABLE   :cry:

17ème aux Contres (0.60) - 1

MEDIOCRE  :evil:

17ème au Moins de Balles perdues (19.00) = 

18ème à la Réussite aux Tirs à 2 Points (48.33 %) =

18ème aux Dunks (0.60) =

LE CLASSEMENT A L’ANGLAISE

Ce classement permet de situer les équipes les unes par rapport aux autres, quel que soit le nombre de matchs disputés à domicile ou à l’extérieur. Ce classement fonctionne de la manière suivante : Victoire à domicile ou Défaite à l’extérieur : 0 point – Victoire à l’extérieur : + 1 point – Défaite à domicile : – 1 point

1er – HYERES-TOULON – MONACO – ORCHIES – POITIERS : + 2 Points

5ème – BOULAZAC – ROANNE : + 1 Point

7ème – AIX-MAURIENNE – ANTIBES – DENAIN – EVREUX – SAINT-QUENTIN : 0 Point

————————————————————————————————————

12ème – ANGERS – LE PORTEL – LILLE – NANTES : – 1 Point

16ème – CHARLEVILLE-MEZIERES – PROVENCE – SOUFFELWEYERSHEIM : – 2 Points

LES SUPPORTERS AU DIAPASON

ALM-Boulazac_31-10-14 (12)Nous n’allons pas revenir sur les misères de l’ALM Evreux Basket tout en espérant que l’arrivée de Sam MULDROW contribuera à transformer rapidement l’équipe de Rémy VALIN, dans les comportements autant que dans les résultats.

Si c’est le cas, ce que nous espérons tous, nous (les supporters) devrons nous montrer à la hauteur, histoire de ne pas décevoir les joueurs, mais surtout Sam MULDROW, habitué aux ambiances de folie dans le chaudron de l’Aris SALONIQUE.

Si vous voulez vous entrainer, suivez le guide et CLIQUEZ ICI .

JYC

ANTIBES – EVREUX : LA FEUILLE DE MATCH

Championnat de Pro B 2014-2015 – 28ème Saison en LNB

5ème Journée – Vendredi 7 novembre 2014

ANTIBES JLPCAB 77 – 72 ALM EVREUX BASKET

(18-18) (25-17) (MT 43-35) (14-15) (20-22)

Salle Azurarena – Environ 2000 spectateurs

Arbitrage Alexandre DEMAN & Jean-Michel TARTARE

MVP DU MATCH : Tim BLUE (ANTIBES JLPCAB)

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Eugene TEAGUE* 37 7/11 0/0 3/6 2 4 0 6 10 0 1 1 17 20
Babacar NIANG 20 4/6 1/1 4/4 5 2 0 1 6 2 5 1 13 15
Guillaume COSTENTIN* 26 1/2 0/1 0/0 0 1 0 2 5 6 3 2 2 11
Glenn COSEY* 27 4/10 3/6 4/5 4 5 0 0 2 2 1 0 15 11
Lahaou KONATE* 31 3/5 0/1 2/2 2 2 0 1 5 2 2 0 8 11
Mathis KEITA 13 2/3 0/1 3/4 1 2 0 0 2 1 1 2 7 9
Sambou TRAORE* 21 2/7 0/0 1/2 5 1 1 0 6 0 3 1 5 4
Florent TORTOSA 8 1/4 1/3 0/0 0 0 0 0 0 0 0 2 3 2
Isaia CORDINIER 6 0/1 0/1 2/2 1 1 0 0 0 0 0 0 2 1
Pierre-Etienne DROUAULT 11 0/3 0/1 0/0 2 0 0 0 0 0 1 0 0 - 4
       
ALM EVREUX BASKET 200 24/52 5/15 19/25 22 18 1 10 36 13 17 9 72 80

 

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Tim BLUE* 34 5/9 0/0 7/9 2 8 1 2 9 1 2 8 17 28
Frédéric BOURDILLON 13 4/5 1/2 0/0 2 1 0 0 0 1 2 4 9 11
Timothé LUWAWU-CABARROT 14 4/6 2/3 2/2 3 3 0 1 2 0 1 0 12 11
Karim ATAMNA* 32 2/6 2/6 0/0 2 1 0 3 8 1 3 3 6 11
Will SOLOMON* 35 4/11 3/8 6/6 3 7 0 0 2 0 6 2 17 8
Junior MBIDA 19 2/5 0/0 0/0 2 1 1 1 3 2 1 1 4 7
Sime SPRALJA* 27 4/11 1/5 0/0 4 0 1 0 2 1 1 0 9 5
Mamoutou DIARRA* 26 1/5 1/2 0/0 0 1 0 0 2 3 3 0 3 1
Lens ABOUDOU 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -
Sade ADED HUSSEIN 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0
       
ANTIBES JLPCAB 200 26/58 10/26 15/17 18 22 3 7 28 9 19 18 77 82

RETROUVER DES COULEURS SUR LA COTE D’AZUR

ALM-Boulazac_31-10-14 (9)L’ALM Evreux Basket se déplace ce soir à Antibes, une vieille connaissance de la LNB, et les deux équipes en sont pratiquement au même point avant cette 5ème journée de Pro B : 2 victoires, 2 défaites, et au coude à coude dans le ventre mou du championnat.

Côté ébroïcien, on va tenter de digérer les deux dernières défaites à Angers (Leaders Cup) et face à Boulazac le week-end dernier et nous observerons avec intérêt l’effet psychologique produit sur les hommes de Rémy VALIN après le limogeage de Mark SANCHEZ en début de semaine. L’ALM Evreux Basket se présentera avec seulement deux américains mais avec dix joueurs Pros sur le parquet azuréen.

Côté antibois, on rumine certainement la sanction prise cette semaine par le Conseil Supérieur de Gestion de la LNB (retrait d’une victoire au classement) et on retrouve une équipe au complet puisque la pige de Lesly BENGABER s’est terminée le 31 octobre dernier. Les hommes de Julien ESPINOSA avaient bien démarré leur saison sur le parquet de Lille (65-84) avant de s’incliner deux fois de suite face à deux équipes nordiques (65-83 face au Portel et 76-61 à Orchies). Les antibois reçoivent deux fois de suite et ils ont parfaitement négocié leur match le week-end dernier face à Nantes (81-58 et surtout un beau 112 à 59 à l’évaluation) avec des prestations très remarquées de l’intérieur Tim BLUE et du meneur américain Will SOLOMON, un axe qui tourne rond chez les Sharks.

Il reste donc à espérer une saine réaction des normands sur la Côte d’Azur (Evreux reste sur une victoire à Antibes en Février 2013 88-94), avant de retrouver Jean Fourré deux fois de suite, face à Fos Provence puis Orchies, et avec le déjà célèbre Sam MULDROW.

JYC

FACE A FACE STATS

PRO B – 5ème Journée Aller

Tirs

 

Rebonds

 
Equipes

2%

3%

T%

1%

Ro

Rd

Rt

Pd

In

Bp

Co

Att

Déf

Eval

ALM EVREUX BASKET

47.6

38.6

44.2

73.2

10.0

28.8

38.8

16.5

6.5

19.0

1.0

74.5

72.3

80.5

O ANTIBES JLPCAB

54.9

27.9

46.1

62.7

11.5

24.3

35.8

15.3

10.8

15.3

1.5

72.8

70.5

81.3

LE JOURNAL DE PRO B

ALM-Fos (2)CHARLEVILLE-MEZIERES – Saison terminée pour DIALLO !

Terrible nouvelle pour l’Étoile ! Moustafa DIALLO (34 ans, 1.88 m) s’est rompu le ligament gauche du genou et va devoir se faire opérer puis faire de la rééducation au cours de ces prochains mois. Sa saison est donc terminée. DIALLO était le joueur le plus expérimenté du groupe et sortait d’une saison en Nationale 1 particulièrement bonne (15.2 points, 2.7 rebonds, 2.5 passes en 32 minutes). Cette saison, le natif de Montbrison était en grande difficulté (2 points à 16.7 % pour -1 d’évaluation en 30 minutes !). Pour l’heure, Frédéric HEITZ, l’entraîneur carolomacérien, ne cherche pas un remplaçant (faute de moyens ?) et mise sur ces deux jeunes joueurs pour combler au mieux son absence : «… Maintenant, on est mis devant le fait accompli et il va falloir digérer cet énième événement malheureux et réfléchir. On a tout de même des ressources avec Alexandre JALLIER et Valentin CORREIA qui vont avoir la lourde tâche de camoufler cette absence et mettre les bouchées doubles pour être à la hauteur de cette responsabilité…».

PROVENCE – DIA de retour

Absent depuis un mois, Mamadou DIA (36 ans, 2.01 m) va renouer avec la compétition, ce soir, pour la réception de Hyères-Toulon. Le capitaine sudiste – au club depuis 2005 – souffrait de la cheville. Rémi GIUITTA va pouvoir compter sur un joueur supplémentaire jusqu’à la semaine prochaine, date de la fin de contrat d’Elson MENDY.

AS

QUITTE OU DRIBBLE

Le jeu de « Sanchez » musicales …

Pour l’occasion, écrivez Sanchez : « sans chaise » …

Enfin, elle sera pas restée inoccupée longtemps celle-là.

Ci-gicle Mark Sanchez (2014-2014).

Ça fait mauvais effet …

Mais c’est vrai que se causer par médias interposés, ça veut dire que ça va déconner.

Donc, bienvenue à son successeur, Sam MULDROW. En espérant qu’il fasse de vieux os.

Quant à Sanchez, il aurait déjà repris ses « Mark ». Sans déconner.

Si. Si. Il aurait un point de chute. Mais chut, je vais laisser le « Journal de Pro B » de notre célèbre site (evreux-basket.com) vous le dévoiler …

Pour ceux qui seraient vraiment largués, je vous informe par la présente qu’on peut me soudoyer. Mais je suis hors de prix.

Cher MHD !

L’ALM MET LE PAQUET AVEC MULDROW !

Deux jours après la résiliation du contrat de Mark SANCHEZ, l’ALM Evreux Basket a déjà mis la main sur son remplaçant puisque l’on annonce l’arrivée imminente de Sam MULDROW (2,05 m, 26 ans) dans la préfecture de l’Eure.

Né à Florence en Caroline du Sud, il présente un CV extrêmement solide. Professionnel depuis 2011, il a goûté à l’Eurocup avec le prestigieux club grec de l’Aris Salonique (8,3 points à 46%, 5,7 rebonds et 2,3 contres pour 11,5 d’évaluation en 12 matchs) avant de s’exporter en Lituanie puis en Ukraine ces deux dernières saisons sous les couleurs du Dnipro Azot (10,7 points à 43%, 6,7 rebonds et 2,9 contres en 15 rencontres en 2013/14). Dès son arrivée des Etats Unis, il a terminé meilleur contreur de l’Eurocup (3.13 contres par match) et dominé outrageusement les intérieurs du championnat ukrainien pendant deux saisons. Enfin, ses qualités de gros défenseur sont indéniables puisqu’il a été élu en 2011, Défenseur de l’Année dans la Southern Conference (NCAA).

Si tout va bien, Sam MULDROW devrait faire ses débuts sous le maillot ébroïcien les 14 et 18 novembre prochains, à Jean Fourré, pour les deux matches face à Fos Provence et Orchies.

Rémy VALIN s’est déclaré très satisfait : « Sam MULDROW a un gros CV ! Ce n’est pas un poste 4 comme on en voit généralement en Pro B, avec la capacité de shooter à 3 points, mais il va nous apporter tout ce qui nous manque actuellement en puissance physique, en rigueur défensive, en verticalité et en rebond offensif« .

Les Contres de Sam MULDROW VIDEO Cliquer ICI

JYC

EVREUX EN ALERTE VIGILANCE ORAGE

ALM-Boulazac_31-10-14 (5)Depuis le week-end dernier et la défaite concédée par l’ALM Evreux Basket sur son parquet de Jean Fourré face à Boulazac, tous les voyants oranges se sont allumés sur les bords de l’Iton !

En effet, avec 5 défaites (dont 2 à Jean Fourré) et 4 victoires (dont 2 à l’extérieur) en 9 matches, toutes compétitions confondues, les hommes de Rémy VALIN réalisent un début de saison particulièrement laborieux. Eliminés en Coupe de France et en Leaders Cup, ils sont entrés dans le ventre mou du championnat de Pro B sur un rythme se situant entre maintien et sortie de playoffs.

Certes, on se doutait que ce début de saison ne serait pas un long fleuve tranquille, avec un effectif renouvelé à 70 %, trois joueurs (dont 2 américains) fraichement sortis des Universités Américaines, un effectif en majorité jeune et inexpérimenté et pour arranger le tout, une infirmerie très fréquentée depuis deux mois.

Bref, on se doutait que cette situation ne durerait pas longtemps, d’autant que le coach Rémy VALIN ne cachait pas son agacement face à un collectif à géométrie variable et quelques joueurs « cadres » défaillants. Le staff ébroïcien a tranché dans le vif et annoncé le départ à l’amiable de son intérieur américain Mark SANCHEZ, particulièrement décevant depuis le début de la saison, alors que son titre de MVP obtenu en Autriche la saison dernière aurait du lui permettre de jouer un rôle prépondérant auprès de ses jeunes coéquipiers en cours d’apprentissage.

L’ALM Evreux Basket se déplacera donc à Antibes avec 10 joueurs Pros mais seulement 2 américains, en attendant le nom du remplaçant de Mark SANCHEZ.

JYC

EVREUX DECOIT A NOUVEAU

Le lièvre et la tortue

ALM-Boulazac_31-10-14 (26)Portés par une adresse insolente (17/27 à 63% à l’issue de la 1ère mi-temps dont un superbe 7/12 au-delà des 6m75) les joueurs de Rémy Valin ont d’abord fait la course en tête jusqu’à compter 11 points d’avance (48-37 à la 18ème). Mieux, le coach, qui avait envoyé sur le parquet la totalité de son effectif (sauf Isaia Cordinier, en tenue néanmoins) pouvait s’enorgueillir de voir que tous avaient apporté leur écot à cette demi-oeuvre collective (les dix en positif à l’évaluation au terme des vingt minutes). Se réjouir de l’entrée en fanfare de son feu-follet Pierre-Étienne Drouault et de l’adresse diabolique de son meneur Glenn Cosey, par ailleurs altruiste (2 passes décisives). Las, quelques faits de jeu (ces paniers refusés à la suite de coups de sifflets intempestifs ou marqués un poil après le retentissement de la sirène) que les protégés d’Antoine Michon ont su mettre à profit à chaque fois et surtout un retour catastrophique sur le parquet, n’ont plus permis aux ébroïciens de vivre dans la sérénité au cours du second acte. Où une équipe s’est mise à défendre dur, l’autre non, ou avec retard.

A leur décharge, il faut souligner que cette équipe périgourdine figurera sûrement en haut du tableau en fin d’exercice, elle qui peut s’appuyer sur une belle ossature expérimentée de l’an dernier avec Thomas Dubiez, Mérédis Houmounou (MVP du match) Arnaud Kerckhof et Aurélien Salmon.

Et surtout sur une paire de déménageurs à l’intérieur (Ovie Soko et Dinma Odiakosa) parfois à la limite de la régularité mais qui vont en faire souffrir plus d’un, surtout si l’on songe qu’il manquait Frédéric Adjiwanou dans ce secteur. Ce sont eux qui ont tué le match, de 80-80 à 80-87, dont un bien malvenu primé du pivot Soko à 80-85, bombant à juste raison le torse pour l’occasion. Dommage de n’avoir pas pu maintenir les boulazacois la tête au fond du seau quand ce fut possible.

Teague, puis Konate, Cosey et enfin Drouault

La perte de balle est le pêché mignon des eurois : ça commence par une incompréhension entre Sambou Traoré et Gene Teague dont profite Houmounou pour ouvrir le compteur (0-2). Mais Teague, le pivot de l’ALM se rattrape aussitôt en se jouant à deux reprises de Soko, en volant un ballon puis en mettant Lahaou Konate sur orbite, lequel bonifie son panier (7-2). La défense féroce de Guillaume Costentin sur Houmounou fait déjouer ce dernier et Sambou Traoré, avec de la réussite conclut cette belle série que le coach de Boulazac stoppe sur un temps mort (9-2 à la 3ème). Au retour, un premier fait de jeu empêche les locaux de continuer leur domination, le panier de Teague n’est pas validé, marqué juste après la sirène, ce dont profite son teigneux vis-à-vis Soko, qui se défait de Traoré en force, puis le spectaculaire David Jackson (9-6). Dommage ! Les locaux reprennent leur ouvrage, Glenn Cosey s’y reprend à deux fois pour allumer de loin, grâce à une prise offensive de Traoré et récidiver au buzzer d’un tir très haut (15-8 à la 6ème). Après une bataille rangée au sol, Houmounou réduit encore le score sur son 2-1, mais l’énervement gagne la salle lorsqu’une faute est sifflée à l’encontre du chouchou local Lahaou Konate, que Jackson met à profit (15-13, tout est à refaire). Entre alors en scène Pierre-Étienne Drouault qui se joue d’Armand Charles, bonifie son panier et répond à Odiakosa (sur un caviar d’Houmounou) en pénétrant dans la raquette comme dans du beurre (20-15). Puis en envoyant à l’arceau Konate (22-17) que… l’on ne reverra plus, bizarrement par la suite (5 d’éval à ce moment et un zéro pointé à la fin !) que lui est-arrivé ? L’ALM est bien mal récompensée de ses efforts.

Au tour de Tortosa et encore Drouault

ALM-Boulazac_31-10-14 (16)La chance s’en mêle enfin, lorsque Babacar Niang bousculé par Xavier Gaillou a la lucidité de donner derrière à Mathis Keita qui allume de très loin avec beaucoup de réussite (26-19). Puis la déveine lorsqu’un nouveau panier est refusé à Mark Sanchez. Néanmoins, Niang bloque bien Soko qui tente une fois de plus d’y aller en force, tandis que Charles ne sait pas comment défendre sur Drouault, sûr aux lancers (28-21). Les deux équipes se rendent coup pour coup: Salmon de loin réduit le score, un nouveau panier est refusé à Tortosa, l’arbitre ayant sifflé avant la faute de Dubiez.

Florent n’en met qu’un, mais dans la foulée file à l’arceau en se jouant de Gaillou et convertit son 2+1, après le temps mort demandé par Michon, expert dans l’art de casser le rythme (32-24). Cela porte ses fruits, Dubiez à mi-distance, puis Soko (très) en force réduisent une nouvelle fois l’écart, tandis que Mark Sanchez échoue d’au moins huit mètres, avant de faire mouche, bien décalé et en s’appliquant (35-28). Le ballon file d’un panier à l’autre, à la furia locale (Niang donnant loin derrière à Drouault -12 pts à 100% à la mi-temps-) les périgourdins répondent avec application, par Kerchkof qui donne derrière à Jackson, puis par Gaillou à mi-distance, pour ne pas lâcher, Gaillou allumant encore de loin (40-35). Et tout à coup les amicalistes vont prendre feu, par Florent Tortosa d’au moins sept mètres, avant une action d’anthologie : Tortosa, encore lui, chipe le ballon, lance Cosey loin devant, tout seul, qui s’arrête et convertit son missile, mettant le public debout, avant de décaler magnifiquement Sambou Traoré (48-37 à la 18ème) . Du basket spectacle !

Mais une fois encore, les auvergnats vont grignoter jusqu’à 49-41 et se ragaillardir sur un tir lointain d’Houmounou, meilleur joueur de son équipe, à 51-44. Les défenses un peu permissives des deux côtés ont offert certaines belles séquences de jeu, mais il est clair que le match n’a pas encore livré son verdict. 53-45 à la mi-temps.

Le trou noir, seul Tortosa brille

De 48-37, en trois minutes, les hôtes de l’ALM vont revenir sur leurs talons (53-52 à la 21ème). Cela démarre par une superbe passe de Teague à Konate qui est poussé dehors, ce qui semble alors le faire totalement sortir du match ! Se poursuit par un somptueux tir primé d’Houmounou qui galvanise alors ses partenaires. Jackson convertit ses deux lancers sur la 1ère faute de Cap’Costentin, puis le sort s’en mêle encore: le panier de l’aile de Cosey est refusé, l’arbitre ayant vu une faute du même Costentin, pourtant loin de l’action! Rémy Valin demande un temps mort, mais c’est Jackson qui se distingue au retour, d’un superbe panier en reculant (53-52). Teague, en grimaçant, se défait d’Odiakosa et relance la machine en bonifiant son panier (56-52) mais il écope dans la foulée de sa 3ème faute (en 8′ de jeu) sur le même, qui lui n’en est qu’à sa 1ère et le match est totalement relancé, par ce diable de Jackson (56-57 à la 25ème). Le public retient son souffle, d’autant que le tir de Cosey est dévié et qu’il fait … gamelle sur le suivant.

Le tir de Sanchez est lui aussi dévié par des défenseurs qui ne laissent plus un centimètre d’espace aux locaux. Le match a changé d’âme: pour la cavalerie locale, plus rien ne fonctionne, il va lui falloir se mettre en mode bataille. Mark Sanchez s’y colle, qui provoque la 3ème faute de Salmon et s’applique aux lancers, Drouault dévie le tir de Salmon, qui fait air-ball. Faute de Jackson, Tortosa met ses deux lancers (60-57 à la 27ème). Les locaux ont accepté le duel et ça se voit. Sauf que Salmon, tenace, remet ça et que le déménageur Soko repointe le bout de son oreille (60-62). Au hourra basket de la 1ère mi-temps a succédé un sport de combat.

Pourtant, les hommes de Rémy Valin qui voient le match leur échapper, tentent de le reprendre, Florent Tortosa marque de l’aile et hurle sa joie en remettant les siens devant (63-62). Mais y’a de l’expérience en face, du filou, de l’envie et de l’application (Gaillou met ses deux lancers, comme Houmounou, tandis que Niang n’en met qu’un et cela fait 64-66) . A la fin du quart temps à 66-66, tous les chiffres sont quasi à l’égalité (éval: 73-72). Bien malin qui peut prédire la fin du match. La fougue de la jeunesse fera t’elle plier l’arme de l’expérience ?

Le duo Soko-Odiakosa plie l’affaire

ALM-Boulazac_31-10-14 (15)L’ALM avait tenu la route sous l’arceau jusqu’ici, elle va craquer dans le money-time. C’est le duo d’intérieur du BBD qui va s’en charger, tout au long de ce dernier acte (18 des 21 pts de leur équipe, le reste étant apporté par le seul Jackson) Ovie Soko et Dinma Odiakosa vont alors faire un carnage que ni Teague, ni Traoré, ni Sanchez et Niang ne vont pouvoir endiguer. Soko y va le premier, en force, provoquant en plus la faute de Sanchez (66-69). Les sudistes enfoncent le clou, Gaillou rate de loin, mais Odiakosa surgit pour prendre le rebond offensif. Les locaux résistent tant qu’ils peuvent. Florent Tortosa relance la folie des locaux : pas question de laisser la victoire, «on la mérite autant qu’eux». Il remet les siens à 71-71. Teague répond à Kerckhof et l’on n’est pas plus avancé (73-73). L’on arrive au dernier tournant du match, l’équipe locale donne tout. Bien servi par Traoré, Teague écrase son dunk et le rate. La réponse ne se fait pas attendre, Kerckhof prend l’offrande et envoie Jackson à l’arceau. 73-75 et bientôt 73-78 par Soko sur son 2+1. Il va falloir du sang froid pour revenir. L’équipe s’y colle. Une formidable action en triangle Costentin – Traoré – Cosey les ramène à 76-78. Difficile d’y croire trop cependant, d’autant que la déveine s’en mêle encore avec le panier miraculeux d’Odiakosa (76-80 à la 38ème) et le panier raté de l’aile de Lahaou Konate, pourtant bien décalé … Quand ça ne veut plus venir ! Glenn Cosey essaie encore, mais la balle ne veut pas rentrer. Poussé par Odiakosa, il met néanmoins ses deux lancers pour relancer la machine (78-80) et même les siens à égalité après une superbe action en triangle Cosey-Costentin offrant un caviar à Teague (80-80). Ce sera hélas le chant du signe. Les costauds du BBD terminent l’affaire, talent oblige, sur … un tir primé de Soko, fier de lui à 80-85 ( on le comprend) qui scelle la victoire des siens.

JC

EVREUX – BOULAZAC : LA FEUILLE DE MATCH

Championnat de Pro B 2014-2015 – 28ème Saison en LNB

4ème Journée – Vendredi 31 octobre 2014

ALM EVREUX BASKET 80 – 87 BOULAZAC BD

(23-19) (30-26) (MT 53-45) (13-21) (14-21)

Salle Jean Fourré – Environ 2700 spectateurs

Arbitrage Mathieu HOSSELET & Bernardo LOPES

MVP DU MATCH : Mérédis HOUMOUNOU (BOULAZAC BD)

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Florent TORTOSA 21 5/6 3/3 4/5 2 3 0 0 3 1 3 2 17 18
Pierre-Etienne DROUAULT 21 3/4 1/1 5/5 1 4 0 0 1 0 0 4 12 16
Glenn COSEY* 27 4/10 4/8 4/4 3 4 0 0 1 2 0 3 16 16
Eugene TEAGUE* 18 5/8 0/0 1/1 3 3 1 0 8 0 4 0 11 13
Sambou TRAORE* 24 3/6 0/1 0/0 4 1 0 1 3 0 1 2 6 7
Mathis KEITA 13 1/4 1/2 0/0 0 0 0 0 3 0 0 2 3 5
Mark SANCHEZ 16 1/3 1/3 2/2 3 1 0 0 2 0 2 1 5 4
Babacar NIANG 22 1/3 0/0 2/4 3 4 0 0 6 1 4 1 4 4
Guillaume COSTENTIN* 15 01/0 0/0 0/0 2 0 1 0 0 0 1 3 0 3
Lahaou KONATE* 23 2/8 0/3 2/3 3 3 0 0 0 0 1 2 6 0
Isaia CORDINIER 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -
ALM EVREUX BASKET 200 25/52 10/21 20/24 24 23 2 1 27 4 16 20 80 86

 

Joueurs Min Tr/Tt 3Tr/3Tt 1Tr/1Tt Fc Fp Co RbO RbT In Bp Pd Pts Eval
Mérédis HOUMOUNOU* 30 4/7 2/3 3/3 1 3 1 0 2 3 0 4 13 20
Ovie SOKO* 37 6/18 1/5 5/6 4 6 0 4 12 1 1 2 18 19
David JACKSON* 33 6/12 0/4 5/6 2 6 0 1 5 1 3 4 17 17
Dinma ODIAKOSA* 31 7/12 0/0 3/6 2 4 0 3 8 1 4 0 17 14
Aurélien SALMON 12 4/6 2/3 0/0 4 0 1 1 4 0 0 0 10 13
Arnaud KERCKHOF* 20 1/1 0/0 1/2 4 3 0 0 2 2 0 4 3 10
Xavier GAILLOU 21 2/6 1/4 2/3 3 2 0 0 2 0 2 4 7 6
Thomas DUBIEZ 12 1/1 0/0 0/0 1 0 0 0 1 0 0 0 2 3
Armand CHARLES 4 0/3 0/3 0/0 2 0 0 0 0 0 1 0 0 - 4
Quentin BERTEAU 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 - 
       
BOULAZAC BD 200 31/66 6/22 19/26 23 24 2 9 36 8 11 18 87 98